LAS FURIAS + LITTLE GARCON : Live Report à la Ferme à Jazz de Bourg en Bresse (18 octobre 2014)

LAS FURIAS 7

LAS FURIAS

Ce soir, c’est direction la Ferme. Heu, non, je ne déconne pas ! Et c’est même pire, c’est à la Ferme à Jazz de Bourg-en-Bresse que je vais. Je vous rassure tout de suite, ce n’est quand même pas pour écouter du jazz !! Je n’ai rien fait de mal, moi. Je suis gentil moi. Il y a ce soir une soirée organisée par une association très fun et très active, plutôt branchée punk-rock, rock garage : 98 dB.

Gros avantage de cette salle, je me gare facile avec un parking juste devant la salle !

ELVIS UNDEAD

ELVIS UNDEAD

Euh ? C’est quoi ce truc ?? Une sorte de monstre guitariste se balade dans l’herbe en jouant vraiment de la guitare dont le son est diffusé par un gros ampli situé vers le mur de la ferme ! Heu ! y’a plein d’autres créatures du même genre devant la porte !!! Même pas peur ! Je réfléchis deux secondes : on n’est pas le 31 octobre, c’est pas halloween… Ah moins que…. Mais oui bien sûr, sur l’affiche il y a marqué LA MINUTE NECESSAIRE D’ELVIS UNDEAD CLUB, troupe de théâtre de rue !

Passage de l’entrée au prix libre. J’aime bien le concept, moi. Tu donnes ce que tu veux. A nouveau des gentils monstres se rapprochent mais pour me mettre un coup de tampon sur le bras cette fois. Toujours pas peur. Et enfin, direction l’arrière du bâtiment, à l’extérieur, où se trouve le bar et la nourriture. C’est quoi ces tartines violettes ? De la mousse de betteraves et c’est vachement bon ? Euh, je crois que je vais plutôt goûter à la cervelle du canut. Re-euh : la cervelle DE canut. M’ont pertubé tous ces montres !!

Je vais pouvoir manger pendant que la DJ de la soirée, la folle furieuse de NICE GIRL EDDIE passe des trucs ronds en cire sur des platines. J’aime bien ! Elle doit être une des rare DJ à passer les SWEET en France !

LITTLE GARCON 3

LITTLE GARCON

Bon, c’est parti ! Direction la salle pour les lyonnaise de LITTLE GARCON. Un fille à la guitare, une fille au chant et une moustachue à la batterie. Ah là je déconne, c’est un garçon ! Un infiltré !!! Heu, y’a pas de bassiste… elle est malade ? Ah, c’est normal ? Le groupe n’a pas de guitare basse !

Donc formation guitare, batterie et chant pour nous jouer du rock garage. Et c’est bien fait. La voix est très sympa, la guitariste est bonne – aîe ! pas la tête ! Elle joue bien, c’est mieux ? – le batteur va bien. Après, c’est quand même très teinté années 60 pour moi, effet renforcé par des amplis très vintage qui accentuent ce côté sixties. Donc forcément, pas mon style de prédilection.

LITTLE GARCON 2

LITTLE GARCON

 

LITTLE GARCON 1

LITTLE GARCON

Mais le public bien présent et bien branché rock garage apprécie vraiment.

Bon, retour à l’extérieur où nous attend un happening fait par la troupe d’ELVIS UNDEAD. Le truc irréel éclairé par les phares des camionnettes.

Bref, un intermède qui nous emmène jusqu’à la montée sur scène du dernier groupe qui nous vient directement de Barcelone : les LAS FURIAS !! Et putain, ça part méga fort !! Et là, une batteuse, une guitariste chanteuse, et (eh oui !) une bassiste chanteuse !

LAS FURIAS 3

LAS FURIAS

Les filles ne sont pas là pour amuser la galerie. leur punk-rock garage sur scène sonne très hard, Les morceaux sont très courts et du coup pleins de pêche et d’énergie. Mais il y a aussi des solos de guitare et des rythmiques très hard-rock  !

Elles vont alterner compos et covers avec frénésie. La batteuse maltraite ses cymbales, ses peaux, et bien sûr ses baguettes mais toujours avec un grand sourire, comme si c’était facile. La guitariste, outre le fait de manier rythmique, solos et chant a une putain de présence sur scène ! Comme sa compère à la basse d’ailleurs qui n’arrête pas de bouger ! Euh, peut-être un peu trop car elle se fait à moitié assommée par un coup de guitare au front !

LA FURIAS

LA FURIAS

Mais ce n’est pas ça qui va les arrêter ! Elles méritent vraiment leur nom car ces filles sont vraiment des furies sur scène. En plus, le contraste entre l’image de filles  bien sages en jupe et la folie rock en live est énorme !!

Allez, un petit rappel… Heu, pas gagné ! La guitariste a un problème : elle s’est péter un.. ongle ! Allez, quelques coups de dents et même pas mal ! La bassiste a un œuf de pigeon au front mais même pas mal non plus ! Il en faudrait plus pour les empêcher de nous faire un rappel ! Et nous, même si on a l’impression d’être dans un sauna, on est trop contents ! Ma voisine reconnaît un morceau des BEATLES « Helter Skelter ». Moi, je trouve leur version bien plus proche de celle de MOTLEY CRUE.

Mais bon voilà, c’est déjà fini. Sniff !!

LAS FURIAS A

LAS FURIAS

 Mais, je ne vais pas les lâcher comme ça ! Je tiens absolument à vous les faire découvrir un peu plus en leur faisant une interview.

Donc, en attendant les filles, retour au stand nourriture où, même pas peur again, je goûte à la tartine violette de crème de betterave. Eh bien, je dois le dire, c’est réellement bon !

Bon papotage rapide avec LAS FURIAS et il est temps de rentrer. Les monstres on repris forme humaine, la fête est finie.

Vivement la prochaine, les 98 DECIBELS !!

.

***

.

ET POUR FINIR, L’INTERVIEW DE LAS FURIAS

ET UNE PETITE VIDEO DE LEUR SHOW !!

.


.