Chroniques CD – Août 2017

QUIET RIOT

Road Rage

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 04 août 2017

 

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Pour la génération qui écoutait du hard-rock à l’époque où on fumait dans les avions, où porter les cheveux longs et un perf’ n’était pas de tout repos, le nom de Quiet Riot évoque forcément plusieurs choses. Premièrement, c’était le premier groupe du regretté Randy Roads, deuxièmement, « Metal Health » leur album (sans Randy parti chez Ozzy ) fit un carton avec leur reprise de Slade.

La voix de Kevin DuBrown… des putains de concerts… Chroniquer le nouveau CD des Quiet Riot ravive donc plein de choses.

Maintenant, en 2017, c’est autour du batteur Frankie Banali que le groupe tourne. Kevin DuBrown étant décédé en 2007, le micro est désormais tenu par James Durbin. Pour la guitare, c’est Alex Grossi qui la tient.

Donc la question est : qu’est-ce que donne ce « Road Rage » ?

Eh bien, il est plutôt bon. Du hard dans le style Quiet Riot, du hard-rock avec des morceaux qui font du bien. La voix colle bien, ça fonctionne. Je retrouve l’esprit du groupe, je chante à tue-tête.

Bref, Quiet Riot se rappelle à notre bon souvenir et je suis agréablement surpris. Et je dois avouer que je suis happy d’avoir un nouveau Quiet Riot dans ma collection !!

Allez, un coup de coeur très nostalgique !!!

barre4.jpg (500×15)

CIRCUS MAXIMUS

Havoc in Oslo

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 04 août 2017

L’exercice de la chronique d’un live n’est pas ce que je préfère car, à part dire si le son est bon, si le public est bien présent, si la setlist est bonne et si les retouches ne son pas trop flagrantes, que ceux qui aiment le groupe vont se jeter dessus comme un chien sur un nonoss et que ceux qui ne connaissent pas le groupe le prendrons peut-être pour le découvrir, bah c’est toujours un peu la même chose.

En plus dans le cas présent, moi Circus Maximus – contrairement à plein de copains qui eux adorent – j’ai du mal à rentrer dans leur univers très prog’ metal…

Alors que dire ? Ce live retranscrit bien l’univers du groupe (qu’il faut bien-sûr aimer !), le son est bon voire très bon, on a un bon choix de setlist, les musiciens touchent vraiment, le chanteur (Michael Eriksen) a une putain de voix – ce qui explique l’engouement des copains pour ce groupe).

Voilà. Ce double CD est vraiment une photo de ce que le groupe donne en live. Après, on aime… ou pas.

 

barre4.jpg (500×15)

KRYPTONITE

Kryptonite

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 04 aoùut 2017

Un groupe suédois avec Jakob Samuel (The Poodles) au micro, Pontus Egberg (Heat) à la basse et Robban Back (Eclipse) à la batterie, il n’y a pas à dire, ça donne envie ! Le nom « Kryptonite » aussi… sauf pour Superman !!

Enfin bref, écoute immédiate.

Et ? Et heu… bien-sûr, c’est super bien fait, c’est bien produit. Si vous avez aimé les dernières productions des groupes sus-nommés, c’est parfait.

Sinon, il y a aussi des morceaux un peu plus pêchus mais surtout beaucoup de ballades ! D’accord, belles les ballades mais ballades quand même !

Même si « Across the water » est vraiment très belle, je préfère quand on a des morceaux comme « Get out the gone », bien pêchu, hargneux à souhait… Plus dans ce que j’attendais en fait.

Pour conclure, le premier arrivage de Kryptonite ferait danser Superman mais ne le détruirait pas.

Peut-être à la prochaine livraison ?… Tremble Superman car il y a du potentiel, là !!!!

barre4.jpg (500×15)

THE NIGHTS

The Nights

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 04 août 2017

 

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Quelle bonne idée d’aller faire un tour en Finlande au mois d’août ! Mais rassures-toi, si tu ne peux pas aller en Finlande, la Finlande peut venir à toi grâce à The Night et à leur CD tout frais, tout hard FM / AOR avec une touche de pop.

Heu non, je n’ai pas fumé le gazon ! Leur musique est à peu près un mélange de tout ça et moi, je trouve ça très très original… Et très sympa, même si ma femme dirait : « C’est dansant, ton truc ! Exactement le genre de musique qu’il me faut en vacances ».

C’est fun, bien fait, ça joue. Les morceaux donnent la pêche et l’envie d’aller jouer sur l autoroute !! Heu non, j’allais dire danser, banane !!

Un CD pour ceux qui sont branchés rock dans le sens large du terme. Vous allez vous éclater grave !! Et pour les fans de gros riffs, de son sale et de grosse voix, l’autoroute, c’est la première à droite !!

Pour moi, c’est un coup de coeur, bien sûr !!!

barre4.jpg (500×15)

ON TOP

Top Dollar

 

Label : Horror Pain Gore Death Prod.
Sortie : 18 août 2017

Allez les fans de hard 80, Ozzy, Dio, Maiden, WASP, Van Halen et consorts, on se réveille, on prend sa carte de crédit et on fonce sur cet EP 4 titres pour prendre sa dose bien brute de hard and heavy !

Et vous n’allez pas regretter votre achat, headbanguing immédiat, futs rayés moule-burnes de sortie ! Ouah, ça réveille les esgourdes et ça fait du bien à l’âme !!

Vivement un LP !!

Mais bon un EP, on n’a qu’à l’écouter 3 fois et on a un LP. CQFD !!

Pour conclure, voila : On Top avec ce « Top Dollar » fait dans le brut de pomme donc, amoureux de sons bien lêchés, de prod’ bien propre, passez votre chemin !! Pour les autres, à posséder d’urgence !!

Voilà. Moi, je me le remets, na !!

Vidéo à venir

barre4.jpg (500×15)

GRANDE ROYALE

Breaking News

 

Label : The Sign Records
Sortie : 25 août 2017

 

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Hey, attends avant de prendre la route ! En provenance de Jönköping (en Suède ! Trop fastoche, lol !!), Grande Royale vient à nous avec un album de fukin’ rock’n’roll très fusion entre MC5, Stooges et Gluecifer, Hellacopters. Bref, un mix entre la scène de Détroit du début des années 70 et celle de Scandinavie des années 90.

Et putain, le résultat est excellent ! Du pur classic high energy, une voix superbe, des morceaux qui tiennent la route même sur du verglas (bon d’accord, pour conduire il ne faut pas trop bouger la tête, lol !).

Sur cet album, il n y a pas que des morceaux rapides. On y trouve aussi une superbe ballade pas chiante du tout.

Bref, une bien bonne découverte qui devrait ravir tous les fans du style.

Pour moi, c’est un putain de coup de coeur qui vide l’esprit et fait pousser les cheveux !! Oh yeah !!!

barre4.jpg (500×15)

ALIEN ENCOUNTERS

A brief history of the multiverse

 

Label :  Autoproduit
Sortie : 17 juillet 2017

 

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Lorsque j’ai reçu le dernier Alien Encounters, je sortais du cinéma d’où je venais de voir « Valerian », le dernier Besson. Et là, flash arrêt devant la pochette et me demandant si c’est une coïncidence. Dessinée par Razorimages, elle est vraiment superbe… Et vraiment raccord avec le film. Trop fort !

Pendant que j’admire les détails de la pochette, je mets le CD et c’est parti !

Déjà, comme pour la pochette, il y a eu du travail. Le son est superbe. Un an pour faire l’album et ça paye ! D’entrée de jeu, on ressent diverses influences : Rainbow, Purple, Satriani… Du prog’ métal, des sonorités orientales…

Le clavier est superbe, les solos sont magnifiques, la voix colle parfaitement à la musique. Les morceaux forment un tout parfaitement homogène et font de cet album conceptuel une vraie réussite.

Les musiciens, s’ils sont très techniques, ne tombent en plus en aucun cas dans la démo. La technique met en valeur les compos , elle est là pour les servir et non le contraire.

Les guests (ah, je ne vous avais pas dit qu’il y avait des invités ?) sont parfaitement placés. Ils rentrent parfaitement dans l’univers des Alien Encounters et ne sont pas là uniquement pour vendre leurs noms. A noter que les parties de clavier, assurées par Philippe Luttum (Angra), ont été faites au Brésil.

Moi, je ne redescends pas. Dès que le CD s’arrête, je le remet… Je ne peux pas m’en empêcher, c’est trop bon ! J’en reviens à « Valérian » et je me dis que les morceaux de cet album au thème très « l’univers est vaste » auraient été parfaits avec les images du film !!

Merci messieurs, cet album est superbe !!

Les 8 morceaux passent trop vite. Si vous aussi vous voulez participer au voyage interplanétaire, vous pouvez le commandez sur le Facebook du groupe.

Ah oui, j’oubliais ! Du coup, c’est un méga coup de coeur pour un mega album à acheter et un groupe à voir live of course. Un album à écouter à donf, qu ce soit sur la route, sur la mer ou dans les airs !!

barre4.jpg (500×15)

SILVER DUST

The Age of Décadence

 

Label : Fastball Music/Escudero Records
Sortie : 15 juin 2017

 

Chro de Steve*74

Session de rattrapage avec la réédition du deuxième album de cette formation suisse. Cerise sur le gâteau, il est maintenant distribué dans le monde entier, vous pourrez donc vous le procurer facilement auprès de votre disquaire favori.

Vous aimez l’originalité, une musique qui sort des sentiers battus mais qui garde de la qualité, alors écoutez cet album !

Après quelques secondes d’intro, une voix growl retentit, suivie juste après d’un chant limite opéra. Bienvenue dans l’univers sombre de Silver Dust. Le premier titre « Welcome » est chanté dans la langue de Molière ainsi que deux autres titres. Les 7 autres morceaux sont, eux, chantés en anglais. Malgré tout l’ensemble conserve une unité surprenante qui vous tient en haleine du début à la fin du disque. Le chant de Kiki Crétin (alias Lord Campbell) est performant et impressionnant.

Musicalement, nous naviguons sur du heavy mâtiné dark avec des touches mélodiques et électroniques. L’ensemble est sombre pour ne pas dire noir à l’image du look des musiciens. Les thèmes abordés ne sont pas gais, proches du film d’horreur pour l’ambiance ou du monde cher à Tim Burton. Il y a même des sonorités orientales sur « The judgement day ».

Un Ovni musical à écouter plusieurs fois pour apprécier toutes les nuances et le travail fourni par des artistes au top.

barre4.jpg (500×15)

DEAD CROWS

Dead Crows

 

Label : Wake Up Dead Record
Sortie : 15 mars 2017

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Heu… comment dire ? Il y a des CD dont on passe à côté bêtement, en pensant, par exemple, qu’il officie dans un style on va dire… brutal. Et Mea Culpa, c’est ce qui s’est passé avec les Dead Crows. J’étais persuadé que Matt »Dynamite » (guitare de Nightmare) faisait dans le plus méchant avec cet autre groupe… comme c’est déjà le cas avec Sandragon.

Donc j’ai merdé chef ! Il aura fallu que je vois les Dead Crows en live pour me rendre compte de ma terrible erreur car en fait, c’est du putain de fuckin’ rock !

En plus, leur premier album est une tuerie intégrale ! Le trio macônnais envoie le bois grave et leurs morceaux sont terribles.

La voix de Matt (eh oui, il joue de la guitare et il chante, quel homme !) est superbe et colle parfaitement à la musique. Il y a même une superbe ballade sublimée par cette voix bien grave à souhait. « Hourglass ends » avec son ambiance western me colle des frissons !

Les 3 compères m’ont vraiment bluffé. Quels musiciens ! Quel album !!!

Un mega coup de coeur pour ce disque que j’avais bêtement zappé.

… Mais depuis je me rattrape, je l’écoute en boucle !!!

Promis les copains, pour le prochain je suis aux taquets !!! Je me dis d’ailleurs que je sais bien choisir mes copains… 

barre4.jpg (500×15)

..

Leave a comment