Tagged: HANGOVER SUBJECT

HANGOVER SUBJECT : Live Report @ le Ninkasi Kafé de Lyon – 21 février 2017

HANGOVER SUBJECT

Bon, ça fait très, voire trop longtemps que je n’ai pas vu HANGOVER SUBJECT en live, donc je saute sur l’occasion et direction Lyon pour une soirée stoner and blues avec trois groupes dont, bien-sûr, HANGOVER SUBJECT.

Le groupe joue en tête d’affiche. Normalement, je devrais être bon dans le timing. Sauf que devant le bar, des copains me font remarquer que j’ai loupé le début du premier groupe (les méchants !!).. Mais que ce n’est pas forcément un mauvais truc. Heu… vu qu’ils sont à l’extérieur, ça ne doit vraiment pas leur plaire.

COBALT

Mais bon, je suis là et je veux voir et surtout entendre ce que ça donne COBALT. Surtout que sur l’affiche, c’est du doom stoner. Heu… C’est quand même très hardcore leur musique ! Enfin, surtout le chant. En plus, le chanteur a une casquette COLE sur la tête ! C’est donc une sorte de stoner hardcore.

Musicalement, ce n’est pas mal mais avec ce chant… comment vous dire ? Je vais aller finir la papote avec les copains à l’extérieur, voilà. Vraiment pas du tout mon truc. Ca me stresse même. En plus, scéniquement, c’est très… on va dire jeune.

Du coup, je retrouve pas mal de copains et de copines dehors sur qui COBALT a fait le même effet : l’envie de prendre l’air. On doit être trop vieux…

HANGOVER SUBJECT

Ca y est, ils ont fini ! On peut revenir. Il y a pas mal de monde ce soir. Et c’est parti ! HANGOVER SUBJECT attaque avec leur blues rock-hard ou hard blues-rock. On s’en fout de l’étiquette tant que la musique est bonne ! Et la leur est au top pour nous faire niquer la nuque sans bouger les pieds.

Putain, ça fait du bien !! Ca nettoie les oreilles et l’esprit.

Ouah, le son est méga bon et la voix de RICHARD travaillée au Jack passe à merveille, de même que le son de sa guitare… De ces merveilles de guitares, devrais-je plutôt dire !

HANGOVER SUBJECT

Je rentre directement dans leur monde. Ils sont très à l’aise dans leur formule trio qui est maintenant bien rodée. C’est à la fois fun et pro. Et putain, ça joue ! Le bassiste est très carré et solide. Le batteur tape comme un Jack in the box. Un petit peu trop même pour la pédale de grosse caisse qui n’e résistera pas à la soirée, lol ! Trop bon !! En plus, c’est vrai qu’ils ont des putains de morceaux qui en live tapent leur mère !

Allez, le moment fun, héroïque : le cover de MOTORHEAD – mais bien-sûr à leur sauce, guitare et basse tube faites maison. Putain again, ça dépote ! Voilà comment j’aime les covers : fidèles dans l’esprit mais à la sauce du groupe. Je suis sûr que, où qu’il soit, LEMMY est en train de s’éclater ! Bon, un petit rappel et puis… Ils continuent !!

Je me dis que je ne suis pas encore rentré  parce qu’après il y a encore un autre groupe… Ah non, ils ont annulé ?! Bon alors là, je suis bien content d’en reprendre encore du HANGOVER SUBJECT !

Bon, c’est fini et je viens de m’apercevoir que contrairement à la dernière fois où je les ai vus, le fait qu’il n’y ai plus d’harmonica ne m’a pas frappé.

Le temps de papoter avec les membres du groupe et on the road again ! Il est tard mais je suis trop bien. J’ai bigrement bien fait de venir prendre une bonne dose de HANGOVER SUBJECT, moi !

A bientôt, les copains !!

HANGOVER SUBJECT

Blues-rock et hard ‘n’ blues la relève de début 80 à maintenant : Sélection

stevie ray vaughanSTEVIE RAY VAUGHAN – Texas flood
Bon « Love truck baby » donne le ton : du blues-rock à lui avec son toucher de guitare inimitable. Un must !!!!

 

 

 

 

JEFF HEALEYJEFF HEALEY – Live at the electric ladyland
Oui un live, mais un putain de live ! Les morceaux tapent, la voix fait mouche… sans parler de son putain de toucher de cordes. Bref à avoir dans sa collection.

 

 

 

BBMBBM – Around the next dream
Le batteur et le bassiste de Cream et Gary Moore  dans le rôle de Clapton, ça donne un bon album de blues-rock !

 

 

 

 

thorogoodGEORGE THOROGOOD & THE DESTROYERS – The baddest of
Une tuerie ce  CD ! « Bad to the bone » (B.O. du film « Christine ») donne le ton. Du rock plus du blues égal un putain de blues-rock qui fait taper du pied !!!

 

 

 

GARY MOORE BLUES ALIVEGARY MOORE – Blues alives
Gary Moore a arrêté de jouer du hard-rock pour faire du blues et putain, c’est une véritable tuerie ! Sa guitare, sa voix.. Gary ne fait pas du blues, Gary est le blues. Bon OK, le blues-rock ! Un CD indispensable !!!

 

 

 

PAT TRAVERSPAT TRAVERS – Makin’ magic
Rien que pour « Rock ‘n’ roll Susie », ça vaudrait le coup d’avoir ce disque, mais en plus les autres morceaux sont aussi des bombes de hard-blues-rock.

 

 

 

GWYN ASHTONGWYN ASHTON – Feel the heat
Du blues-rock made in Kangourouland. Un putain de guitariste, une putain de voix forgée au tord-boyaux. J’adore ce CD et « Ain’t got time for that stuff » est un véritable bijou !

 

 

 

JOHN CAMPBELLJOHN CAMPBELL – Howlin mercy
Un putain de CD blues-rock fait par un putain de guitariste. Obligatoire dans sa collection !

 

 

 

 

DAVE MENIKETTIDAVE MENIKETTI – On the blue side
Lorsque le guitariste chanteur de Y&T, groupe de hard-rock mélodique 80 se met à faire du blues, ça donne juste un vrai petit bijou de blues-rock. Un seul mot : magnifique !

 

 

 

PAT MC MANUSTHE PAT MC MANUS BAND – In my own time
Dans la famille reconversion dans le blues, le guitariste de MAMA’S BOYS est vraiment à son aise. Un super album de blues-rock moderne. Trop bon !!

 

 

 

BERNIE MARDSENBERNIE MARDSEN – Green and blues
Quoi de plus normal pour l’ex-guitariste de Whitesnake période blues-hard que de jouer du blues-rock ? Voilà. C’est fait et … c’est bien fait ! Très  bon CD.

 

 

 

JOE BONAMASSAJOE BONAMASSA – The ballad of John Henry
Joe fait partie de cette nouvelle génération de blues-rocker avec qui il faut compter. Et cet album est géant !!

 

 

 

 

ERIC SARDINASERIC SARDINAS – Treat me right
Son chapeau, sa guitare, Éric la joue blues-rock à la texanne et putain, c’est trop bon. J’adore ce mec !!! Un CD à avoir absolument !

 

 

 

KENNY WAYNE SHEPHERDKENNY WAYNE SHEPHERD BAND – Trouble is
Du blues-rock dans la grande tradition. Encore un guitariste à ne pas louper dans la famille « Oui, Hendrix est mort mais on est là » !!!

 

 

 

KENNY WAYNE SHEPHERD LIVE ONKENNY WAYNE SHEPHERD BAND – Live on
Ca commence très fort et c’est parti pour 14 morceaux de tueur ; du blues-rock qui respecte le genre en le modernisant. Ca frappe entre les deux yeux. Un must !

 

 

 

EDDY SHAVEREDDY SHAVER – Baptism of fire
Du blues-rock made in Texas. Un putain de CD à avoir d’urgence pour amoureux de blues-rock à gros riffs et voix râpeuses comme une bouteille de Jack !!

 

 

 

ERIC MC FADDENERIC MC FADDEN – Bluebird on fire
Du blues-rock moderne qui fait du bien. Les amoureux du style ne vont pas être déçus !

 

 

 

 

savoy truffleTHE SAVOY TRUFFLE – Same
Du blues-rock qui balance juste, de belles ballades et des morceaux plus musclés.
Un CD à avoir, bien sûr !

 

 

 

blind sideBLIND SIDE BLUES BAND  – Messenger of the blues
Bon, entre le nom du groupe et le titre, on a bien compris qu’ils aiment le blues !!
Vue la pochette « chapeaux de cowboys sur la tête », on va avoir un putain de blues-rock teinté sud. Eh oui ! Et c’est vraiment un album à avoir pour tout fan de blues-rock qui envoie la purée de patates douces.. ou pas !!!

 

 

THE GREG BILLINGS BANDTHE GREG BILLINGS BAND – Do overs
Du putain de blues-rock qui balance grave !! De belles ballades et des morceaux qui réveille. Bref, à avoir !!

 

 

 

 

john campbelljohnJOHN CAMPBELLJOHN – Good to go
Oh yeah !!! Du blues avec une grosse dose de rock, des histoires en musique, de la slide qui envoûte. Trop bon c  CD !

 

 

 

jay hooksJAY HOOKS – Red Line
Du blues-rock dans la lignée Stevie Ray Vaughan, Jeff  Healey. Bref, ça touche un peu à la six cordes, lol !!! Un album a écouter… et à garder !

 

 

 

bluethunderBLUETHUNDER – Blues and beyond
Bon, avec Micky Moody à la grate, on pouvait s’attendre à un album de blues-rock et on ne va pas être déçu. Ce CD alterne les ballades belles à pleurer avec des morceaux qui pètent. Super CD.

 

 

 

hangover subjectHANGOVER SUBJECT – Little men
Une voie râpeuse comme dix bouteilles de Jack, une guitare qui déchire grave, des ballades qui tuent, des morceaux rapides qui t’achèvent. Un album qui tourne depuis des années sur ma platine. Un vrai bijou de blues-rock. En plus made in chez nous ! Oh yeah !!

 

Incoming search terms:

  • hard blues
  • le dernier metro groupe blues parisien
  • groupe blues romstomp
  • les geants du jazz rock années 80
  • meilleurs album blues
  • album blues
  • groupe blues rock actuel
  • les cinq cents meilleurs albums rock
  • nom pour un groupe de blues rock
  • blues et rock

HANGOVER SUBJECT : Live report – Ferme du Pôle de St-Denis lès Bourg (le 16 février 2013)

HANGOVER 1

Bon, soirée découverte car c’est la première fois que je vais dans cette salle qui, comme son nom l’indique, se trouve être une ancienne ferme transformée en salle de concert d’une centaine de places.

HANGOVER 6 Sur place, j’ai la confirmation que Snazzer ne jouera pas et qu’Adeline seule assurera la première partie avec sa guitare folk. Mais là, je ne peux rien en dire parce que je l’ai loupé..

De toute façon, je suis là pour les Hangover Subject. Il est 21h30. Ca part avec un morceau blues-rock / hard sudiste qui va donner le ton au concert. La formation sur scène ? Un batteur, un bassiste, un guitariste-chanteur et plus rare, un harmoniciste. Du coup, ça donne vraiment une musique à eux, et sur leurs compos (ils se servent sur les deux albums qu’ils ont à leur actif) et sur les covers dont ils réussissent à s’approprier les morceaux ; ils les transforment tout en gardant leur essence, ce qui est loin d’être facile. Voilà comment je conçois les reprises ! Et Richard, Nico et leur potes savent le faire divinement ! On est loin du note à note lambda. Leur version d’Hendrix ou encore leur cover du Ace of Spades de Motörhead exécuté à la Weissendorm slide (guitare posée sur les genoux est un pur délire sismique.

HANGOVER 2

Ca joue grave. Richard est vraiment possédé quand il joue et quand il chante. Il a, en plus, une collection de guitares extraordinaires qui lui permet d’avoir toujours celle qui colle le mieux au morceau qu’il interprète. Il joue aussi en bottleneck et, avec l’harmonica de Nico qui balance rythmique et solo – épaulé par une section rythmique basse-batterie très solide- c’est vraiment une tuerie .
Les Hangover Subject aiment jouer et communiquent leur plaisir d’être sur scène avec la soixantaine de personnes présentes.

HANGOVER 4 Pendant leur petite pause clope, ils permettent aux Snazzer (les musiciens du groupe qui devait faire la première partie.. Enfin ceux présents, bien sûr !) de venir jouer sur scène. Ils les referont d’ailleurs monter sur scène pour un cheval final (heu, un beuf final, lol !!). Enfin bref, des musiciens qui n’oublient pas que le plus important est de s’amuser en jouant.

Et là, ça marche pour moi, car leur musique hard-sudiste / blues a des côtés Blackfoot, période Maraudeur, des côtés blues-rock Thorogood mais surtout un gros côté Hangover Subject !

Voilà, il est minuit et comme Cendrillon, il faut rentrer. La voiture ne s’est pas transformée en citrouille mais en glaçon gelé. Heureusement que la musique des Hangover Subject m’a bien réchauffé !

HANGOVER 3

Bilan de la soirée :
Hangover Subject, c’est vraiment une tuerie dans un style pas courant (et encore moins courant en France !!).
Ils ont un putain de fou furieux à la guitare qui en plus, a la voix qui va bien (heu, le pôôvre ! il est obligé de prendre son médicament américain même pas remboursé par la Sécu.. Celui prescrit par le docteur Jack !!).

HANGOVER 5 J’avais découvert Richard en première partie de Diesel Dust en 2011. Il avait débarqué sur scène tout seul avec sa guitare sous le nom de Little Man et j’avais déjà pris une tarte d’enfer. Vu le temps écoulé, j’ai pu écouter les albums d’Hangover mais il m’a fallu tout ce temps pour arriver enfin à le voir évoluer avec cette formation. Bon, il est toujours aussi barré mais ils sont plusieurs maintenant, donc ça tape plus fort !
Et puis, il y a aussi Nico qui, à mon sens fait partie des meilleurs harmonicistes français, et qui avec Hangover Subject peut vraiment s’exprimer. Un groupe à découvrir d’urgence donc (je suis gentil, il y a les petites vidéos !).

Un spécial thanks aux Gelés du Coin qui ont organisé cette soirée. J’espère qu’il y en aura plein d’autres !
Et un grand merci à nos copains Jack et Daniel pour l’ambiance !!!

 

ο LES PETITES VIDEOS DE TI-RICKOU ο