SISTER SIN + SLEEKSTAIN + RISING STEEL : Live Report au campus de St Martin d’Hères (le 24 octobre 2014)

SISTER SIN TWO

SISTER SIN

Allez, on change de décor. Ce soir c’est direction Grenoble et plus précisément le campus de St-Martin d’Hères – et ouais, Ti-Rickou retourne à la Fac ! – et encore plus précisément la salle Eve. Le côté méga cool de cette salle, c’est qu’une fois qu’on a réussi à passer les bouchons de Grenoble, on peut se garer facilement, et ça c’est pas négligeable !

Bon, on voit que SISTER SIN et SLEEKSTAIN ont grimpé en notoriété car ce soir, c’est la foule des grands jours. Ils sont venus, ils sont tous là, des grenoblois bien sûr, des chambériens, des stéphanois, des burgiens, des suisses, des drômois. Ca vient d’Aix-en-Provence et de Marseille et même – et là c’est encore plus fort – de Lyon !! Mélange de heavy-métalleux et de glameurs. Comme quoi, une affiche hétéroclite de qualité, ça fonctionne !

Donc, pendant que je dis bonjour à tous les copains, un tribute band de BON JOVI et en train de faire du MAIDEN. Ah ! je n’ai pas suivi ? Ce n’est pas le bon tribute band ? C’est un tribute band à HELLOWEEN ! Bah, pourquoi ils jouent du MAIDEN alors ? Comprends plus rien, moi !

rising steel 1

RISING STEEL

Enfin. Ca permet de nous faire rentrer direct dans la soirée avant l’arrivée de RISING STEEL.

Comment ça, vous ne connaissez pas RISING STEEL, vous ? Ben, c’est un peu normal, c’est un nouveau groupe de heavy-metal de Grenoble ou je devrais dire plutôt un all stars band de Grenoble car le groupe est composé de musiciens issus de groupes de la région. A commencer par le chanteur de WHISKY OF BLOOD qui officie bien sûr, devinez où ? Au chant !

risisng steel 3

RISING STEEL

Et là, on est dans un pur heavy métal des familles !

Et putain, ça réveille sa mère comme dirait le tout-bourré à côté de moi ! Moi, je dirais plus prosaïquement que ça envoie du lourd. On voit qu’ils ont été élevés à la famille JUDAS et consorts.

Les morceaux sont très bien construits et putain la voix, ça le fait grave aussi ! Une putain de voix taillée pour le heavy métal ! Pour une de leurs premières prestation scénique, vraiment rien à redire.

Une très bonne surprise. Si vous êtes gentils, vous aurez droit à la chronique de leur premier EP très bientôt… Pour vous dire à quel point je n’ai pas aimé, lol !!

SLEEKSTAIN EIGHT

SLEEKSTAIN

Après cette putain de bonne entame, changement d’univers musical avec l’arrivée sur scène de SLEEKSTAIN ! Vous savez mes petits chouchous de St-ulien en Genevois qui font du glam ?!

Eux aussi, ils n’ont pas fait le déplacement pour faire tapisserie. Ca déménage grave ! C’est dingue la progression de ce groupe ! C’est devenu encore plus scénique, plus carré tout en gardant leur côté fun et leur identité !

Et ce ne sont pas les trois premiers rangs remplis de copines folles furieuses qui diront le contraire !

SLEEKSTAIN ONE-

SLEEKSTAIN

 

SLEEKSTAIN TWO

SLEEKSTAIN

On va avoir droit ce soir à des morceaux qui seront sur leur prochain album. Ca donne franchement envie d’écouter le reste !  

Si vous rajouter à ça quelques morceaux de leur dernier album en titre plus trois petits covers de derrière les fageots… Quoi, vous voulez les noms ? Paranoïd, Great Balls of Fire et Whole Lotta Rosie.

Bref, un show coup de poing qui va bien faire monter en pression les quelques 300 personnes présentes.

D’ailleurs, le second effet Kisscool va se passer au stand merch de SLEEKSTAIN qui va passer un certain temps à dédicacer et faire des photos !

SISTER SIN SIX

SISTER SIN

Bon, les trois premiers rangs se sont masculinisés. Je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs !  

Et c’est parti pour le rouleau compresseur suedois. SISTER SIN prend d’assaut la scène avec Liv et son corset à pointes – avec des bas résilles et un short lacéré, ça peut être plus prudent !

Et SISTER SIN sur scène, ça pulse grave !

Liv dégage une énergie dingue ! Sympa d’ailleurs pour faire des photos de Liv : tu l’as dans ton viseur bien et une seconde après elle est à l’autre bout de la scène. Sans parler qu’elle bouge tout le temps, qu’elle saute, qu’elle headbang, qu’elle passe du côté droit au côté gauche à la vitesse de Flash l’Eclair ! Liv est vraiment une bête de scène toujours à prendre des poses impossible. En plus, elle est dotée d’un putain d’organe vocal !

Les autres musicos ne sont pas en reste. Scéniquement, il se passe toujours un truc. Même quand la chanteuse va se mettre une casquette sur la tête, elle ne prend pas le temps de faire une pause.

SISTER SIN FOUR

SISTER SIN

Bon il faut dire que les morceaux séquence émotion chez SISTER SIN, y’en a pas. On est vraiment dans la famille « les freins, c’est pour les lâches » et « si c’est trop fort, c’est que t’es trop vieux » !

Bien sûr leur set list va être un panaché de leurs différents albums avec des morceaux du nouvel album – qui est tellement nouveau, qu’ils ne l’ont même pas encore à vendre sur le stand merch. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les nouveaux morceaux ont un méchant goût de reviens-y !

Bref un putain de concert façon « Tyson est mon copain et le KO c’est pour tout de suite » !

Un petit rappel pour nous achever. Ils en profitent pour savourer ce moment en se faisant prendre en photo avec le public qui se masse derrière eux. Bref, ils ont droit eux aussi de kiffer leur life.

Les lumières se rallument. Ils ne prennent même pas le temps de passer par la case backstage et sont déjà au stand merchandising à faire des photos et à dédicacer leurs CDs. Vous croyez que pour un homme, se faire prendre en photo avec une fille qui a des pointes en acier sur les seins, c’est sans risque avec sa copine ?

Truc qui montre la magie de notre monde moderne et surtout celle d’internet , c’est qu’il y a un mec dans le public qui a déjà le nouvel album en sa possession alors qu’il ne sera disponible à la vente que le 27 octobre !

SISTER SIN SEVEN

Bref, il y a foule sur les stands de merchandising car les deux autres groupes sont aussi bien mis à contribution. On a une répartition rigolotte du public : les filles du côté SLEEKSTAIN, les garçons du côté SISTER SIN et les vestes à patches du côté RISING STEEL !

Un happy-end pour la plus grande joie de tout le monde… sauf le gentil service d’ordre qui nous dit que c’est quand même fini depuis un moment et qu’il faudrait quand même qu’on parte. C’est pas grave, on fait un after dehors ! C’est cool, y’a pas de voisins à coté pour nous hurler dessus.

Bon, le froid fini quand même par avoir raison de nous..

Allez, cette fois-ci c’est fini. le temps de remercier LA ROCK BRIGADE ASSO et à de donner rendez-vous sur nos prochains concerts et direction dodo en écoutant bien sûr SISTER SIN à fond les ballons !

Heu, pourtant je suis à jeun. Pourquoi ils sont là devant moi devant la porte de mon hôtel ? Serait-ce une hallu ?  J’éteins la musique et ils sont toujours là !  Je me dis : « cool qu’ils soient dans le même hôtel ». Mais la seconde d’après, je réalise et je me dis : « pourvu qu’ils ne soient pas au même étage que moi et qu’ils n’aient pas décidé de faire un after ! ».

Fatigué, Ti-Rickou…

SISTER SIN THREE

SISTER SIN