Chroniques CD – Juin 2017

JORN

Life on Death Road

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 02 juin 2017

 

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Le 9e album du norvégien Jorn Lände arrive !! Si j’adore la voix de Jorn, si je trouve que l’album de Ark « Burn in sun » est un pur joyau de m&tal prog’, si avec Masterplan je l’avais aussi adoré, ces albums solo m’ont en revanche toujours laisser sur ma faim. Pas qu’ils ne soient pas bons mais vu le talent du monsieur, j’attends toujours d’être mis sur le cul.

Cela étant dit, je vais vous parler maintenant de son nouveau bébé « Life on death road ». Déjà, la pochette est superbe, sobre mais parlante à tous les fans de Jorn.

Un coup d’oeil sur le line-up m’indique que là, ça risque de donner sa mère (Mat Sinner à la basse, Alex Beyrodt à la guitare, Francesco Lovino derrière les futs) ! Du coup, j’ai vraiment hâte de découvrir le contenu !!

Et ? Le son est méchamment bon et puissant. Jorn chante à merveille et surtout, les morceaux sont terribles ! Un album qui devrait faire le bonheur des fans de hard à la Rainbow moderne. C’est superbe, je vous dis !

C’est une grosse baffe pour moi cet album ! Pas un album de plus dans sa discographie mais l’album que j’attendais depuis longtemps. Qu’on se le dise : « Jorn is back »… et de quelle manière ! Il me conforte dans mon avis qu’il est certainement le meilleur chanteur métal encore en activité. Et sur ce CD, c’est flagrant.

Yes, les copains ! C’est un méga coup de foudre pour cet album à avoir dans sa collection. Ti-Rickou is very happy !!!

 

THE FERRYMEN

The Ferrymen

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 02 juin 2017

Si le nom de Ferrymen ne vous dit rien, c’est normal, c’est un nouveau groupe. En revanche, le line-up devrait parler aux fans de heavy-metal : Ronnie Romero au chant, Mike Terrana à la batterie et Magus Karlsson à la guitare, basse et clavier.

La pochette est d’ores et déjà sublime (le passeur de la mort) et donne envie de laisser parler ses esgourdes.

Dès le début, on est frappé par la ressemblance de la voix de Roméro avec celle de Ronnie James Dio. Quand on connait le cursus du chanteur, on est moins surpris. Moi perso, ça ne me gêne absolument pas, au contraire !

Sinon les morceaux ? C’est bien fait, beau, mélodique. Un peu trop de descentes de manche et de double caisse, des mélodies limite pompeuses pour mon goût, mais à relativiser car c’est leur premier opus ensemble et que c’est quand même méga bien fait. En plus, j’adore la voix.

En bref, ce n’est pas un mauvais album mais un album trop convenu et un sentiment de déjà entendu. Quoiqu’il en soit, j’attends quand même le prochain, moi !!!

UNLEASH THE ARCHERS

Apex

 

Label : Napalm Records
Sortie : 02 juin 2017

10 ans, ça se fête ! Et c’est avec un quatrième album nommé « Apex » que les canadiens – et la canadienne – de Unleash the Archers marque cet anniversaire !!

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est du heavy-metal avec des touches de power, de speed, de mélodique. Ajoutez une chanteuse, secouez bien et vous avez Unleash the Archers !!

Et le petit nouveau ne déroge pas à la règle. Il bastonne même sévère, le petit ! Les allergiques aux chanteuses lyriques peuvent venir sans problème, la dame, elle chante heavy.

Les morceaux bien que mélodiques déménagent grave tes cages à miel. Ils réussissent le parfait dosage entre brutalité et mélodie flirtant parfois avec l’extrême sans tomber dedans.

Un groupe et un album à découvrir pour tous ceux qui trouvent que tout tourne en rond.

RADIATION ROMEOS

Radiation Romeos

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 02 juin 2017

Radiation Romeos est le nouveau groupe monté par le chanteur Parramore Mc Carty (chanteur des Atomic Play Boys avec Steve Stevens). Et qu’est-ce qu’il nous fait ce monsieur maintenant ? Bah, du hard-rock ! Of course.

Des morceaux mélodiques mais puissants qui rentrent bien en tête, te font taper du pied, bouger les cheveux et reprendre les choeurs à tue-tête. Bref, il n’invente pas le hard-rock mais le fait très bien vivre et c’est ça que j’attends.

En plus, j’aime bien sa voix et les morceaux ont un putain de goût de reviens-y avec leur pouvoir de s’incruster sournoisement dans ton cerveau. Même les ballades son belles.

D’écoute en écoutes, je tombe vraiment sous le charme et donc c’est un coup de coeur pour cet album. A écouter et ré-écouter !!

BLIND PETITION

Law & Order Unplugged Live

 

Label : Pure Steel Promotion
Sortie : 16 juin 2017

Une chose est sûre, c’est que si je n’avais pas su que les Blind Petition étaient autrichiens, à l’écoute de ce CD live unplugged, j’aurais pensé qu’ils étaient américains et même du sud des Etats-Unis. Leur musique est teintée de blues et de whisky. Et même avec les amplis débranchés, ça fleure le hard-rock du sud par tous les pores.

Ils ont fait 6 albums ? Alors il va falloir que je me penche sérieusement sur leur cas, moi !

Les morceaux que j’entends sont très bons ! Une bonne carte de visite que cet album. Du rock-hard autrichien ? Oui, c’est possible !

Vidéo à venir

 

YE BANISHED PRIVATEERS

First Night back in Port

 

Label : Napalm Records
Sortie : 30 juin 2017

J’ai du merder quelque part !! J’ai mis un groupe de pirates signés chez Napalm Records dans mon lecteur de CD et j’ai une sorte de folk!! D’accord, à la mode pirate mais pas loin des Pogs avec du banjo et de l’accordéon.

Voilà ce que c’est de ne pas lire les fiches avant d’écouter !! Je l’aurais fait, je n’aurai pas imaginer du métal pirate et j’aurai su que j’allais avoir une trentaine de musiciens qui font dans du folk pirate.

Le côté surprise passé, je peux allez les rejoindre dans une taverne mal famée pour finir la bordée à terre. A grands coups de bière et des filles de joie pour chanter avec eux en tapant sur la table ! Du folk pirate qui donne soif, moussaillon !!!

Un Ovni musical pour moi mais pour une fin de soirée particulièrement arrosée, why not ?

Musicalement, on est loin d’Alestorm mais dans l’esprit, on est loin des Pogs et très loin d’Alestorm.

Un peu d’ouverture d’esprit, moussaillon !!!

FURY AGE

No Tomorrow

 

Label : autoproduit
Sortie : 20 mai 2017

Le premier CD de Fury Age, « No tomorrow » est arrivé ! Il est – bien-sûr avec ce nom – chanté dans la langue de Shakespeare et c’est un 10 titres.

10 titres de hard-rock teinté 80. J’ai trouvé des influences de Scorpions sur un morceau, de Udo sur un autre. Que de bonnes références… avec de belles mélodies, de beaux solos de guitare et bien-sûr de basse !

Bref, tout ce que j’aime. Du hard-rock mélodique pas mou du genou et pas prise de tête mais des mélodies qui restent bien en tête.

J’ai particulièrement craqué pour « Escape ». « Dear moon » chanté par la batteuse est une ballade sublime (eh oui, chez Fury Age, ils chantent tous… même si le chant est principalement le domaine de Markus Fortunato en plus de sa basse magique. Il n’a pas de problème pour partager le micro avec ces compères) et surtout pas chiante.

Un groupe et un album à découvrir pour passer l’été toujours bien accompagné.

Bref, vous savez quoi faire ?l Acheter ce Fury Age et comme ils disent, pas demain mais maintenant !!

Vidéo à venir

..

Incoming search terms:

  • cd chroniques metal

Leave a comment