FREEDOM CALL + HOLY CROSS : Live Report au Marché Gare de Lyon (16 avril 2014)

Allez, c’est reparti pour un petit tour à Lyon ! Mais cette fois-ci, direction le Marché Gare, ses petites rues sympas, ses gentilles dames qui attendent le bus.. Pas très pratique pour se garer ce truc d’ailleurs : dès que tu t’arrêtes pour faire un créneau, t’as une nana pendue à ta fenêtre !!

Donc si j’ai un petit peu loupé le début de nos copains de HOLY CROSS, ce n’est pas de ma faute !!!

Holy cross

Holy cross

Bon, ça va, j’en ai pas trop raté. Et puis, vous allez me dire que HOLY CROSS ça ne devrait plus être une surprise pour moi. Que neni, brave gens ! Car ce soir le bassiste a beaucoup changé, je ne le reconnais pas. C’est normal, ce n’est plus le même !!

A part ça, à chaque sortie, HOLY CROSS gagne toujours en présence. Leur musique et leur jeu de scène ont même réussi à faire oublier qu’ils sont stéphanois aux lyonnais ! C’est peu dire quand on connaît les rapports entre les deux villes ! Comme quoi le hard-rock peut réconcilier les gens !

Et ça marche vraiment. HOLY CROSS se fait des nouveaux fans. Leur nouveau bassiste s’est très bien intégré. Une très bonne entame de soirée pour chauffer la salle.. Heu, même si il fait déjà méga chaud dans cette salle. Si ça continue, on va finir par cuire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon, petite pause buvette avant l’arrivée de FREEDOM CALL, histoire de parler des nombreux concerts à venir et c’est déjà reparti !

Et de quelle manière ! Car FREEDOM CALL du début à la fin du concert, c’est énorme. Leurs morceaux en live sont des hymnes monstrueux. Les musicos ont toujours une énorme banane sur le visage et profitent de tous les moments possibles pour faire participer le public. Et vu leurs morceaux métal joyeux, ça fonctionne au quart de tour !

Les musiciens sont en plus dans un grand soir. Toujours heureux de jouer à Lyon pour un public qui, une fois n’est pas coutume, s’éclate à fond les ballons. FREEDOM CALL, le seul groupe de métal à arriver à faire faire les kangourous au public lyonnais ? Lol !

FREEDOM CALL

FREEDOM CALL

Leur set list est effectivement composée de purs brûlots qui font mouche à tous les coups. Le batteur est un pur phénomène. Le chanteur on n’en parle même pas, c’est juste un putain de frontman ! Le show est purement une tuerie.

Plus d’1h40 de concert pour le plus grand bonheur des fans présents qui vont avoir mal aux genoux à force de sauter dans tous les sens. Ca va leur changer de l’habitude de se niquer la nuque !!

Pour le final, on a bien sûr le salut du groupe au public. Truc cool, ça permet de voir le batteur de très près ! Et là encore une fois, preuve de leur méga gentillesse, ils font monter sur scène deux gamines pour faire des photos avec eux. Voilà, le genre de truc pas calculé, juste sympa pour faire plaisir et se faire plaisir !

Mais bon, comme aurait dit ma grand-mère, tout a une fin sauf le concombre qui en a deux (T’es peut-être un peu lubrique là, mamie !)!

Fini, ou pas car bien sûr, quelques minutes après le concert, ils étaient présents avec le public pour faire des photos, des bises aux filles (au grand bonheur de la gagnante du concours), signer leurs disques et les cartes postales gratuites avec la même joie et le même plaisir. Pas besoin de dire que leurs T-Shirts sont toujours magnifiques et que leur stand de merchandising a été dévalisé à la vitesse d’un dragon en plein vol !  

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au risque de me répéter, FREEDOM CALL est vraiment le groupe qu’il faut aller voir en live. Et encore ce soir, c’était vraiment un grand moment magique pour tous les fans de métal épique et joyeux. FREEDOM CALL sur scène est vraiment, pour moi, le groupe que je ne louperais pour rien au monde !

Voilà, là c’est bien fini. Les fans sortent le sourire jusqu’en haut des oreilles et moi je dois faire descendre de mon capot une jeune dame qui a trouvé plus facile d’attendre le bus assise sur mon capot !! Voilà, je suis dans ma voiture et je vais enfin pouvoir hurler à tue-tête : FREEDOM CAAAAALLL !!! (Dis-moi merci chérie, j’aurais pu le faire en rentrant à la maison.. à deux heures du mat’ !!!)   

 

P.S : le moment remerciements est venu.. Un méga méga merci à Base Productions de continuer à nous faire passer des groupes qui nous procurent vraiment des moments rares.