THE NEW ROSES : Live Report @ le Rock’n’Eat Live de Lyon (Rhône) – Jeudi 06 février 2020

Report et Photos by Ti-Rickou

Heu, oui je suis très content ! Et d’une parce qu’il y a à nouveau des concerts que je veux voir et de deux parce que je suis à peu près en état d’y aller ! C’est cool !!!! La date de ce soir est quand même bien proche de la dernière que j’ai faite mais, mais bon, comment louper les allemands de THE NEW ROSES ! Ca fait trop longtemps que je ne les ai pas vus. La dernière fois c’était à la Belle Electrique de Grenoble en première partie d’ACCEPT.

Allez, c’est parti pour le Rock ‘n’ Eat Live et donc pour Lyon. Je prends une bonne marge pour y aller car oui, à Lyon il n’est pas toujours simple de se garer (smile). En plus, il n’y a pas de première partie donc il faut se la jouer fine.

Cool, garage finger in the noze. J’arrive donc avec une bonne demi-heure d’avance sur l’horaire prévu pour le démarrage du concert. J’ai le temps de dire bonjour aux copains et copines. Il y a d’ailleurs beaucoup de copines ce soir… on se demande pourquoi (re-smile). Du hard classique fait par des beaux gosses peut-être (tripotée de smiles). Ils sont venus de Saint-Etienne, de Grenoble, d’Annecy (coucou Steve !) et même d’Allemagne pour cette date. Et bizarrement, il n’y a pas énormément de lyonnais pour le coup !!

Bon, j’ai même le temps de manger un délicieux burger maison avec ses frites et sa salade verte, un vrai plat diet comme les aime ma diététicienne, lol !!!

Et j’ai bien fait d’être à l’heure car c’est comme en Suisse, ça démarre à l’heure. Yeeeeeesss !! Et c’est parti. Bon OK, j’adore ce groupe, ses morceaux hard-rock classique avec un soupçon de GOTTHARD et de BON JOVI des débuts, un putain de chanteur, des refrains qui restent en tête et qui, bien-sûr, permettent de chanter avec eux… Ce que le public présent ne manque pas de faire ! TIMMY ROUGH (chant et guitare), DIZZY PRESLEY (en remplacement pour la tournée de NORMAN BITES, guitare), HARDY (basse) et URBAN BERZ (aux drums) vont d’ailleurs nous y encourager et nous faire participer à la fête, lever les bras, danser et chanter. Du coup, il y a une putain d’ambiance au Rock ‘n’ Eat ce soir.

On n’est malheureusement pas trop nombreux mais on s’éclate grave ! On profite de notre chance de les avoir dans une salle à échelle humaine car après cette tournée, ils enchaîneront avec les premières parties de KISS en Allemagne. Donc on chante « Yeh, yeh, yeh » à fond car, même s’ils n’ont pas inventé le hard-rock, ils en ont une vision bien à eux, mega bien faite avec ce petit truc en plus qui en fait un groupe bien à part. Ils ont un putain de charisme et un énorme potentiel et ça éclate en live. Ils sont aussi à leur aise devant cent personnes que devant des milliers. Ils jouent pour se faire plaisir et parce que c’est vital pour eux. Et nous, on le ressent, on est heureux. Leurs morceaux sont vraiment faits pour faire bouger les gens en live.

C’est trop bon ! Ca fait du bien d’avoir un groupe comme eux pour reprendre le flambeau de tous nos groupes qui tournent grabataires. Hey les gars, prenez votre retraite, la relève est prête !

Bon allez, c’est déjà l’heure d’un rappel… Mais oui bien-sûr qu’on en reveut encore du « c’est bon » dans nos cages à miel !! « Una Mas, una mas », comme disent nos copains espagnols. Oui, encore un morceau ! Yes !!

Bon là, c’est fini. Sniff. Le truc, c’est que comme il est tôt, je peux rester un peu pour papoter avec eux parce qu’en plus, ils sont venus signer des autographes et prendre des photos avec le public. C’est classe. Pas besoin de meet and great payant ! Tiens, une allemande me donne sa carte. Heu, c’est pour avoir le lien de mes photos, c’est la présidente du fan club allemand des NEW ROSES. Elle les suit sur cette tournée. Une vraie fan, quoi !!

Allez, il faut quand même que je pense à rentrer mais je ne peux m’empêcher de profiter du moment présent. Putain, c’était excellent !

Un grand merci aux Sounds Like Hell pour cette soirée et au Rock ‘n’ Eat Live d’exister et de permettre aux asso de faire passer ce genre de groupes. Et bien-sûr, long live rock ‘n’ roll, bande de petits graisseux !! Yes, le hard-rock n’est pas mort !!!!!!