Chroniques CD – Juin 2018

AMANDA SOMERVILLE’S TRILLIUM

Tectonic

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 08 juin 2018

Les fans de metal mélodique lyrique comme After Forever, Edguy, Kamelot, Avantasia, Virgo, Shaman, Epica, Andre Matos, Trillium, etc connaissent bien Amanda Somerville. Elle a en effet chanté avec tellement de monde et ce, grâce à sa voix très particulière !

Elle nous revient avec un album symphonique pop metal de bonne facture… Evidemment, si on aime le style beau et dansant des morceaux qui mettent en valeur la voix. C’est bien-sûr un CD pour les fans de belles voix, de belles mélodies avec des touches de metal symphonique.

Parfait pour les fins de soirée quand…. tu veux que les gens partent ou s’endorment ! Heu non, chérie, écoutes bien, c’est…..

Ben, elle est passée où ?!!! Donc, après un test live en direct et la disparition subite de ma femme, je peux affirmer que c’est un CD qui ne convient pas à toutes les oreilles !!!

REFUGE

Solitary Men

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 08 juin 2018

 

 

 

♥ Coup de coeur Ti-Rickou

Refuge, ce nom ne doit pas forcément vous dire quelque chose. En revanche, si je vous dis : Peavy Wagner, Manni Schmidt et Chris Efthimiadis, ça devrait plus vous parler… surtout si vous connaissez le groupe allemand Rage ! Ah voilà, vous y êtes !

Ces musiciens ont en effet été partie prenante sur les 5 albums préférés de la critique, eh oui ! Ils se sont donc retrouvés pour rigoler et Refuge est born dans la foulée.

Heu, je ne suis pas un fan ultime de Rage, donc j’y vais prudemment dans mon écoute.

Et c’est une bonne surprise ! C’est puissant, speed et mélodique. Direct, ça passe bien, je suis happé par leur univers. Il y a même des touches de metal épique dans leurs morceaux ! Plus j’avance dans mon écoute et plus j’apprécie le contenu de cet album.

Je préfère vraiment Refuge à Rage, moi (pas la tête !!!) ! Allez écouter, c’est vraiment très bien. En tout cas pour moi, c’est une très bonne surprise et un coup de coeur inattendu pour des ex-Rage !!

Oups, je crois que maintenant il va me falloir aller m’excuser pour le volume auprès de mes nouveaux voisins ! 

SUNSTORM

The Road to Hell

 

Label : Frontiers Music
Sortie : 08 juin 2018

D’entrée de jeu, on est dans la famille hard-rock mélodique, voire FM.

Tiens, je connais la voix. On dirait Joe Lynn Turner… Ben, gagné, c’est bien lui qui chante ! Heu, comment je n’ai pas bossé ma fiche ? Pas faux mais ça prouve que je suis capable de reconnaître Joe Lynn Turner à l’aveugle ! Bon, OK, j’adore sa voix !

Et encore une fois, ça marche. Après, en ce qui concerne les morceaux, bah c’est bien fait, bien joué, agréable à écouter mais encore une fois, je suis pas sûr que je vais m’en rappeler dans une semaine. 

C’est le type même du CD casse-gueule à chroniquer car oui, c’est bien fait mais il n’y a pas grand-chose à dire de plus. C’est loin d’être une bouse mais c’est loin aussi d’être l’album de l’année.

Pas de compos qui ressortent vraiment mais de belles mélodies et surtout la voix de Joe Lynn Turner. Rien que pour ça, les fans de Rainbow et Deep Purple pas allergiques au FM limite AOR, vont se précipiter.

Je terminerai comme un prof qui note la copie d’un élève surdoué : « fait pour être fait. Vraiment dommage avec son potentiel. Peut vraiment faire mieux ». 

Incoming search terms:

  • chronique d\album de speed metal 2017

Leave a comment