HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS + THE JOYSTICKS : Live Report au Brin de Zinc de Barberaz (24 octobre 2013)

JOYSTICKS 1

The Joysticks

Quand je disais que je ferais mieux de déménager à côté du Brin de Zinc, en voici encore la preuve, m’y revoilà ! Mais bon, c’était la date la plus proche pour aller voir les HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS et en plus… le BDZ, c’est vachement trop bien !!

JOYSTICKS 2

The Joysticks

En tout cas, j’arrive à l’heure pour les hongrois de THE JOYSTICKS qui nous font plonger d’entrée dans le vif de la soirée : du punk-rock. Et nos copains hongrois, ils assurent. Même si la Chartreuse coule à flots ! Euh, ils ne doivent pas savoir chez eux que ça se consomme avec modération ! Enfin bref, ils assurent sur scène, c’est le principal. Leurs morceaux ont la pêche et ils nous la donnent ! En plus, les JOYSTICKS sont trop contents de jouer en France avec leurs copains des  HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS et y’a rien à faire, ça se ressent sur scène. Et moi perso, j’aime trop ça !!

High-School Motherfuckers

High-School Motherfuckers

Après cette excellente mise en bouche – ou mise en oreilles, comme vous préférez – c’est au tour des  HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS de monter sur scène. Ca tombe bien, c’est pour eux que je suis là. Avec les HSM, on est toujours dans du punk-rock mais à tendance plutôt glam. De la musique qui envoie le bois mais qui est fun.

HSM 4

High-School Motherfuckers

On va avoir droit à des morceaux de leur précédents opus plus, bien sûr des morceaux de leur dernier album. Comme je m’y attendais, leurs derniers morceaux sont de véritables brûlots en live. Vous rajoutez à ça deux ou trois covers bien choisis.

HSM 5

High-School Motherfuckers

Et comme avec cette bande d’allumés, ça ne pouvait pas être un show normal, en plein milieu du set, les JOYSTICKS les rejoignent sur scène pour un boeuf improvisé. Un putain de grain de folie souffle alors sur le Brin de Zinc !! Mais en y réfléchissant bien, le grain de folie, il sera présent tout le long du set ! En tout cas c’est clair, ils n’ont pas fait le voyage pour rien. Même si le Brin de Zinc n’est pas blindé, ceux qui ont fait le déplacement sont venus là pour eux et pas juste par hasard. Du coup, ça donne une ambiance assez survoltée.

HSM ET JOYSTICKS 2

High-School Motherfuckers et The Joysticks

Bon, malheureusement ça s’arrête car évidemment il faut bien qu’il y ait une fin. La soirée se termine comme d’hab’ en papotant, en faisant des photos, en se faisant signer des trucs, mais c’est un peu normal, ici, on est un peu comme à la maison !

 

BILAN DE LA SOIREE

joysticks 3THE JOYSTICKS : la découverte de la soirée. Le groupe pratique un punk-rock sympa (surtout en live !) avec des musiciens qui ne se prennent pas la tête et qui y vont à fond. Pas sûr qu’ils n’auront pas mal à la tête demain matin. Proverbe du soir : les buissons, c’est pas un lit !

 

 

HSM 3HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS  : Ces parisiens-là sur scène, ça déménage sévère ! Dans le même style que nos copains des JOYSTICKS, ils jouent sans se prendre la tronche, sans posage inutile. Juste un putain de rock ‘n’ roll qui fait qu’on se sent bien ! Bref, moi j’adore et je n’ai qu’une envie, c’est qu’ils reviennent jouer sur une grande scène pour qu’ils puissent jouer devant plein de monde. Je suis gentil, moi :  je partage !!

 

 

 

Encore merci au Brin de Zinc. Eh les gars, vous êtes sûr que vous ne voulez pas vous rapprocher un peu de Lyon ? Sil vous plaîîîît !

HSM ET JOYSTICKS 1

HSM 2

High-School Motherfuckers