SACRED REICH + NIGHT DEMON : Live Report @ le Kao de Lyon (69) – 20 novembre 2019

SACRED REICH @ le KAO de Lyon (69)

Report et Photos by Ti-Rickou

Les concerts se suivent et ne se ressemblent pas. Ce soir, c’est direction Lyon et plus précisément le Kao pour une soirée thrash and heavy metal. Après une soirée blues, ça va réveiller, lol !!

Bon, impossible d’être en retard car je viens surtout pour la première partie : NIGHT DEMON !!! Ce groupe, c’est le renouveau du heavy metal pour moi. Je les adore et, bien sûr, je suis aux taquets pour leur arrivée sur scène.

NIGHT DEMON @ le Kao de Lyon (69)

Ils attaquent très fort devant une grande partie du public présent pour eux et prêt à en découdre ! Et ils ne vont pas être déçus ! Ca part fort dans un style très Traditionnal Wave of British Heavy Metal, version 2019 !

J’adore ce style, cette voix, leurs morceaux. Putain, c’est encore plus fort que fois précédentes où je les ai vus. Ils s’éclatent grave et communiquent au public leur envie de jouer (sauf à Serge qui, lui, préfère jouer sur l’autoroute, mdr !).

Il y a du TYGERS OF PAN TANG, du PRAYING MANTIS dans leurs inspirations. C’est trop bon !  Whouah !!

Bon, c’est trop court aussi.

SACRED REICH @ le KAO de Lyon (69

Allez, ça va être au tour de SACRED REICH. Là, ça va être plus thrash et je ne suis pas particulièrement fan. Bon, les trois premiers morceaux pour les photos et je pars pour la release party de FRANCK CARDUCCI.

Les SACRED REICH sont américains. Le groupe s’est formé en 85 et ils sont les pionniers du thrash metal. Allez, entrée sur scène.

Tiens, je me rappelais ça plus violent… Bizarre… ou alors c’est les trucs death, grind et consorts qui me font trouver le thrash assez calme !

En plus, c’est bien fait et le petit nouveau s’éclate à donf’ alors qu’il n’était pas encore né lors de la sortie du premier album… Je parle du guitariste, of course ! J’aime même plusieurs morceaux (ben ouais Christian, c’est possible !). Bon en tout cas, çà joue grave et je n’ai du coup plus du tout envie de me sauver et ce, jusqu’à la fin !

Le temps de papoter un peu avec les NIGHT DEMON et les copains et c’est grillé pour aller voir jouer FRANCK. Sniff ! Décidément, je n’arrive pas à faire deux concerts le même soir, moi !!!

Allez, un grand merci à Mediatone pour cette soirée !