AMARANTHE + SONIC SYNDICATE : Live Report au Kao de Lyon – 05 novembre 2016

amaranthe-11

AMARANTHE

Bon allez, retour à Lyon et à la case Ninkasi Kao à Gerland. Le truc cool, c’est que je connais le chemin par coeur et qu’en plus, maintenant que l’OL ne joue plus à Gerland, je ne vais pas me galèrer à me garer. Même un soir de match.

Et donc je suis en avance, les portes ne sont même pas ouvertes. Eh oui, ça m’arrive !

smash-into-pieces

SMASH INTO PIECES

J’ai donc le temps de me placer pour le premier groupe SMASH INTO PIECES. Bon déjà, ils ne vont pas avoir beaucoup de place sur scène car avec les deux batteries (la batterie de AMARANTHE étant déjà installée), l’une devant l’autre, il ne doit pas rester beaucoup plus d’un mètre.

Compte à rebours, et c’est parti ! Heu… tiens, c’est ça du metalcore ? Comment vous dire, c’est limite techno, métal moderne, très dansant. La voix est belle, c’est bien fait, c’est très visuel. Les musiciens ont une très bonne présence scénique, les morceaux ne sont pas désagréables, loin de là, mais bon ce n’est pas forcément ma pinte de bière. Trop propre pour moi. Même si, au final, j’ai plus apprécié ce groupe que ce à quoi je m’attendais.

C’est l’heure de la première petite pause et comme il y a une petite affluence ce soir, je ne galère pas vraiment pour aller jusqu’au bar. Pour le manque d’affluence, c’est probablement du au nombre important de concerts  dans un espace temps réduit. Les métalleux se voient malheureusement dans l’obligation de faire des choix.

sonic-syndicate-1

SONIC SYNDICATE

Bon, courte la pause. Et c’est déjà reparti ! C’est SONIC SYNDICATE qui si colle. Ils oeuvrent eux-aussi dans du metalcore, mais là, pas de côté électro-techno. C’est plus un métal « dansant, jeune » comme dirait ma femme ! Belle voix, belles mélodies mais très propre encore une fois. En revanche, les morceaux sont très beaux et agréables.

En plus, tout comme SMASH INTO PIECES, ils sont très scéniques. Ca bouge vraiment sur scène (content pour les photos Ti-Rickou !), le chanteur a une vraie présence et une très belle voix. Après, encore une fois, c’est très propre, très moderne et trop « dansant » pour moi. Ce n’est pas désagréable, surtout que le son est bon, mais ce n’est pas le style que j’écouterai spontanément.

Dernière pause de la soirée. Elle va être un peu plus longue car il y a un démontage de batterie. Le changement de plateau est donc plus long.

amaranthe-3

AMARANTHE

Ca y est, AMARANTHE commence ! Ca débute par une bande son et la bande son continue, continue… Ah enfin des effets de lumière ! Et c’est parti avec de beaux lights et un bon son. Le chanteur qui fait la voix claire porte une casquette et celui qui fait la grosse voix et la voix grind est… chevelu ! Il y a bien évidement aussi une chanteuse. Bref, si on rajoute à ce trio, un bassiste, un guitariste et un batteur, ben ça fait du monde sur scène !

Et putain, ça bouge ! Là-haut, ils se démènent tous comme de beaux diables. Ca bouge et c’est visuel.

Musicalement, les trois voix sont bien utilisées et le mélange est très efficace. Les morceaux sont d’une alchimie complexe mais donnent un résultat très sympa, même si bien-sur ce n’est évidement pas le style que j’aime habituellement.

amaranthe-2

AMARANTHE

Là, c’est vraiment très bien fait et du coup, je rentre dans leur univers. Heu, comment ? Est-ce que le fait que la chanteuse soit très sexy n’y est pas étranger ? Bande de mauvaises langues, je n’avais même pas remarqué, lol !!! En plus pour la fin du show, elle va changer de tenue et sera moins sexy. Aïe chérie, pas la tête ! Oui, j’avoue, j’avais un peu remarqué, mais c’est surtout sa voix qui est frappante et son charisme !

Le groupe offre une belle communion avec le public, heureux d’être là et de jouer. De mémoire, la dernière fois qu’ils ont joué à Lyon c’était au Marché Gare et là, ils sont au Kao. C’est un groupe en pleine ascension.

Bon, une heure et quart de show et c’est fini. Les lumières se rallument et déjà les deux premiers groupes sont à leurs stands pour faire des photos et signer des autographes. Tout ce qu’il faut pour que la fête soit complète !

amaranthe-13

AMARANTHE

Pour ma part, je ne vais pas attendre AMARANTHE car maintenant, il tombe de la flotte, quelque chose de bien et que j’ai pas mal de route à faire. 

Base Productions nous a offert une soirée différente avec ce soir des groupes qui évoluent dans un style que je n’écoute pas souvent mais qu’au final j’ai plutôt apprécié.  Un grand merci à toute la team pour cette soirée. J’ai quand même un regret, ne pas avoir eu SANTA CRUZ en première partie cette fois-ci !!!