UNCLE ACID AND THE DEADBEATS + THE SPIDERS : Live Report à l’Epicerie Moderne de Feyzin – 20 octobre 2015

spiders 2

THE SPIDERS

Bon, encore une fois en ce mois d’octobre, le choix du concert du soir devient cornélien. D’un côté mes canadiens favoris DANCE LAURY DANCE qui doivent jouer au Blogg de Lyon et de l’autre côté, SPIDERS et UNCLE ACID qui jouent à l’Epicerie Moderne de Feyzin… En analysant bien la situation, les DANCE LAURY DANCE jouent en compagnie de trois groupes qu’on va qualifier de… brutal (enfin brutal c’est quand ils sont en première !) et en plus ils ont encore quelques dates dans un périmètre raisonnable de chez moi, alors que les suédois de THE SPIDERS et les UNCLE ACID, on ne risque pas de les revoir dans un avenir proche. Et en y réfléchissant encore, je me dis que vues les heures de passage annoncées, l’Epicerie Moderne et le Blogg, ce n’est pas forcément bien éloigné loin de l’autre ! Vous me suivez ?!

Donc pour l’instant, direction l’Epicerie Moderne et miracle, je suis même en avance ; les portes ne sont pas ouvertes ! Je ne risque pas de manquer le premier groupe.

21 h, THE SPIDERS débutent enfin. Ca m’arrange pas forcément dans mon timing, moi ! J’avais pris une méga-claque avec leur album donc j’avais forcément hâte de les voir en live.

spiders 3

THE SPIDERS

Et comment dire ? Ce n’est pas que je sois déçu, la chanteuse a toujours sa superbe voix – elle est très mignonne en plus – les morceaux en live fonctionnent bien mais bizarrement, il manque un truc. Peut-être un brin de folie… C’est peut-être du au fait que leur show est bien rôdé, trop peut-être. Du coup, ça me laisse une sensation mitigée. Alors on est bien d’accord, c’est bien fait, c’est bien joué mais peut-être que j’en attendais plus. Je suis peut-être trop difficile, moi ! 

Leur show tire à sa fin et la salle commence à se remplir un peu plus. J’ai le temps de faire une pause, ce qui va me permettre bien évidemment de croiser des copains et des copines dans un public bien bigarrés et aux genres bien mélangés. C’est d’ailleurs assez bizarre de voir aussi bien des hardos avec des vestes à patchs que des fans de stoner, des ex-punks et des « monsieur tout le monde » se côtoyer à un concert. Bref, ça ratisse large ce soir et ça c’est vraiment cool.

Bon allez, je regarde ma montre : 10 h, UNCLE ACID monte sur scène. Vu l’heure, ça contrarie de plus en plus mes projets cette histoire !

 

UNCLE ACID 2

UNCLE ACID AND THE DEADBEATS

D’entrée de jeu, je sais par expérience que pour les photos ça va être coton. Les lumières sont intimistes et bleues. Et en plus, ils ont plein de fumigènes ! Du coup, même sans l’objectif, la vision des musiciens n’est pas fabuleuse, d’autant qu’ils sont à contre-jour. Je comprends que ça donne une ambiance qui est certainement voulue, mais perso, ça ne m’arrange pas !

Sinon musicalement, eh bien ça le fait…. Bien sûr si on aime ce style musical ! Sinon on peut toujours aller tenter d’aller se faire écraser sur le parking pour abréger son calvaire… N’est ce pas chérie ? Mais bon, elle était prévenue ! Personnellement, moi j’adore !

Les titres de leur dernier album en live, ça dépote sa mère. Musicalement, ça assure. Après scéniquement, c’est un contexte, hein ? On est plutôt dans le genre « on est là mais on est cachés » ! Mais bon, ce n’est pas le plus important car la réaction de la salle maintenant bien bondée prouve qu’UNCLE ACID a gagné son pari ce soir.

UNCLE ACID 3

UNCLE ACID AND THE DEADBEATS

Bon c’est pas tout, mais j’ai un challenge à réussir, moi. Je sors du concert, fonce dans la voiture, engueule mon GPS car il ne va pas assez vite (non ! mon GPS ce n’est pas ma femme !… Heureusement pour moi !) et je me dirige le plus rapidement que la Loi m’y autorise en direction du Blogg. Je me gare, je me précipite vers la salle et d’un seul coup, j’entends rigoler avec un fort accent québécois…. Ce n’est pas bon signe ! Je vous dis que ce n’est pas bon signe… Et bingo, à deux minutes près, les DANCE LAURY DANCE viennent de finir leur set !!

Le côté cool, c’est qu’on va pouvoir dire bonjour aux copains, le côté négatif c’est que je me sens bien à aller faire un tour à Chambéry jeudi, moi. Mais bon, je ne peux quand même pas rater les prestations de mes copains. Copains dont on va prendre congé rapidement car évidemment, vous l’avez compris, c’est un groupe de brutos qui est monté sur scène, et là il vient de passer la troisième !

Sniff, je n’ai pas réussi mon challenge qui consistait à faire deux concerts le même soir dans deux villes différentes. Pas content Ti-Rickou !