THE ARISTOCRATS : Live Report @ le Café Transbo de Villeurbanne (Rhône) – Mercredi 29 janvier 2020

Report et Photos by Ti-Rickou

Yes, yes, yes ! Premier concert de l’année pour moi ce soir !!! Les copains du webzine en ont fait mais pas moi. Et perso, j’étais juste carrément en manque !

Et ce soir, c’est au transbordeur que ça se passe. Bon, dans la petite salle mais au Transbo quand même. Pour quel groupe ? Heu… je vais voir THE ARISTOCRATS. Non, pas les Aristochats, THE ARISTOCRATS, un groupe de prog’, metal, rock instrumental. Il est composé de MARCO MINNEMANN à la batterie, de GUTHRIE GOVAN à la guitare et de BRYAN BELLER à la basse. Bref, que des pointures !

Petite discussion de famille : « Heu non, ce n’est pas chiant et non, ce n’est pas pour vous abandonner que j’y vais… Et puis, vous pouvez venir avec moi ! […..] Ah, vous avez piscine !….»

Allez, trêve de papote car je vais finir par être en retard, moi, d’autant plus qu’il n’y a pas de première partie et que le parking est tout petit.

Quand j’arrive, le parking est loin d’être full et les portes ne sont pas encore ouvertes. Cool, je suis au top pour manger un putain de hamburger fait maison au food-truck avant que les hostilités commencent !

La salle se remplit lentement. Les gens arrivent petit à petit. Beaucoup de musiciens, forcément. Majoritairement des hommes. Et devinez qui renverse sa bière sur scène ? Mais non pas moi, bananes ! Une fille ! Sauf qu’un garçon qui aurait renversé sa bière, il aurait fait celui qui n’a rien vu, du style « je ne suis même pas là » et il se serait décalé discrètement. Et ben la fille, non. Elle devient toute rouge et bien-sûr, elle essaie d’éponger
la bière qui coule dangereusement vers l’ampli guitare ! A la grande joie du roady qui vient mettre de la sciure sur le liquide. Et que fait la fille ? Bah, je vous le donne en mille : elle fait un château de sable, heu de sciure… sous le regard effaré du roady qui finit par venir ramasser la sciure pour que la fille arrête de faire des pâtés sur sa scène.

Bon allez, c’est bon. Les ARISTOCRATS peuvent venir jouer. Ca tombe bien, la salle s’est bien, bien remplie et il y a du monde même sur l’escalier et sur le balcon. Cool, ils vont jouer devant plein de monde !

Et c’est parti ! J’avais raison, ce n’est pas chiant, c’est même fun et varié. Musicalement, c’est un mélange de JOE SATRIANI vs ZAPPA vs rock metal, pour une musique Paris-Dakar (oui, oui, je parle bien de la musique qui accompagne les images du rallye). En plus, entre les morceaux, le guitariste et le bassiste racontent plein d’histoires. Ils ne se prennent pas la tête. Et pourtant, putain ça joue vraiment grave ! Ce sont des putains de tueurs ! Mais moi ce soir, c’est plutôt BRYAN BELLER le bassiste qui me met sur le cul… même si, je le redis, ses deux compères sont aussi des killers.

En tous cas, je prends une mega grosse baffe et bien que je ne sois pas forcément au top physiquement, je veux tenir parce que c’est trop bon. Les morceaux sont variés et ne tombent jamais dans de la démo à deux balles. Le public est comme moi, mega content. L’ambiance est très bonne et très surprenante pour ce genre de concert de musicos.

C’est la mort dans l’âme que je dois partir avant la fin. Vraiment trop naze. Mais je vais entendre la fin sur le parking car leur musique est écoutable jusque-là. Non, ce n’est pas trop fort, c’est que tu es trop vieux. Bon pour moi, ce n’est jamais trop fort… sauf bien sûr si c’est Maître Gims !

Allez, l’année commence vraiment et elle commence bien. Merci Eldorado pour cette soirée. Quant-à moi, je go direct to my bed.

Long live Rock ‘n’ roll !!!!

PS : un spécial merci à tous ceux qui se sont inquiétés pour moi. Merci les copains !!!!!!!!!!!!