Chroniques CD – Août 2016

KING_COMPANY_1KING COMPANY

One for the Road

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 26 août 2016

 

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

En direct de Finlande, les King Company ont du être bercés sous un arc-en-ciel tant l’influence de Rainbow est présente dans cet album. Mais moi, perso, ça ne me dérange vraiment pas. Bien au contraire.

Ceci étant dit, ce « One for the road » de la pochette au contenu est vraiment plus que recommandable !

J’adore la voix du chanteur, les morceaux se dégustent sans faim.

Achat indispensable pour tous les fans de Rainbow, Whitesnake et consorts.

Pour ma part, l’écouter c’est l’adopter ! Coup de cœur de moi, of course !!!!

couleur-fixe_pt-308

 

 

 

 

CRUZH_coverCRUZH

Cruzh

Label : Frontiers Music
Sortie : 26 août 2016

Vous aimez le hard-FM de qualité, Def Leppard, Bon Jovi, Winger et consorts ? Cruzh aussi ! Et ils nous le prouvent avec 11 titres de hard-FM de qualité, de belles ballades, de beaux solos de guitare, de belles notes de piano, des choeurs bien placés…

Heu, chérie, reviens, c’est vachement bien !

Bon d’accord, c’est typé bande FM, mais c’est un CD parfait pour la voiture, sur la route des vacances.

Heu… Comment ? Tu préfères y aller à pied ??!

couleur-fixe_pt-308

 

 

 

 

 

 

 

 

TESLA_liveTESLA

Mechanical Resonance Live !

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 26 août 2016

Toujours simple de chroniquer ce genre d’album. Pour le 30e anniversaire de « Mechanical Resonance », Tesla a décidé de rejouer l’album et de l’enregistré live !

Donc voilà, les morceaux on les connait et ils sont bons. Le son est bon, donc pas de surprise. Ceux qui connaissent Tesla vont se le procurer, pour les autres ça fera une bonne entrée en matière.

Quant-à moi, je viens de me rendre compte qu’il y a trente ans qui sont passés…. Putain trente ans !! Ils sont vieux !!!!!!

Vidéo à venir

couleur-fixe_pt-308

 

 

 

 

 

 

 

PALACE_motu_COVERPALACE

Master of the Universe

Label : Frontiers Music
Sortie : 28 août 2016

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Venus de Suède pour nous ravir les oreilles avec du hard-rock mélodique, Palace nous arrive avec 11 titres qui devraient plaire aux amateurs du genre : de belles mélodies, du clavier, des choeurs et un putain de chanteur.

Et c’est vrai que ce « Master of the Universe » est très réussi dans le style. On pourrait très bien l’imaginer en B.O. d’un film de Van Damme ou d’un Rocky.

Moi perso, je craque pour cet album et je me le repasse en boucle. Heu, je devrais d’ailleurs arrêter si je ne veux pas mourir jeune, hein chérie ?

Vous l’avez compris, moi Palace, j’aime et je lui mets un coup de cœur obligatoire !!

couleur-fixe_pt-308

 

 

 

 

 

 

 

DGM-The-passageDGM

The Passage

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 28 août 2016

Autant le dire d’entrée, DGM fait dans le métal prog… mais dans du métal prog tendance hard-rock !! C’est-à-dire couillu en clair.

Ce « Passage » est très réussi. Les morceaux ne sont pas chiants de démonstrativité. Ca joue grave et j’aime la voix du chanteur. En plus, Michael Romeo et Tom Englund apparaissent comme guest chacun dans un morceau ! Bref, les cerises sur le cake.

Un album à conseiller aux fans de Symphony X et consorts !!

couleur-fixe_pt-308

 

 

 

 

 

 

 

salhem la fin d un mondeSALHEM

La fin d’un monde

 

Label : Brennus Music
Sortie : juillet 2016

Le nouveau Salhem est arrivé ! Eh oui, l’attente prend fin. Il faut dire que leur précédent opus « Connexion animale » date de 2007… donc les bressans ont pris leur temps !

Ca donne déjà un packaging recherché qui nous ouvre la porte de leur univers musical.

Et leur univers musical, c’est… heu, je suis toujours embêté moi, car s’ils sont en général classés en heavy métal, je trouve personnellement que c’est une case qui ne leur correspond pas trop car trop restrictive. Oui Salhem a été bercé au heavy métal 80 mais il recrée sa propre vison de ce style en 2016.

Une vision sombre, métallique mais avec une voix parlée/chantée avec de l’effet. La musique est métal, oui, avec parfois des touches heavy.

Pour ce second album, le son est bon, la prod’ efficace. Les textes sont lucides et pertinents. Après, l’ambiance musicale de ce cd est plutôt sombre. En tous cas, une chose est sûre, Salhem n’a pas fait dans la facilité, leur but étant de faire leur musique, sans calculs, ni pour plaire aux uns et aux autres. Alors évidement, on est libre d’y adhérer ou pas.

Ce qui est certain, c’est que ce « Fin d’un monde » est un album qui ne rentre pas dans un moule… Et ça, c’est déjà très rare à notre époque !

A signaler, la présence de 2 guests sur deux des morceaux de l’album (oui, oui, c’est ça, un chacun !) : Chris Holmes, ex-WASP et Fabienne Shine de Shakin’Street. Mais même là, Salhem ne joue pas dans la facilité puisque Fabienne Shine fait les choeurs.. et en français !

Bref, Salhem, c’est un groupe français à part, à découvrir pour ceux qui trouvent qu’on n’innove plus de nos jours et bien-sûr un album à découvrir pour ceux qui ont aimé leur premier opus. Ceux qui avaient trouvé le son et la prod’ légère sur ce premier album vont être ravis avec celui-ci. Alors évidement, ceux qui n’ont pas adhéré au premier album à cause de la voix, pas sûr que vous changerez d’avis car ce second CD est musicalement dans la continuité du premier… En peut-être plus sombre et avec un peu plus d’effet.

En espérant ne pas avoir à attendre 9 ans pour le prochain !

couleur-fixe_pt-308

 

 

 

 

 

shoeilager veuve noireSHOEILAGER

Veuve Noire

 

Label : Brennus Music
Sortie : 28 mai 2016

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Allez bande de petits hardos, on ressort sa veste à patches pour accueillir dignement la sortir du dernier Shoeilager « Veuve noire ».

Le groupe de Châlons-en-Champagne nous revient avec, bien-sûr, un album de heavy métal chanté en français dans la grande tradition des Sortilège, Blasphème, H-Bomb.

Et autant buter le suspect de suite, ce « Veuve noire » ne fera pas tâche, loin de là même, dans votre collection !

On est dans du heavy métal de haut-vol avec un putain de chanteur, puissant mais audible, des morceaux qu’on a envie de reprendre en chœur, des harmonies qui n’altèrent pas la puissance et des riffs qui te font bouger les cheveux sans bouger la tête (si, c’est possible !).

Enfin bref, avec « Veuve noire », Shoeilager confirme si besoin en était que la scène heavy métal française doit compter sur eux.

Pour ma part, c’est évident. Tellement évident que j’ose à peine dire à quel point je lui mets un coup de cœur à cette « Veuve noire » !!!

couleur-fixe_pt-308

 

..

Leave a comment