HANGOVER SUBJECT : Live Report @ le Ninkasi Kafé de Lyon – 21 février 2017

HANGOVER SUBJECT

Bon, ça fait très, voire trop longtemps que je n’ai pas vu HANGOVER SUBJECT en live, donc je saute sur l’occasion et direction Lyon pour une soirée stoner and blues avec trois groupes dont, bien-sûr, HANGOVER SUBJECT.

Le groupe joue en tête d’affiche. Normalement, je devrais être bon dans le timing. Sauf que devant le bar, des copains me font remarquer que j’ai loupé le début du premier groupe (les méchants !!).. Mais que ce n’est pas forcément un mauvais truc. Heu… vu qu’ils sont à l’extérieur, ça ne doit vraiment pas leur plaire.

COBALT

Mais bon, je suis là et je veux voir et surtout entendre ce que ça donne COBALT. Surtout que sur l’affiche, c’est du doom stoner. Heu… C’est quand même très hardcore leur musique ! Enfin, surtout le chant. En plus, le chanteur a une casquette COLE sur la tête ! C’est donc une sorte de stoner hardcore.

Musicalement, ce n’est pas mal mais avec ce chant… comment vous dire ? Je vais aller finir la papote avec les copains à l’extérieur, voilà. Vraiment pas du tout mon truc. Ca me stresse même. En plus, scéniquement, c’est très… on va dire jeune.

Du coup, je retrouve pas mal de copains et de copines dehors sur qui COBALT a fait le même effet : l’envie de prendre l’air. On doit être trop vieux…

HANGOVER SUBJECT

Ca y est, ils ont fini ! On peut revenir. Il y a pas mal de monde ce soir. Et c’est parti ! HANGOVER SUBJECT attaque avec leur blues rock-hard ou hard blues-rock. On s’en fout de l’étiquette tant que la musique est bonne ! Et la leur est au top pour nous faire niquer la nuque sans bouger les pieds.

Putain, ça fait du bien !! Ca nettoie les oreilles et l’esprit.

Ouah, le son est méga bon et la voix de RICHARD travaillée au Jack passe à merveille, de même que le son de sa guitare… De ces merveilles de guitares, devrais-je plutôt dire !

HANGOVER SUBJECT

Je rentre directement dans leur monde. Ils sont très à l’aise dans leur formule trio qui est maintenant bien rodée. C’est à la fois fun et pro. Et putain, ça joue ! Le bassiste est très carré et solide. Le batteur tape comme un Jack in the box. Un petit peu trop même pour la pédale de grosse caisse qui n’e résistera pas à la soirée, lol ! Trop bon !! En plus, c’est vrai qu’ils ont des putains de morceaux qui en live tapent leur mère !

Allez, le moment fun, héroïque : le cover de MOTORHEAD – mais bien-sûr à leur sauce, guitare et basse tube faites maison. Putain again, ça dépote ! Voilà comment j’aime les covers : fidèles dans l’esprit mais à la sauce du groupe. Je suis sûr que, où qu’il soit, LEMMY est en train de s’éclater ! Bon, un petit rappel et puis… Ils continuent !!

Je me dis que je ne suis pas encore rentré  parce qu’après il y a encore un autre groupe… Ah non, ils ont annulé ?! Bon alors là, je suis bien content d’en reprendre encore du HANGOVER SUBJECT !

Bon, c’est fini et je viens de m’apercevoir que contrairement à la dernière fois où je les ai vus, le fait qu’il n’y ai plus d’harmonica ne m’a pas frappé.

Le temps de papoter avec les membres du groupe et on the road again ! Il est tard mais je suis trop bien. J’ai bigrement bien fait de venir prendre une bonne dose de HANGOVER SUBJECT, moi !

A bientôt, les copains !!

HANGOVER SUBJECT