ROCK’N’FOOT : Live Report à l’Espace Salvert d’Attignat – 05 mars 2016

MESSALINE

MESSALINE

Bon c’est cool, le club de foot d’Attignat organise sa soirée pour récolter des fonds et ils l’ont mise sous le signe du hard-rock. Ce qui prouve que les footeux ont bon goût ! Donc direction Attignat en espérant qu’il ne neige pas.

Et top à l’heure pour le début de Messaline. C’est nickel car je ne voulais pas louper les copains. Ce qui aurait été bêta car MESSALINE et Attignat, c’est une grande histoire : ils sont presque chez eux ! Donc leurs copains et amis sont là… et ils sont forcément aux taquets !

Le petit nouveau derrière les fûts, JIMMY, a trouvé ses marques. MICKAEL à la guitare et JAYME à la basse sont toujours impériaux et bien sûr ERIC MARTELAT dit « Chatos » pour les intimes est à fond et parfait dans son rôle de frontman. Ils vont nous faire un set basé sur une setlist très rentre-dedans et moi je trouve ça cool. Prestation courte mais réussie devant un public bien fourni.

Bon, petite pause buvette pour soutenir le club d’Attignat où les copains sont bien partis : normal, c’est pour une bonne cause !

SALHEM

SALHEM

Et c’est à SALHEM de monter sur scène. Le SALHEM d’ici, pas le SALEM anglais dont je viens de chroniquer l’album. Non, ce n’est pas du SALHEM d’ici dont j’ai chroniqué l’album ! Bon le leur ne devrait pas tarder à arriver, d’ailleurs on en reparlera plus tard.

En attendant, pour ceux qui ont suivi, le SALHEM de l’Ain monte sur scène. Et bien sûr on va avoir droit à des morceaux de leur premier album et à des nouveaux morceaux qui figurent sur le CD qui arrive très bientôt… enfin normalement !

Musicalement, ils sont dans un style disons hard-rock moderne et bien sûr les nouveaux morceaux joués ce soir sont dans la même optique. SALHEM encore une fois joue de la musique sans se prendre la tête. Après bien sûr, on aime ou on n’aime pas le style, ça c’est une question de goût.

Moi je suis content de les retrouver sur scène et j’ai quand même hâte d’écouter leur nouvel opus en entier.

Allez, un petit cover de LAVILLIERS et c’est fini.

Le public tout comme moi a bien apprécié. Ce qui est cool, c’est qu’on est a peu près 250 ce soir… ce qui prouve que le hard-rock et le foot font bon ménage !

SALHEM

SALHEM

Allez, vu qu’il n’y a pas de neige, je vais en profiter pour reprendre la route, je ne vais pas courir de risques. Je dis juste au revoir aux copains et copines qui bien sûr continuent le soutien au club de foot et je les laisse terminer la soirée avec CRYPT et ses reprises d’AC/DC.

Et là, magie ! Je ne suis plus là !