TENTATION + ELECTRIC SHOCK + CITADELLE : Live Report @ le Rock’n’Eat Live de Lyon – 24 février 2018

TENTATION @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Bon, depuis que le Rock’n’Eat a déménagé, s’est agrandi et qu’ils y font désormais des concerts, je n’ai malheureusement pas eu la possibilité de m’y rendre. Ce soir, ça va être fait. De toute façon, je n’ai pas le choix : vue la qualité de l’affiche proposée, je suis comme tous les fans de heavy metal de groupes français : aux taquets !

Les Dieux du Metal me sont enfin favorables, je trouve une place à quelques mètres de la salle ! Rien qu’en arrivant, je trouve le lieu magique. Le bar est grand, la salle aussi. En plus, j’ai la chance d’avoir une visite privée du site. J’hallucine, il y a même des cellules fumoir ! Pas obligé de se geler les miches ! Et pour ceux qui n’aiment pas les groupes, il y a un billard, un baby, un flipper, de quoi manger et bien-sûr – ça va de soi – de quoi boire ! La déco est top. Je vais presque regretter de ne plus habiter sur Lyon, moi !

Le temps que je finisse de visiter les lieux, le bar et la salle sont remplis très vite de vestes à patches. Eh oui, si j’avais un doute, on est bien dans une soirée heavy metal old school ! Les gens se sont déplacés de loin pour ne pas louper cet événement. Je crois que je ne vais pas arrêter de papoter ce soir car j’ai plein de copains et de copines sur place. J’ai même le temps de papoter un peu avec les copains de TENTATION et de ELECTRIC SHOCK.

CITADELLE @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Bon, là c’est la séance découverte de la soirée car c’est CITADELLE qui ouvre. C’est un groupe dont j’ai entendu le plus grand bien et je vais enfin pouvoir me faire une opinion par moi-même.

C’est cool, d’entrée de jeu retour to the past, je récupère trente ans ! Avec CITADELLE, on est dans du hard français 80 (non, pas du hard avec Brigitte Lahaie (!!) mais plutôt avec BLASPHEME, SORTILEGE et consorts), chant en français.

C’est bien fait, j’aime bien la voix. Musicalement aussi.

Il n’y a pas que moi qui le pense ; le public présent en grand nombre ce soir apprécie leur prestation. Il y a des gens qui penseront peut-être que ce n’est pas original mais moi – comme les copains présents – on s’en tamponnent le coquillard de l’originalité car c’est juste trop bon !… Et c’est ce type de musique qu’on aime en plus !

Bon, du coup, ça va me paraître trop court. Je vais donc tout faire pour essayer de mieux les connaitre un peu plus en leur faisant une petite interview. 

Mais pour l’instant, je vais découvrir les cellules du Rock’n’Eat Live en attendant le début du prochain groupe.

TENTATION @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Je pensais que ce serait ELECTRIC SHOCK mais c’est TENTATION qui va jouer en deuxième. Allez, je flingue le suspect tout de suite : comme la dernière fois où je les ai vus, dès le démarrage TENTATION ne te met pas des baffes dans la gueule mais de grands pains ! Ca cartonne d’entrée. 

Le chanteur a une présence et une voix qui transforme direct la salle en headbanguing room. Les autres musiciens ne sont pas en reste. Ils ne se sont pas déplacés de Perpignan pour se geler les coucougnettes mais pour nous assommer à coups de riffs et de refrains. C’est du vrai délire !

Moi, j’adore leurs morceaux qui sont de vrais brûlots de heavy metal. En plus, la salle est carrément réceptive. J’avoue que je n’aurais jamais imaginé une telle ambiance dans une salle à Lyon. En plus là, on est bien serrés, il fait très chaud.

Dès que ça se termine, il va falloir que j’arrive à me faufiler au bar. Pas facile car on est au moins 250 ! Eh oui, c’est possible et assez impressionnant… surtout sans groupe local ! Mais TENTATION est déjà adopté.

Allez, que de dire de plus que : « J’en aurais bien repris une bonne louche » ?! Mais il reste encore un groupe à l’affiche.

Avant tout, je passe au stand merch’ pour récupérer CITADELLE et je vais leur faire une interview dans les loges. Merci aux copains de TENTATION qui vont me perturber leurs potes de CITADELLE, ce qui va donner une interview délire et pas chiante comme je les aime ! Donc, interview à venir bientôt si vous êtes sages.

ELECTRIC SHOCK @ Rock’n’Eat Live – Lyon

Dans l’escalier, j’entends une voix que je reconnaîtrais entre mille :  c’est ANTOINE « DRAGONMAN » VOLHARD qui se chauffe. Ca veut dire qu’il faut que je me dépêche pour ne pas louper le début d’ELECTRIC SHOCK. Ca me fait méga plaisir de les revoir en live. Ca fait trop longtemps et je suis pressé d’y être.

Allez, là aussi, ouah ! ELECTRIC SHOCK n’est pas venu pour amuser la galerie ni pour se mettre à l’abri du froid sibérien. Ils attaquent méga fort. Ils sont super-motivés. On va avoir droit à une set list de morceaux de leur EP et de nouveaux morceaux qui seront sur leur album à venir. Ca tombe bien car j’aime bien les anciens et j’adore ce que j’entends des nouveaux.

En plus, depuis la toute première fois où je les ai vus en live, ELECTRIC SHOCK a vraiment pris de l’envergure. ANTOINE a pris de l’aisance sur scène. Pour sa voix, il n’y a rien à dire, moi je suis carrément fan. A mon avis, ce n’est rien de moins qu’une des plus belles voix du hard metal français et là, avec leurs nouveaux morceaux, ça éclate totalement. Vivement l’album !

En tout cas, personne dans les présents ne regrette d’être là et ELECTRIC SHOCK est lui-aussi adopté ce soir par le public lyonnais.

Allez, comme je ne l’ai pas dit depuis longtemps, tout a une fin sauf le concombre qui en a deux (ça change de la banane, non ?) et c’est avec regret que je quitte ce superbe endroit qu’est le Rock’n’Eat Live.

Bon, je ne suis pas si triste car je sais que je vais revenir bientôt, le 9 mars précisément pour le warm up du METAL JACKETS THUNDER avec SILVERTRAIN, SILVERWIND et ULTIMATE. J’espère qu’on sera aussi nombreux et que ce sera encore une fois la fête du heavy metal !

Long live rock ‘n’ roll et merci au Rock ‘n’ Eat Live !!

ELECTRIC SHOCK @ Rock’n’Eat Live – Lyon