CLUTCH + THE SOCKS : Live Report au TransClub de Lyon (18 juin 2013)

Alors que tout le monde se prépare à partir faire une cure de bains de boue à Clisson, moi je continue à sauter sur tous les concerts qui passent dans mon périmètre… heu les audibles, bien sûr !!!

THE SOCKS 1

Bon, dégoûté,  j’ai loupé le début de THE SOCKS. Un groupe de Lyon qui fait du… stoner ? Bien vu !! Toujours pareil dès que c’est un groupe sympa qui fait la première partie, je vais me le louper, moi ! Par contre, quand c’est Gillou et son petit orchestre, bingo, j’arrive à l’heure !!! J’ai du faire un truc de mal dans une autre vie !!

THE SOCKS 2Et effectivement, là je vais regretter de ne pas avoir vu le début car c’est putain de bien fait. Les morceaux tapent bien, les musicos sont à donf.

Le TransClub (petite salle du Transbordeur) est bien plein. Heureusement que le bar est en extérieur pendant les concerts !!

Les SOCKS ont visiblement l’habitude de la scène. C’est vrai qu’ils ont déjà assuré pas mal de premières parties. Et ce soir encore, on a la preuve que ça fonctionne très bien. En plus, ils ont des copains dans la salle et du coup, l’ambiance de la salle est bien chaude (comme si il fallait déjà en rajouter avec le petit 34° du soir !).

Bon ben voilà. Fini. Trop court !! Je sais, si j’étais arrivé à l’heure j’en aurais eu plus… Grrrr !

Pause pour respirer et se rafraîchir. A l’extérieur.

Bon, ça repart. Il faut re-rentrer.

CLUTCH 1

Et c’est parti pour CLUTCH et leur stoner bien à eux. Putain, ça envoie la purée de poix !!! Le chanteur est un véritable fou furieux. Sur scène, il est comme possédé. J’ai un peu de mal à décrire son jeu de scène. En gros, sa gestuelle m’a fait penser à un JOE COCKER sur-vitaminé.

Les CLUTCH n’ont pas besoin d’artifice. C’est vrai qu’avec leur look, limite tu les croises dans la rue, tu leur donnes un euro, dès qu’ils sont sur scène, ils se transforment en vrais diables ! Comme quoi l’habit ne fait pas le moine, mais le petit stoner, oui !!!CLUTCH 3

Leurs morceaux nous rentrent dedans direct « in the face », les riffs plombés nous martèlent la tête. Les premiers rangs bougent bien et l’atmosphère est brûlante.  Le public – en grande majorité composé de stoners (tattoos et barbes hirsutes) – est comme à la messe.. Heu… en communion avec le groupe. Les morceaux de CLUTCH sont cohérénts les uns par rapport aux autres sans qu’on s’en lasse.

Le show se termine. Je ne veux pas que ça finisse, moi ! Mais bon, ils ne peuvent quand même pas jouer toute la nuit non plus !!! lol !!

 

Bilan de ma soirée

THE SOCKS : la découverte de la soirée. J’ai vraiment apprécié. A revoir.. sans louper le début !!!

CLUTCH : ma première fois en live. Et pas déçu du tout ! En live ça dépote grave.  Leurs morceaux ressortent parfaitement. Le son était puissant (qui a dit trop fort ?!!). Bref, je les revois quand ils veulent !

CLUTCH 2

Un méga merci à Eldorado et Nous Productions pour la programmation  courageuse de cette soirée avec un groupe pas forcément bankable mais qui le fait grave sur scène. Le public bien présent, surtout pour un mardi, a vraiment apprécié et a su les en remercier.

Bon voilà, je suis dehors et je n’ai qu’une envie : mettre leur CD  très fort pour rentrer !