CLUTCH + EYES SHAKER : Live Report au Parc des Bastions de Genève (22 juin 2014)

clutch 1

CLUTCH

Alors que le Fête de la Musique vient de se terminer chez nous, nos amis helvètes jouent les prolongations. Et vu comment j’ai apprécié la Fête de la Musique à Genève l’année dernière, je décide de jouer again.

Sauf que là, c’est version concert en après-midi. Par 30°… à l’ombre !

Je suis tellement en avance que j’en profite pour visiter le marché (on ne sait jamais, y’a toujours quelques CD !) et bien sûr, je réussis à louper les 3/4 du deuxième groupe qui m’intéressait : les EYES SHAKER.

EYES SHAKER 1

EYES SHAKER

Alors, vous allez rigoler, mais moi sur ce coup-là, je rigole beaucoup moins car EYES SHAKER, avec juste un batteur et un clavier, putain ça le fait !

Bon, j’ai quand même de la chance dans mon malheur car je peux assister malgré tout aux derniers morceaux du set dont un méga cover de « Ace of spades » en version vraiment allumée !

Une chose est sûre : ce groupe-là, il faut que je les revoie !!

EYES SHAKER 2

EYES SHAKER

Et je vais encore plus les regretter car la mauvaise nouvelle, c’est qu’il y a maintenant plus d’une heure et demie à attendre.

Vous vous doutez bien que par cette chaleur, il faut bien sûr bien s’hydrater. Sauf que l’hydratation chez nos copains suisses, c’est très très cher.

Mais bon, on ne va pas se laisser mourir de soif non plus !

clutch 2

CLUTCH

Allez, l’attente est finie. On est en suisse : l’heure c’est l’heure !  A la minute près, les fumigènes arrivent et CLUTCH aussi.

Bon, toujours une mise en scène de folie et des looks de dingues…. Je déconne ! Pas de ça chez eux, tout est dans leur musique.

Et bien sûr, ça part à fond les ballons devant un public nombreux et chauffé à blanc qui démarre au quart de tour. Du coup, l’ambiance est direct délire mais reste bon enfant. Juste une pure éclat’ rock’n’roll.

CLUTCH 6

CLUTCH

Le son est puissant, la basse aussi. Un peu trop peut-être. Le chanteur est toujours aussi dingue. Il est carrément possédé. Sa voix est toujours limite hypnotique. Il arrive en quelques secondes à prendre des tas d’expressions qui lui donne l’air d’être carrément possédé par sa musique.

CLUTCH c’est du solide qui envoie du lourd. Et pour le coup, c’est clair qu’ils n’ont pas fait le déplacement pour rien !

Pas de temps mort. Le show se déroule à donf, version tarte dans la gueule. Et ça va en s’accélérant pour un final avec mon morceau préféré !

Mais comme on est toujours en Suisse, 1h30 après c’est fini.

CLUTCH 7

CLUTCH

Un an – pratiquement jour pour jour – a passé depuis leur prestation au Transbordeur, mais c’est toujours la même claque avec leur musique sans fioriture mais qui me prend aux tripes…

Bref, pas tout à fait le trip de ma femme qui a préféré continuer à s’hydrater… un peu plus loin !

Voilà, il est 20h, on peut rentrer pour regarder le match de foot. Elle n’est pas belle, cette petite vie ?

clutch 3

CLUTCH