LIZZARD + BIGBLAST : Live Report au Plan’R’ Fest de Colombier Saugnieu (15 juin 2013)

LIZZARD

LIZZARD

Mort de rire, direction Montcul ce soir. Non ! je ne déconne même pas ! Je viens de découvrir un festival, le Plan’R’Fest qui se déroule dans le Champ de Foire de Montcul. J’aurai voulu le faire exprès, je n’aurai pas fait mieux !!!

Le problème quand on se rend à un fest la première fois, surtout quand il est perdu en lointaine banlieue lyonnaise, c’est d’arriver à le trouver… Ce qui n’a pas été évident dans ce cas-là.

LIZZARD

LIZZARD

Et bien sûr, comme t’es garé un peu à perpette, même en faisant marcher tout le monde au pas de course, j’ai quand même réussi à rater le premier groupe LE REPARATEUR. Un peu dégoûté, car ce que j’ai entendu de loin avait l’air vachement bien. Bon, ils sont lyonnais, on essaiera de réparer ça plus tard, lol !

Je vais être encore un peu plus dégoûté car j’apprends qu’il va falloir patienter une bonne vingtaine de minutes avant le prochain groupe. Ils avaient pourtant prévu une scène secondaire, mais à première vue, ils ont eu un problème de groupe sur ce créneau.

Sinon le site est bien sympa. Grand pré bien aménagé. Avec même un espace pour les gamins sur le côté. Bon l’idée était bonne, l’état des jeux gonflables et le prix, un peu moins.

Les vingt minutes sont passées et un groupe dont je ne vais même pas chercher  à savoir le nom et dont je ne comprends toujours pas la présence – même dans la catégorie pop – passe sur la scène principale. Passons.

Quand ils terminent, la petite scène annexe est investie. Je m’approche, et là Horreur ! Malheur ! Vade Retro, Satanas ! C’est bruyant, ça hurle et ce n’est pas bien fait du tout. Bon, d’un autre côté, ils sont sur la petite scène.. on ne leur en veut donc pas.

 

LIZZARD

LIZZARD

Pendant ce temps, je me décale vers la scène principale pour le groupe qui m’a fait me déplacer. Si vous suivez le webzine, vous savez déjà tout le bien qu’on pense de LIZZARD et je voulais vraiment les voir sur une grande scène.

Et putain, c’est trop top !! Ca change de la scène du Brin de Zinc. En plus, pour une fois, le ciel n’est pas en train de nous tomber sur la tête. Les lights sont beaux, le son est puissant mais pas inaudible. Bref, de très bonnes conditions pour recevoir la musique de nos copains.

LIZZARD

LIZZARD

Après une entrée en matière plutôt surprenante dans le choix du morceau, les morceaux de l’album s’enchaînent pour la plus grande joie de la centaine de personnes présentes (il paraît qu’il y avait plus de mille personnes hier et vue l’affiche, je n’arrive pas à comprendre pourquoi..). En tout cas, ils ont bien eu tort de ne pas être là aujourd’hui car le show de LIZZARD est franchement excellent.

Je ne vais pas en remettre une couche sur la capacité de Katy derrière les fûts (seul inconvénient, elle est cachée derrière et c’est coton pour la prendre en photo !). Matthieu, le guitariste et chanteur, ainsi que William, le bassiste complètent le trio. La voix est toujours efficace et se marie parfaitement à leur musique. Plus j’écoute leur musique et leur album et plus j’aime, moi !

Le show du coup va me paraître vraiment court. Mais bon, vous connaissez le refrain : « Tout a une fin sauf… ».

LIZZARD

LIZZARD

 

LIZZARD

LIZZARD

 

LIZZARD

LIZZARD

Allez, je rejoins le groupe au stand de merchandising. Là, je m »aperçois que je ne suis pas le seul à suivre les LIZZARD.  En effet, il y a des gens qui sont venus de Chambéry, de Dijon, de Bourg-en-Bresse et… de Lyon (!!) pour eux. Ca confirme que la mayonnaise est vraiment en train de prendre. Et vue la prestation de ce soir, c’est amplement mérité ! Le temps de récupérer une compilation (Klonosphère) sur laquelle ils ont un titre et le dernier groupe de la soirée monte sur la grande scène.

 

BIGBLAST

BIGBLAST

BIGBLAST avec leur hardcore mélodique – dans un style RISE AGAINST – avec une chanteuse et un chanteur prennent possession de la grande scène. Heu, bon c’est vrai, ça joue. On voit qu’ils ont l’habitude de faire de la scène. Musicalement, pas forcément ma tasse de thé. Pas que ce soit mal fait, mais j’ai du mal avec l’alternance de la voix claire de la chanteuse (fort jolie d’ailleurs – et je ne vous dirais pas si je parle de la  chanteuse ou de sa voix !) et la voix rappée du chanteur. Le tout avec une musique métal d’jeun’s !

Ca commence avec plein d’énergie pour s’essouffler rapidement. En plus, il est une heure du mat’. Bon, comme ça ne m’a pas franchement déplu,  je verrai pour essayer de les revoir une autre fois, dans d’autres conditions.

BIGBLAST

BIGBLAST

 

Bilan de la soirée 

Je suis venu pour LIZZARD et LIZZARD ne m’a pas déçu. Sans déconner, c’est franchement un groupe qui m’a fait une très, très forte impression et musicale et scénique.. tant à Chambéry qu’ici. Un groupe qui grandit à chaque sortie et qui engrange de nouveaux fans en même temps. A voir et à revoir sans modération.

 

Le festival en lui-même : super site, belle scène. Y’a des moyens, y’a des possibilités. Ca serait bien si la programmation était un peu plus blindée l’année prochaine.. Ce qui serait sympa aussi, ce serait peut-être de trouver un autre moyen pour rentrer de l’argent que de facturer d’office le verre en plastique à 1 euro. Parce que même si tu n’as rien demandé, tu te retrouves quand même encombré toute la soirée par un putain de verre ! Et ça, perso, ça m’a gonflé !!!

Je salue quand même l’orga très bien faite (entre autres au niveau sécu et parkings) et pour tout dire, je suis prêt à revenir l’année prochaine, moi !!