VENUS MOUNTAINS : Live Report au Thunderbird Lounge de St-Etienne (06 avril 2013)

VENUS MOUNTAINS 1

Allez ! Go on the road, direction Saint-Etienne et plus particulièrement le temple du rock punk-hard destroy de la région, le bien nommé Thunderbird ! Ca faisait un petit bout de temps que je n’étais pas venu voir un concert chez James. L’occasion était trop belle.
Aussitôt arrivé, je descends dans la salle de concert. Je m’aperçois d’entrée que la déco a un peu changé.. Heu.. Changement dû au passage de notre copain ADAM BOMB qui a un peu cramé le plafond (quand je dis que c’est un pyromane !! Lol !!!) !

VENUS MOUNTAINS 2Mais bon, la scène est toujours là, le public toujours pas (je vais avoir droit à un concert privé en VIP !). Les pauvres VENUS MOUNTAINS ! Ils viennent d’Italie pour jouer au final  devant moins de 30 personnes ! 

Eh oui ! Les VENUS MOUNTAINS viennent d’Italie pour nous balancer leur hard-rock made in ’80 et ils y vont à fond, comme s’ils jouaient devant 500 personnes ! Rock ‘n’ roll !!! Le guitariste chanteur carrément allumé  monte même en plein morceau à l’étage pour faire descendre les gens qui squattaient au bar !!!

Ils nous envoient des morceaux de leurs deux CD dans un style un peu à la AC/DC, un peu à la MORE, un peu à la RODS et un peu aussi à la MOTORHEAD – tout ça  passé au shaker ! – en mêlant dans leur set des covers d’AC/DC, de KISS, de LED ZEPPELIN, de MOTORHEAD.

Bref, deux heures de classic hard joué avec les tripes.

Les morceaux perso sont bien faits, les covers bien revisités par un groupe qui veut juste jouer du hard-rock. Alors OK, ils n’ont pas inventé le hard-rock, mais ils savent faire parler la poudre ! De toute façon, ce n’est pas l’innovation qui fait la qualité ! 

Moi perso, j’aime beaucoup ce hard mélodique avec de vrais beaux slows et des morceaux qui pètent juste après.

Pas de faux rappel. Un set bien rempli et c’est fini.

VENUS MOUNTAINS 3

 

Bilan de la soirée

Bon, je n’ai parlé de la première partie ; pas parce que je l’ai loupé ou parce que c’était à chier mais tout simplement parce qu’il n’y en avait pas !!!! Ca plus le fait de commencer le concert à 22 h explique peut-être le peu d’affluence. Eh oui, rappelons que d’habitude, le groupe principal passe plutôt vers 23 h au Thunder, quand le bar se remplit.

VENUS MOUNTAINS 4Sinon, VENUS MOUNTAINS est un groupe de hard-rock qui aurait pu jouer dans les 80. Ils m’ont fait penser à des groupes comme TRANCE (en moins SCORPIONS), ANVIL (en moins trash), MORE ou RODS pour l’énergie.
Bref, je suis reparti avec leur deux CD. Je fais de l’achat de CD équitable : j’aide les musiciens à faire  le  plein  d’essence  pour  rentrer  chez  eux,  lol !! J’avais vraiment les boules de voir ce groupe, qui se faisait une fête de venir jouer en France, jouer devant si peu de gens.

Mais bon, les fans de hard-rock de la région devaient avoir un truc vital à faire, comme aller voir leur collègue de boulot  massacré DEEP PURPLE en cover band au fin fond de la cambrousse ! Le tribute band est à la musique live ce que le kebab est à la grande cuisine ! Malheureusement, après en avoir discuté avec le groupe, en Italie, c’est pas mieux !
Enfin, moi j’ai passé une méga soirée dans un Thunderbird rénové  (merci Adam ! –  heu, j’ai un peu peur : il revient bientôt  avec sa guitare et son briquet !!!).

Long live le Thunderbird  !!!

VENUS MOUNTAIN 5