Chroniques CD – Février 2020

ARCHON ANGEL

Fallen

Label : Frontiers Music  

Sortie : 14 février 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Le nom ne vous dit rien ? C’est normal, because c’est un nouveau groupe ! En revanche, les musicos devraient vous parlez : on a Zak Stevens au chant, Aldo Lonobile à la guitare, Yves Campion à la basse et Marco Lazzarini à la batterie ainsi que Antonio Agate pour les claviers. Allez c’est bon, les fans de Savatage sont déjà aux taquets, de même que les fans de notre Nightmare national

En général, avoir des super zicos sur un disque n’est pas forcément signe d’un mega résultat mais là, je vous le dit de suite, foncez sur cet album ! C’est un petit bijou de metal prog’, heavy mélodique pas chiant.

Et cette putain de voix de Zak Stevens mise en valeur par la qualité des compos ! Moi, j’adore !

10 morceaux de pur bonheur !! Non, je ne déconne pas, ce « Fallen » reste en tête bien longtemps et tu ne résistes pas longtemps avant de le ré-écouter. Pour l’instant, il rentre dans mes prétendants à l’album de l’année. Eh oui, rien que ça ! Il me rappelle un peu le « Burn the sun » de Ark… en plus accessible !!

Et c’est, bien-sûr, un album mega coup de cœur du Webzine de Ti-Rickou !

BLACK SWAN

Shake The World

Label : Frontiers Music

Sortie : 14 février 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Black Swan, what is it ? Ah, c’est un groupe avec au chant Robin McAuley (McAuley Schenker Group), à la guitare Reb Beach (Winger,Whitesnake), à la basse Jeff Pilson (Foreigner, The End Machine, ex-Dokken) et à la batterie Matt Starr (Ace Frehley, Mr. Big) ! Ah oui, quand même. En tous cas sur le papier, ça en jette.

Alors touche play now. Putain, putain, c’est du putain de hard-rock boogy qui fait du bien dans les oreilles ! Les morceaux sont mega bons, j’hallucine ! Robin McAuley est toujours au top et la magie opère.

Je suis comme un dingue ! Putain, la tarte !! « Shake the World » est vraiment un album comme malheureusement on n’en voit plus souvent. Fans de hard à l’ancienne, il est pour vous ! Pour moi, c’est juste mon putain de coup de cœur du mois… voire plus !!!!

WAITING FOR MONDAY

Waiting For Monday

Label : Frontiers Music

Sortie : 14 février 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Dans les sorties du mois chez Frontiers, Waiting for Monday sort du lot.

Leur hard-rock est inspiré, les morceaux sont mega bons et, bien-sûr, j’aime bien la voix chaude et puissante de Rudy Cardenas. L’ensemble donne un très bon album de hard mélodique avec des influences Journey, Styx et Foreigner. Bon, il y a aussi leur touche perso, lol !

Une très bonne découverte qui ne peut que ravir les fans du genre !! Coup de cœur obligatoire pour moi ! Si chérie, et non ce n’est pas mou, c’est beau.

SHADOW WITCH

Under the Shadow of a Witch

Label : Argonauta Records

Sortie : 14 février 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Sur ce coup-là, rien qu’en regardant la pochette, j’ai une idée du style de l’album car elle fleure bon le stoner doom ! Je suis impatient de découvrir les New-Yorkais de Shadow Witch.

Heu les mecs, les préliminaires, vous ne connaissez pas vous ! Directement les tartes dans la tronche et pour finir vous y allez à coups de pelle ! J’adore votre putain de doom stoner des familles dans le style de Clutch, Red Fang, Mastodon, Sabbath et consorts.

Re-putain, ça joue grave ! C’est lourd, pesant, puisant… Trop, trop bon ! OK, j’adore ce style mais quand c’est fait comme ça, c’est vraiment une tuerie intersidérale. Rien à jeter. Les morceaux sont top, la voix est top, la prod’ est top aussi.

Tout est en place pour faire de cet album un passe pour accéder tout en haut de la dynastie stoner doom. Et c’est déjà un énorme coup de cœur du mois pour moi !!!

DISASTROID

Mortal Fools

Label : Heavy Psych Sounds

Sortie : 14 février 2020

Amis de stoner, sludge, on a pensé à vous avec Disastroid et son « Mortal Fools ».

Oups, il semblerait qu’à San Francisco, le stoner ait une touche de grunge…. Du coup, perso je suis moins fan que de stoner doom. Même si la voix va bien et que les riffs sont bien lourds, je trouve qu’il y a un côté froid et déprimant dans les morceaux

Mais bon, fans de Nirvana sous stoner, ça ne peut que vous réjouir. Pour ma part, j’ai subitement envie d’aller un peu jouer sur l’autoroute.

PAIN CITY

Rock And Roll Hearts

Label : Massacre Records

Sortie : 21 février 2020

Coup de cœur Ti-Rickou

Fans de kick ass rock ‘n’ roll à la Motorhead, Nashville Pussy et consorts, je vous présente Pain City, distributeur patenté de baffes dans ta tronche à toi et leur bébé « Rock and roll Hearts » !!

Et putain, ça déboîte grave ! Hé oui, les Norvégiens ne sont pas là pour enfiler des perles mais plutôt des grand coups de pelle dans ta tête à toi, toi qui aime ça, le fuckin’ rock ‘n’ roll sans fioritures. Et tu as bien raison car c’est mega bon… et bien fichu !

La voix est top, le son est bien, puissant mais clair. Ouah, j’ai mes putains de cheveux qui bougent tout seul, c’est dingue !!!!

Yesssssss, les Pain City viennent nous rappeler que LE rock ‘n’ roll n’est pas mort et si c’est trop fort, ben c’est que t’es trop vieux mon poto ! Pour ma part, c’est évidemment un putain de mega coup de cœur ! Achat plus que conseillé !!

BIFF BIFFORD

School of Hard Knocks

Label : Silver Lining Records

Sortie : 21 février 2020

Coup de coeur Seb 747

Ceux qui me connaissent le savent, je suis un immense fan de Saxon. Alors, lorsque j’appris que son chanteur faisait un album solo, je ne pouvais que l’écouter, et bien sûr, vous le chroniquer. Il sort le 21 février et il s’appelle « School Of Hard Knocks ».

Que ceux qui étaient déçus par la tournure heavy metal prise par son groupe depuis une dizaine d’années, se jettent sur cet album ! Notre Normand d’adoption, qui s’est récemment remis d’un triple pontage coronarien en septembre dernier, a décidé, pour son album solo, de montrer l’étendue de ses talents de chanteur et l’étendue de son registre.

Dès « Welcome To The Show », le ton est mis. Heavy à souhait, ce titre, comme souvent lors du premier titre, vous rentre dans le lard.

« J’ai été élevé dans la rue, classe ouvrière britannique », rugit la première ligne de « School Of Hard Knocks » le morceau suivant. Là, nous revenons à l’époque bénie de la NWOBHM, les années 80, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, comme aurait dit Charles Aznavour.

Notre ami Biff, rageur au possible, semble nous raconter sa vie dans cet album. Et ce n’est pas fini, puisque le morceau « Inquisitor », un « spoken word », n’est pas sans rappeler sa maladie de l’année dernière. « J’étais malade, malade à l’agonie », nous dit-il dès la première phrase. Voilà de quoi planter le décor.

Le morceau est tout de suite suivi par « The pit and the pendulum » où il passe en jugement.

Passé ce dur moment, nous revoici dans le Saxon récent avec « Worlds Collide ». Un morceau purement épique et heavy à souhait.

« Scarborough Fair », une petite balade avec des sonorités médiévales vient habilement calmer le jeu. Suivie par deux morceaux dans la veine du Saxon des 90’s. Bref, de quoi redonner des ardeurs à ceux qui préfèrent cette période.

Les 7 minutes au compteur de « Throw Down The Sword » nous rappelle que Biff est un grand fan des titres épiques.

Il est suivi d’une autre balade, en hommage à ses fans, « Me and You », où il s’excuse même d’avoir fait un morceau aussi doux et qui se termine sur un solo d’orgue accompagné de saxophone.

C’est au bout de plus de 50 minutes et sur un « Black and White » séduisant que se termine cet album d’un de mes chanteur préféré.

Vous vous en doutez, c’est un énorme coup de coeur.

PLEONEXIA

Virtute e Canoscenza

Label : Pure Steels Records

Sortie : 21 février 2020

Des Italiens qui font du heavy metal en anglais dans la lignée de Death SS, Dark Quarterer et Vanadium ? C’est un bon teaser qui donne envie de découvrir le groupe !

L’intro version chant un peu grégorien renforce cette envie. Le gros son et la grosse prog’ aussi. C’est du heavy mélodique beau et puissant. La voix est sympa sauf quand ils se la jouent  » J’ai perdu mes pastilles Valda  » mais heureusement pour moi, ça arrive rarement.

Je me concentre sur les mélodies, les riffs et la complexité des morceaux. Je trouve à ce groupe comme un petit côté Edguy et Rhapsody… en plus couillu quand même. Pour être clair, on a là un album de heavy mélodique limite symphonique qui envoie le bois avec un son 2020.

MONDO GENERATOR

Fuck It

Label : Heavy Psych Sounds

Sortie : 21 février 2020

Putain, après 8 ans d’absence depuis leur dernier album, Mondo Generator, le groupe du fou furieux Nick Olivieri (Queens of the Stone Age, Kyuss) est de retour ! Et leur nouveau bébé a le joli nom de « Fuck It ». Si, si, c’est vrai.

Et le petit « Fuck it », il est comment ? Aussi barré que ses frères, mélange de speed rock, de punk et de hardcore ; le genre de truc mega compliqué à expliquer. Ce qui est sûr, c’est qu’il est là pour niquer les oreilles de tes voisins.

Si tu veux des baffes dans la tronche, tu es au bon endroit. Les fans, vous allez être aux anges. Pour ceux ouverts musicalement ou voulant de la musique brute et rentre-dedans. Les fans de FM ou de AOR, passez très vite votre chemin, le choc risque d’être trop violent !!

AUDREY HORNE

Waiting For The Night (Live)

Label : Napalm Records

Sortie : 28 février 2020 

Coup de coeur infarctus Ti-Rickou !

Normalement, je n’aime pas trop chroniquer les live car ce n’est pas évident. A part de dire si le son est bon, si la set list est bien et si le public et le groupe était en forme, je tourne vite en rond. Ca c’est en général mais là, on parle de Audrey Horne, le groupe qui depuis que je l’ai découvert me fait mega craquer ! Je leur ai fait une interview il y a quelques années à Colmar et à chaque fois qu’ils jouent dans un rayon raisonnable (500 bornes… quand on aime), je vais les voir !! Je les ai même vus deux fois sur la tournée de ce live. Autant dire que je suis mega objectif !!!

Donc, si comme moi tu es fan, je n’ai rien à te dire vu que tu cours déjà pour t’acheter l’album. Si par malheur tu ne connais pas ce merveilleux et fantastique groupe, et bien fonce aussi, tu découvriras un putain de groupe de hard-rock mélodique avec des morceaux qui resteront à tout jamais dans ta tête !

Une énergie communicative, un public aux taquets, une set list de tueur, un groupe en grande forme et un son superbe, que demander de plus ! Putain, c’est trop bon ! Je veux les revoir en live (oui, encore !).

Heureusement, ce live est une tuerie à ranger avec le MSG, le Scorpions, le Judas Priest… bref, un grand live pour un mega grand groupe. Alors c’est clair que c’est un putain de mega de coup cœur, limite crise cardiaque !!!!!!!!

J’ai oublié de vous dire qu’en plus, il y a des live bonus et un DVD Blue Ray avec des morceaux plus anciens. Je vous dis : « Foncez sur ce CD et chantez comme si vous y étiez ! Fermez les yeux et ils vont peut-être venir dans votre salon jouer devant vous… comme en live quand Toschie, le chanteur, descend dans le public !!! Long Live Audrey Horne !!!

Leave a comment