SILVERTRAIN : Live Report @ le Thunderbird Lounge de Saint-Etienne – 10 novembre 2016

silvertrain-5

SILVERTRAIN

Tiens chérie, ça fait longtemps qu’on n’a pas été passer deux-trois jours à Saint-Étienne…. Heu… comment, c’est quoi le groupe qui passe, femme de peu de foi !  Non, ce n’est pas juste pour un concert sinon je n’aurais pas dit deux jours (bah oui) ! C’est pour deux soirs de concerts !! C’est cool, hein ?!!

Bon, ça c’est fait. Le départ pour les trois jours aussi. La flotte qu’on n’a pas eu pendant trois mois et qui s’abat sur la région comme par hasard maintenant aussi. La galère pour trouver une place pour se gare, même dans un parking, fait aussi. Qu’est-ce qu’il manque à mon bonheur ? Ben oui, louper le premier groupe ! Et c’est gagné ! Putain, ça faisait longtemps !!

Heureusement, il y a trois groupes ce soir au Thunderbird et SILVERTRAIN passe en tête d’affiche.

Je peux donc voir les locaux de SCIENCES OF NOISE. Heu, c’est frais, vraiment tout frais cela, ma brave dame ! Ca se cherche encore. Pour le style ? Heu… on va dire du stoner moderne avec une voix caverneuse. Bon, je vais les laisser finir leur répète live et j’en profite pour aller manger un méga sandwich pita falafels chez le copain d’en face.

silvertrain-3

SILVERTRAIN

Bon allez, je suis paré pour redescendre voir le groupe pour lequel je suis venu ce soir : SILVERTRAIN. Pour ceux qui n’auraient pas suivi (pas bien !! Surtout de ne pas avoir lu le report du passage de SILVERTRAIN à la Puce à l’Oreille du côté de Clermont-Ferrand) et qui se demanderaient s’il y a un rapport avec le groupe français des années 80, oui il y en a un. C’est Phil, le chanteur qui a relancé la machine il y a quelques années. Depuis, le groupe a sorti deux albums, dont le petit dernier qui est encore brûlant (tellement brûlant que je ne l’ai pas encore chroniqué !).

Le SILVERTRAIN de maintenant est forcément différent du SILVERTRAIN d’il y a plus de trente ans. Mais ça, je le sais aujourd’hui alors que je n’avais pas forcément imprimer le truc l’autre fois. Du coup, j’avais forcément été surpris.

Là, pas de problème. Je suis là pour le SILVERTRAIN de 2016. Heu, si je suis quand même surpris ! Ce n’est plus le même batteur, ni le même bassiste que lors du concert à la Puce à l’oreille.

Mais bon, pas le temps de tergiverser, c’est parti ! Et directement avec des titres du petit nouveau. Ouah, ça donne vraiment ! Ils sont parfaits pour le live ! En plus, le Thunderbird donne un son très rock et ça sonne vraiment bien. La nouvelle partie rythmique est très solide, le batteur malgré son jeune âge, assure grave, même scéniquement, Phil est toujours aussi à l’aise même dans un espace restreint. Bien sûr, j’adore sa voix. On a droit à des morceaux des autres albums et je trouve la set list méga efficace. Le public, même si malheureusement la salle n’est qu’à moitié pleine, s’éclate avec eux. Il y a une superbe ambiance.

Allez, ils nous jouent les morceaux homonymes, ça sent la fin. Ou pas ! Of course, on en redemande et on a droit à deux bonus.

Ca y est, c’est fini. Sniff !! C’était trop bien. J’ai réellement préféré le show de  ce soir, et puis il faut dire que les morceaux de leur dernier CD sont vraiment très bons. SILVERTRAIN, vous allez les voir pour ce qu’ils étaient et vous retournez les voir pour ce qu’ils sont aujourd’hui, c’est-à-dire un groupe qui fait du hard-rock en 2017 !

Bon, j’ai le temps de dire au revoir à James et à Elise et bizarre, quand je leur dis « à demain », j’ai bien vu qu’ils ne m’avaient pas cru. Je prends congé de SILVERTRAIN et on se donne RDV au 21 décembre aux Arts dans l’R de Péronnas. Cette fois, ce sera sur une plus grande scène et avec les copains de MESSALINE. Bref, Noël se fera le 21 décembre cette année !!

Comment ça, je viens de les voir ? Bon, déjà, il y aura plus d’un mois d’écart et puis moi, quand j’aime, je ne compte pas !! Non mais !

Long live rock’n’roll !!!

Of course !!

silvertrain-4

SILVERTRAIN