Tagged: ROCK N EAT LIVE

THUNDERMOTHER + JC JESS : Live Report @ le Rock’n’Eat Live de Lyon – 14 mai 2018

THUNDERMOTHER @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

I’m happy, pour une fois qu’un groupe dont j’apprécie vraiment le dernier album s’arrête à Lyon ! Je suis trop content de voir les suédoises de THUNDERMOTHER… même un lundi !! En plus, ce sont les copains de JC JESS qui vont, presque au pied levé, assurer la première partie. Rien de tel pour me redonner le sourire ! Cerise sur le gâteau, c’est au Rock’n’Eat Live, lieu que j’affectionne particulièrement que ça se passe !

René, là tu peux me croire, je suis forcément à l’heure ! La bonne nouvelle, c’est qu’il y a déjà – bien qu’on soit un lundi – pas mal de gens qui se sont déplacés. Comme quoi, mettez quatre suédoises à l’affiche et le tour est joué, lol !

JC JESS @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

JC JESS est heureux de pouvoir enfin jouer au Rock’n’Eat. En effet, ils y étaient programmés il y a peu mais ils avaient du annuler quelques jours avant. Malgré une journée de taff et la route pour venir d’Annecy, ils sont bien décidés à se rattraper, déterminés à gagner le public lyonnais et à mettre le feu à la salle (en mode figuré, bien-sûr !).

Moi, je suis bien content de les voir en début de soirée car la dernière fois au Marnaz Metal Fest, ils avaient joués très très tard et je n’avais pas forcément pu en profiter pleinement.

JC JESS @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

JC JESS @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

Allez, ils attaquent avec leur heavy metal, une set list composée d’anciens morceaux et de nouveaux morceaux issus de leur dernier album. Ils s’adaptent bien à la taille de la scène.  Ils sont bien-sûr aux taquets, pas trop perturbés – à part ABEL CABRITA, leur bassiste – par la présence des suédoises dans la salle ! Ils nous font un très bon show qui permet au public de se mettre en condition.

Pas facile de chroniquer un groupe comme JC JESS pour moi car déjà je ne suis pas forcément objectif (j’aime son touché de guitare et sa voix) et qu’en plus, comme je les ai vus il y n’y a pas très longtemps, ce n’est pas évident d’avoir de nouvelles choses à raconter… Sauf que, à chaque fois que je les vois, je trouve ça de mieux en mieux !!

THUNDERMOTHER @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

Allez, petite pause pour se rafraîchir pendant le changement rapide de plateau. Les copines sont repoussées au fond de la salle, les copains et les photographes se pressent contre la scène (tiens c’est bizarre, je ne sais pas pourquoi, moi !

Les kangourous peuvent se mettre à headbanguer, les THUNDERMOTHER ne sont pas venues de Suède pour aller manger dans un bouchon ! Elles sont carrément là pour nous balancer des gnons ! Elles attaquent leur set et wouah, ça part méga fort !

Tiens, je reconnais la chemise de la guitariste, moi ! Ben oui, elle a craqué sur la chemise d’ABEL et lui, trop gentil, la lui a donné. Eh oui, c’est l’état d’esprit de ce soir, rock’n’roll et fun ! 

THUNDERMOTHER @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

THUNDERMOTHER @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

Bon, les filles ne sont pas là uniquement pour agrandir leur garde-robe mais bien pour faire une distribution de grosses baffes ! La machine à riffs est en route ! Pour ceux qui ne connaissent pas le style, on va dire que dans la famille AC/DC, AIRBOURNE, on aimerait les filles. C’est vrai que leurs morceaux sont très inspirés du hard boogy australien. Moi, j’en suis très heureux (qu’est-ce que je suis heureux ce soir !!) car à la sauce THUNDERMOTHER, j’ai les cheveux qui bougent tous seuls. Et je ne suis pas le seul ! Heabanguing en mode automatique et obligatoire !

THUNDERMOTHER @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

Les morceaux du premier album sont des putains de tueries et ceux de leur petit dernier aussi. Malgré un changement de line up, les THUNDERMOTHER ont réussi à sortir un putain d’album et en live, je ne vous explique même pas comment ça dépote sa grand-mère dans les traboules ! Le premier qui me dit que ce n’est pas original, que c’est ceci, que c’est cela, je lui réponds que je n’en ai rien à taper, que ce qui m’importe c’est que leur musique me donne envie de taper du pied et de chanter avec elles leurs refrains. Et sur ce coup-là, on ne s’en prive pas !

En plus, elles sont réellement heureuses de jouer à Lyon. Elles s’éclatent. Elles partagent avec le public. Tout le monde prend sa baffe. Bref, elles nous délivrent un show fun, rock’n’roll et vrai. 

Les THUNDERMOTHER nous prouvent ce soir qu’elles sont vraiment un groupe à suivre et surtout à voir en live.

Une fois terminé, elles ne vont pas terminer tranquillement dans leurs loges, elles viennent signer des autographes et bien-sûr faire des photos avec les copains… Beaucoup de photos ! … Je ne comprends pas pourquoi, moi, lol ! Elles n’ont pas du tout envie que ça s’arrête et de partir. Ca tombe bien, nous non plus ! Je vous le dis les copains, l’after va être long !!!

Voilà, c’est la fin d’une soirée comme j’en aimerai beaucoup plus, une soirée où on a du mal à laisser les copains et à quitter la salle.

Long live rock’n’roll et long live le Rock’n’Eat !

THUNDERMOTHER @ le ROCK’N’EAT LIVE – LYON

 

TRANSPORT LEAGUE + CLOUDFALLS : Live Report @ le Rock’n’Eat Live de Lyon – 06 mai 2018

TRANSPORT LEAGUE @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Quand j’ai vu que les suédois de TRANSPORT LEAGUE, groupe de stoner doom, passaient à Lyon, j’étais déjà aux taquets Mais quand en plus, je me suis aperçu que c’était CLOUDFALLS, un groupe lyonnais que je veux découvrir, qui ouvrait, j’étais déjà parti, garé et devant la scène pour ne pas louper le début du set !

Et c’est parti pour du… heu… on va dire du metal moderne ou plutôt metal alternatif avec voix claire. Il y a plein d’influences dans leur musique, NICKELBACK entre autres, influences qu’ils ont bien mélangées. Il en ressort des compos agréables à écouter. La voix de THEO est pile poil nickel pour le style.

CLOUDFALLS @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Je passe un petit moment à comprendre le sens des différents panneaux placés derrière chaque musicien. Ce sont des symboles stylisés et chaque musicien en a un rappel inversé (ou un truc de ce genre) sur son T-shirt. C’est très conceptuel mais c’est rigolo, ça fait un peu ambiance Power Rangers : Force Rouge ! Force Bleue !!! Lol. 

En tout cas, ils sont plutôt pas mal à l’aise sur scène et ils ont l’air de s’éclater, contents d’être là et de jouer. Le guitariste blessé est obligé de jouer assis mais le bassiste, lui, s’en donne à coeur joie. Il chante aussi sur quelques morceaux et sa voix heavy à souhait rehausse bien les compos.

C’est fun, bien fait, c’est frais. Parfait pour commencer un concert. Un petit groupe à suivre.

Bon, une petite pause sandwich au poulet du Rock’n’Eat (une tuerie !) et c’est reparti.

TRANSPORT LEAGUE @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Là, changement d’ambiance. Les suédois montent sur scène et quelque chose change dans l’air, l’ambiance devient plus pesante, il y a comme une odeur de soufre pour célébrer l’arrivée de TRANSPORT LEAGUE et de leurs morceaux très « Satan est notre copain ».

Ils nous balancent d’entrée de jeu leur doom renforcé au stoner. Woauh ! Ca bastonne sa mère-grand dans la cave !! Ces mecs ne sont pas là pour manger des bugnes mais pour les distribuer ! Gros riffs, voix passée au Jack. Tu as les cheveux qui bougent tous seuls mais ça passe d’abord par tes pieds. Ca monte, les vibrations t’envahissent jusqu’aux oreilles. La transe peut commencer.

TRANSPORT LEAGUE @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Les musicos sont à donf dans leur musique, leur univers… Limite de me foutre la trouille ! Et putain, je dois être maso mais j’aime ça ! Au moins, ils ne font pas semblant !

En plus, ça joue grave et comme il y a du stoner dans leur doom, ce n’est pas monotone du tout. Leur set list très variée pioche dans leurs différents albums et ça donne une variété musicale… enfin, dans le style, of course !

TRANSPORT LEAGUE @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Bon, la grand-mère n’a pas survécu mais moi je suis aux anges, même si là on est dans le côté obscur de la force. Whaou, je vais mettre un peu de temps à redescendre dans le monde réel, moi ! Heureux de les avoir vus en live car, si en CD c’est bon, en live c’est une tuerie !

Incroyable que les fans de CLUTCH et de SAINT-VICTUS ne soient pas venus car c’était un concert à ne pas louper !

Allez, le temps de papoter des prochaines affiches avec Mike et Pedro et je quitte le Rock’n’Eat Live heureux. Bizarre, j’ai la désagréable sensation qu’on me guette… Je ne suis peut-être pas encore bien redescendu, moi ! Le doom est une drogue vachement puissante !!Heureusement, Saint-Christophe veille sur moi dans la voiture, lol !!!!

TRANSPORT LEAGUE @ Rock’n’Eat Live – Lyon

SILVERTRAIN + SILVERWIND : Warm Up du Metal Thunder Jackets, vol.1 @ le Rock’n’Eat Live de Lyon – 09 mars 2018

SILVERTRAIN @ Rock’n’Eat Live Lyon

Bon, avec Steve*74 et Seb 747, on vient de s’apercevoir que faire le report de la soirée warm up du Metal Thunder Jackets alors que le webzine est co- organisateur de la date, c’est un peu comme jouer le même match en étant dans les deux équipes : c’est compliqué.

Je vais donc juste faire un petit report en mode restreint.

Allez, l’action se passe au Rock ‘n’ Eat Live de Lyon qui nous a accueilli pour cette soirée qui est en gros une soirée de lancement (en retard, lol !) du Metal Thunder Jackets. L’entrée se fait sur donation avec un petit cadeau aux Gentils Donateurs – même à celui qui a jugé bon de verser dix centimes (oui, oui, vous avez bien entendu !). Il y a des enveloppes en mode tombola immédiate pour faire gagner des CDs et de précieux sésames pour le concert du 21 avril au CCO de Villeurbanne.

Cette soirée est placée sous le signe de l’argent car ce soir il y a deux silver : SILVERTRAIN et SILVERWIND qui ont répondu présents pour jouer pour le warm up.

ULTIMATE @ Rock’n’Eat Live Lyon

Bon, ce sont les locaux de ULTIMATE qui ouvrent les hostilités. Ils sont jeunes, ils sont motivés, ils ont envie de jouer. C’est plutôt bien fait dans le style hard heavy. Ils ont déjà un beau stand merch’ et c’est déjà un bon début. Après, et bien j’ai résumé plus haut : c’est jeune tout ça. Il leur reste à travailler leur prestation musicale tout comme ils ont travaillé leur stand merch’.

Leurs copains présents sont contents… enfin ceux qu’ils avaient prévenus car les bougres s’étaient bien gardé de nous dire qu’ils faisaient leur release party dans quinze jours sur une péniche de Lyon !! Comment j’ai un peu les boules sur ce coup-là ! Surtout qu’on a refusé des groupes émérites parce qu’ils avaient une date trop proche dans le périmètre !! Allez, on va dire que c’est un oubli de leur part…. Quand je vous disais plus haut que c’est dur d’être objectif !!

SILVERWIND @ Rock’n’Eat Live Lyon

Bon, retour sur la suite. Et c’est SILVERWIND qui monte sur scène. Ils sont bien-sûr, comme toujours, excellents. ANTOINE n’a pas changé de voix en changeant de groupe (il était ici avec sa formation ELECTRIC SHOCK il y a quelques jours).  Avec SILVERWIND, ça le fait aussi. J’aime leurs morceaux et leurs compos sont parfaites en live. Ils sont dynamiques et leur envie de jouer et de s’éclater en live fait bien-sûr mouche auprès du public. Wouah, content qu’ils aient joué sur cette soirée, moi !

Pendant ce temps, pour deux euros, il y en a un qui est heureux. Il vient de gagner dix CDs, une place pour le 21 avril et une peau de batterie signée par les groupes à l’affiche du 21. Il est heureux, et il le crie fort !! Du coup, on est nous aussi super contents pour lui.

Allez, c’est l’heure pour SILVERTRAIN de conclure cette soirée. C’est la première fois que le nouveau SILVERTRAIN passe à Lyon. Ils nous amènent dans leurs bagages des morceaux tout beaux, tout frais de l’album dont ils font la release ce soir ! Et ils sont visiblement heureux de nous le présenter.

La nouvelle formule de line up est mega efficace en live. Le guitariste et le bassiste bougent, sautent, s’éclatent à fond. Malgré la taille de la scène, le batteur n’est pas en reste… mais bon, lui il ne peut pas se balader avec sa batterie !!

PHIL YBORRA le chanteur retrouve une deuxième jeunesse avec eux. Bon, moi j’aime sa voix. Steve*74 et Seb 747 sont plus mitigés sur sa voix nasale à la OZZY (pourtant OZZY, Steve !!!). Les morceaux sont eux-aussi bien accueillis par le public (public qui commence à être un peu moins nombreux, heure de fin des transports en commun oblige). Bon set pour SILVERTRAIN, bonne prestation et bonne fin de soirée.

SILVERTRAIN @ Rock’n’Eat Live Lyon

Pour compléter ce bilan, merci aux plus de cent trente personnes qui on répondu présent, aux groupes SILVERTRAIN et SILVERWIND qui sont venus de loin, aux copains qui nous soutiennent, au Rock’n’Eat Live et aux labels (M&O Music, Inferno Records, Replica Records, Fastball Music, Brennus Records et Listenable Records) qui nous ont offert des goodies pour la soirée !!

Allez, on se retrouve le 21 avril 2018 au CCO de Villeurbanne pour le 1er Metal Thunder Jackets !! Long live rock ‘n’ roll, my friends !

PS : pour ceux qui n’étaient pas là, voici le lien de la billetterie :

https://www.weezevent.com/metal-thunder-jackets

sinon vous pouvez aussi acheter de vrais billets au shop Adipocère de Bourg-en-Bresse !

 

GALERIE PHOTOS SILVERWIND

GALERIE PHOTOS ULTIMATE

GALERIE PHOTOS SILVERTRAIN

CITADELLE, défenseurs du heavy made in France : Interview Vidéo

CITADELLE

C’est lors du Metal Command n°1 qui a eu lieu le 24 février 2018 au Rock’n’Eat Live de Lyon que j’ai enfin pu entendre CITADELLE en live. Et donc bien-sûr, comme je suis un petit garçon pratique, j’en ai profité pour leur faire une petite interview à ma manière.

Et cette interview s’est vite transformée – grâce à l’intervention des copains de TENTATION – en pure partie de délire !!!