Tagged: sister sin

SISTER SIN + SEVENTH VEIL + URGENT : Live Report au Brin de Zinc – 08 janvier 2015

Bon, c’est parti, l’année 2015 commence et les concerts reprennent ! Et quoi de mieux que de commencer cette année par aller faire un tour chez nos copains du Brin de Zinc ? En plus les dieux du hard-rock sont avec moi : il n’y a pas de neige et je vais même arriver en avance.

URGENT 2

Ca m’arrange car ça m’aurait vraiment emmerder de louper URGENT, d’autant plus que perso ça fait un bail que je ne les ai pas vus.

Bon, je ne vais pas attendre longtemps car URGENT ne va pas tarder à monter sur scène. Leur style musical est clairement affiché sur le torse du chanteur qui porte un beau T-shirt d’EXTREME : on est dans du hard FM.. même si les morceaux de leur deuxième album – dont on va avoir un beau florilège – sont un peu plus hard. Bien sûr, comme j’aime bien la voix et que j’adore le style, je suis forcément de parti pris. Je trouve que depuis la dernière fois où je les avais vus en live – en première partie de BLAZE BAYLEY à Grenoble – ils se sont bonifiés.

URGENT 4

On ne va avoir droit qu’à deux covers dont un d’ALICE COOPER rarement repris par les groupes.

L’ambiance comme d’hab’ au BDZ est bonne. Pour un jeudi soir, il y a quand même une bonne affluence et je retrouve pas mal de têtes aperçues il n’y a pas longtemps au concert de SISTER SIN à Grenoble. Tout ce petit monde a l’air d’apprécier le show des grenoblois.

Leur prestation est marquée par un moment émotion en nous rappelant que NOUS SOMMES TOUS CHARLIE.

Allez show must go on, place au live ! Le groupe alterne les morceaux du premier et du second album. J’ai bien fait d’arriver à l’heure moi car URGENT, j’aime ! C’est bien fait, les musiciens s’éclatent vraiment et un groupe français dans ce style musical, ce n’est pas si courant.

SEVENTH VEIL 7

Allez, il n’y a pas trop à attendre avant l’arrivée sur scène des italiens de SEVENTH VEIL. Heu.. heureusement que je connais leur musique car quand ils arrivent sur scène, si tu ne sais pas ce qu’ils jouent, tu peux avoir des inquiétudes ! Le look des musiciens passant du premier communiant au play-boy, du babos au métalleux peut laisser perplexe sur le style.

Mais bon, aux premières notes, le doute est levé. On est dans du hard sleaze avec une touche moderne. Et putain, c’est vraiment bien ! Je craque sur la voix du chanteur, et bien sûr le plus important, sur les mélodies.

Malgré la jeunesse du groupe, c’est bien en place et en live ça passe très bien. En plus, ils ont fait le déplacement depuis Vérone juste pour jouer et ils en profitent à fond. Bon pas trop, car leur show va être vraiment très très court ! Il faut dire aussi qu’ils n’ont qu’un EP à leur actif pour l’instant. En tout cas, SEVENTH VEIL, c’est une bien bonne découverte scénique. Et un groupe de plus à suivre.

Bon le temps de reprendre un peu des forces et de respirer le bon air de la montagne et je vais assister à un nouveau show des SISTER SIN. Ca faisait longtemps, lol !!

SISTER SIN C8

Ca part comme d’habitude avec SISTER SIN. Les musicos commencent l’intro pour l’arrivée de LIV. Et c’est parti ! Heu.. ou pas. Le batteur vient de niquer la pédale de la grosse caisse.. L’intermède se passe dans la bonne humeur et les musiciens pouvant utilisés leurs instruments improvisent. Heureusment qu’il y avait des groupes avant qui ont pu les dépanner !

Et c’est reparti ! Ou pas… Là, c’est l’ampli qui pose un petit problème. Mais bon, ça ne va pas durer et ça ne va surtout pas les perturber.

LIV est comme toujours incroyablement très présente, que ce soit avec ou sans casquette. Je la trouve plus souriante que lors de ses autres prestations. Bon, vous vous en tapez. Qu’est ce que je vous voulez que je vous dise, qu’elle chante toujours super bien et que c’est une putain de bête de scène ? Ben oui ! En plus aujourd’hui, elle fait un peu moins peur parce qu’elle n’a pas son bustier répulsif, vous savez le bustier à pointes ?!!!

SISTER SIN C1

 

SISTER SIN C10

Bon, je m’égare. Revenons à leur musique. La part belle est faite à « Black Lotus », leur nouvel album sans oublier les classiques du groupe. On aura droit à un rappel.

Pas forcément de différence flagrante par rapport au show précédent. Je prends toujours une grande tarte même si ce soir je trouve que c’est un petit peu en dessous de leur prestation à Grenoble. Il faut dire que la scène du BDZ est quand même beaucoup plus petite ! Mais bon, ne gâchons pas notre plaisir car SISTER SIN en live, c’est quand même terrible !

Il se fait tard, c’est fini mais comme les fois précédentes, ils vont prendre le temps de venir signer leurs CD et faire des photos. Eh ouais, en plus de faire de la musique de qualité, ce sont des gens adorables !

Mon premier concert de l’année s’est bien passé, je suis content. De toute façon, au BDZ ça se passe toujours bien. Un grand merci à eux de continuer à faire passer des groupes de cette qualité et bien sûr de leur énorme gentillesse tant envers les musiciens que le public !

Un spécial thank aussi à Greg de Méga Productions (j’espère que tu as trouvé un magasin de musique sur la route de la Suisse pour remplacer le matos cassé..).

Allez, il est l’heure de reprendre la route. Et en plus, je ne vais pas être obligé de chaîner pour rentrer ! Encore une bonne nouvelle!

SISTER SIN + SLEEKSTAIN + RISING STEEL : Live Report au campus de St Martin d’Hères (le 24 octobre 2014)

SISTER SIN TWO

SISTER SIN

Allez, on change de décor. Ce soir c’est direction Grenoble et plus précisément le campus de St-Martin d’Hères – et ouais, Ti-Rickou retourne à la Fac ! – et encore plus précisément la salle Eve. Le côté méga cool de cette salle, c’est qu’une fois qu’on a réussi à passer les bouchons de Grenoble, on peut se garer facilement, et ça c’est pas négligeable !

Bon, on voit que SISTER SIN et SLEEKSTAIN ont grimpé en notoriété car ce soir, c’est la foule des grands jours. Ils sont venus, ils sont tous là, des grenoblois bien sûr, des chambériens, des stéphanois, des burgiens, des suisses, des drômois. Ca vient d’Aix-en-Provence et de Marseille et même – et là c’est encore plus fort – de Lyon !! Mélange de heavy-métalleux et de glameurs. Comme quoi, une affiche hétéroclite de qualité, ça fonctionne !

Donc, pendant que je dis bonjour à tous les copains, un tribute band de BON JOVI et en train de faire du MAIDEN. Ah ! je n’ai pas suivi ? Ce n’est pas le bon tribute band ? C’est un tribute band à HELLOWEEN ! Bah, pourquoi ils jouent du MAIDEN alors ? Comprends plus rien, moi !

rising steel 1

RISING STEEL

Enfin. Ca permet de nous faire rentrer direct dans la soirée avant l’arrivée de RISING STEEL.

Comment ça, vous ne connaissez pas RISING STEEL, vous ? Ben, c’est un peu normal, c’est un nouveau groupe de heavy-metal de Grenoble ou je devrais dire plutôt un all stars band de Grenoble car le groupe est composé de musiciens issus de groupes de la région. A commencer par le chanteur de WHISKY OF BLOOD qui officie bien sûr, devinez où ? Au chant !

risisng steel 3

RISING STEEL

Et là, on est dans un pur heavy métal des familles !

Et putain, ça réveille sa mère comme dirait le tout-bourré à côté de moi ! Moi, je dirais plus prosaïquement que ça envoie du lourd. On voit qu’ils ont été élevés à la famille JUDAS et consorts.

Les morceaux sont très bien construits et putain la voix, ça le fait grave aussi ! Une putain de voix taillée pour le heavy métal ! Pour une de leurs premières prestation scénique, vraiment rien à redire.

Une très bonne surprise. Si vous êtes gentils, vous aurez droit à la chronique de leur premier EP très bientôt… Pour vous dire à quel point je n’ai pas aimé, lol !!

SLEEKSTAIN EIGHT

SLEEKSTAIN

Après cette putain de bonne entame, changement d’univers musical avec l’arrivée sur scène de SLEEKSTAIN ! Vous savez mes petits chouchous de St-ulien en Genevois qui font du glam ?!

Eux aussi, ils n’ont pas fait le déplacement pour faire tapisserie. Ca déménage grave ! C’est dingue la progression de ce groupe ! C’est devenu encore plus scénique, plus carré tout en gardant leur côté fun et leur identité !

Et ce ne sont pas les trois premiers rangs remplis de copines folles furieuses qui diront le contraire !

SLEEKSTAIN ONE-

SLEEKSTAIN

 

SLEEKSTAIN TWO

SLEEKSTAIN

On va avoir droit ce soir à des morceaux qui seront sur leur prochain album. Ca donne franchement envie d’écouter le reste !  

Si vous rajouter à ça quelques morceaux de leur dernier album en titre plus trois petits covers de derrière les fageots… Quoi, vous voulez les noms ? Paranoïd, Great Balls of Fire et Whole Lotta Rosie.

Bref, un show coup de poing qui va bien faire monter en pression les quelques 300 personnes présentes.

D’ailleurs, le second effet Kisscool va se passer au stand merch de SLEEKSTAIN qui va passer un certain temps à dédicacer et faire des photos !

SISTER SIN SIX

SISTER SIN

Bon, les trois premiers rangs se sont masculinisés. Je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs !  

Et c’est parti pour le rouleau compresseur suedois. SISTER SIN prend d’assaut la scène avec Liv et son corset à pointes – avec des bas résilles et un short lacéré, ça peut être plus prudent !

Et SISTER SIN sur scène, ça pulse grave !

Liv dégage une énergie dingue ! Sympa d’ailleurs pour faire des photos de Liv : tu l’as dans ton viseur bien et une seconde après elle est à l’autre bout de la scène. Sans parler qu’elle bouge tout le temps, qu’elle saute, qu’elle headbang, qu’elle passe du côté droit au côté gauche à la vitesse de Flash l’Eclair ! Liv est vraiment une bête de scène toujours à prendre des poses impossible. En plus, elle est dotée d’un putain d’organe vocal !

Les autres musicos ne sont pas en reste. Scéniquement, il se passe toujours un truc. Même quand la chanteuse va se mettre une casquette sur la tête, elle ne prend pas le temps de faire une pause.

SISTER SIN FOUR

SISTER SIN

Bon il faut dire que les morceaux séquence émotion chez SISTER SIN, y’en a pas. On est vraiment dans la famille « les freins, c’est pour les lâches » et « si c’est trop fort, c’est que t’es trop vieux » !

Bien sûr leur set list va être un panaché de leurs différents albums avec des morceaux du nouvel album – qui est tellement nouveau, qu’ils ne l’ont même pas encore à vendre sur le stand merch. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les nouveaux morceaux ont un méchant goût de reviens-y !

Bref un putain de concert façon « Tyson est mon copain et le KO c’est pour tout de suite » !

Un petit rappel pour nous achever. Ils en profitent pour savourer ce moment en se faisant prendre en photo avec le public qui se masse derrière eux. Bref, ils ont droit eux aussi de kiffer leur life.

Les lumières se rallument. Ils ne prennent même pas le temps de passer par la case backstage et sont déjà au stand merchandising à faire des photos et à dédicacer leurs CDs. Vous croyez que pour un homme, se faire prendre en photo avec une fille qui a des pointes en acier sur les seins, c’est sans risque avec sa copine ?

Truc qui montre la magie de notre monde moderne et surtout celle d’internet , c’est qu’il y a un mec dans le public qui a déjà le nouvel album en sa possession alors qu’il ne sera disponible à la vente que le 27 octobre !

SISTER SIN SEVEN

Bref, il y a foule sur les stands de merchandising car les deux autres groupes sont aussi bien mis à contribution. On a une répartition rigolotte du public : les filles du côté SLEEKSTAIN, les garçons du côté SISTER SIN et les vestes à patches du côté RISING STEEL !

Un happy-end pour la plus grande joie de tout le monde… sauf le gentil service d’ordre qui nous dit que c’est quand même fini depuis un moment et qu’il faudrait quand même qu’on parte. C’est pas grave, on fait un after dehors ! C’est cool, y’a pas de voisins à coté pour nous hurler dessus.

Bon, le froid fini quand même par avoir raison de nous..

Allez, cette fois-ci c’est fini. le temps de remercier LA ROCK BRIGADE ASSO et à de donner rendez-vous sur nos prochains concerts et direction dodo en écoutant bien sûr SISTER SIN à fond les ballons !

Heu, pourtant je suis à jeun. Pourquoi ils sont là devant moi devant la porte de mon hôtel ? Serait-ce une hallu ?  J’éteins la musique et ils sont toujours là !  Je me dis : « cool qu’ils soient dans le même hôtel ». Mais la seconde d’après, je réalise et je me dis : « pourvu qu’ils ne soient pas au même étage que moi et qu’ils n’aient pas décidé de faire un after ! ».

Fatigué, Ti-Rickou…

SISTER SIN THREE

SISTER SIN

 

SISTER SIN + PLEASURE ADDICTION + SUPERHORRORFUCK : Live Report au Brinc de Zinc de Chambéry (31 mars 2013)

SUPERHORRORFUCK 3

Bon, direction la montagne pleine de cailloux pour une glam attack avec en chef de meute les SISTER SIN que je n’ai jamais vu sur scène. Rien que pour ça, cette incursion au pays du Génépi était vitale !!!

J’arrive, comme d’habitude, trop tard pour le premier groupe de cover local (oups ! trop triste !), mais heureusement à temps pour les SUPERHORRORFUCK, un groupe de glam horreur made in Italie. Ces fous furieux, grimés en zombies,  balancent un glam de tueur avec un frontman vraiment allumé ! Il fait  le show, il délire avec une tête de zombie, simule des fellations, joue au ouistiti sur les rampes de spots. Un barge intégral !!! Et musicalement, ça suit ! Les morceaux percutent à fond. C’est frais et ça fait du bien !! Du coup, bien sûr, c’est bien trop court !

SUPERHORRORFUCK 1

***************

PLEASURE ADDICTION 3

Ca s’enchaîne très vite avec les PLEASURE ADDICTION qui déboulent sur scène avec leur glam classieux et avec la ferme intention de nous emmener avec eux dans leur univers.

pleasure addiction 1Ils sont en méga forme ! Le son est bon, les morceaux percutent bien et le public réagit à fond (Butcho n’en revient pas : du slam dans un concert de glam !!). 

Le Brin de Zinc est chauffé à blanc. 

Les morceaux de l’album sont rejoints par un putain de cover de « Crazy train » (de OZZY OSBOURNE, banane !!) avec un Butcho transcendé, plus Ozzy que nature (heu, mais avec 30 kilos de moins quand même !! Non, pas la tête !).

 

Bon, un petit dernier pour la route et c’est fini.

PLEASURE ADDICTION 2

***************

.. Ou pas ! SISTER SIN arrive !! Depuis leur annulation au Kao en première partie de GRAVE DIGGER, je guettais une occasion de les voir.

SISTER SIN 1

 Et c’est parti pour une série de grosses baffes in the tronche !! Leur sleaze est en métal hargneux à l’image des musiciens tatoués et de la chanteuse qui déménage grave ! Les morceaux de leurs  trois albums allument encore plus sur scène.

SISTER SIN 2La salle est en ébullition, le Brin de Zinc va éclater ! J’ai du mal à prendre des photos : un coup de sein dans l’oeil, une blonde qui me saute sur les pieds, il faut aussi éviter la basse ou le pied de micro !
Ca continue de jouer à fond, version « les freins, c’est pour les lâches, les ballades pour les fillettes » ! Pas de faux rappel à 1 euro ; une petite pause réhydratation et les SISTER SIN  nous rebalance les deux derniers morceaux !

Et c’est fini, il est bien plus de minuit et moi, je n’ai rien vu passer. J’ai été passé à la moulinette SISTER SIN et whaouw ! ça fait un putain de bien !!

Bon, bien sûr on papote après : photos, signatures de CD.. Tous les groupes sont là.

La soirée se termine, mais nous, on a une grande chance : on sait qu’on va se retrouver  avec les PLEASURE ADDICTION (auquels se rajouteront les RAKEL TRAXX et les STICKY BOYS) ainsi qu’avec une grande partie des glameuses and glameurs présents, le 13 avril à la Tannerie de Bourg-en-Bresse pour continuer la teuff !!!

Bilan de cette super soirée

SUPERHORRORFUCK : ma découverte de la soirée ! Musicalement et scéniquement, j’ai vraiment apprécié le glam horreur made in Vérone !!

PLEASURE ADDICTION : En très grande forme ce soir ! Une grande prestation des parisiens avec un album qui passe vraiment l’épreuve de la scène.

SISTER SIN  : une putain de tuerie !!!!! Moi qui avais dit que le concert de D.A.D., c’était LE concert de 2013, je suis dans la daube car là-aussi, c’est monstrueux !!!!

SISTER SIN 4

Ca envoie le bois sévère (ils ont quand même un cran d’arrêt sur l’une de leur pochette de disque !!). Les musicos sont au taquet, la chanteuse est méga impressionnante, les morceaux explosent carrément sur scène. J’ai l’impression bizarre qu’un train m’a percuté et le pire, c’est que j’aime ça !! Sans aucun doute un concert que je n’oublierai pas !!!

Bref, une soirée au top avec des groupes homogènes, un public venu pour s’éclater et apprécier les groupes.

Un grand merci à MetalphiziK pour ce concert !!

SISTER SIN SET LIST

 

SISTER SIN 3

 

GLAM-ROCK & SLEAZE-ROCK – début 90 à maintenant : Sélection

Les américains sont rejoints pars les européens pour poursuivre l’aventure. Tout le monde n’a pas rendu le maquillage de sa sœur !  

 

69 eyesTHE 69 EYES – Back on Blood
Un album monstrueux de sleaze un peu glauque et ténébreux. Des morceaux fabuleux, une voix fascinante. Ils ont réussi un coup de maître sur ce CD. Bref,  moi ils m’ont vampirisé sur ce coup-là !!

 

 

 

BIG BANG BABIESBIG BANG BABIES – Big bang babies
Du sleaze rock qui reste bien en tête. Des refrains qui marquent. Un CD à vraiment avoir. 

 

 

 

 

glamourGLAMOUR  The mood
Bon, comme le nom l’indique, la musique est du glam sleaze. On est là pour le  fun. Les morceaux fonctionnent bien. Perso, je les ai adoptés  ! 

 

 

 

Buckcherry 1st albumBUCKCHERRY – Buckcherry
Il y a des CD où ça commence avec la pochette, et bien là, c’est le cas. J’adore cette pochette ! Pour le contenu, le premier morceau te met une grande baffe in the face ! Le morceau ! La voix ! Wouah !! Le 2e, pareil. J’adore. Et c’est pareil pour l’ensemble de l’album. Un chef-d’oeuvre tout simplement.

 

 

buckcherry 2BUCKCHERRY – Time bomb
Allez ! Toujours sous le charme du premier album, j’écoute celui-là et le charme refonctionne ! Je suis dinque de ce groupe ! Les morceaux continuent   le même traitement que l’album précédent avec des riffs de barge et une voix tout pareille. Même la pochette est barrée !! Is it time bomb !!

 

 

buckcherry 3BUCKCHERRY – 15
Toujours cette voix reconnaissable entre mille. Un petit peu plus faible que les disques d’avant sans pour autant être mauvais, bien sûr ! Un bon album qui passe juste après deux monstres.

 

 

 

soho rosesSOHO ROSES – Whatever happened to…..the complete world of
Alors là, on lorgne plutôt du côté de HANOI ROCKS avec c CD très festf glam.

 

 

 

murderdolls

MURDERDOLLS – Beyond the valley of the Murderdolls 

Une méga intro, pour un CD de murder glam ! Ca carbure à fond. « Twist my sister » en est un parfait exemple. Beaucoup d’humour dans les morceaux. A écouter très fort !!

 

 

BAI BANGBAI BANG – Are you ready
Du  sleaze qui sleaze à fond avec un méga son. Très classieux et agréable, sans oublier le côté fun… Ni le côté bad boys !

 

 

 

babylon bombBABYLON BOMBS – Doin’ you nasty
Avec BABYLON, ça part fort dès le premier morceau qui nous emmène  dans leur monde. Du glam sleaze qui balance sévère. Un album frais à posséder !

 

 

 

electric boysELECTRIC BOYS – Funk o metal carpet ride
Ce CD commence avec des petits oiseaux, et c’est parti pour du glam qui groove, des intros recherchées pour des morceaux percutants. Une bouffée d’air frais.

 

 

 

electric boys 2ELECTRIC BOYS – Groovus maximus
Bon c’est écrit dans le titre, ce CD a du groove dans son glam sleaze. Des intros  limite VAN HALEN. Trop, trop bon cet album !

 

 

 

FRENCHKISSFRENCHKISS – Premier baiser
Du sleaze de très bonne facture. « Nice to me » reste dans la tête et les trois autres titres ont aussi un goût de reviens-y ! Vivement l’album ! Ah au fait, je vous ai dit qu’ils sont français ? 

 

 

 

Fatal SmileFATAL SMILE – World domination 
Fatal smile donne dans du sleaze qui envoie le bois, festif mais qui tape. Plutôt MOTLEY 2e album que HANOI ROCKS. Un CD qui réveille. J’aurais dû me méfier de ce sourire là !

 

 

 

funhouseFUNHOUSE – Generation generator
Alors là, on est dans un glam sleaze branche HANOI ROCKS et c’est carrément bien fait. 8 morceaux très homogènes et très agréables. Un défaut : c’est trop court !

 

 

 

glorious bankrobbers

GLORIOUS BANKROBBERS – Dynamite sex doze
Leur sleaze glam lorgne vers les Guners grande époque et le CD est une vraie réussite du genre. Un seul problème avec cette petite merveille si vous ne l’avez pas : il coûte trop cher !!

 

 

 

Jerusalem Slim

JERUSALEM SLIM – Jerusalem  slim
J ai toujours du mal à être objectif lorsque MICHAEL MONROE est au chant, mais là, c’est facile cet album est un must de sleaze glam. Quoi ? vous ne pianotez pas déjà sur E-Bay pour vous le procurer d’urgence ?!

 

 

 

kill city dragonsKILL CITY DRAGONS – Kill city dragons
Bon, ils ne sont pas japonais, mais sleazer et ils le font bien. Un CD  pas courant, mais qui vaut la peine qu’on se décarcasse pour le trouver !

 

 

 

kristy krash majors

KRISTY KRASH MAJORS – The devil in me
Le titre de l’album est très réussi. On a envie de découvrir le reste et on fait bien ! 10 titres bien agréables en sleaze rock. Une bien bonne surprise !!

 

 

 

sister sin switch

SISTER SIN – Switchblade serenades
Heu, il y a des mecs avec des couteaux sur la pochette… Pas rassuré, moi ! Bon,  on est dans du sleaze brutal tendance mélodique, lol ! Allez ! Sérieusement un groupe qui envoie quand même le bois, avec une chanteuse qui n’est pas en reste (eh oui ! j’ai bien dit une chanteuse !). Ca le fait grave pour un album qui lui aussi va bien !!

 

 

SISTER SIN TRUESISTER SIN – True sound of the underground
Ils ont rangé les couteaux ! Maintenant, ils sont sur Metal Heaven ; alors là, question son, ils se sont calmés. Leur sleaze envoie toujours la sauce, la chanteuse est toujours hargneuse, les morceaux pètent même encore plus. Le son est plus clair et ça passe encore mieux. Tiens, je suis en train de dire qu’il est meilleur que l’autre album que j’aimais déjà beaucoup ? Bah, oui. Je l’adore !!!

 

trash brats

TRASH BRATS – Trash brats
Dans la mouvance HANOI ROCKS, TRASH BRATS se démerde très très bien. Du glam-rock festif comme je l’affectionne, de belles mélodies qui donnent envie de sauter en l’air et nous donnent la banane ! 

 

 

 

trash brats 2TRASH BRATS – Américain disaster 
Leur glam se sleaze plus. Le son devient plus fort et ça marche d’entrée avec « Rocket to Heaven »,  un putain de morceau. Le reste de l’album est pareil. Un poil plus mature,  un son plus propre.. Ca donne un méga bon CD !  Obligatoire dans une collection sleaze.

 

 

crazy lixx

CRAZY LIXX – Loud minority
Un de mes chouchous dans cette catégorie. J’aime la voix, les mélodies, les refrains, les compos. Un putain de très bon album de sleaze, à écouter et à  ré-écouter sans modération !!

 

 

 

wig wam 1WIG WAM – Wig wamania
Groupe de fous furieux qui a quand même représenté la Finlande à l’Eurovision avec leur sleaze de folie. Leur univers barré et leurs morceaux qui tapent. Dans ce CD, il n’y a rien à zapper. A posséder dans toute cédéthèque sleaze.

 

 

wig wam 2

WIG WAM – Non stop rock ‘n’ roll
On retrouve nos copains et leur sleaze glam qui fait du bien. Et c’est encore un CD à  avoir sous la main car il est trop bon !!

 

 

 

 

crystal pistolCRYSTAL PISTOL – Crystal  pistol
Du sleaze rock bien crade et graisseux, voire hargneux, qui en veut. Des compos qui tapent, des choeurs bien pensés, des refrains entêtants. Ce CD , je l’ai et je le garde. Trop bon !

 

 

 

poodlesTHE POODLES – Métal will stand tall
Allez ! Un de mes petits chouchous. Leur sleaze est varié et efficace et je craque pour la voix particulière et leurs mélodies.

 

 

 

 

kevin kKEVIN K. – Cool Ways
Dans un style TYLA, très glam-rock roots. Une méga voix, de super mélodies. Un disque que j’écoute très régulièrement.

 

 

 

vains of jennaVAINS OF JENNA – Lit up / let down
Rien qu’avec la photo de la pochette, on sait que ce ne sont pas des rigolos. Gagné ! Leur sleaze est sale et teigneux ; des morceaux qui t’attaquent in the face, un croisement d’AEROSMITH et de MOTLEY CRUE passés au mixer avec une grosse lampée de Jack ! En tout cas, une bien bonne nouvelle : avec VAINS OF JENNA, le sleaze a encore de belles nuits devant lui.

 

uncle sam

UNCLE SAM – Heaven or Hollywood 
Du glam punk  plutôt à la NEW YORK DOLLS. 10 titres rageurs à possèder. Heu… je trouve la pochette flippante !!

 

 

 

 

crash kellyCRASH KELLY – Love you electric
Alors là, un pur hard glam rock avec des influences T-REX qui aurait croisé  HANOI ROCKS  dans un shaker. Bien mélangé, ça donne un CD très agréable. 

 

 

 

VANITY INK

VANITY INK – On your skin
Ils ressemblent beaucoup à des filles, surtout le chanteur. Heu… normal, c’est une file, banane ! Eh oui, des filles en sleaze il n’y en a pas beaucoup. Eh bien là, on se dit que c’est vraiment  dommage qu’il n’y en ai pas plus car la voix de la chanteuse fait merveille. Les morceaux sont des petits bijoux.

 

vanity ink 2 Behaviour

VANITY INK – More senseless random behaviour
Toujours du sleaze glam avec chanteuse. Toujours des compos d’enfer. Encore plus performantes. Un CD à avoir et à garder précieusement. 

 

 

 

NOIZE TOYSNOIZE TOYS – Fallin in lust … again
Look de la pochette : une caisse jaune, des glameurs dedans qui mattent une gonzesse sexy… Donc glam californien. Du sleaze proche du hard FM, mais bon les morceaux sont plaisants et bien faits.

 

 

 

pleasure addictionPLEASURE ADDICTION – Indépendance 
Du sleaze classieux, des morceaux qui tapent bien, une voix très agréable, de belles mélodies.. Un putain de bon album qui rentre direct dans ma cédéthèque glam sleaze. Et en plus, ils sont français. Du pur sleaze made in Paris ! Heu, j’ai le droit d’être chauvin de temps en temps !

 

 

freak of nature

FREAK OF NATURE  – Freak of nature
Allez ! Un véritable chef-d’oeuvre. Des morceaux magnifiques, un gros son. Un groupe à part. Leur musique mélange pleins d’influences pour recracher finalement du FREAK OF NATURE ! Un CD à avoir.. pour les plus ouverts ! 

 

 

roxy blue

ROXY BLUE – Want some
Du vrai sleaze hard avec des vraies perles. Du BON JOVI qui aurait croisé les GUNS, voilà ! Bref, moi j’aime !

 

 

 

 

mother love boneMOTHER LOVE BONE – Mother love bone
On est dans du sleaze à leur sauce à eux. J’adore la voix, les mélodies, l’ambiance particulière et même envoûtante de certains morceaux. Un album qui a même du groove.. Et du glam qui groove, ce n’est pas si courant qu’on puisse s’en passer !

 

 

steel panther

STEEL PANTHER – Feel the steel
Bon, ce groupe à commencé en faisant de la parodie de groupes métal. Donc,  cet album est un méga délire. Il faut écouter les paroles, c’est hilarent. La musique frappe juste. Un CD à vraiment écouter et ré-écouter. Un de ces albums rares qui me met le smile grave !!!

 

 

steel panther 2

STEEL PANTHER – Balls out
Heu, rien que pour la pochette, il faut l’avoir ce disque ! Donc nos copains carrément barrés reviennent et ça recommence : du sleaze délire avec des paroles à se faire éclater la rate. Cet album est plus travaillé que le premier, ni meilleur ni moins bon. Toujours indispensable. En plus, si tout le monde l’achète, ils viendront jouer partout en Europe avec leurs copines qui enlèvent le haut ! STEEL PANTHER, le groupe qui fait tomber les sous-tiffs ! Long live STEEL PANTHER !!

 

reckless loveRECKLESS LOVE – Animal attraction 
J’ai eu vraiment un coup de foudre pour ce CD. Du sleaze efficace et beau. La voix pas criarde, les refrains tombent bien, les morceaux s’enchaînent.. et le plaisir continue !

 

 

 

CELEBRITY SKIN

CELEBRITY SKIN – Good clean fun
Un disque qui a pour pochette un éléphant rose dans une baignoire, on a quand même pas beaucoup de chances de se faire chier en l’écoutant ! Et effectivement leur sleaze glam est joyeux et en plus, efficace.

 

 

 

Hardcore Superstar

HARDCORE SUPERSTAR – Hardcore superstar
Attention bombe atomique !!!!!!!!!! Ca démarre avec « Kick on the upperclass »et ça ne s’arrête pas ! Un de ces albums dont on rêve et qu’on n’ose espérer.  HARDCORE SUPERSTAR l’a fait ! Quoi ? Tu attends des détails musicaux ? Va mourir, va te l’acheter !

 

 

Hardcore Superstar 2HARDCORE SUPERSTAR – Beg for it
Moi ce CD, je l’aime beaucoup car des morceaux comme « Beg for it », « Into debauchery » et « Innocent boy », ça le fait grave !!

 

 

 

hardcore superstar3

HARDCORE SUPERSTAR – Bad sneaker and a pina colada
Du sleaze pur et dur.. et sale à souhait ! Du brut de pomme. Mais bon, ils étaient  jeunes ! Un CD pour ceux branchés son plus cru !!

 

 

 

hardcore superstar 4

HARDCORE SUPERSTAR – No regrets
Bon encore leur période brute et sale. Beaucoup ne jure que par cet album. Perso, je l’aime bien aussi, mais pas de regret pour la suite. Bien sûr, c’est une pièce à avoir dans sa collection.  

 

 

 

BACKYARD 1

BACKYARD BABIES – People like people like us
Une méga bonne expérience ce disque avec la voix bien présente, la musique percutante. J’adhère à leur monde !

 

 

 

 

Backyard Babies2BACKYARD BABIES – Backyard  babies 
Gros son pour ce CD et bien sûr des bombes atomiques. Des morceaux qui vont rester gravé à jamais ! Mon préféré des BACKYARD !!

 

 

 

star rats

STAR RATS – Rebelution 
Du sleaze qui déménage et qui cartonne la tronche. Un son bien brut et qui colle à la voix. Une bien belle réussite. 

 

 

 

 

gypsy pistolerosGYPSY PISTOLEROS – Para siempre
Bon du glam sleaze à la sauce tacos, ça le fait grave ! Les morceaux sont des  hymnes à s’éclater. Un album d’un groupe différend des autres… et dans ce cas : Viva la différence ! 

 

 

 

sister SISTER – Hated
Du sleaze qui fait presque peur… Si c’est possible ! Un croisement des MOTLEY CRUE avec les HARDCORE SUPERSTAR. Un renouveau du style bien agréable !!

 

 

 

 

swedish eroticaSWEDISH EROTICA – Too daze gone
Du glam sleaze de grande classe, de supers morceaux, un gros son, des choeurs bien placés…

 

 

 

 

blackrain licenBLACKRAIN – License to thrill
Une véritable bombe atomique cet album. Du pur sleaze qui nous emmène. Un chanteur qui a une putain de voix, des mélodies, de la pêche… Un des grands CD de cette catégorie ! Ah oui, en plus ils sont français. Trop bon l’histoire. Achat bien sûr indispensable !!

 

 

crashdiet

CRASHDIET – Rest in sleaze
Allez ! Foncez  sur cet album de sleaze sans concession. Un des mes albums préférés dans la catégorie. Un vrai bijou de glam rock sleaze !!

 

 

 

new disaster

NEW DISASTER – Last night rites
Avec une pochette qui représente une sainte entouré de deux calibres, on n’imagine pas autre chose qu’un sleaze bien rentre-dedans et teigneux à souhait. Et c’est gagné ! Les morceaux balancent en uppercut, en coup droit, mais tu ne peux pas bouger jusqu’au KO final. NEW DISASTER vainqueurs par KO debout !  Un vrai putain d’album !!

 

rakkel traxx 2RAKEL TRAXX – Bitches palace
Pour un premier CD, les RAKEL TRAXX ont mis la barre haute : du sleaze de haut vol, avec des morceaux percutants. Une voix qui colle parfaitement à la musique. Du sleaze glam de Marseille, c’est quand même pas courant, mais avec des compos de cet acabit, moi j’en veux encore !!

 

 

crank country daredevils

CRANK COUNTRY DAREDEVILS – Livin in the red 
Bon amoureux de rock bien policé, de voix bien claire, passez votre chemin car les CRANK COUNTRY DAREDEVILS font du sleaze bien crade avec une voix modifiée au bourbon vitriolé et des morceau qui te hachent menu ! Par contre,  si vous aimez cela et bien ce disque est fait pour vous !!

 

 

vain

VAIN – No respect 
Un méga album de sleaze glam. Des morceaux magiques, une voix qui ne l’est pas moins.. Indispensable ce disque !!

 

 

 

 

TOILETBOYSTOILETBOYS – Toiletboys

Un nom de barge pour une musique dans la lignée des HANOI ROCKS. Du pur glam qui va bien. Vraiment un CD à avoir !

 

 

 

zan clan

ZAN CLAN – We are Zan Clan …. Who the f…k are you ?
Il me fallait un groupe començant en Z pour finir, donc… Lol !!! Du sleaze mega bien fait et qui déménage. Voilà un CD à avoir dans sa collection.

 

 

 

 

television60TELEVISION60’S – Celebr hate
Du sleaze bien sale avec des choeurs et des refrains bien présents, des paroles qui parle de sexe. Un CD pour ceux qui veulent du brut de brut. Moi perso, je me le remets !

 

 

 

THE UNRIPESTHE UNRIPES – This is not America
Là, on est dans du sleaze plutôt gore bien que très mélodique. Des morceaux qui ne se prennent pas la tête et des refrains qui tapent juste. Et le cover very funny de Gery Halliwell ! Bref, un CD à écouter et ré-écouter pour avoir la banane !

 

 

ADDICTION FOR DESTRUCTIONADDICTION FOR DESTRUCTION – Neon light resurrection
Du sleaze hard dans un style pas trop éloigné d’Hanoi Rocks. Un putain de bon CD.  10 morceaux à écouter fort !!

 

 

 

 

SUPERHORRORFUCK - MINI LPSUPERHORRORFUCK – Gore-geous dead
4 titres de sleaze horreur qui bastonnent tout en étant funny. C’est sûr, ces italiens  sont barges et Ti-Rickou adore les barges lorsqu’ils sortent un CD comme ça !!
Un seul défaut : trop court ! Pas grave, on va se le remettre ! Lol !!