FRANCK CARDUCCI + MARY REYNAUD : Live Report au Jack Jack de Bron – 05 décembre 2015

franck carducci 1

FRANCK CARDUCCI

Allez, c’est au Jack Jack de Bron que se déroule ce soir les festivités. Ca tombe bien, je connais et il y a un grand parking à côté. Ca, c’est du concert en toute sérénité.

Et bingo, j’arrive juste quand les portes s’ouvrent donc je ne vais même pas me les cailler. Trop fort. J’ai même le temps de passer au bar dire bonjour aux copains et copines avant de descendre dans la salle.

mary reynaud

MARY REYNAUD

MARY REYNAUD va ouvrir, j’allais dire les hostilités mais avec MARY REYNAUD c’est plutôt tout en douceur qu’on commence la soirée. Juste elle et sa guitare. Pas de fioritures, que sa voix et sa gratte. Non, je ne suis pas parti ! Je suis toujours bien là car MARY REYNAUD, moi j’aime bien.

En plus ce soir, son show est moins country que le précédent que j’avais vu. Les morceaux sont parfaits pour nous faire décoller. Elle va puiser dans les morceaux de son premier groupe, morceaux qu’elle a ré-orchestrés et c’est vraiment un bon moment qu’on passe avec elle.

Ca nous donne une prestation de qualité que j’apprécie vraiment. En plus, pas trop longue la prestation. C’est parfait pour celles qui n’aime pas les filles au chant (cf report précédent). Non, je ne vise personne ! Ah d’accord, ce n’est pas du lyrique !!

Allez, petite pause histoire de se dégourdir les jambes jusqu’au bar. Moi j’aime bien cette salle avec le bar en décalé. Au moins, ça fait une balade.

franck carducci 2-

FRANCK CARDUCCI

On redescend dans la salle qui s’est bien remplie. Et d’entrée de jeu je sens qu’on va prendre une claque. Eh oui, FRANCK CARDUCCI et son groupe entame le set en grande forme.

Les lumières sont superbes et le son, comme d’habitude au Jack-Jack, ultra-bon. Le public est composé en grande partie de fans du groupe et tout est fait pour que l’alchimie se produise.

Bien sûr, on va retrouver MARY REYNAUD dans le rôle de choriste chanteuse et moi je suis bien content. Je ne vais pas vous dire que la copine moins… On va naviguer dans les deux albums du groupe.

FRANCK CARDUCCI 10

Musicalement et visuellement, je suis toujours client. On n’est pas dans du simple rock progressif, on est dans du rock à la FRANCK CARDUCCI, c’est-à-dire un mélange de rock, de prog’ et de hard. Son jeu de basse est toujours aussi précis et il est entouré d’excellents musiciens ce qui donne toute l’amplitude nécessaire à la musique pour s’exprimer.

Le public est bien chaud. Le show se déroule comme par magie et on est tout surpris quand CARDUCCI nous annonce deux nouvelles, une bonne et une mauvaise. La mauvaise c’est que c’est le dernier morceau et la bonne c’est qu’il dure quatorze minutes ! Très taquin le mister CARDUCCI !

Allez, là c’est fini, il nous dit au revoir. Bien sûr… Comme si j’allais croire qu’il allait clore un show dans sa ville sans le terminer par son « Alice’s Eerie Dream » ! Et bien sûr, gagné ! Ils reviennent pour ce morceau que personnellement je trouve magnifique. En plus, il met son chapeau haut de forme et MARY REYNAUD met son déguisement d’Alice en infirmière lubrique. Et là, c’est l’apothéose.

On est tous heureux et quand les lumières se rallument on a conscience d’avoir vécu un de ces moments qui nous rend la vie moins compliquée.

Bon voilà, pour moi, la soiré est terminée. Je vais juste aller papoter un peu avec FRANCK et MARY, histoire de prolonger ce moment. C’est bizarre, j’en ai même oublié qu’il y avait ZEP SET, un groupe qui fait un cover band à LED ZEP après…

En tout cas, moi encore une fois, sans vouloir en rajouter, je trouve que la prestation de FRANCK CARDUCCI est vraiment de très très haut vol… tout comme ces deux albums d’ailleurs. Et non, il ne me donne pas de pognon ! 

Allez, je vais poursuivre mon petit moment à moi en écoutant le dernier album sur le chemin du retour. 

franck carducci 7-

FRANCK CARDUCCI