Tagged: JO AMORE

POUL’HARD DE BRESSE 2018 : Live Report @ l’Espace Salvert d’Attignat (01) – 29 septembre 2018

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Après le Leym’Fest il y a quelques semaines, c’est le tour de l’édition 2018 des Poul’Hard de Bresse. C’est un autre petit festival incontournable de la rentrée et j’essaie de ne pas louper. En plus, je sais où c’est et je m’y gare fastoche.

Euh René, ça fait longtemps que tu n’avais pas rigolé… J’arrive malheureusement en retard pour le premier groupe. RENEGAT MARGINAL, les locaux, oeuvrent à priori plutôt dans un style hardcore. Trop triste, moi !

SALHEM @ Poul’Hard de Bresse 2018

La bonne nouvelle, c’est que je suis forcément aux taquets pour l’arrivée de SALHEM sur scène ; un SALHEM remanié pour l’occasion avec l’incontournable bassiste MARKUS FORTUNATO en remplacement VIP.

Et d’entrée de jeu, la présence de MARKUS, ça apporte. Déjà scéniquement, c’est clair. En plus, le son est très bon aujourd’hui. La voix de TITI COLLET passe parfaitement et je ne sais pas si c’est lié à ce que MARKUS apporte, mais je trouve que les morceaux sonnent mieux.

La cover de LAVILLIERS, efficacement exécutée, réveille tout le monde. Les morceaux du dernier album sont aussi très efficaces en live. SALHEM joue à domicile, ils sont donc comme en famille. Et dans le cas présent, la famille a vite adopté le nouveau bassiste !

Allez, petite pause. Crêpe or not crêpe ?

SILVERTRAIN @ Poul’Hard de Bresse 2018

Je garde la crêpe pour plus tard car c’est maintenant l’heure de retrouver SILVERTRAIN sur scène. Là aussi, il y a eu du changement et pas seulement le bassiste ! En effet, c’est tout le groupe, à part PHIL YBORRA le leader historique, qui a changé.

Dans ces cas-là, il y a toujours un truc bizarre qui se produit : on voit les choses à travers le prisme de la comparaison, et notamment  avec le dernier live auquel on a assisté.

C’est sûr que visuellement le bassiste et le guitariste d’avant couraient partout et avaient une excellente prestation scénique. Les nouveaux venus sont peut-être un peu moins flamboyants mais en tout cas, ils sont très en place et ils sont eux-aussi à l’aise sur scène.

SILVERTRAIN @ Poul’Hard de Bresse 2018

La surprise vient de la set list qui, en opposition à la set list des concerts passés, fait la part belle aux anciens albums du groupe… et fait l’impasse sur le dernier album ! Moi, évidement, je suis super content d’entendre en live des morceaux que j’adore depuis longtemps.

En plus, les petits nouveaux du groupe ont vraiment intégré et compris l’esprit de SILVERTRAIN.

PHIL est heureux comme une mouche sur un verre de bière. Le public présent devant la scène apprécie la prestation de ce SILVERTRAIN sur-boosté et sur-motivé. Ils nous prouvent encore une fois que, malgré les aléas de la vie d’un groupe, SILVERTRAIN est non seulement là, mais qu’il est bien là… Et qu’en plus, il est décidé à nous accompagner pendant encore de nombreuses années ! Message à ceux qui n’aimaient pas le line up précédent, j’ai une nouvelle les gars : SILVERTRAIN is back !

BACK ROADS @ Poul’Hard de Bresse 2018

Re-petit entracte avant de retrouver les copains de BACK ROADS. Je suis content car, comme ça fait un petit moment que je n’ai pas pris ma dose de hard blues des familles, ça me manquait.

SYLVAINE DESCHAMPS-GARCIA la chanteuse, FABRICE DUTOUR et CHRISTOPHE OLIVERES les guitaristes, ainsi que FRANCK MORTREUX à la basse sont aux taquets.

Les BACK ROADS ont eux-aussi vécu un changement de line up, leur batteur ne pouvant plus faire partie du groupe pour cause de départ à l’autre bout du monde (bonne route à lui !). Ca va me faire drôle car je les ai toujours connu avec la même formation. Le nouveau batteur a un jeu de batterie différent et il s’est bien adapté. Et en plus ce soir, c’est son baptême du feu.

BACK ROADS @ Poul’Hard de Bresse 2018

Le changement ne perturbe pas nos copains. Moi, de toute façon, je suis fan. J’adore leurs jeux de guitares, leurs solos et bien-sûr la voix de SYLVAINE, rauque et parfaite pour les morceaux. Je n’ai qu’une hâte, c’est qu’il nous sortent bientôt un nouvel opus car les BACK ROADS, c’est vraiment du lourd. Et, il faut le dire, c’est aussi un des rares groupes français dans cette catégorie.

Voilà les festivals que j’aime, moi : des groupes que j’aime et dans des styles que j’aime ! En clair, j’aime bien l’ouverture mais quand ça reste groupé !

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Allez, pour terminer la soirée ce n’est rien de moins que ÖBLIVÏON qui prend la scène d’assaut ! Pour les extra-terrestres du metal, ÖBLIVÏON c’est JO et DAVID AMORE, STEPHANE RABILLOUD (tous ex-NIGHTMARE), MARKUS FORTUNATO (EX MZ, FORTUNATO, etc, etc – même moi j’ai du mal à suivre !) et FLORIAN LAGOUTTE. On n’a donc effectivement pas à faire à des lapins de cinq semaines.

Pour ceux qui ne connaissent absolument pas OBLIVION, on va dire qu’il y a une base NIGHTMARE présente et une touche heavy. Et bien-sûr, un petit côté DIO. Voilà. Après, allez écouter !

Comme d’habitude, on va avoir droit à une set list composée des morceaux de leur (pour l’instant) unique album et des morceaux de NIGHTMARE. Ca donne une set list très efficace.

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Scéniquement, ÖBLIVÏON, ça le fait. MARKUS, bien qu’il en soit à son deuxième set de la soirée, est frais comme un gardon. STEPHANE et FLORIAN ne sont pas non plus en reste au niveau scénique.

JO, lui, est comme à son habitude impérial. Après, avec les chanteurs, c’est toujours pareil, il y a les gens qui aiment leur voix et ceux qui y sont réfractaires. Moi je fais partie de ceux qui adorent la voix de JO, même si – et c’est mon petit bémol de la soirée – le son est fort et la voix un peu trop aiguë. Mais bon c’est pour chipoter car ÖBLIVÏON a encore une fois rempli sa mission. Et de quelle manière !!

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Le public, malheureusement un peu restreint cette année, en a pour son argent. Je trouve pour ma part que cette édition 2018 des Poul’Hard de Bresse est vraiment très réussie ! En tout cas, vu le nombre de sourires banane aux stands merch’ des différents groupes, les copains présents ne sont pas prêt de l’oublier ! 

C’est le genre de fest où j’ai toujours du mal à partir car – non, je ne suis pas bavard ! – j’ai toujours des copains avec qui j’aime papoter et des groupes que j’ai du mal à quitter.

SYLVAINE, on continuera notre conversation la prochaine fois, lol !!

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

SATAN JOKERS + ÖBLIVÏON + ARCHANGE : Live Report @ le Jack Jack de Bron – 17 mars 2018

ÖBLIVÏON @ le Jack Jack de Bron

Oui Steve*74, je vais à la release party de ÖBLIVÏON, oui je les ai vus il n’y a pas longtemps ! Mais de un, c’est la soirée officielle de la sortie de leur premier album « Resilience », de deux il y a SATAN JOKERS que j’aime bien moi et ARCHANGE et de trois c’est mega cool de revoir ÖBLIVÏON. J’ai vraiment aimé leur concert aux Arts dans l’R de Peronnas et cerise sur le gâteau, le Jack Jack, je sais y aller, on peut s’y garer mega facilement. En plus, je n’aime pas du tout CHAKA PONK. Pffft, je ne suis plus là, je suis déjà parti ! 

Et hop, garé à deux pas, à l’heure et même en avance ! Les SATAN JOKERS sont même encore à leur hôtel, c’est pour dire ! Je suis trop bon sur ce coup-là.

ARCHANGE @ le Jack Jack de Bron

Allez, c’est ARCHANGE qui commence. Depuis la dernière fois où je les ai vus en live, il y a eu du changement dans le line up : changement de guitariste (PACO PEIRO) et de bassiste. Et c’est MARKUS FORTUNATO qui est à la basse !

Dès le début, ce line up là fonctionne. D’abord scéniquement et bien-sûr musicalement. J’aime toujours la voix du chanteur et leurs compos. Et là, ça pète vraiment ! Je ne suis pas le seul à le penser car le public est visiblement conquis.

Bon, comme d’habitude quand on aime, le temps paraît court, trop court.

ÖBLIVÏON @ le Jack Jack de Bron

Cette soirée commence très bien ! Le temps de papoter avec les copains, de faire de la pub pour le Metal Thunder Jackets (21 avril au CCO avec TYGERS OF PAN TANG !) et c’est reparti pour SATAN JOK… Heu non, c’est ÖBLIVÏON !

Bien que ce soit leur soirée de realese, ils laissent SATAN JOKERS finir. Du coup MARKUS et DAVID (respectivement bassiste et batteur dans ÖBLIVÏON et dans ARCHANGE ) auraient pu rester sur scène. Ils enchaînent leur second set d’affilée ! Chapeau les gars !!

C’est mega cool de les revoir en live si vite car moi j’aime vraiment leur album, et sur scène c’est trop bon… Même si ce soir les Dieux du hard-rock ne sont pas avec eux pour les protéger des problèmes techniques. Mais bon, en vieux briscards du live, ils en ont connu d’autres et ça ne les empêchent pas d’y aller à donf’, genre les freins c’est pour les lâches.

Un show très énergique, aussi bon sur le plan visuel que musical. Je n’en remets pas une couche sur la voix de JOE AMORE et de son travail sur cet album. Ah oui, je viens de le faire ? Désolé, c’est plus fort que moi, j’adore tellement son timbre de voix !

Dans ÖBLIVÏON, la section rythmique, c’est du solide. A ne pas croire qu’ils ont déjà fait un autre set juste avant. Wouah ! 

Là, c’est pareil, c’est trop court. Tout le mode est content. On se retrouve au merch’ pour papoter et je profite du changement de plateau pour allez faire une interview d’ARCHANGE.

SATAN JOKERS @ le Jack Jack de Bron

Bon, je suis raccord. SATAN JOKERS commence juste quand je redescends. La dernière fois où je les ai vus en live, c’était au Beast in Bresse à l’automne dernier.

Bien sûr, pas de changement de line up. RENAUD HANTSON a trouver la formule gagnante pour SATAN JOKERS et ça tient. Et c’est cool car SATAN JOKERS avec AUREL à la batterie et PASCAL MULOT à la basse a une putain de section rythmique. ZURITA à la guitare est lui aussi bien en place.

Alors évidement ça roule tout seul. Surtout avec, comme ce soir, une set list qui fait la part belle aux anciens morceaux. Moi, je suis toujours heureux de les ré-entendre, même si là, je trouve RENAUD un peu en-dessous des autres fois. Il a l’air fatigué, c’est moins pêchu. Il me donnera l’explication après et c’est clair qu’en ayant dormi seulement une heure et demie, il a de quoi être naze !

Bien-sûr, ils nous feront la promo du petit dernier. Reprise de certains morceaux en symphonique.

SATAN JOKERS @ le Jack Jack de Bron

Allez, ça tire à sa fin. Content de les avoir revus, content que ÖBLIVÏON ait fait une release de cette qualité, avec pour les accompagner ARCHANGE et SATAN JOKERS. Bien coll. En plus, j’ai vu plein d ecopains ce soir !

Un grand merci à Jeep Moncorger et ÖBLIVÏON pour cette soirée. Avec les belles dates qui leur arrivent, je risque de les revoir bientôt !!

ÖBLIVÏON, les conquérants : Interview Vidéo – 14 février 2018

ÖBLIVÏON

Cette fois-ci c’est dans la boîte ! ÖBLIVÏON a eu la gentillesse de m’accorder une interview entre les balances et leur concert aux Arts dans l’R. 
Je suis vraiment content d’avoir pu la faire car si un groupe était attendu avant la sortie de leur album, c’est bien eux ! 

Interview réalisée aux Arts dans l’R de Péronnas (Ain)

 

 

ÖBLIVÏON + VITAL BREATH : Live Report @ les Arts dans l’R de Peronnas (01) – 14 février 2018

ÖBLIVÏON @ les Arts dans l’R – 14 février 2018

Allez, aujourd’hui c’est la Saint-Valentin donc l’important, c’est ma Valentine. Je commence ma journée en allant acheter un bouquet de fleurs… c’est bien, hein ? Gentil Ti-Rickou ! Et pendant que j’y suis, vu que je ne suis pas loin, je passe aux Arts dans l’R. Juste pour la fin des balances de ÖBLIVÏON (merci Facebook, au moins on est au courant de tout !) et je peux donc leur faire une interview. Je dis bonjour aux VITAL BREATH qui commencent les leurs de balances. Je me cale une interview avec eux pour plus tard dans la journée et retour à la maison pour m’occuper de ma Valentine. Le premier qui me dit qu’elle ne s’appelle pas Valentine, je lui mords une oreille !

Le temps de se faire un petit truc en amoureux qui se transforme en fait en apéro avec des potes – on en profite évidement pour en remettre une couche sur le fait que la Saint-Valentin c’est commercial – et je repars aux Arts dans l’R.

Arrivé aux Arts dans l’R avec un peu d’avance, j’ai un peu de difficulté à me garer… Ce qui est forcément un bon signe car ça veut dire que je ne suis pas tout seul à avoir décider de passer cette soirée avec ÖBLIVÏON et VITAL BREATH. A peine franchies les portes, c’est confirmé : il y a du monde !!! Le truc n’était pas forcément prévisible entre la Saint des fleuristes et le PSG qui jouait. Bref, le truc pas gagné d’avance du tout !

Le temps de dire bonjour aux nombreux copains, copines qui ont fait le déplacement et c’est le moment de retrouver les copains de VITAL BREATH. La dernière fois que je les ai vus en live, c’était pour leur release party au Jack Jack de Bron.

Bon là d’entrée de jeu, c’est clair, les lights sont superbes et le son est très bon… J’aurais tendance à dire : comme d’habitude aux Arts dans l’R. VITAL BREATH attaque donc leur set dans de très bonnes conditions et là de suite, évidement, ben ça le fait ! Les musiciens sont très en place, ils sont vraiment dans leur show.

La set list dans ces conditions de live est très efficace. Les morceaux ressortent vraiment. Moi je ne suis pas très objectif sur ce coup-là car j’aime vraiment leur dernier album et je suis très content de les entendre jouer comme ça et en plus dans ces conditions ! Le public confortablement assis autour des tables ou debout au bar participe à l’ambiance.

Bref, très bon début de soirée. Ca part fort !

ÖBLIVÏON @ les Arts dans l’R – 14 février 2018

Le changement de plateau va être assez rapide. Juste le temps de papoter un peu avec les copains et d’aller vérifier qu’il n y a pas une tempête de neige qui s’abat sur nous et c’est le moment de retrouver JO, DAVID, STEPH , MARKUS et FLORIAN car c’est l’heure pour ÖBLIVÏON de monter sur scène.

C’est la première fois qu’ils vont jouer en intégralité leur premier album, album qui sort à la fin du mois de février. C’est marrant, ce soir on va avoir droit à la release party de la release party. Chanceux qu’on est !

Bon, ça attaque bien sûr très fort comme précédemment. Le son et les lights, rien à redire bien au contraire (merci Ralph). On voit que les musicos sont mega heureux de présenter leur nouveau bébé au public. Pour ceux qui suivent le webzine, vous savez que j’ai fait la chronique de leur album et que je l’ai vraiment aimé donc je suis forcément curieux et impatient de voir ce qu’il donne en live, surtout que pour certains morceaux, c’est la première fois qu’ils vont être joués en public.

ÖBLIVÏON @ les Arts dans l’R – 14 février 2018

Bon je vais tuer le suspect tout de suite : eh ben ils passent méga bien le test du live !

En plus, JO AMORE est particulièrement brillant ce soir ainsi que ses compères. On va avoir droit en plus des titres de l’album à quatre morceaux de NIGHTMARE, ce qui donne une set list carrément inédite pour ÖBLIVÏON. Bon nous bien-sûr, on est aux anges.

JO nous annonce depuis deux morceaux que ça va être le dernier. Il nous dit qu’ils vont faire comme s’ils allaient partir pour le rappel mais en fait ils restent là. C’est vraiment fun et du coup on ne veut pas qu’ils s’en aillent, nous. Bon, ils veulent bien nous en rejouer une. le problème, c’est qu’ils ne savent pas quoi. Ils nous rejouent donc un morceau qu’ils ont déjà joué. Eh oui, c’est ça ÖBLIVÏON. C’est plein de générosité.

Le set se termine. MARKUS FORTUNATOa comme d’hab’ été impérial ainsi que STEPH RABILLOUD et DAVID AMORE derrière les fûts. ÖBLIVÏON forme vraiment un groupe homogène et prêt à aller prêcher la bonne parole du heavy metal pour notre plus grand plaisir.

Grosse prestation ce soir.

Pour ceux qui n’ont malheureusement pas pu être là, nous remettrons le couvert au Jack Jack avec leur release party – avec SATAN JOKERS et ARCHANGE. Les copains vous avez droit à une séance de rattrapage !

Bon bien-sûr moi, je ne peux pas partir comme ça. Je vais papoter avec eux au stand merch’ où leur album n’est évidement pas proposé à la vente vu qu’il n’est pas encore sorti… Mais les T-Shirts et les photos du groupe s’arrachent !

Allez, je vais me rentrer… Heu non ! J’avais un peu oublié que je devais faire une interview à VITAL BREATH !! Donc retour dans les loges pour la faire. Du coup, le temps de dire vraiment au revoir à tout le monde, il est déjà très tard – ou très tôt comme vous voulez.

ÖBLIVÏON @ les Arts dans l’R – 14 février 2018

Le PSG a perdu, ma chérie ne me fait pas la gueule (c’est la meilleure) et j’ai passé une super soirée dans un endroit que j’adore avec plein de copains. Et dans une salle aussi blindée un jour comme celui-là, j’avoue que je suis plus qu’agréablement surpris.

Long live rock’n’roll !

Un PS aux copains, copines présents (Jeep, Patricia, Jean-Michel..) et à FRANCK CARDUCCI. Moi je sens que la prochaine fois que tu reviendras là, ce sera pour te produire sur la scène. Je te l’avais bien dit que cet endroit était terrible !!!

Un special thank bien évidement à Loetitia et Ralph qui nous accueillent chaque fois en vrais amoureux de la musique et des arts qu’ils sont.

ÖBLIVÏON @ les Arts dans l’R – 14 février 2018