MANITOBA NYC (ex-DICTATORS) : Live Report @ le Clapier de Saint-Etienne – 15 novembre 2017

MANITOBA NYC (ex-DICTATORS)

Il y a des groupes que tu adores depuis des lustres mais dont tu sais que malheureusement tu ne les verras pas en live. Les DICTATORS de Manitoba et ROSS THE BOSS en font partie. J’étais trop jeune quand ils tournaient et après, ils ne jouaient plus. Et voilà que depuis quelques années, ils rejouent, sortent des albums et font des concerts ! Alors forcément, même si ce n’est plus exactement le line up original, je veux les voir ! Donc à chaque fois qu’ils tournent en Europe, je regarde s’il y a une date jouable pour moi. Et la je vois une date en France et à Saint-Etienne en plus ! C’est clair, j y vais !! Heu… à moins que les Dieux du Rock en décident autrement et m’envoient la neige !!

Bon, ils ont été cléments. Pas de neige à l’horizon, donc direction le pays des Verts et plus précisément le Clapier, une salle récente qui a bon goût car avant les DICTATORS, ils ont déjà fait jouer les FLAMIN GROOVIES.

MANITOBA NYC (ex-DICTATORS)

Heu… elle n’est pas du tout où je croyais cette salle ! Heureusement que les Dieux du rock ont créés le GPS pour qu’on trouve nos concerts, lol !! 

Méga facile pour se garer. Le bâtiment ressemble à une ancienne gare. C’est un ancien resto transformé en salle de concert. Putain, ça a de la gueule ! Et quel cachet ! C’est chaleureux et on s’y sent bien. Il y a même un étage avec des tables et des canapés avec une partie en mezzanine qui donne sur la salle… et donc sur la scène. Méga cool pour les photos ou pour se reposer tout en ne perdant rien du concert !

Bon, il n’y a pas énormément de monde mais ça continue à arriver. 

La première partie commence et… à leur demande expresse, je ne vais pas en parler. C’est dingue ça, même quand je suis à l’heure, je ne peux pas faire un report sur la première partie ! Je dois être maudit ! La seule chose que je vais dire c’est qu’avec leur punk-rock trio énergique, ils ont bien remonté la température ! 

MANITOBA NYC (ex-DICTATORS)

En attendant, je papote avec des gens et je m’aperçois encore une fois que ceux qui sont venus sont, pour la plupart, venus de loin – voire de très loin, genre Bretagne – et que si ce n’est pas full, c’est une fois de plus parce que les locaux ou pas trop loin comme Lyon ne sont pas légion en ce mercredi glacial à avoir fait le déplacement. J’ai même le temps de goûter leur hamburger-frites maison pas cher et très bon avant que ça ne bouge sur scène.

Yes, ils arrivent ! En provenance de New York City : les DICTATORS !!!!!

A gauche de la scène, ROSS THE BOSS et au centre HANDSONE DICK MANITOBA, bonnet marqué Bronx sur la tête, bague à tous les doigts, bracelets au poignet et chaînes au cou. Ils sont là avec leurs copains pour nous, pour un unique passage en France. Et ils commencent fort ! Ils sont en forme et contents de jouer. Ils nous font une putain de set list avec des morceaux assez récents et bien-sûr des morceaux de leurs premiers albums.

MANITOBA NYC (ex-DICTATORS)

Je suis aux anges. J’avais peur d’être déçus. Que nenni ! ROSS THE BOSS est impérial et s’amuse vraiment avec ses potes. Il délire et fait le clown quand DICK parle trop. Et c’est vrai qu’il communique juste beaucoup ! Surtout quand il nous parle de NYC !! Les autres musiciens sont raccord, en parfaite osmose. Mention spéciale au batteur qui frappe comme un métronome forcené et au bassiste qui fait le show aussi.

Bon, moi je ne suis plus là. Le temps s’est arrêté, je chante, je m’éclate comme un fou… Comme le public présent d’ailleurs qui crée une méga bonne ambiance. Pas de lourdingues qui pogotent. On profite du moment tout simplement.

Quoi ? Comment ? C’est fini ?!!! On en reveut du « c’est bon », nous !!!

MANITOBA NYC (ex-DICTATORS)

Allez, les MANITOBA reviennent pour nous asséner un « Kick of the jams » du MC5 au vitriol, à la mode DICTATORS. Et là, l’ambiance ! La foule chauffée à blanc par leurs morceaux se lâche, c’est de la folie ! Tout le monde bouge et chante le refrain !!

Whaou, quelle tarte ! Non, n’arrêtez pas ! On en veut encore du c’est bon dans non oreilles, nous ! 

Et on les rappelle tellement fort qu’ils reviennent pour un second rappel ! Ils sont adorables, je vous dis. DICK nous montre sa montre et nous dit qu’il est tard en rigolant. La batterie commence et je sais qu’on va avoir « California girl ». Yeeeees ! Je suis méga happy car j’adore leur version fun et jouissive. Encore une fois on part avec eux au quart de tour, on chante, on participe, bref on est heureux. Vidés mais heureux.

Bon, là c’est bel et bien fini. ROSS THE BOSS nous dit qu’ils arrivent au merch’. R-yes ! Papotage, photos, signatures, c’est la cerise sur le cake recouvert de chantilly. On ne mérite pas, on est petits, lol !!

MANITOBA NYC (ex-DICTATORS)

Allez, il est tard et j’ai pas mal de route mais j’ai du mal à prendre congé du band et à clôturer cette soirée. Je suis sur mon nuage et j’ai du mal à redescendre. Et dire que j’ai eu peur d’être déçu, que ce soit mou, moins bon… La tarte a été violente, les DICTATORS ça envoie encore du bois, et de quelle façon !!

Si vous avez encore une fois l’occasion de vivre ça, foncez car les absents de ce soir ont vraiment loupé un truc.

Bien-sûr, un méga merci à la Tattoo Convention Saint-Etienne qui a organisé cette soirée et aux bénévoles de la salle qui sont adorables. Une méga soirée et un super lieu découvert ce soir.

Et comme décidément je n’ai pas envie que cette soirée s’arrête, c’est avec le premier DICTATORS à fond dans la voiture que je reprends la route. Le bonheur ! 

P.S : heu, HANDSOME DICK MANITOBA, pourrais-tu donner l’adresse du fournisseur de ton bonnet à un certain chanteur de hard français pour remplacer son bob ridicule ? Ton bonnet, il a la classe !!!