Chroniques CD – Août 2020

GARDNER JAMES

Synergy

Label : Pavement Entertainment

Sortie : 05 août 2020

Coup de coeur Seb 747

En ces temps où la chaleur abonde, il est temps de se rafraichir sur la terrasse – ou sur la plage, c’est selon – avec une bonne bière bien fraîche tout en écoutant ce Gardner James qui vient tout juste de sortir.

Pour les plus jeunes d’entre vous, le nom de GARDNER ne vous dira sûrement pas grand-chose, et les plus vieux se poseront la question : « Je connais le nom, mais qui c’est déjà ? ». Eh bien, jeune Padawan et maître Jedi, Gardner, c’est Janet Gardner, l’ancienne chanteuse du groupe de hard-rock mélodique 100% féminin des 80’s : VIXEN. Après avoir pris congés de ses camarades l’an dernier, elle sort son troisième album en collaboration avec, comme sur ces précédents efforts solo, son mari de producteur (Tyketto, entre autres), Justin James. Sauf que cette fois-ci, ils ont décidé de mettre leurs deux noms, tellement ils ont travaillé de concert (à défaut de pouvoir en faire des concerts. Lol).

Autant j’avais adoré les débuts en solo de Janet en 2017 ainsi que son album suivant sorti l’an passé (avec un son hard-rock des plus agréables), autant cette troisième version, présentée comme Gardner James est, à mon goût, la meilleure à ce jour. Dès le titre d’ouverture « Wounded », le premier single, avec son riff principal qui rentre dans le lard, son refrain très 80’s, ses superbes couches de voix, on sent qu’on va passer un bon moment.

Notre copine n’a rien perdu de sa superbe et son style de voix, reconnaissable entre mille, est toujours aussi cool. Musicalement, ça envoie du bois, comme avec « You Can Kiss This », une super chanson qui te donne une envie folle de headbanger ou « Rise Up » un titre prenant un ton bluesy tentaculaire, avec un petit côté Kenny Wayne Shepherd et Bad Company des 90’s ou encore « Lonely We Fight » avec ses superbes solos de guitares et les hurlements en refrains de Janet et « Gone » un petit morceau qui sent bon le VIXEN des 80’s avec son refrain taillé pour les live.

Bien évidemment, nous avons aussi droit aux ballades, « Running to Her », le superbe « Say You Will » joué au piano par Janet sur fond de guitare électrique, « I Promise » au refrain de tueur, et « Flying on Faith » et ses supers solos. Le dernier mot va au « Talk To Myself », un morceau fun, à la saveur pop punk et très rock and roll.

LORD OF THE LOST

Swan Songs III

Label : Napalm Records

Sortie : 07 août 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Les fans de dark-rock metal, j’espère que vous êtes aux taquets car les Allemands de Lord Of The Lost sont de retour avec non pas 1 CD mais 2 !

Je bute le suspect direct : si vous aimez les belle mélodies, la voix chaude, les super harmonies et les instruments classiques, il ne faut pas réfléchir et foncer sur cet album ! Je reprécise, c’est bien du dark-rock donc les fans de gros riffs, de voix à la mords-moi-le-noeuds, passez votre chemin. Là, vous allez trouver tout le contraire, de la beauté, de la finesse.

Normalement, je ne suis pas trop fan de ce style mais là, je craque, je fonds littéralement sur leur morceaux, captivé par leur univers ! Donc c’est bien évidement un mega coup de cœur pour cet album qui sera parfait pour vous accompagner sur la plage. Bonnes vacances et vive le dark-rock !

P.S. : il existe en version mega coffret magnifique. En plus, la pochette est superbe, strange et interdite au moins de 18 mais très belle !!

BLUE OYSTER CULT

45th Anniversary – Live in London

Label : Frontiers Music

Sortie : 07 août 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Yeeeeeeeeesssss, B.O.C. est de retour !! Bon, avec un live mais un live qui a célébré le 45e anniversaire du groupe avec une série de concerts à travers l’Europe. Lors du Stone Free
Festival, le 17 juin, Blue Oyster Cult a joué pour ce seul show l’intégralité de leur premier album. Une vraie fête d’anniversaire pour les 45 ans de sa sortie !

Bien-sûr, des morceaux phares du groupe sont aussi présentés. Alors oui, les frères Bouchard ne sont plus là, mais le groupe n’a rien perdu de sa niaque.

Ce CD vaut vraiment le coup car le son est grand et que les morceaux sont top… et que c’est quand même un groupe de légende qui tourne encore et fait de superbes prestations !

Pour vous convaincre de l’acheter, il y a une superbe cover de Stan Decker qui a fait un superbe travail. C’est original et moderne et c’est carrément calé dans l’univers du groupe !! Moi, je mets un coup de cœur pour cet album. J’aime trop ce groupe, moi !!

DEEP PURPLE

Whoosh !

Label : Ear Music

Sortie : 07 août 2020

Deep Purple, ou plutôt le groupe jouant sous le nom de Deep Purple, sort son 21e album studio avec Bob Mezrin aux manettes. Donc au moins, le son sera bon ! Comment, je suis dur ? Depuis le départ de Ritchie Blackmore, c’est un ersatz du Purple qui sort des albums. Probablement afin de pouvoir tourner en live. C’est de bonne guerre, sauf que Steve Morse est un guitariste de jazz rock, que Gillan n’a plus de voix et que leur hard-rock est loin derrière eux.

Alors, pourquoi je le chronique encore ? Bonne question, je dois être maso grave ou alors j’adore tellement le Deep Purple des années 70 à 82 que je rêve toujours d’un vrai album de Deep Purple… Mais bon…

Allez on écoute sans à priori, comme si je ne connaissais pas le groupe style écoute à l’aveugle.

Heu, c’est quoi ce groupe qui s’inspire de Deep Purple pour bobos jazzy ?! Putain, c’est horrible ! Arrêtez le massacre ! On sent bien qu’ils veulent faire du Deep Purple, on reconnaît de loin le style mais putain c’est quoi cette soupe ?! Non, non, les « c’est bien joué », les « tu as vu leur âge », je m’en tape ! Il y a plein de groupes créatifs. Pas de temps à perdre avec cette bouse pour papys de 90 ans ou alors pour fans ultimes qui du moment que c’est marqué Deep Purple sur la pochette, trouvent ça bon. Je vais finir par citer Trust : « Le temps efface tout, c’est dégueulasse » ! Après, il faut bien qu’ils vivent mais qu’ils fassent leur truc sous le nom de Gillan Morse Band (bon d’accord, ils joueraient dans des salles de moins de 500 personnes et vendraient très peu d’albums), mais ne massacrons plus la légende Deep Purple !!

Voilà, je me suis fait plein de potes et je vais pleurer en écoutant « Made in Japan ». Je vais aussi probablement rêver à un autre Deep Purple avec Ritchie qui serait revenu at qui aurait pris Romero pour remplacer un Gillan aphone, na. Bien-sûr, comme dirait mon copain Steve 74 : « C’est ton avis à toi.». Ce à quoi je répondrais : « C’est ma chro donc j’ai raison, lol ! »

Ah oui, j’avais encore raison sur un truc, le son est bon… d’ailleurs, c’est le seul truc qui est bon sur cet album !!!

RAMOS

My Many Sides

Label : Frontiers
Music

Sortie : 07
août 2020

Coup de cœur W.T.R.

Je vois vos sourcils se froncer… C’est quoi ce groupe, Ramos ? Bah, c’est le groupe de Josh Ramos (Hardline, The Storm, Two Fires) et c’est surtout son premier album solo !

Pour le chant, il a invité des copains : Eric Martin (M. Big), Danny Vaughn (Tyketto), Harry Hess (Harem Scarem), Joe Retta (Heaven & Earth), Terry Illous (XYZ, ex-Great White), John Bisaha (The Babys), Tony Harnell (ex-TNT) et Tony Mills (ex-Shy, TNT). Pas mal, non ?

Mais ce n’est pas tout d’avoir plein de copains alors il me reste à écouter ce que ça donne. En tout cas, vu leur style, on est sûrs que ce ne va pas être du gros black metal qui tâche !

Gagné ! On est dans du pur hard FM classieux, inspiré et pas mou du genou, AOR pour papy guimauve. Là,
c’est beau mais puissant et mélodique, pas soporifique pour un sou. Les
morceaux sont magnifiques et bien qu’il y ait beaucoup de guests, cet album a une homogénéité et même une âme !!!

Un CD parfait pour les vacances, au volant ou sur la plage. Un premier essai réussi pour Ramos avec forcément un coup de coeur du webzine ! Allez, on bosse pour le 2e album maintenant, lol ! Heu… s’il te plaît, tu pourrais rappeler tes copains pour le 2e aussi ?

Achat du mois pour les fans de hard-rock classieux !!

DUKES OF THE
ORIENT

Freakshow

Label : Frontiers Music

Sortie : 07 août 2020

Pour nous faire passer un très bon mois d’août les pieds des l’eau, Frontiers Music nous sort le deuxième album des Dukes Of The Orient, « Freakshow ».

C’est sûr que les fans de gros riffs qui bastonnent, de double caisse et de voix agressives vont allez faire un tour sur l’autoroute. En revanche, les fans de belles mélodies, de voix chaudes, de claviers et surtout d’Asia vont foncer sur cet album !

Ah oui, j’avais oublié de vous dire que le chanteur du groupe se nomme John Payne (d’où le côté Asia) et que le claviériste n’est autre que Erik Norlander (Last in Line, Lana Lane, Rocket Scientists) !

On a donc un AOR Classieux avec sax’ et claviers.

C’est beau mais c’est un peu mou. Même sur la plage. C’est très très Asia quand même ! Perso, je suis client mais à dose homéopathique ! Ca doit être dû au sax’. A réserver aux aficionados du genre. Dommage parce que la pochette est cool !!!

FORTUNE

The Gun’s Still Smokin’ Live

Label : Frontiers Music

Sortie : 07 août 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Encore une fois, ce n’est pas avec cet album qu’on va monter dans les tours. Frontiers nous ménage et nous sort le live que Fortune a fait lors a du Frontiers Rock Festival 2019 à Milan.

Oui, j’ai bien dit Fortune. Etrange que vous ne connaissiez pas ce groupe… C’est un groupe qui date de 1985 quand même est qui fait du hard-rock classieux, tendance FM.

Ce live est un très bon moyen de les découvrir. La set list est top, le son aussi… ainsi que le groupe. Bref, tout est réuni pour passer de très bonnes vacances avec eux. Du vrai bon hard FM ! FM mais pas A.O.R. guimauve !

Plus je l’écoute ce live, plus je l’aime, moi. Allez, je lui mets un coup de cœur de Ti-moi !!!

LIONVILLE

Magic is Alive

Label : Frontiers Music

Sortie : 07 août 2020

Attention, attention fans de hard FM, AOR de qualité ! Le nouveau CD des Italiens de Lionville arrive.

Et préparez-vous à prendre une baffe de votre musique préférée. En plus, c’est parfait pour écouter sur la plage, les pieds dans l’eau avec ses beaux-parents.

Eh oui, ce « Is Alive » est très, très mélodique, AOR à donf’ (non chérie, ce n’est pas du tout mou du genou!). Ils sont en pleine forme de leur créativité. Bon c’est sûr que c’est plus pour les fans de Europe que pour ceux de Metallica ! Bonnes vacances, bande de petits graisseux AOR !

ARCTIC RAIN

The One

Label : Frontiers Music

Sortie : 07
août 2020

Coup de coeur Ti-Rickou

On attache sa ceinture et on décolle direct pour la Suède pour découvrir la nouvelle sensation rock-hard mélodique : Arctic Rain et leur « The One ».

Et on n’a pas fait le déplacement pour rien, les copains ! C’est de la bombe FM ! Les compos sont top, la voix aussi. Bref, tout va bien. Les morceaux donnent la pèche et la banane au point que la Sécu devrait nous rembourser cet achat.

Comme leur nom, leur musique est fraîche… et au mois d’août, en pleine canicule, c’est cool. Je n’ai qu’une seule envie, me remettre le CD encore été encore. Si, si, ce « The One » est purement addictif ! C’est une bien bonne découverte et j’attends « The Two » de pied ferme. En attendant, coup de cœur bien mérité !

KAMELOT

I Am the Empire – Live From the 013

Label : Napalm Records

Sortie : 14 août 2020

Vous aimez le metal symphonique de qualité ? Cela tombe bien ! Les maîtres du genre sont de retour avec un live, et pas avec un live de n’importe quel concert mais celui de Tilburg, aux Pays-Bas !

Vous allez me dire, avec raison : « Qu’est-ce qu’il a de spécial ce concert ? ». Bah, juste que c’est un concert où ils ont invité la fine crème du metal symphonique a les rejoindre. Je citerais des noms comme Alissa White-Gluz (Arch Enemy), Charlotte Wessels (Delain), Elize Ryd (Amaranthe) ou Lauren Hart (Once Human), pour n’en nommer que quelques-uns.

Kamelot nous propose là 21 morceaux (quand même !) avec des surprises, un son puissant et une monstrueuse set list ! Un album live à posséder que ce soit pour les fans inconditionnels du groupe ou pour ceux qui veulent les découvrir. Welcome à Kamelot !!

UNLEASH THE ARCHERS

Abyss 

Label : Napalm Records

Sortie : 21 août 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Bonjour mesdames, bonjour messieurs. Petits graisseux, attachez votre ceinture et direction Vancouver pour retrouver les Unleash The Archers qui nous présentent leur petit dernier, « Abyss ».

Cet album a 10 titres de… heu… on va dire de heavy metal mélodique. Avec chanteuse. Si, si c’est vrai, les fans de Doro vont tout de suite me croire car comme elle, Brittney Slayes ne fait pas dans le lyrique. Là, on est dans un chant puissant mais mélodique, beau mais pas mou du genou. En plus, les morceaux de « Abyss » sont sublimes.

Moi, j’adore ! Parfait pour les vacances au bord de la mer avec le vent dans les cheveux ! Bon, on est arrivés, le voyage s’achève et je mets un coup de cœur pour ce voyage tout en mélodie !!!

BLUES PILLS

Holy Molly

Label : Nuclear Blast

Sortie : 21 août 2020

Coup de coeur Seb 747

Si vous avez été bluffé par la lourdeur de leur premier album éponyme, et que vous étiez tombé sur l’âme psychédélique de « Lady In Gold », vous ne serez pas à l’abri des effets de cette troisième dose.

Exit Dorian Sorriaux, le guitariste français, toujours en bons termes avec le groupe. Il est remplacé par le bassiste Kristoffer Schander. Zack Anderson l’ancien bassiste passe à la guitare principale, la batterie étant toujours tenue par l’excellent André Kvarnström, et le chant par l’envoutante Elin Larsson. Ça va ? Vous suivez toujours ?

Sur ce troisième opus, le groupe est revenu à ses racines. Alliant la puissance brute du rock’n’roll et du blues à une pincée de soul.

« Proud Woman » le premier titre est une bombe ambulante au refrain scandée par Elin qui ouvre le bal. Suivit par « Low Road » et « Dreaming My Life Away » tout aussi explosifs. Puis vient l’heure de calmer le jeu avec « California », une superbe ballade. 

Les moments psychédéliques tourbillonnants arrivent ensuite avec « Rhythm In The Blood » et les titres suivants, toujours emmenés par la superbe voix d’Elin. On peut même déceler des éléments disco sur « Kiss My Past Goodbye ». Les titres s’écoutent facilement, sans prises de tête, ce qui peut parfois être le cas avec les groupes typés psychés, et s’enchainent bien.

Un très bon album, malgré – selon mon goût – un nombre un peu trop important de ballades. Réservé à ceux qui aime le classic rock psychédélique.

TURTLE SKULL

Monoliths

Label : Art as Catharsis / Kozmik
Artifactz 
:

Sortie : 28 août 2020

Rien qu’en regardant la pochette, je dirais que Turtle Skull fait dans le rock psyché, voire dans le doom, stoner. Mais bien perché années 70.

Et bien-sûr, j’ai gagné ! C’est très psyché ce « Monoliths » ! On peut l’écouter en mangeant du peyotl avec les indiens dans le désert américain… ou en fumant le calumet de la paix en pantalon pattes d’eph’ et chemise à fleurs sous un soleil de plomb.

En tout cas, même sans avoir rien pris, leur zique te fait voyager loin. Un album déconseillé aux fans de gros riffs lourds mais qui reste un CD parfait à écouter les pieds dans l’eau. Et puis une plage, c’est comme un désert sauf qu’il y a de l’eau au bout !!!

GRUMYNATORS

Still Alive

Label : Mighty Music

Sortie : 28 août 2020

Coup de coeur Seb 747

Avide de découvertes et de groupes avec un nom à coucher dehors (remarquez qu’avec les températures extérieures, ce n’est pas une mauvaise idée de coucher dehors), je découvre les Danois de Grumpynators. Ils sortent, en cette fin de mois, leur quatrième album, sept ans après leur premier EP, et trois ans après leur précédent LP.

Je l’avoue, je ne connaissais le groupe ni d’Ève ni d’Adam, et depuis l’écoute de ce nouvel album, je m’en veux. Je suis devenu fan, rien qu’en écoutant le premier titre éponyme de l’album. Le style de ces Danois est un peu étrange. On dirait du Volbeat en plus rock ‘n’ roll, avec une voix légèrement Killmistérisée, comme si Lemmy s’était mis au rockabilly. Enfin, il l’avait déjà fait, mais ceci est une autre histoire…

Enfin bref, tout ici est bon. Vous voulez du hard ? Il y en a. Un peu de punk ? Il y en a aussi. Du rock ? Évidemment, c’est même la base principale de Grumpynators. Mélodique, rentre-dedans sans être ultra-agressif, enivrant à l’écoute, et rock ‘n’ roll à fond les ballons, « Still Alive » est un très très bon album. Quasiment aucun titre de cet opus n’est, selon moi, à jeter, sur les 10 que contient cet album et ses 38 minutes au compteur.

Une belle surprise et un gros coup de cœur avant la rentrée.

TULKAS

The Beginning Of The End

Label : Noble Demon

Sortie : 28 août 2020

Tiens, un groupe qui vient du Mexique ! J’aime bien le Mexique, sa tequila, son mezcal, ses tortillas, son guacamol, ses plages… et ses groupes de hard-rock ! Tulkas fait du thrash old school dans le style « Metallica est mon père et on a la recette pour te dépouiller la tête » ! D’ailleurs, sur les 5 titres de leur EP, ils ont mis un cover de papa, heu… de Metallica !!

Pour tous ceux qui vénèrent cette période et qui veulent du thrash à la papa 80 et bien vous allez être contents. Pour les autres, ceux à qui il faut de l’innovation à tout prix, allez vous faire bouffer par les requins à Cancun !

Allez, une Tecate et una tequila mas por favor ! Arrriiiibaaa ! Et mas, mas, mas en mode détruire les oreilles des voisins !

SAVOY BROWN

Ain’t Done Yet

Label : Quarto Valley Records

Sortie : 28 août 2020

Coup de coeur Seb 747

Après un été chaud, ou humide selon la région dans laquelle on se trouvait, voici de quoi s’occuper avant la rentrée qui s’annonce compliquée avec ce virus qui s’accroche comme une tique assoiffée, quoi de mieux qu’un peu de blues pour se remettre de ses émotions ? Le guitariste Gallois Kim Simmonds et son Savoy Brown qu’il tient d’une main de maître depuis 1965 (excusez du peu) sort aujourd’hui, son 40e album : « Ain’t Done Yet ».

D’habitude, le blues j’aime bien, mais à petite doses. Sauf que là, c’est très bon. Musicalement, le Monsieur a du métier et cela s’entend tout le long de l’album. Et en plus, il a une voix bluesy vraiment chouette.

Basé à Londres, le groupe a connu un succès phénoménal de l’autre côté de l’Atlantique, mais peu en Europe, sûrement dû à l’éternel changement de line up. Accompagné par Pat DeSalvo à la basse et Garnet Grimm derrière les fûts, Kim est impressionnant derrière sa guitare. Les meilleurs titres étant, selon moi, « Rocking in Louisianna », « Ain’t Done Yet » et « All Gone Wrong ». Sans oublier le dernier titre instrumental, « Crying Guitar ».

Le groove est fort et la musicalité est un régal tout le long de ce full length. Ce qui devient rare dans un monde qui semble de plus en plus dépendant des ordinateurs pour faire du son. Dans tous les cas, les Savoy Brown ont encore beaucoup à dire et ils n’ont pas terminé leur carrière, loin de là !

PS : Non, ce n’est pas parce que je suis Savoyard que j’aime ce groupe (Lol)

Leave a comment