KISSIN DYNAMITE + LONEWOLF + GALDERIA : Live Report au Rising Fest III de Dijon (28 septembre 2013)

Kissin' Dynamite

Kissin’ Dynamite

Bon, direction… loin ! Comme souvent ces temps-ci, vue l’absence de concerts sur notre région, je me retrouve obligé de sortir again de mon terrain de jeu. Donc ce soir, c’est direction Dijon et la Vapeur. Pas pour un concert mais pour un festival.

Heu… déjà qu’en arrivant à 20h dans un concert ordinaire, j’arrive à louper le groupe de première partie, alors là avec un commencement des festivités à 16h30, j’en rate rate royalement deux !! Et autant d’habitude, je ne suis pas mécontent d’avoir échappé aux groupes de première partie, autant sur ce coup-là, je suis un peu dégoûté car les deux groupes qui viennent de passer étaient, de l’avis général, vraiment très bien.

C »est la deuxième fois que je fais involontairement l’impasse sur les RESTFUL que j’ai déjà raté sur un concert à Grenoble. J’essaierai de faire mieux la prochaine fois !

Quant aux allemands de ELVENPATH, j’ai entendu de loin la fin de leur set et… je me dis que j’aurais dû empêcher ma femme de se maquiller pendant des plombes !

Bref, j’arrive juste pour les marseillais de GALDERIA.

Galderia

Là, je suis déjà en terrain connu vu que je les ai déjà vu dans leur région en première partie de BLAYZE BAYLEY. Ils distillent toujours un heavy mélodique et joyeux. L’album qui vient de sortir est bien sûr mis à l’honneur. Les morceaux explosent sur scène, chose qui plait largement aux plus de 250 personnes présentes dans la salle. Le groupe est un peu plus en place que la dernière fois et le chanteur guitariste a toujours une superbe voix. Sans oublier sa très bonne présence sur scène. Bref, je suis content de ne pas les avoir loupé, eux !

En revanche, j’aurai loupé DARKNATION, les régionaux de l’étape, que je n’en aurai pas été forcément dépité. Etonnement placés haut sur l’affiche.. Ils ont quand même encore beaucoup de boulot à faire.

 

Bon, c’est au tour de l’un des groupes qui m’ont attiré au fest ce soir, les grenoblois de LONEWOLF, de monter sur scène.

Lonewolf

Bizarrement, j’ai réussi à passer toutes ces années de concerts sans les voir en live. Il faut dire que pendant longtemps, je me suis persuadé qu’ils oeuvraient dans la musique extrême ! Ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça. Du coup, il n’y a que très peu de temps que je suis allé jeter un coup d’oeil sur YouTube.. Et bien sûr, j’ai décidé de combler très vite le retard et de tout faire pour les voir !

Lonewolf

Et d’entrée, on sait qu il n’y a pas de tromperie sur la marchandise : bracelets à clous, ceintures à clous… bref la vraie panoplie du heavy métal man !

Ils sont accueillis, ovationnés même, par le contenu d’un car entier affrété de Strasbourg pour leur concert ! Rien que ça ! Ca mérite quand même d’être signalé !

Enfin bref, c’est parti. Là, on est dans du GRAVE DIGGER, du JUDAS PRIEST, du MANOWAR, bref, du heavy métal épique.

Lonewolf

En plus, les LONEWOLF ne sont pas des gamins débarqués de l’école. Non seulement, ils sont en train de préparer leur septième album, mais en plus ils donnent des concerts à travers toute l’Europe !

Lonewolf

Ils ont une putain de maîtrise de la scène et du public qu’ils chauffent à blanc. L’ambiance dans la salle est franchement hallucinante !! Ils mettent à l’honneur leur dernier album mais n’oublient pas ce qu’ils appellent leurs « vieilleries ».

Vous imaginez bien qu’avec un tel spectacle et une telle ambiance, le temps passe à la vitesse de ma grand-mère en skate-board !

 

Du coup, vu les dégâts qu’ils viennent d’occasionner dans les organismes des fans présents, j’ai un peu peur pour les copains de KISSIN DYNAMITE qui arrivent ensuite… Surtout que là, on va faire la bascule en terme de style ! Les KISSIN DYNAMITE jouent plutôt dans la cour glam-rock du style : « les MOTLEY CRUE sont mes copains « .

Kissin’ Dynamite

Et c’est avec un morceau de ces derniers qu’ils vont faire leur entrée sur scène ! Et quelle putain d’entrée !!! Ils envoient la purée grave (et pas de patates douces) ! Ils font dans le glam énergique qui t’attrape et qui t’entraîne direct avec eux !

..Même s’ils n’en aurait pas fallu beaucoup pour emmener les quatre premiers rangs de la salle exclusivement composés de filles sur-excitées !

Kissin’ Dynamite

Les KISSIN sur scène, c’est vraiment de la dynamite ! Les morceaux de leurs trois albums sont vraiment fabuleux en live. On vit un moment d’anthologie sur ‘I will be king » avec un chanteur carrément transformé en roi de l’orgie. Vêtu d’un  manteau royal rouge, il déclenche l’hystérie dans la salle (j’aurais peut-être dû attacher ma femme ?!!!).

Kissin’ Dynamite

Kissin' Dynamite

Kissin’ Dynamite

Les musiciens s’éclatent vraiment avec le public. Le chanteur montre qu’il a fait du français à l’école. Le bassiste, les guitaristes et le batteur ne sont pas en reste et franchement, on a droit à un grand show !

Apres un faux rappel, le groupe finit sur une montée en puissance apocalyptique avec le fabuleux « Money, sex and power ».

Et là, sniff ! c’est fini ! Dommage car moi, comme beaucoup, j’en aurait bien repris une louche des KISSIN’DYNAMITE !!

Kissin’ dynamite

Le groupe prend à peine le temps de prendre une douche et nous retrouve dans la salle pour les photos et les signatures… de même d’ailleurs que les autres groupes présents ce soir ! Encore un petit plus pour ce fest.

*****

BILAN DE LA SOIREE

GALDERIA 1GALDERIA : les marseillais ont encore marqué des points. L’album qu’ils défendaient ce soir est très bien et leur prestation très efficace. Toujours un petit bémol sur le look de deux des musiciens (bon, pas le batteur !!).

 

 

 

LONEWOLF 2LONEWOLF : Très bonne surprise ! Aussi bien scénique que musicale. En plus, un groupe de heavy métal français qui arrive à faire déplacer des gens sur 400 bornes en bus, c’est plutôt rare. Je dirai même que ça force le respect ! A revoir avec grand plaisir, le plus tôt possible.

 

 

 

KISSIN DYNAMITE 6KISSIN DYNAMITE : je voulais les voir, je les ai vus, et je n’ai pas été déçu ! Ce n’est pas parce que leur dernier album est une tuerie qu’ils allaient forcement exploser sur scène.. Eh bien, si ! Et de quelle manière !! Encore un cas où les absents s’en mordront les doigts dans quelques années quand ils repenseront qu’ils ont préféré rester devant leur télé… (En même temps, il faut reconnaître que le festival était sold out ! Lol !!!). Il ne faut pas s’y tromper, avec KISSIN DYNAMITE, il y a quand même du lourd. Sans jouer les Nostradamus, vue la qualité de leurs compos et le niveau de leurs prestations, je leur prévois quand même un superbe avenir !

 *****

En ce qui concerne le Rising Fest (3e du nom), rien à en redire. Bien organisé, bien fait, le top. Une ambiance bon enfant qui m’a vraiment scotché. En plus, les gens de Phoenix Rising sont adorables. Et d’ailleurs, un grand merci à Nathalie, la présidente de l’association ! Rendez-vous l’année prochaine pour le quatrième opus du Risisng Fest !

Mais on se verra avant bien sûr (allez voir la programmation d’Octobre et Novembre sur l’agenda concerts – Que du tout bon pour la Phoenix Rising !!!).

Allez ! Et puis un méga coucou au bus de Strasbourg et à sa charmante conductrice ! N’hésitez pas à revenir mettre le feu dans notre région !!!

Kissin' Dynamite

Kissin’ Dynamite