Tagged: SALLE DE LA NIVOLIERE

HEAVYLUTION + SKINX : Live Report à la Salle de la Nivolière de Leyment (01) – 05 mai 2018

HEAVYLUTION

Bon, il y a des concerts où tu vas pour l’affiche…. Normal pour un concert. Il y a des concerts où tu vas aussi pour soutenir les gens qui organisent ledit concert ou pour soutenir le fest qu’ils organisent. La condition sinequanone pour moi reste qu’il y ait au moins un groupe de compo sur l’affiche car, vous le savez forcément, le webzine a pour parti pris de ne pas chroniquer les cover bands ou les tribute bands. Ceci étant dit, je me rends ce soir à Leyment non seulement parce qu’il y a les copains stephanois de HEAVYLUTION que je n’ai pas vus depuis longtemps – voire même trop longtemps – en live et parce que c’est une soirée organisée par AMM pour promouvoir le LEYM’FEST 2018.

Ti-Rickou soutient depuis le début ce fest et ses organisateurs, donc je suis cohérent avec  moi-même – quand je suis dispo et que ce n’est pas une soirée tribute –  et c’est toujours avec un grand plaisir que je vais dans leurs soirées. En plus souvent, CHRISTOPHE GINET arrive à dégoter des groupes de compos que je ne connais pas et que je suis mega content de découvrir. C’est le cas ce soir avec SKINX.

Bon, René ne rigole pas, même avant de partir, je pense que pour ma découverte de la soirée, ça va être chaud. Mais bon, on va voir si les Dieux du Heavy Metal sont avec moi ou pas.

En plus là, je me gare méga fastoche. Sur le parking, je tombe sur des copains qui ont fait une courte apparition au concert et qui s’en vont. Pas parce qu’ils n’ont pas aimé mais parce que même s’ils étaient pris ce soir, ils ont tenu à passer, même pas longtemps, pour soutenir les copains. Vous pensez si j’apprécie cet état d’esprit !

SKINX

Enfin, j’arrive à rentrer dans la salle croyant que c’est HEAVYLUTION qui a déjà commencé à jouer (vu que la papote avec les potes a duré un petit moment quand même !) mais heureusement pour moi, les Dieux du Metal sont vraiment avec moi et c’est encore SKINX qui joue.

Alors, décrire leur musique, surtout leur style est un peu compliqué mais on va dire qu’ils sont dans du hard rock ‘n’ roll. C’est bien énergique, le chanteur a une voix un peu grave mais audible. Non, je rigole, ce n’est pas brutal et le chanteur a la voix qui va bien ! Les morceaux te permettent de rentrer dans leur set et tes cheveux ont envie de bouger tout seuls ce qui est toujours bon signe. Ca joue bien, leurs compos sont originales.

Visuellement, le chanteur est très à l’aise sur scène et fait le show. Perso, j’aurais bien vu leur concert depuis le début ! Mais au moins, j’ai pu en voir une partie ce qui est déjà pas mal. Bref, bonne découverte et à revoir en entier !

HEAVYLUTION

Bon, j’ai le temps de dire bonjour aux copains, de papoter un petit peu avant que HEAVYLUTION ne commence à jouer. Ils vont jouer devant pas mal de monde car ce soir et j’en suis content pour les orga. En effet, pas mal de spectateurs ont fait le déplacement.

C’est donc dans une salle bien fournie et avec des petits hardos bien chauds que PAUL, le chanteur de HEAVYLUTION entrent avec ses copains sur scène.

Allez, d’entrée, comme d’hab’, HEAVYLUTION ça tape fort. Les fans de JUDAS, MAIDEN and co sont d’entrée dans le bain. HEAVYLUTION c’est clair, c’est du heavy metal typé 80 comme on l’aime ! Leurs morceaux sont juste taillés pour le live et leur expérience de la scène fait qu’effectivement tu te prends une grosse patate dans la tronche d’entrée de jeu.

HEAVYLUTION

En plus, PAUL a une mega superbe voix qui avec le temps s’est encore bonifiée. Comment je ne suis pas objectif ? Mais je t’emmerde !!! C’est vrai qu’ayant suivi le groupe depuis ses débuts, je constate qu’ils sont toujours en évolution constante. Et là encore, ce soir, ils me le prouvent.

HEAVYLUTION

Malgré un petit changement de line up, il n’y a pas de problème, HEAVYLUTION ça roule ! Moi, j’ai toujours hâte de terminer mes photos pour pouvoir profiter et m’éclater pleinement sur leur musique. Je ne suis pas le seul bien-sûr. Leyment adhère à fond à leur musique… sauf effectivement ceux qui ne sont venus que pour MOTORFOIN, le tribute à MOTORHEAD. On les reconnait facilement : ils ont des vestes à patches avec MOTORHEAD et la plupart d’entre eux sont dehors !

Moi, hors de question que je sorte. je prends trop de plaisir à écouter les morceaux des copains en live car ils ont deux ou trois perles que je ne me lasse pas d’écouter.

HEAVYLUTION

Allez, les stéphanois ont encore une fois jouer le jeu à fond, prouver qu’ils sont une valeur sûre et montante de notre musique et gagner de nouveaux fans.

Bon, moi une fois leur show terminé, j’en profite pour papoter avec les copains, prendre connaissance de l’affiche définitive du Leym’Fest 2018, affiche bien dans le style du fest avec des groupes régionaux de qualité et NIGHTMARE en tête d’affiche. Je leur souhaite autant de succès que ce soir !

Bon, les jeunes de MOTORFOIN entament leur set. Moi, j’en ai terminé avec mon report. De toute façon, ça tombe bien, je suis fatigué et en plus j’ai un autre concert demain. Je prends congés des potes, content d’être venu à cette soirée sur la Route du Leym’Fest.

Sauf que d’un seul coup, au moment où je pars, j’entends des accords qui ne sont pas de MORTORHEAD. Je regarde mes copains « Heu, je croyais que c’était un tribute à MOTORHEAD et pas à AC/DC ?  » Eh oui, ils font un cover d’AC/DC version MOTORHEAD. Attention, je ne suis pas en train de faire une chronique, je donne mon avis. Ca me donne à penser qu’ils pourraient bientôt se lancer dans de la compo car faire ce genre d’exercice, ça ouvre la porte à ça. Et moi, je serais curieux d’entendre ça !

Allez, il n’y a pas de pluie, les étoiles brillent et j’ai « Ace of Spades » dans la voiture pour la route. Ca, c’est de la soirée hard-rock !

HEAVYLUTION