EXISTANCE + SALHEM : Live Report au Poul’Hard de Bresse 2014 (13 septembre 2014)

existance 2

EXISTANCE

Allez, direction Attignat pour assister au festival Poul’Hard de Bresse. Non, on ne mange pas des poulets en écoutant du hard-rock ! On vient bien pour écouter de la musique !

Heu, je ne sais même plus comment le dire à force : j’ai un petit peu louper le début du fest. Et bien entendu le premier groupe de l’affiche, les burgiens de IMPAKT. C’est bêta parce que je voulais vraiment les découvrir. Mais bon, ce n’est que partie remise. Comment ça chérie : « lorsqu’ils passeront en deuxième groupe sur l’affiche » ?!!!

En tout cas au moins, je suis là pour l’entrée en scène de SALHEM, le groupe du chanteur Thierry Collet qui est aussi l’organisateur du fest.

salhem

SALHEM

SALHEM s’est mis sur l’affiche du fest de cette année pour la sortie de leur second CD. Titi va vite nous expliquer que pour le coup c’est un peu raté et que le fameux CD ne sera pas dispo ce soir.

Pas grave, ça nous donne au moins l’occasion de les revoir en live et en plus, comme ils jouent à domicile devant pleins de leurs potes, ils vont évidement faire le maximum pour que le show se passe bien.

SALHEM évolue plutôt dans du hard FM mais ce soir, il y a des morceaux qui sonnent un peu plus métal moderne, ce qui se marie très bien avec la voix du chanteur. On va en plus avoir droit à un cover de Lavilliers avec le renfort d’un de leur copain au chant.

Il n’en fallait pas moins pour faire monter la température d’un bon cran.

Allez, un petit tour dans la salle qui s’est bien remplie et c’est le moment de papoter avec les copains. Et ce soir, il y en a pas mal !!

existance 9

EXISTANCE 

Mais bon ça y est, le moment pour lequel je suis surtout venu est arrivé : EXISTANCE entre en scène !

Et d’entrée de jeu, je sais que j’ai eu le nez fin. Putain, ça le fait grave ! Musicalement, on est en pleine NWOBHM, made in 80. Scéniquement, on y est aussi ! Putain, ils sont vraiment en place et ça joue terrible !!!

Ces jeunes-là, ils n’ont pas été élevés au bon grain mais à la bonne musique bien pas de chez nous, du style TIGERS OF PAN TANG, IRON MAIDEN…

Bref, tout ce que j’adore, ils le font méga bien !

Il faut dire que le chanteur a de qui tenir car c’est le fils de Didier IZARD, le chanteur du groupe H-BOMB. Et là, ça fait vraiment bizarre dans mon objectif car ils ont vraiment des airs en commun.

En plus, lui, il cherche la difficulté : non seulement il chante en anglais mais en plus il joue de la guitare. Et, bon sang ne saurait mentir, le bougre il le fait vraiment bien !

existance 1

EXISTANCE

Les morceaux s’enchaînent à la vitesse d’un bison en colère et le show ne faiblit pas.  Les titres se suivent mais ne se ressemblent pas. Et surtout la magie des 80 revue et corrigée made in 2014 est bien présente. Je suis heureux de voir que ça opère aussi sur le public présent qui est pourtant en majorité plutôt branché métal plus méchant.

Il faut dire qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Ca courre partout, ça bouge tout le temps mais c’est aussi bien rodé et bigrement efficace. Si vous rajoutez à ça que ce sont des putains de musiciens…

Comment ça les filles ? « Et en plus, ils sont beaux » ?!! Voila c’est ça les meufs. Moi je regarde sur quelles guitares ils jouent mais elles, la marque de la guitare, elles s’en tamponnent grave !!!

Bon ça y est, ils jettent T-shirt, médiators et baguettes dans le public…

Sniff, c’est fini.

Voilà une bonne grosse baffe comme j’aimerais en prendre plus souvent. Et en plus, fait par des musiciens qui n’étaient pas même pas des spermatozoïdes quand la New Wave Of British Heavy Metal a débarqué !

existance 8

EXISTANCE

A peine le concert fini, les musiciens se rendent sur leur stand merchandising, Rien n’y est oublié – ils ont même des vinyls couleur !!! Bon d’accord, c’est con parce que moi, ma platine ça fait longtemps qu’elle a brûlé ! Enfin bref, ils ont bien raison car le stand ne désemplit pas et ils se font un plaisir de faire des photos, dédicacer leurs deux CDs et signer des autographes.

Bon, le dernier groupe va monter sur scène et c’est… un tribute band ! Je jette quand même une oreille car ce tribute band est fait avec des anciens (ou actuels, je ne sais plus trop, moi !) du groupe lyonnais REVENGE.

Mais même si Petit Joe a piqué un treillis à UDO , je crois que je n’ai pas à vous ré-expliquer ce que je pense de ce genre d’exercice. Et puis bon, après l’énorme tarte que je viens de prendre, de toute façon il n’y aurait pas grand chose qui passerait.

Bref, je me casse.

En plus il est tard. Je m’arrête quand même pour remercier Titi Collet de continuer à faire ce petit festival bien cool et pour dire au revoir aux potes.

existance 3

EXISTANCE

Sur la route du retour, je suis encore sur mon petit nuage.

Mais vous savez quoi ? Je suis content car je sais avec certitude que je reverrai EXISTANCE très très bientôt. Vous voulez savoir quand ? Alors allez consulter l’agenda concerts, bande de bananes ! Ca sert à quoi que Ti-Rickou se décarcasse ?!!!