MORGLBL : Live Report à l’Auditorium de Peronnas – 20 mars 2016

MORGLBL 1

MORGLBL

Bon, comment faire passer sa journée dominicale, surtout quand on est rentré très tard – ou très tôt – d’une soirée heavy-metal ?

a) On peut aller faire un tour au marché. Heu pas possible, je n’étais pas levé !
b) On peut aller voir un match de rugby. Heu… toujours pas levé !
c) On peut décider de glander toute la journée.

Et c’est ce que j’avais décidé de faire. Jusqu’à : « Heu chéri, t’as vu, y’a MORGLBL le groupe de CHRISTOPHE GODIN qui va passe à 17h à l’Auditorium de Peronnas ? » !!

Et là, opération magie, de loque humaine, je me transforme en rockeur prêt à tout pour assouvir sa passion ! Et tout ça en moins de temps qu’il en faut pour une fille de se regarder dans la glace !             Si, si, c’est possible ! J’ai été tellement rapide pour me mettre en mouvement que c’est juste en chemin que j’ai réfléchi (si, si c’est possible again !)… « Heu, c’est quoi au juste qu’ils vont nous faire, les MORGLBL ? ».

Parce que je ne vous ai pas tout dit. L’info brute c’était que pour finir en beauté le stage proposé par l’Adim de l’Ain à des élèves de conservatoire, lesdits élèves devaient mettre ce qu’ils avaient étudié en application. En clair, ils devaient jouer devant un public les morceaux travaillés avec MORGLBL.

Alors bien sûr, tout en me dirigeant vers l’Auditorium, je me demande si c’était forcément une bonne idée. Mais voilà, même pas peur ! Et là, même pas le temps de demander à la personne de l’entrée le programme, je me retrouve assis. Et par la même occasion, je vais avoir l’explication.

Comme je l’avais plus ou moins compris, on va avoir droit dans un premier temps à des morceaux du groupe joués avec eux par des groupes d’élèves différents en fonction des morceaux qu’ils auront travaillés. Heu, vu le public dans l’auditorium, j’ai hâte que ça commence !

En plus, CHRISTOPHE GODIN a du lire dans mes pensées car il commence par un : « On n’a jamais jouer devant un public aussi… âgé » ! Mon Dieu, que j’ai bien fait d’être là, moi  ! Maintenant, fermez les yeux et imaginez la tête des parents qui ont mis leurs gosses en conservatoire lorsqu’ils découvrent que MORGLBL parfois ça déménage grave !! Rien que là, ça vaut le détour.

Bon musicalement, c’est aussi très intéressant de voir ces jeunes élèves et leurs profs jouer des morceaux qu’ils ont découverts il n’y a pas longtemps et les jouer avec les musiciens qui les ont composés. Et ils s’en sortent plutôt bien.

Une fois l’exercice fini, MORGLBL va nous faire un showcase. Bon rassurez vous, ce sera assez court : cinq ou six titres… Sauf que les morceaux de MORGLBL durent pas mal longtemps et que CHRISTOPHE GODIN nous fait des sketches ! Et rien que son explication de la différence entre un guitariste de jazz et un guitariste de rock pour ma grand mère est à se tordre de rire ! En plus, bien sûr AUREL (AURELIEN OUZOULIAS – et pas MARC AUREL comme dirait ma femme ! – Non chérie, le Marc dont tu parles était empereur romain et celui qui est devant toi c’est aussi le batteur de SATAN JOKERS !!) et YVAN ROUGNY s’en donnent à coeur joie.

Et ça j’adore. Non seulement ils jouent grave mais en plus ils font les clowns et donnent une impression de facilité incroyable. Du coup le temps passe vraiment à la vitesse d’un CHRISTOPHE GODIN déchaîné… Sauf peut-être pour les trois quarts de mes voisins qui viennent de s’apercevoir qu’on a découvert l’électricité !

Bon, le groupe est gentil donc ils décident de les achever par un petit cover d’AC/DC, « Highway to hell ». Mais comme je vous l’ai dit, ils sont gentils donc ils vont nous la faire version MORGLBL, rock jazzisante… Enfin ça, c’est pour le début bien-sûr ! C’est vrai, ils ne peuvent pas non plus faire dans le social musical pendant toute la durée de leur set, ce serait mal les connaitre !!

MORGLBL 4

MORGLBL

Mais bon, on va voir que les amateurs de classique et de jazz sont beaux joueurs et qu’ils apprécient car à la fin ils vont même acheter un CD de MORGLBL ! Eh oui, il leur faut bien une preuve qu’eux-aussi peuvent aller dans un concert rock ! On voit quand même qu’ils n’ont pas l’habitude parce qu’ils ne font même pas dédicacer leurs CDs, lol !

Bon j’arrête de faire du GODIN. Il faut bien reconnaître que c’était vraiment une brillante idée de faire faire cette rencontre, aussi bien des élèves que de leurs parents avec ce groupe de fous furieux et de troublions magiques qu’est MORGLBL.

Bon alors, vous en voulez de mon repos dominical ?

PS : en plus on vient d’avoir une info toute chaude, MORGLBL sera de retour pas loin d’ici cet été, au festival DTK !!! Ca va leur changer de public !!