RED FANG + EDDY SLOVIK + SIX MONTHS OF SUN : Live Report à la Crypte des Bastions de Genève (21 juin 2013)

Pendant que certains font de la balnéothérapie à Clisson et que d’autres vont à  la rencontre des nouveaux talents de leur ville ou de leur village, moi je prends la direction de Genève pour l’Usine.. Heu en fait la Crypte qui heu.. se révèle en fait être une scène dans un immense parc. Le parc des Bastions plus précisément qui,  pour l’occasion, s’est transformé en festival avec des stands « bouffe du monde »  (Miaaaaamm !) et plusieurs scènes réparties par style musical.

SIX MONTHS OF SUN - 21 JUIN 1

Six Months of Sun

Le temps que je trouve celle qui m’intéresse, les SIX MONTHS OF SUN (groupe suisse de stoner déjà vus en première partie de KARMA TO BURN) sont déjà à l’action.

Eh oui, à Genève, 20 h.. c’est 20 h !!

Je voulais vraiment revoir ce groupe et je ne vais pas être déçu. Ils sont en grande forme et leur stoner instrumental passe toujours bien. Du coup, le temps passe très vite. Le devant de la scène s’est rempli petit à petit, sous un beau soleil. Enfin le printemps !!! Le jour de l’arrivée de l’été… Trop fort !
Mais bon, 45 minutes et c’est fini.

Eddy Slovik

Eddy Slovik

C’est au tour des français de EDDY SLOVIK. Qui montent sur scène avec des uniformes et des masque de Fantômas ! Ils ont un univers visuel bien à eux et  musicalement aussi c’est du rock bien à eux. Bien sympa. Et c’est reparti. Le temps passe à toute vitesse et à nouveau, c’est fini.

Là, je profite du fait que le groupe suivant soit du grindcore (donc inécoutable pour votre serviteur) pour aller faire un tour vers les autre scènes et découvrir que nos amis suisses font la fête de la musique comme un fest. J’en profite pour jeter une oreille sur la scène blues avant de revenir pour ne pas louper les RED FANG. C’aurait été ballot vu que c’est pour eux que je suis venu !!

Bon, le groupe à chanteur en colère et à la voix de Mickey à l’hélium a fini.

Eddy Slovik

Eddy Slovik

Les RED FANG montent sur scène devant cette fois une grosse foule bigarrée :  des stoners, bien sûr, avec beaucoup de T-Shirts KARMA TO BURN, des punks, des  métalleux, des jeunes, des familles, et aussi des français – bref une foule prête à s’éclater sur du stoner made in RED FANG.

La nuit est tombée et l’ambiance est parfaite pour du stoner. Il fait chaud et les RED FANG avec leur musique aux riffs plombés ne vont pas rafraîchir l’atmosphère !  Les morceaux s’enchaînent, la foule se déchaîne. Quelques blaireaux trouvent malin de jeter de la bière sur les premiers rangs (ils ne sont pas tous au Hellfest ?!!), mais sinon l’ambiance est bon enfant.

Les morceaux alternent le piochage dans les deux CD du groupe. Les musicos y vont à fond et encore une fois ce soir, c’est trop court.

Red Fang

Red Fang

Les RED FANG veulent d’ailleurs revenir sur scène mais on leur explique que ce n’est pas possible, qu’il est déjà minuit 02 et que ça c’est déjà  fini avec déjà deux minutes de retard et que … Nos copains sont eux, déjà remontés sur scène ainsi qu’un punk et une punkette… heu naked ! tout nus pour sauter dans le public ! Bref, voilà le rappel. On est aux anges.

Et là, c’est fini – eh oui, le samedi ils seront au Hellfest !

 

Bilan des groupes

SIX MONTHS OF SUN - 21 JUIN 2

Six Months of Sun

 

SIX MONTHS OF SUN

la confirmation. C’est vraiment très, très bien. J’attends  toujours leur album. Groupe à suivre.

 

 

 

 

Eddy Slovik

Eddy Slovik

 

EDDY SLOVIK

une vraie personnalité, ce groupe ! A revoir car ils ont vraiment un truc à eux… et pas que le masque de Fantômas !

 

 

 

Red Fang

Red Fang

 

RED FANG

avec KARMA TO BURN, c’est vraiment le haut du panier en stoner. Une grosse, grosse baffe. En plus, leur envie de continuer à jouer malgré l’interdiction m’a vraiment fait plaisir.

 

 

 

Bilan de cette Fête de la Musique chez nos amis suisses

C’est peut-être nous en France qui avons créés la Fête de la Musique, mais nos amis genevois se la sont appropriée en en faisant un grand fest gratuit avec plein de styles différents, en programmant des groupes de qualité et en laissant des assoc. faire leurs plateaux. En clair : trop top (malgré le prix à la suisse des boissons et de la nourriture) !!

Bon, il faut dire aussi que le soleil a bien aidé.
En tout cas, moi, l’année prochaine, je regarderai la programmation parce que la fête de la musique à Genève, c’est de la dynamite !!!!