HEAVY TRASH + LEGENDARY SHACK SHAKERS : Live Report à la Tannerie de Bourg en Bresse – 05 mai 2016

LEGENDARY SHACK SHAKERS 3

LEGENDARY SHACK SHAKERS

Allez, retour à la case Tannerie de Bourg-en-Bresse mais cette fois-ci, c’est dans la grande salle que ça se passe. Et ce soir, c’est plutôt branché rockabilly et pas rock à mon copain Billy !!

Heu, pour ceux qui se demandent ce que ça à voir avec le style musical que je suis habituellement, je pourrais répondre que lorsque j’ai vu le nom du groupe principal HEAVY TRASH, j’ai cru qu’il faisaient du heavy-metal tendance thrash. Mais non. En fait, c’est juste parce que c’est le groupe de JON SPENCER, du JON SPENCER BLUES EXPLOSION et comme je ne l’ai encore jamais vu en live, je veux corriger ça… Bon, même si ce soir il joue avec MATT VERTA-RAY et que c’est un projet plus rockabilly.

LEGENDARY SHACK SHAKERS 4

LEGENDARY SHACK SHAKERS

A vrai dire, c’est plus la première partie LEGENDARY SHACK SHAKERS qui m’a décidé à venir passer la fin d’un jour férié ici.

Bon d’accord, ça et le fait que j’échappe à la corvée de vaisselle !!!

Du coup, je suis même en avance. Première constatation, on ne va pas être serré… Mais bon, pour les photos ce n’est pas plus mal !

Allez, c’est parti ! LEGENDARY SHACK SHAKERS attaque les hostilités.

Et… comment décrire leur musique ? C’est un mélange de blues, de country, aux accents hillbilly avec une touche de punk. Et putain, c’est bon ! Un vrai truc à eux avec un son non pas des années 60 mais un son blues-punk violent qui met en avant la voix et l’harmonica du chanteur. Eh oui, il se sert d’un harmonica et putain, c’est excellent ! Ce type est vraiment un fou furieux sur scène !

Quelle énergie !… Et quel mélange musical southern, blues, country avec cette touche punk… Ouah ! Je viens de passer un moment hors norme avec ce groupe made in Nashville.

Bon allez, je vais prendre l’air et même papoter un peu avec le chanteur (oui, oui !).

HEAVY TRASH 3

HEAVY TRASH

Je retourne vite dans la salle car c’est au tour de HEAVY TRASH de monter sur scène. Et, de suite, je constate que ces messieurs savent et aiment être sur scène. Là, c’est clair, en live ça dépote ! JON SPENCER, c’est à voir en live et comme son acolyte n’est pas là pour faire tapisserie, ça donne vraiment.

Après, musicalement – je ne vais pas jouer les vierges effarouchées en voyant le loup non plus – je savais avant de venir qu’il était dans le trip rockab’ 50/60 et que donc ce n’est pas vraiment un son que j’aime. Même si je dois reconnaître que c’est moins typé année 50 en live. Même si je n’apprécie pas, je ne peux faire autrement que reconnaître que c’est bien fait et que le groupe s’éclate avec leur truc.

Et le public aussi, même si une bonne partie a préféré la première partie (surtout des gens qui ne connaissait ni l’un ni l’autre).

Enfin, je ne regrette vraiment pas ma soirée ! J’ai vu JON SPENCER et j’ai pris une bonne tarte comme je les aime avec LEGENDARY SHACK SHAKERS.

Et en plus, je n’ai même pas fait la vaisselle !

Heu, comment chérie ? Tu ne regrettes pas de l’avoir faite plutôt que d’avoir du te taper du rockamachin-truc !!!