PUSSY SISSTER : Live Report au Baracat’ de St-Maurice Colombier (30 mai 2014)

PUSSY SISSTER 4

Bon ce soir, pris d’une envie subite de cancoillotte, je décide d’aller faire un tour dans le Doubs. Bon vous n’y croyez pas ? Vous avez bien raison ! Si je me dirige du côté de Montbéliard, c’est bien sûr pour un concert.

Le temps d’arriver au Bacarat’, le bar-concert où ont lieu les festivités de ce soir et vous n’allez pas y croire, je suis en avance ! Je suis même très en avance. Je ne louperai pas la première partie. J’ai même le temps de découvrir le lieu assez improbable dans ce décor très bucolique avec une vraie salle de concert, une scène digne de ce nom et une petite salle à côté avec un écran géant !

Ca n’annonce que du bon tout ça !

SCREAMING LEADAllez, les SCREAMING LEAD ouvrent les hostilités avec du thrash old school style « Metallica et Megadeth sont mes copains ». Jeune groupe gagnant d’un tremplin local, ils sont déjà bien en place et leurs morceaux sont bien efficaces et plutôt bien faits. Après, le bémol vient plutôt du look des musicos. Mais bon, le look, ce n’est pas le plus difficile à acquérir. Si, si, y’en a qui ont des super looks et qui jouent comme des patates ; et là effectivement c’est plus problématique ! Mais là, étant donné le jeune âge des memebres du groupe, ça devrait s’arranger rapidement. Quoi, je chipote ?!!

J’ai juste le temps de goûter à la bière noire locale et d’aller faire pipi dans le canal. C »est pratique ça, c’est juste en face. Mais moi je n’ai pas, comme d’autres que je ne balancerais pas, essayé de viser les canards ! Allez ! Il est temps de quitter la minute Chasse et pêche et de retrouver le but de notre présence ce soir, les glam-rockeurs allemands de PUSSY SISSTER !

PUSSY SISSTER 3

Et d’entrée de jeu, ça le fait ! Le son est bon et le groupe attaque avec des morceaux pêchus qui mettent le feu aux plus de cent personnes présentes dans la salle. L’ambiance est très bonne : ça danse, ça tape des mains et ça reprend en choeur. Les filles sont heureuses car le chanteur, en plus d’avoir une méga présence sur scène, est un putain de beau gosse. Et en plus, il chante bien, ça tombe bien !

On a droit à des morceaux de leurs différents CD, et ça tombe aussi bien aussi, parce que à part d’aller sur internet pour trouver les premiers, voilà. C’est vraiment dommage car il y a vraiment des pépites !

La partie rythmique soutenue par un batteur bien musclé (même pas jaloux !) est très efficace. Les morceaux passent vraiment bien auprès du public… Même auprès des gens qui les découvrent ce soir.

Bon, c’est vrai qu’entre les morceaux, ils parlent beaucoup, mais c’est normal, c’est la spécialité des groupes allemands. De DORO à FREEDOM CALL en passant par GAMMA RAY, dès qu’ils ont un micro, ils ont pleins d’histoires à nous raconter ! Heu, en France, vu notre niveau d’anglais, ce n’est pas forcément compris à sa juste valeur, lol !

Mais ils sont tellement contents d’être là et de jouer en France devant un public aussi nombreux. C’est clair que quand ils ont débarqué en fin d’après-midi et qu’ils ont vu le village, ils étaient loin de penser qu’il y aurait autant de monde ! Moi aussi à vrai dire. Mais bon, les gens ont bien fait de faire le déplacement car les PUSSY SISSTER nous sortent une grosse prestation.

Bref, un concert qui défile bien plus vite que le cours du ruisseau d’en face. Et c’est malheureusement déjà fini.

Bien sûr, ils vont aller à leur stand merchandising. Et là, cruelle désillusion pour moi, ils n’ont pas emmené de CD à vendre. Il paraît qu’en Allemagne, sur les concerts, les gens n’achètent que des T-shirts et des muggs ! Mais on n’est pas allemands, nous ! Les CD, on en achète encore !…. Surtout quand on peut les faire dédicacer !!! Pas grave, je ferai signer ma set-list, na !

Allez, c’est pas tout de rigoler, mais on a un peu de route à faire. La prochaine fois, je saurais qu’il y a un gîte juste à côté ; c’est pratique, ça peut servir !

BILAN DE LA SOIREE

LOGO BARACATUne méga découverte que le Bacarat’. Un méga lieu qui a déjà accueilli des groupes tels que Pat MC MANUS, KEVIN K, ADAM BOMB, etc. Des patrons adorables qui font des concerts tous les quinze jours et qui sont vraiment branchés rock. En plus, ils arrivent à faire venir énormément de gens pour faire découvrir des groupes de qualité. Et là, chapeau bas !

Une bien bonne idée d’avoir fait passer les PUSSY SISSTER car c’est vraiment un groupe à voir en live. En plus, des groupes de glam qui passent vers chez nous, c’est pas monnaie courante !

Ce qui est clair, c’est que je ne regrette pas mes cinq heures de route.

Un merci tout particulier à Rémy qui s’investit à fond pour ce genre de soirée. See U later et long live rock’n’roll my friend !