VULCAIN + WHISKY OF BLOOD : Live Report au Brin de Zinc de Barberaz (06 octobre 2013)

   Bon, il y en a qui font leurs soirées d’anniversaire au resto, en tête à tête… Chez nous, non. Chez nous, on fait deux heures de bagnole pour aller voir du hard-rock et plus précisément les Maîtres de la foudre, les biens-nommés : VULCAIN.

En plus, ça nous donne l’occasion de rendre visite à nos potes savoyards du Brin de Zinc qui, encore une fois, ont eu la brillante idée de nous attirer avec un de nos groupes préférés !

WHISKY OF BLOOD 2

Malheureusement, comme bien souvent en ce moment, lorsque j’arrive le concert des grenoblois de WHISKY OF BLOOD a commencé. J’ai loupé les deux premiers morceaux. Et là, je suis bien dégoûté car WHISKY OF BLOOD, moi j’adhère totalement. A leur musique et à leur univers.

Je m’avance donc vers la scène, et, heu.., au premier coup d’oeil, Ti-Rickou observateur remarque qu’il manque une chose importante sur scène… Eh oui ! Ce soir ils jouent sans leur danseuse sexy !!! Du coup, on peut se concentrer sur eux.. Je ne sais pas pourquoi mais une blonde à moitié vêtue – ou à moitié dévêtue, comme vous préférez ! – ça donne toujours le même résultat : on a du mal à la regarder dans les yeux ! Mais bon, je m’égare.

WHISKY OF BLOOD 1

Ce soir, que du putain de rock’n’roll, hard rock’n’roll pour le plus grand plaisir de la salle pleine à craquer. Les gens ont fait le déplacement en grand nombre pour cette soirée (chose étonnante pour un dimanche). En tout cas, le public ne va pas être déçu car les WHISKY OF BLOOD font plus que de la mise en bouche. Leurs morceaux sur scène, ça dépote sévère ! Des morceaux sans fioritures et sans prise de tête, à l’image du groupe.

WHISKY OF BLOOD 3

Et du coup comme à chaque fois, le temps file à la vitesse de ma belle-soeur en luge sur l’autoroute (si, si, je vous assure, elle est rapide !!)!

 ***

Juste le temps de papoter avec les copains, de reparler de la scène française ’80, des concerts de VULCAIN au Forum des Halles et autres endroits que c’est déjà parti ! Ou pas… Ils ont un peu oublié de mettre du son au bassiste ! Donc, après ce tour de chauffe, là c’est parti !

VULCAIN 1

Et comme toujours avec VULCAIN, c’est direct dans tes dents ! Mélange d’anciens morceaux et de morceaux du nouvel album qui se marient très bien pour te laisser KO sur place. Moi, j’aime bien l’évolution dans la continuité ! Alors bien sûr, on va avoir droit au « Fils de Lucifer » et autres brûlots de l’époque 1er et 2e album. Ca tombe bien car les gens les connaissent et les reprennent en choeur avec eux.

VULCAIN SET LISTLes nouveaux morceaux sont les bienvenus aussi, déjà adoptés par une bonne partie du public. L’ambiance est plutôt attentive – normal vu que la plupart du public avait 20 ans y’a 30 ans ! Pas d’agités ce soir : j’ai enfermé ma femme dans la voiture !

Mais bon, de toute façon VULCAIN, c’est avant tout un groupe qui y va à fond et qui est méga content d’être encore là après tant d’années.

Alors bien sûr, ils ne vont pas s’arrêter là. On va avoir droit à un petit rappel. VULCAIN sans « La Digue du Cul » ne serait pas VULCAIN.

Et là, on sait que c’est fini… Ou pas. Car bien sûr, ils vont prendre le temps après le concert de venir signer, faire des photos et papoter.

VULCAIN 6

VULCAIN 3

 

***

BILAN DE LA SOIREE

WHISKY OF BLOOD 4WHISKY OF BLOOD : toujours d’attaque sur scène. Un groupe bien sympathique et musicalement et humainement. Vivement leur prochain album !

 

 

 

VULCAIN 4VULCAIN : ça fait toujours plaisir de revoir des groupes après si longtemps, surtout quand ils reviennent avec des morceaux qui tiennent la route et une envie de jouer qui n’est pas seulement due au fait de devoir manger. En plus, je les ai trouvés plus en forme qu’il y a trois ans à la période de leur reformation. Bref, VULCAIN, c’est comme le bon vin, le temps les bonifie !

 

Le_Brin_de_Zinc_logo bdz_imLE BRIN DE ZINC : Content qu’ils aient blindé la salle, chose pas gagnée sur le papier car VULCAIN s’est produit hier dans un festival aux alentours de Vienne. Bizarrement, bon nombre de lyonnais ont à priori préféré faire le déplacement jusqu’à Chambéry pour une soirée plus spécifiquement dédiée au hard-rock.

Quant à l’équipe du Brin de Zinc, je les déteste. A cause d’eux et de leur putain de programmation de tueurs, je vais être obligé de déménager vers Chambéry ! Heu je déconne : la montagne, aucune chance que ça me gagne !!!!

VULCAIN 7

 

VULCAIN 5

.

VULCAIN 2