Tagged: UFO

MICHAEL SCHENKER TEMPLE OF ROCK + MAXXWELL : Live Report au Brise Glace d’Annecy – 28 novembre 2014

MICHAEL SCHENKER ANNECY 1

MICHAEL SCHENKER

 

Allez c’est parti ! Changement de décor total vu que ce soir c’est direction Annecy, sa vieille ville, son lac et bien-sûr le Brise-Glace… Qui n’est pas un bateau pour éclater la glace du lac mais bien une salle de concert ! Et comme ils ont eu la brillante idée d’y faire passer MICHAEL SCHENKER ce soir, il était hors de question que je loupe ça !

Dès mon arrivée, je sais qu’il va y avoir du monde : c’est marqué « complet » sur la porte. La preuve, encore une fois, que le hard-rock de qualité, ça peut attirer les foules.

Bon, je vais avoir le temps de contempler un peu cette affiche car les portes ne vont pas s’ouvrir avant 20h30. Et je vous confirme qu’au bord du lac, l’air est un peu frais !! Allez, on va bien être content de  se réchauffer !

MAXXWELL 3

MAXXWELL

 

Et pour nous y aider, on va avoir droit à une première partie. Je ne vous cache pas que je n’étais pas forcément d’un enthousiasme débordant en apprenant qu’il y avait un groupe en plus…

Surtout que pour moi, MAXXWELL c’était surtout un bon café et pas forcément un groupe de hard-rock suisse ! Et putain que j’avais tort ! Car d’entrée, c’est énorme ! Du hard-rock classique comme je l’aime avec une touche moderne, des petits côtés à la GOTTHARD mais avec un côté « j’ai des grosses couilles » plus prononcé.

Les morceaux tirés de leurs trois albums sont justes énormes ! Le groupe a une putain de présence sur scène et je viens de tomber amoureux de la voix du chanteur. Mais comment est-ce que j’ai pu passer à côté de ce groupe, moi ? Quitte à me répéter, je trouve ça purement énorme !!

En plus le chanteur parle français et j’aime bien son sens de l’humour. Et je ne sais pas ce que j’ai fait au batteur et au guitariste, mais ils n’arrêtent pas de me tirer la langue, lol !

Allez c’est sûr, cette soirée va me coûter du pognon : hors de question que je reparte sans leur bombe atomique de  CD, moi !

Bon, les lumières se sont rallumées. Mes voisins et moi, on est encore sur le cul. C’est clair que je ne m’attendais pas à prendre une baffe pareille avec un groupe que je ne connaissais pas en première partie de MICHAEL SCHENKER ! Voilà une soirée qui commence bien !

Euh, vue la clientèle du concert ce soir, je ne vais pas m’amuser à bouger de ma place car c’est clair que j’aurais du mal à revenir…  Comme je vous l’ai déjà dit, le Brise-Glace est tout simplement full.

Mais putain, on a tous eu raison de venir ! Devinez par quel putain de morceau MICHAEL  et les siens commencent le concert ? « Doctor, doctor » !!! Et oui ! Ils ont tellement de morceaux d’anthologie qu’ils sont capables de commencer par cette bombe atomique !

MICHAEL SCHENKER ANNECY 4

MICHAEL SCHENKER TEMPLE OF ROCK

 

Et c’est parti comme la dernière fois où je les ai vus, il y a deux ans. C’est monstrueux ! MICHAEL SCHENKER est en grande forme. Il a le sourire. DOOGIE WHITE est toujours très à l’aise dans les morceaux de UFO et de SCHENKER. FRANCIS BUCHHOLZ et HERMAN RAREBELL sont eux-aussi méga contents d’être là et de jouer ces bombes. On a l’impression d’assister à une réunion de copains qui viennent pour s’éclater !

Les petits changements par rapport à la set list d’il y a deux ans ? On n’aura pas droit à « Holiday » ce soir. Pas forcément une mauvaise idée. Non pas que je n’aime pas ce morceau, loin de là mais perso, j’avais trouvé DOOGIE un peu à la peine sur ce titre.

On va avoir droit à un titre du nouvel album (prévu pour mars) qui pré-augure un album dans la même lignée que le dernier. Et ça c est vraiment une bonne nouvelle !

Sinon, que dire de plus à part que quand MICHAEL SCHENKER est en forme et qu’il joue comme ça, c’est vraiment un des tout meilleurs guitaristes au monde. Son putain de touché, son feeling … C’est purement grandiose ! Comment je ne suis pas objectif ? Bien-sûr que si ! Et en plus, je n’ai même pas dit que contrairement à pleins d’autres, il ne se contente pas d’être un guitariste de solos car il est aussi un putain de compositeur ! Et ça, ce n’est pas donné à tout le monde !

MICHAEL SCHENKER ANNECY 7

MICHAEL SCHENKER TEMPLE OF ROCK

 

Je ne vais pas vous faire un détail de la set list mais il faut quand même bien dire que les répertoires de UFO, MSG et bien sûr SCORPIONS seront à l’honneur.

D’ailleurs, devinez par quel morceau ils vont nous achever après le rappel ? Un « Blackout » d’anthologie qui frappe entre les deux yeux tout autant que lorsque c’est KLAUS MEINE et les siens qui le jouent. Remarquez c’est un peu normal. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, on a quand même trois ex-SCORPIONS sur scène ! On est loin du tribute band ou d’un de ces groupes qui continuent à tourner sous les noms qui ont fait leur renommée avec beaucoup moins de membres d’origine qu’eux.

Et voilà, le concert est fini. Je suis dans un état d’épuisement total. Ce concert clôture quand même pour moi une série de cinq dates sur sept jours ! Mais putain, quel bouquet final à ce feu d’artifice !

MICHAEL SCHENKER ANNECY 3

MICHAEL SCHENKER TEMPLE OF ROCK

 

S’il y a vraiment un groupe des années 80 à aller voir encore, au moment où METALLICA, MAIDEN et SCORPIONS remplissent les salles, c’est vraiment celui-là ! … Mais c’est peut-être aussi parce que SCORPIONS fait les têtes d’affiche de tous les festivals en ce moment qu’on était aussi nombreux ce soir….

Mais on s’en tape, parce que c’était peut-être plein ce soir, mais que c’était amplement mérité !

Allez, c’est vraiment fini, il faut ressortir au froid. Le temps de papoter avec les copains mais aussi avec le directeur de la salle – qui prend le temps de demander aux gens s’ils ont bien aimé le concert – et  je commence a avoir les orteils qui gèlent.

Mais d’un seul coup, qui est-ce qui essaie d’aller à son mini-bus ? Oui, c’est le groupe qui sort, MICHAEL en tête. Il prend quand même le temps de signer un autographe et s’en va très vite après. Le seul qui va se faire piéger, c est DOOGIE WHITE qui se prête au jeu des dédicaces et des photos… jusqu’au moment où les agents de sécu viennent lui rappeler que le mini-bus  n’attend que lui pour démarrer.

Merci messieurs, ça fait plaisir ! … Sauf à ceux qui sont partis chercher un truc en haut, c’était pas le moment (n’est-ce pas Steve ?!).

Bon, vous l’avez compris, une méga soirée avec le MICHAEL SCHENKER TEMPLE OF ROCK et avec une découverte musicale énorme avec MAXXWELL.

Hard-rock 70, les pionniers : Sélection

Les pionniers. Les CDs indispensables sans lesquels la musique que j’aime n’aurait pas été pareille !!!

 

DEEP PURPLE IN ROCKDEEP PURPLE – In rock
Bon, « Speed king », « Child in time » étant vraiment des monstres magiques de morceaux hard-rock, on ne peut vraiment pas être déçu par ce disque : c’est une bombe atomique !!! Gillian est au top, Blackmore aussi. Un monument du rock !

 

 

 

DEEP PURPLE MACHINE HEADDEEP PURPLE – Machine head
Bon, « In rock » est une bombe atomique et… « Machine head » est encore plus monstrueux si c’est possible. « Highway star », « lazy », « Space truckin » et bien sûr l’hymne suprême : « Smoke on the water ». Bref le CD à avoir en hard-rock et en rock tout court. A écouter sans modération !

 

 

LED ZEPPELIN IILED ZEPPELIN – II
Avec le premier album, le groupe avait donné le ton : du blues durci. Avec cet album-ci, on va loin. La voix de Robert Plant, la guitare de Page, un gros son bien lourd. Un disque à avoir !

 

 

 

LED ZEPPELIN IIILED ZEPPELIN – III
Putain ! « Immigrant song » d’entrée pour un must du hard-rock tout simplement !!!

 

 

 

 

LED ZEPPELIN IVLED ZEPPELIN – IV
Heu, « Black dog », « Rock and roll », « Starway to Heaven »… Au même titre que le « Machine head » de Purple, un putain de chef d’œuvre hard-rock ou rock tout court !! A écouter très fort !

 

 

 

ALICE COOPER SCHOOLS OUTALICE COOPER – School’s out
Un hard-rock à lui avec un titre qui frappe comme un coup de fouet.

 

 

 

 

ALICE COOPER BILLION DOLLARSALICE COOPER – Billion dollar babies
Des titres qui sont devenus des classiques d’Alice Cooper. Un méga « No more Mr Nice guy ». Un CD délire !!

 

 

 

 

BLACK SABBATH IDEMBLACK SABBATH – Black Sabbath
Du hard-rock lourd, très lourd. Le premier Black Sabbath met les bases du doom,  du métal. Bref un album à posséder obligatoirement et à écouter dans le noir très fort ! La voix de Ozzy et la guitare de Tommy font froid dans le dos !!!

 

 

BLACK SABBATH SABBATH BLOODYBLACK SABBATH – Sabbath bloody sabbath
J’adore cet album et particulièrement « Sabbra cadabra » !!

 

 

 

 

 

BOSTONBOSTON – Boston
Un régal. Du hard-rock racé qui ammènera pour moi le hard-FM, mais qui possède des pépites comme « Smokin », et bien sûr le super « More than a feelinge.. un peu de douceur dans ce monde de brutes !

 

 

 

KISS ALIVE IIKISS – Alive 2
Une bombe !! Les titres de Kiss en live, c’est une pure tuerie ! En plus, ce live c’est un best of fabuleux !!!

 

 

 

 

BLUE OYSTER CULTBLUE OYSTER CULT – Blue Oyster Cult
Un indispensable de hard-rock à leur sauce. Des morceaux qui restent en tête.
Un disque à part d’un groupe à part. Un must !!

 

 

 

LUCIFER S FRIENDLUCIFER’S FRIEND – Lucifer’s Friend
Attention, chef d’œuvre du hard-rock !! Pour amoureux de Led Zeppelin, Deep Purple. Cet album est fabuleux : des changements de rythme, des grandes envolées !! A posséder.

 

 

 

CARGOCARGO – Cargo
Un album fabuleux de hard-rock mélodique mais pas mou ! Dur à trouver, mais vraiment très très bon !!

 

 

 

 

JERICHOJERICHO – Jericho
Vous aimez les morceaux qui changent de rythme ? les belles mélodies ? les riffs qui vont bien ? une voix hargneuse ? Bon, j’arrête. Ce CD est une tuerie à avoir obligatoirement dans sa collec !!

 

 

 

JERICHO JONESJERICHO JONES – Junkies monkeys & donkeys
Bon ça commence comme de la pop et ça part dans du hard-rock 70. Inspiré, hallucinant. Un must. Que dis-je, un chef d’œuvre !!

 

 

 

INCREDIBLE HOGINCREDIBLE HOG – Volume 1
Du hard-rock 70 qui va bien pour fans de Led Zep et consorts. Rien que la pochette est délirante !!

 

 

 

 

GRANICUSGRANICUS – Granicus
Un putain de CD à avoir. Un must de hard-rock inspiré. Et putain ça joue grave ! Pas de clavier ici !! Voilà. A avoir bien sûr !

 

 

 

GRANMAXGRANMAX – Kiss Heaven goodbye
Dans la famille « albums méconnus », il se pose là. C’est du hard-rock inspiré. A découvrir !!

 

 

 

 

MOTORHEAD BOMBERMOTORHEAD – Bomber
Dans cette fin 70, Motorhead avec son « Bomber » tape fort et monte en puissance. C’ est fort, c’est Motorhead !! Ils ne se doutaient pas à l’époque, du nombre de groupes qu’ils allaient influencer !!

 

 

 

TED NUGENT 1TED NUGENT – Ted Nugent
Premier album du guitariste fou des Amboy Dukes, et whaou ! ça décoiffe !! Une vraie pépite cet album !!

 

 

 

 

TED NUGENT CAT SCRATCHTED NUGENT – Cat scratch fever
Bon la fièvre de la chatte qui gratte.. Tout un programme pour ce fou furieux de guitariste. Un putain d’album de hard-rock qui décoiffe.

 

 

 

RAINBOW RISINGRAINBOW – Rising
Bon après avoir créé des chefs d’œuvre avec Deep purple, Blackmore continue avec Rainbow. Ce CD est magnifique. La voix de Dio, la guitare de Blackmore, les montées d’orgue…. Bon voilà un de mes disques préférés, tout simplement !!!!

 

 

RAINBOW LONG LIVERAINBOW – Long live rock ‘n’ roll
Dans la catégorie petit bijou, il a sa place. Même si je préfère « Rising », c’est quand même une bombe cet album !!

 

 

 

 

WHITESNAKE TROUBLEWHITESNAKE – Trouble
La voix de Coverdale, toujours aussi blues avec des morceau très inspirés et la guitare de Bernie Mandersen et de Nicky Moody!! Avec en plus John Lord au clavier, c’est mortel !!!!!!

 

 

 

WHITESNAKE LOVE HUNTERWHITESNAKE – Love Hunter
Encore un album de toute beauté. Hard-blues. Un méga disque à avoir dans sa collection !!!

 

 

 

 

VAN HALEN 1VAN HALEN – Van Halen
Et oui, fin 70 arrive un putain d’O.V.N.I. avec un guitariste prodige, un chanteur fou. Attention : chef d’œuvre.

 

 

 

 

JUDAS PRIESTJUDAS PRIEST – Unleashed in the east
Fin 70, un live qui va propulser  Judas Priest sur le devant de la scène heavy-métal qui arrive. Ce live est monstrueux. Les morceaux fracassent tout sur leur passage, la voix de Rob Halford est hallucinante. Bref, un de mes CD favoris. A écouter très fort !!!

 

 

UFO LIVE 71

UFO – Live 71
Du blues-rock passé à la moulinette hard. J’adore ce disque, période avant Schenker !!!

 

 

 

 

UFO NO HEAVYUFO – No heavy petting
« Natural thing » est un hit. La guitare de Michael Schenker explose littéralement. Un CD à avoir.

 

 

 

 

URIAH HEEP DEMONSURIAH HEEP – Demons and wizzards
Du hard 70 avec de l’orgue et de grandes envolées lyriques. Avec « Easy livin » que j’adore vraiment.

 

 

 

 

SCORPIONS IN TRANCESCORPIONS – In trance
Un hard-rock tendance « Hendrix est mon copain », avec un putain de chanteur à la voix magique, des riffs qui tuent sur place. Un méga album des allemands de Scorpions !!!

 

 

 

SCORPIONS LOVEDRIVESCORPIONS – Lovedrive
Les 70 se terminent et ce « Lovedrive » lorgne vers les 80 et un hard plus musclé. N’oublions pas non plus les ballades sublimes à l’image de « Always somewhere ». Tout simplement magnifique !!!

 

 

 

ORANG UTANORANG-UTAN – Orang-utan
Du hard avec de grosse basses, de grosses rythmiques, des guitares magnifiques, une voix à la Plant.. bref, un must. Obligatoire !

 

 

 

DUSTDUST – Dust
Un méga CD de hard-rock 70 pas prog., bien hard-rock !! Et tout ça début 70 !!! Bien sûr à avoir.

 

 

 

 

DUST HARD ATTACKDUST – Hard attack
Tout comme le premier, du hard rock. Gros son, belles guitares, belle voix. Et non, vous ne rêvez pas, on est en 72 !

 

 

 

FUZZY DUCKFUZZY DUCK – Fuzzy Duck
Eh oui ! Malgré le canard rigolo c’est du hard-rock et putain c’est dans un style hard subtile et original. C’est vraiment très bien fait.

 

 

 

THIN LIZZY FIGHTINGTHIN LIZZY- Fighting
Le hard-rock made in Irlande avec la voix chaude de Phil Lynott, de belles mélodies, des riffs présents comme sur « Suicide ». Trop bon !!!!

 

 

 

THIN LIZZY BADTHIN LIZZY – Bad réputation
Allez ! Encore un mélange de belles ballades et de morceaux plus hard avec toujours de très belles mélodies et des guitares magnifiques. Bien sûr, un must !!!

 

 

 

THIN LIZZY BLACKTHIN LIZZY – Black rose
Comme les copains, ce « Black rose » sent la fin d’une époque. Les 70 se terminent,  le son se durcit encore plus, même si bien sûr les ballades sont encore là. Ce CD est un peu plus hard et toujours très très bon !!!

 

 

 

CORPUSCORPUS – Création a child
Du putain de hard-rock  70 qui fait du bien. Des changements de rythmes, des morceaux fabuleux, du hard mélodique qui swingue !!

 

 

 

YESTERDAYS CHILDRENYESTERDAY’S CHILDREN – Yesterday’s children
Un album de hard-rock hallucinant. Pour fans de Led Zeppelin et consorts. Attention, ce CD est magique !!

 

 

 

 

WARHORSEWARHORSE – Warhorse
Dans un style  proche de Deep Purple. Du hard-rock avec orgue. Une véritable perle du hard-rock. Indispensable dans le genre.

 

 

 

WARHORSE RED SEAWARHORSE – Red sea
Bon, ce 2e album est un peu plus hard, mais il va bien sûr dans la même direction que le premier ; c’est-à-dire que c’est encore une tuerie ! A posséder aussi évidemment !!

 

 

 

LEAF HOUNDLEAF HOUND – Grower of mushroom
Bon, ne pas se fier à la pochette très hippy. La musique c’est du hard-rock avec de belles mélodies et de belles guitares. Une voix qui va bien aussi. Bref, un CD rare à avoir.

 

 

 

BODKINBODKIN – Bodkin
Une pochette avec une tête de bouc en flamme, une pochette qui se déplie pour formée une croix… Le ton est donné : du hard-rock avec orgue, des  changements de rythme. 5 morceaux de tueur. Un putain de disque injustement méconnu. Une bombe atomique.

 

 

BIRTH CONTROLBIRTH CONTROL – Hoodoo man
Pochette de très mauvais goût pour un putain de CD d’enfer. Un hard 70 avec clavier et changement de rythmes. Une belle pièce pour une collection hard 70.

 

 

 

QUATERMASSQUATERMASS – Quatermass

Un album fabuleux de hard 70 avec clavier !!!! Chef d’œuvre !!!! Voilà : j’adore.

 

 

 

 

QUEENQUEEN – Live killers
Encore une fois un disque de la fin 70 et quel disque ! Queen en live c’était vraiment magique. Ce live, de part les morceaux joués et de part la manière dont ils sont joués est vraiment un indispensable.

 

 

 

ARMAGEDDONARMAGEDDON – Armageddon
Un des must du genre. un album méconnu – je ne comprends toujours pas pourquoi, moi ! – des morceaux magnifiques, une pochette sobre mais efficace. Une perle.

 

 

 

NAZARETHNAZARETH – Play ‘n’ the game
Pas le plus connu mais perso je l’aime beaucoup. Un vrai disque de hard-rock original.

 

 

 

 

CHEAP TRICKCHEAP TRICK – Live at Budokan
Un hard-rock de fou, joué par des fous. Un disque à avoir pour savourer tout le talent et la folie du groupe. En plus, il y a le fabuleux « I want you to want me » !!!

 

 

 

ATOMIC ROOSTERATOMIC ROOSTER -In hearing of
Du hard-rock 70 avec clavier. Des morceaux qui restent en tête, des riffs puissants, une voix chaude et puissante. Des morceaux magnifiques. Un petit bijou. En plus sur ma version, il y a « Devil’s answer » en bonus !!

 

 

 

AEROSMITH MAKEAEROSMITH – Make it
Du hard blues fabuleux avec des ballades qui tuent.. « Dream on ». Des morceaux qui fritent.. « Mama kin ». Bon, j’arrête, c’est un putain de chef d’œuvre !!!

 

 

 

AEROSMITH ROCKSAEROSMITH – Rocks
Avec un début apocalyptique signé « Back in the saddle ». Le reste de l’album est terrible avec un « Rats in the cellar » qui passe le mur du son. Bon, je ne vais pas faire les titres un par un, c’est de la bombe ce CD !!

 

 

 

MONTROSEMONTROSE – Montrose
Un putain d’album produit par Ted Templeman avec Sammy Haggar au chant et bien sur Ronnie Montrose à la guitare. Un des tous meilleurs albums du hard-rock ’70. Une véritable perle !!

 

Incoming search terms:

  • ard rock 70s
  • hard rock 70
  • groupe hard rock années 70

MICHAEL SCHENKER TEMPLE OF ROCK + ABSOLVA : Live Report au Moloco d’Audincourt (11 mai 2013)

Absolva

Absolva

Bon OK, je sors de mon rayon d’action mais aller à Audincourt, c’était moins loin pour moi que d’aller à Clermont-Ferrand.

J’arrive donc devant le Moloco et  je vois de suite que ça va être un concert de jeunes… lol ! La moyenne d’âge doit être  à 90% de 50 ans (bien tapés!), ce qui veut dire pour moi que, s’il n’y a pas de barrière pour les photographes, ça va être coton pour prendre des photos. Vous ne le savez peut-être pas, mais c’est un fait, des jeunes qui slamment sont moins dangerous qu’un quinqua qui fait un concert par an et qui ne permet pas à personne de lui passer devant… même avec un pass photo !! Bon malheureusement on en reparlera.

Absolva

Absolva

Mais d’abord case première partie. J’apprends que c’est un trio anglais qui ouvre les hostilités : ABSOLVA. La pochette de leur CD étant très sombre, j’ai commencé par être méfiant. Ben voilà, une fois de plus j’ai eu tord car on est là dans du un style N.W.O.B.H.M. avec un son moderne. C’est très bien fait. J’aime la voix.. Et le guitariste est loin d’être mancho (d’un autre côté, c’est normal c’est pas un pingouin, c’est un guitariste, banane !!). Le batteur et le bassiste assurent aussi le set.

Bref, une très bonne entrée en matière.

 

Absolva

Absolva

Absolva

Absolva

C’est con c’est déjà fini, ça va me donner du temps pour aller papoter un peu avec eux, d’apprendre qu’ils sont de Manchester, qu’ils ont un an d’existence et déjà un album à leur actif !

 

Michael Schenker

Michael Schenker

 

Bon allez, la pause se termine et faut se placer pour faire de belle photos… et bien sûr j’avais raison : ça a été coton ! « Hey, où tu vas toi ? Si tout le monde fait comme toi je serais au fond ! » Tu expliques gentiment au blaireau que le truc que tu portes là, c’est un pass et que c’est justement pour que tu puisse aller faire ton travail et éviter les problèmes. Que nenni, on frôle le pugilat ! Heureusement que Ti-Rickou zen !!

Michael Schenker

Michael Schenker

Bref, heureusement que d’autres sont plus cool…
Je me place au centre… Et bien sûr, Michael Schenker se met tout à droite !!! Je vais bien tout va bien… Non mais c’est vrai que ça va bien, Michael Schenker est en forme (je l’ai vu plusieurs fois en live et ça n’avait jamais été le cas, une espèce de malédiction..) et ça, c’est une putain de bonne nouvelle !

Michael Schenker

Michael Schenker

Herman Rarebell et Francis Buchholz sont eux aussi en forme et visiblement contents de jouer. Doogie White assure vraiment que ce soit les morceaux chantés précédemment par Graham Bonnet ou ceux chantés par Klaus Meine. De « Lovedrive » à « Assaut attack », de « Coast to coast » à « Let it roll », les hits s’enchaînent pour monter au magique « Holiday », et aux bombes que sont « Hurricane » et « Rock bottom ».

La guitare de Michael, quelque soit sa couleur doit être magique pour sortir des sons pareils.. ou alors ce sont ses doigts qui le sont !

Bon, rallumage des lumières et c’est fini… Ou pas !

Michael Schenker

Michael Schenker

Ils reviennent pour la grosse baffe finale : un « Blackout » des famille avec un putain de solo et pour finir de m’achever, un fabuleux « Doctor, doctor ! Wouah ! Là c’est fini.

Michael Schenker

Michael Schenker

Du SCORPIONS, du U.F.O., du M.S.G…. Putain de best of d’un putain de guitariste !! Il est allemand, il s’appelle Michael Schenker et pour moi, il fait partie des 20 plus grands guitaristes du monde. Quel plaisir de le voir rejouer avec ses copains de SCORPIONS et les entendre rejouer des morceaux qu’ils ont composer ou jouer des putains de brûlots de U.F.O. que même U.F.O. ne joue plus aussi bien !!
En plus, le son était vraiment excellent !

Bilan de la soirée
ABSOLVA : je ne connaissais pas avant le concert, donc une surprise et dans ce cas précis, une bonne surprise ! Il faut dire que je suis friand de ce genre de hard-rock, dans le même esprit que FURY UK « les ’80s c’était cool » avec un son actuel, et des compos qui tiennent la route. Une bien bonne découverte pour moi !!

Michael Schenker

Michael Schenker

MICHAEL SCHENKER : un méga line-up pour des mégas morceaux. Un Doogie White qui m’a vraiment bluffé, même sur « Blackout » ! Un Michael Schenker en grande, grande forme guitaristique… et souriant en plus ! Il faut dire qu’il avait l’avantage d’être très bien entouré car les deux ex-SCORPIONS n’ont pas démérité.

Un vrai putain de concert. Michael is back !!!!!!


Ce soir, j’ai découvert une nouvelle salle sympa. Cool d’avoir programmé le « Lovedrive Reunion Tour 2013 » ! En plus, les organisateurs ont bien joué puisque c’était plein.

Un super concert malheureusement un peu gâché par quelques blaireaux qui n’ont l’habitude de voir les concerts qu’en DVD dans leur salon. Ils ne sont  venus que parce qu’il y avait SCORPIONS sur l’affiche et que ça faisait l’occasion d’une sortie en famille ! Le problème c’est que ces gens-là ont  démontré un comportement anti-social, bousculant et/ou insultant des photographes pleinement autorisés à être là !! Lamentable.

Michael Schenker

Michael Schenker

 

MICHAEL SCHENKER SET LIST

Michael Schenker

Michael Schenker

Mais bon, pour ne pas finir ce report sur une note négative, j’ai quand même passé un moment magique. Est-ce que je vous ai dit que Michael Schenker était un de mes guitaristes préfèrés ??!!!  

ET POUR FINIR, LES PETITES VIDEOS DE TI-RICKOU