OOMPH + UNZUCHT : Live Report au Kao de Lyon – 19 avril 2016

OOMPH 3

OOMPH

Avertissement : aucun chroniqueur de W.T.R.*LE WEBZINE DE TI-RICKOU n’a été menacé, forcé par un moyen ou un autre à se rendre à ce concert. Voilà, c’est fait ! Pourquoi cet avertissement ? Juste parce que nos fidèles et très nombreux lecteurs savent que le métal indus allemand, qui plus est chanté en allemand (d’accord pas tout le temps, mais même quelques fois ça compte !), ce n’est pas vraiment ma chope de houblon. Mais bon, même pas peur !

Donc direction le Kao à Gerland (Lyon – sous-titrage pour les non- lyonnais) ! Et, d’entrée de jeu, la foule devant l’entrée me rassure doublement : primo, je ne vais pas être tout seul dans la salle et secundo, ça n’a pas encore commencé. Je suis trop content, je n’ai pas loupé le groupe de première partie qui lui-aussi chante en allemand. Trop de la chance !!

UNZUCHT 1

UNZUCHT

Bon, comme bien-sûr j’ai bossé à donf sur ce coup-là, j’ignore carrément dans quel style UNZUCHT – heu non pas « à mes souhaits », c’est le nom du groupe, bananes ! – évolue. Ca va être la surprise.

Bon allez, c’est parti ! Et c’est on va dire du dark métal et c’est plutôt sympa… même si parfois il y a un des musicos qui prend une grosse voix ! Lorsque c’est le chanteur qui chante, c’est vraiment bien. J’aime vraiment le côté BILLY IDOL, DANZIG de la voix.

Musicalement aussi c est bien. Pas trop mou, ni trop énervé. En plus scéniquement, c’est très bien fait. Les musicos ont une vraie présence sur scène, le chanteur a un putain de charisme, le public bien présent ce soir (balcon ouvert) est ravi et le montre.

UNZUCHT 3

UNZUCHT

J’avoue que même moi je ne suis pas pressé que ça se termine. Heu, comment c’est parce qu’il y a OOMPH après ?! Non, c’est parce que c’est bien ! La preuve, je ne me suis pas téléporté dans la zone fumeur !!

Bon allez c’est fini. On sort prendre l’air tout en pensant qu’il faut que je m’écoute les albums de UNZUCHT car ils en ont quand même fait trois ! Qui a dit que je n’avais pas bossé mon sujet ? Je suis comme tout le monde, j’ai Google et Wikipédia sur mon tel !

OOMPH 5

OOMPH

Tiens, ça va recommencer. Ca serait bêta de louper le début de OOMPH !

Là, ça va être le moment de vérité : « petit Jedi, que la force soit avec toi ! ». Bon, de toute façon, je n’ai plus le choix, je suis au deuxième rang et je ne peux plus me sauver. Tiens, je suis en train de me dire que pour une fois j’aurais dû prendre des bouchons d’oreille. Oups, c’est trop tard, c’est parti pour OOMPH !

Ouais en fait, je m’attendais à ce que ce soit plus fort. Est-ce que ça vient du son ou de la setlist mais en tout cas, c’est beaucoup moins agressif que dans mes souvenirs – ou alors c’est ma femme qui m’avait sélectionné une playlist spéciale terreur Ti-Rickou ! Du coup, c’est une très bonne surprise.

Les morceaux sont sympas et en plus les musicos font le show. Heu, eux-aussi ils ont des pouvoirs magiques car ici aussi le public s’est transformé en kangourou. Bon, vous allez me dire qu’à côté du stade de Gerland, ils ont l’habitude car « qui ne saute pas n’est pas lyonnais » !!!

Mais ça aussi c’est une surprise, le public lyonnais réputé froid, bouge et c’est très bon enfant. Bon, il y en a bien-sûr qui prennent la fosse pour une piscine mais ça reste fun. Bon d’accord, c’est peut-être moi qui m’attendait vraiment à un gros bordel !

OOMPH 11

OOMPH

Allez, revenons à nos moutons, heu à nos allemands, bref au groupe. Ils communiquent vraiment avec le public. En plus, ils on intègré des parties fun comme une petite version de « Ca plane pour moi » de PLASTIC BERTRAND, ce qui fait bien sûr mouche sur le public !

Sinon, ils piochent dans leur grande discographie pour nous faire une setlist que personnellement j’apprécie. Du coup, le temps passe vraiment trop vite. Un petit salut sur du EDITH PIAF et c’est fini.

Contre toute attente, non seulement je suis encore là, mais encore une fois j’ai trouvé ça bien. Et si moi j’ai changé et que vous avez changé, tout le monde peut changé… Ok, j’arrête de faire mon ROCKY BALBOA ! Comme quoi, les à priori…

J’ai enfin le temps de faire des photos avec ATCHUM, mince UNZUCHT et de dire au revoir aux copains et aux copines. Voilà une soirée que je ne regrette absolument pas moi. Maintenant, il faut que j’écoute sérieusement les derniers OOMPH. Non, je ne blague pas !!

PS : un méga merci à BASE PRODUCTIONS et à ROGER pour cette date.

OOMPH 8

OOMPH