NIGHT FLIGHT ORCHESTRA + ONE DESIRE : Live report @ le CCO de Villeurbanne (Rhône) – Jeudi 12 mars 2020

NIGHT FLIGHT ORCHESTRA @ CCO de Villeurbanne

Report et Photos by Ti-Rickou

«Attends ! Ca fait des mois que j’attends cette affiche et je te fais remarquer que seul les concerts de plus de mille personnes sont interdits. Là, la jauge est à six cent et, vue l’ambiance actuelle, on risque malheureusement de ne pas être nombreux. […] Heu non, ils ne sont pas moins bêtes que moi ! Bon, je respecte les consignes, pas de bises et pas de poignée de main. Pas débile non plus ! Et je te fais remarquer que si c’était dangereux, le gouvernement aurait déjà interdit tout rassemblement depuis pas mal de temps !»

Allez, go to Villeurbanne ! Il ne faut pas être en retard car le premier groupe c’est ONE DESIRE et je ne veux pas les louper. Bon, je me gare fastoche, finger in the noze donc je suis même en avance. Ambiance bizarre. Les copains et les copines pratiquent le bonjour de loin. La salle se remplit tout, tout doucement. C’est clair qu’à quelques minutes de l’intervention du Président de la République, l’heure n’est pas trop au concert.

ONE DESIRE @ CCO de Villeurbanne

Mais nous, on est là et ONE DESIRE aussi. C’est parti pour du hard-FM, AOR de qualité ! Et putain, en live, ça pète sa mère-grand dans les traboules. Oui, c’est FM mais pas mou du genou. En plus, ils sont déchaînés, le chanteur est à donf’. Fuck the Coronavirus !!!! Ca joue grave ! Le hard-rock des finlandais fait mouche.

Le public est bien-sûr aux taquets dans une salle qui continue à se remplir petit à petit. Le son est mega bon. Les titres de ONE DESIRE sont parfaits pour le live, tout le monde chante, c’est top. Bon, moi j’adore ce groupe et je suis mega heureux d’être là ce soir. Putain de set, trop bien !

Allez, un petit tour au merch’ et papotage (à distance réglementaire avec les potes). Bon voilà, les infos sont tombées, à partir de demain les rassemblements de plus de cent personnes sont strictement interdits. Eh oui, le virus est gentil ce soir mais demain à plus de cent il sera très méchant !! J’ai du mal à comprendre mais bon, je n’ai pas fait l’ENA. En revanche, ce que nous comprenons tous bien, c’est que ce soir on assiste au dernier concert avant Mathusalem… peut-être même le dernier avant la fin de notre façon de vivre, alors putain, on va en profiter un max !

NIGHT FLIGHT ORCHESTRA @ CCO de Villeurbanne

C’est donc dans une putain d’ambiance que NIGHT FLIGHT ORCHESTRA entre sur scène. Je suis aux taquets parce que je ne les ai jamais vus en live. Et d’entrée de jeu, je sais que je vais prendre une grosse baffe ! Le son est énorme, ça pète grave son grand-père dans les quenelles. Qui a dit que c’est tout mou en live ? C’est juste énorme !!

En plus, il y a du monde sur scène. Outre les musiciens, il y a deux choristes qui font aussi le show, habillées en hôtesses de l’air. Il y a aussi plein de trucs à voir sur scène et cerise sur le cake, on en prend plein les oreilles. Je ne sais pas si c’est à cause du béret mais je leur trouve un côté Survivor, moi.

En tout cas, putain c’est bon ! J’adorais déjà leurs titres mais là en live, c’est encore meilleur !

En plus, l’ambiance est vraiment top. On est tous aux taquets à donf’ dans la musique. Et quelle musique ! Leurs mélodies sont énormes. Le chanteur a une putain de mega voix. Bref, les NIGHT FLIGHT ORCHESTRA nous délivrent un set magnifique et je ne voudrais pas qu’il finisse. Mais malheureusement, comme tout le monde le sait tout a une fin… sauf la banane qui en a deux !!!

Allez, je pense que les groupes ne viendront pas en dédicace et il vaut mieux y allez. On se dit au revoir et en espérant que les prochains concerts seront maintenus. Mais bon, on n’y croit pas. En tout cas, on a passé une mega soirée grâce aux Sounds Like Hell !! Merci les filles !

PS : bien-sûr, ce concert s’est fait quelques jours avant le confinement. J’espère que tous ceux qui étaient présents sont en bonne santé et j’espère vous retrouver bien vite mes copains ! Prenez bien soin de vous, surtout ceux qui sont seuls, et en attendant, écoutez du hard-rock sans modération ! Long live rock’n’roll !!!!!