THE DARKNESS + DZ DEATHRAYS : Live Report @ le KAO de Lyon (Rhône) – Lundi 03 février 2020

THE DARKNESS @ le Kao de Lyon

Report et Photos by Ti-Rickou

C’est cool, les concerts s’enchaînent et le point commun entre eux c’est que c’est dans des salles que j’aime à Lyon et que ce sont des groupes que je n’ai jamais vus en live. Eh oui, la vie est mal faite : il y a des groupes que je déteste et que j’ai du voir en live un paquet de fois (pas que je sois maso, mais parce qu’ils étaient à l’affiche d’un fest ou d’un concert qui m’intéressait) et il y a des groupes dont j’adore les albums et que je n’ai jamais pu voir en live. Et THE DARKNESS en fait partie. Donc,  même si je n’ai pas encore retrouvé la grande forme, pas question que je les loupe pour leur date au Kao de Lyon !

Heu chérie, oui je fais attention, oui je te promets que je me reposerai…. quand je serai mort !!! Mais bon, je vais quand même faire gaffe parce que des groupes que j’aime et que je n’ai encore jamais vus, il y en a un certain nombre !! Et puis, tu ne peux venir avec moi voir THE DARKNESS. Mais non, le chanteur ne s’est pas fait broyer les balls ! Il a juste une putain de voix !!! Ah, tu ne peux pas, tu as piscine… Bon ben pas grave parce que moi, me voilà direct on the road again, direction Gerland !

DZ DEATHRAYS @ le Kao de Lyon

Bon, même en galérant avec les bouchons, je suis en avance. La première partie, DZ DEATHRAYS n’a pas commencé à jouer. Heu… le balcon est ouvert, ça veut dire qu’il va y avoir du monde ! Ca ne va pas être forcément blindé mais ça ne devrait pas en être loin. Donc je me dirige directement aux barrières. Pour les photos, c’est mieux de prévoir le coup avant qu’il n’y ait des centaines de personnes agglutinées devant la scène.

Allez je suis prêt… même si le descriptif du groupe australien de première partie ne me met pas vraiment en confiance (dance metal thrash). Mais je vais vite être fixé et ce sera (pourquoi pas ?) peut-être une bonne surprise. C’est parti, direction le trio de Brisbane, les DZ DEATHRAYS !

Alors on va dire que c’est bizarre. Du grunge joyeux (??), dansant, avec une touche pop. Voilà. C’est bien fait mais perso, je n’accroche vraiment mais alors vraiment pas. Ce doit être leur côté pop grunge…

THE DARKNESS @ le Kao de Lyon

Allez next ! Je vais au bar pour papoter avec mes potes qui, comme moi, se sont réfugiés au fond de la salle, là où il y a de la lumière et à boire ! Bon, même vu du bar, ce n’est pas mieux. C’est même pire car on a une bouillie pop en fond et qu’on n’a même pas le côté metal, lol. Bon, en même temps, on n’en attendait rien donc on n’est pas déçus !

Le temps passe vite quand on rigole. C’est déjà l’heure du changement de plateau et le moment d’en profiter pour me glisser again aux barrières.

J’attends ce moment depuis 2003 et la sortie de leur putain de chef d’œuvre, « Permission to Land » avec lequel les anglais m’avaient mis une tarte énorme, mélange d’AC/DC, de THIN LIZZY et de QUEEN. Dix-sept ans après, je vais enfin pouvoir les voir !!!

THE DARKNESS @ le Kao de Lyon

Allez putain, c’est parti ! Ouah, il a vraiment cette voix !!! Et cette présence !! Putain, putain, c’est trop bon ! Le concert commence avec le dernier album que le groupe joue en intégralité. On a du bol, il est bon. Les DARKNESS s’éclatent. JUSTIN HAWKINS, outre sa putain de voix et le fait qu’il est un bon guitariste, est un putain de frontman. Il communique avec le public, leur fait taper dans les mains et fait le show. Il nous fait même un poirier devant la scène. Tout comme AXL ROSE et comme FREDDY MERCURY, il change souvent de fringues.

Les autres ne sont pas en reste. Ca saute, ça bouge, bref ça fait le spectacle.

Tiens, la deuxième partie commence après une courte interruption. Le look a changé et c’est parti pour les tubes de leur premier album ; des morceaux qui ont fait d’eux des superstars en Angleterre. Le public est aux anges et moi aussi bien-sûr ! Putain, quelle voix ! JUSTIN est vraiment un putain de chanteur. C’est lui que QUEEN aurait dû prendre, il a tout : la voix, le charisme, le côté cabot.

Les hits s’enchaînent. Encore, encore !! « I believe in a Thing called Love » met la touche finale au set avant la distribution de médiators, de baguettes. Et voilà ces putains de lumières qui se rallument pour nous dire que c’est fini. Sniff !!!

Les gens se ruent sur le stand merch’ pour dévaliser les T-shirts, les photos et les CDs pré-dédicacés. Prix en Livres et en Euros, Brexit oblige.

THE DARKNESS @ le Kao de Lyon

Bon, j’ai tenu jusqu’au bout et j’ai la pêche. Comme quoi le hard-rock, c’est bon pour la santé ! Bon, surtout si c’est bien fait !!! Putain de concert, putain de groupe ! Même les copains pas fans (surtout de la voix) sur album sont tombés sous le charme du groupe en live !! THE DARKNESS est un vrai putain de groupe de live. Certifié Ti-Rickou !!!

Allez, à la voiture et vite pour continuer à les écouter !!! Un énorme merci à Mediatone pour cette superbe soirée.

Et bien-sûr, Long Live Rock ‘n’ Roll en Live !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

THE DARKNESS @ le Kao de Lyon