AVATAR + KILLUS : Live Report au Sovengard de Mâcon (19 avril 2014)

A peine le temps de changer mon T-shirt des PRETTY BOY FLOYD pour un T-shirt un peu plus métal – MOTORHEAD, c’est bien, ça passe partout ! – qu’il me faut déjà repartir. Et là, direction le Sovengard de Mâcon.

Ce soir, à part le fait que le groupe principal soit suédois comme les BAI BANG, changement de décor total. Je sais qu’il y en a qui vont rigoler (j’ai des noms), mais j’ai loupé la première partie : F.O.D.T.

killus 3

KILLUS

Le côté positif, c’est que je suis à l’heure pour le début de KILLUS !

Et comment dire ? Le choc est rude après une soirée glam car là, on est dans du métal horreur tendance indus qui dépote sévère !

Les espagnols sont impressionnants avec leurs maquillages et leurs lentilles qui leur font vraiment des têtes qui font peur. On est carrément dans un univers  qui flirte bon les films d’horreur. Et ils y vont à fond : grimaces, postures…

Les bougres sont vraiment là pour s’éclater. Ils ont l’habitude de la scène et ça se voit !

Musicalement, les morceaux sont puissants. Rien à redire sur les musiciens, ça joue vraiment. Alors OK, c’est du métal puissant qui pulse mais la voix est largement audible. Pas le style de métal que j’écoute en CD – sauf quand il y a ma belle-mère dans le coin – mais qui passe super bien sur scène.

Assez bien d’ailleurs pour que le public présent monte en puissance. Du coup, vu qu’on est quand même une centaine dans un espace un peu restreint, on a vite très chaud.

On va pouvoir prendre le frais dehors pendant la pause.

killus 1

KILLUS

.

Ca y est, on vient nous dire qu’il faut rentrer car AVATAR va commencer. Donc évidement, je m’exécute ! Heu difficilement parce que c’est bien compact pour accéder à la scène. Je ne l’ai pas précisé, on est cent d’accord mais c’est full !

Et je vais regretter très vite les glameuses d’hier soir, car là c’est plus viril : on est dans un public métal. Donc ça bouge !! Et d’entrée, je vais le savoir car après l’intro,  AVATAR déboule !

AVATAR 5

AVATAR

Guitaristes et bassiste font tourner les cheveux, le public aussi !

Le chanteur arrive sur scène avec une sorte de blouson camisole, une cagoule noire de bourreau et des morceaux méga rentre-dedans ! Et là, j’ai l’impression d’être dans les montagnes russes : un mètre à gauche, un mètre à droite et tout ça sans toucher terre !

Ca ne va pas forcément se calmer quand le chanteur enlève sa cagoule pour apparaître dans une version encore plus horrorifique d’ALICE COOPER… En beaucoup plus méchant !! Le côté ALICE COOPER est renforcé par un chapeau et une canne.

Mais ce n’est pas pour ça que la vitesse des morceaux diminue.

On est vraiment avec un groupe qui maîtrise la scène et qui sait magner le public. Tous les musiciens sont aux taquets, musicalement et visuellement. Ils ne vont pas manquer de remercier les deux groupes de première partie.

AVATAR 8

AVATAR

Bon le rythme va ralentir un petit peu ; ça tombe bien, ce sont les morceaux que je préfère d’AVATAR.

Avant de terminer par, bien sûr, un nouveau changement de costume du chanteur. On a commencé avec le bourreau, on termine avec un évêque ou un cardinal – je ne sais pas, j’ai toujours eu du mal avec les grades, moi ! Enfin bref, il se passe toujours quelque chose sur scène. J’ai oublié de vous dire que vers le début du concert, le chanteur a quand même bu dans une jerricane d’essence ! Je vous en passe et des meilleures. On a du show !!

On a aussi de la puissance. Putain, ça joue fort ! Et encore j’ai cru comprendre qu’ils voulaient jouer encore plus fort !!

Allez, c’est fini. Ils saluent. This is the end of the show. 1H30 de tartes dans la tronche.

On va au stand merchandising. Il y a déjà du monde. Tiens, ils sont sympas ces gens… Heu… ce sont les mêmes qui avaient du maquillage et qui faisaient peur en début de soirée ? Oui, ce sont bien les KILLUS ! Le contraste est énorme entre leur image sur scène et comment ils sont après le concert. Ce sont des gens adorables qui prennet du temps pour papoter avec les fans. Ils sont bientôt rejoint par des membres d’AVATAR. Et comme dirait une copine : « Qu’est-ce qu’ils sont beaux gosses !!!« 

Voilà, il est 23h30. Il est temps de regagner ma voiture. Pour apprendre que Lyon n’a pas gagné. J’ai bien fait de ne pas rester devant ma télé, moi !

En tout cas, un méga merci au Sovengard et à ses adorables patrons pour cette soirée au pays des monstres joyeux !!