MÖRGLBL + POPPY STREET : Live Report @ le Réservoir de Belley (01) – 1er février 2019

MÖRGLBL @ le Réservoir – Belley (01)

Report et Photos : Hi’ Twist

Ce soir, je me rends au Réservoir de Belley. Je ne connais pas encore cette salle de concert mais on m’a vanté tout le bien de ce lieu si convivial. Après avoir tourné un peu dans cette petite bourgade de l’Ain, j’arrive enfin à destination.

Très jolie salle que je découvre tout comme le stand de merchandising où ce soir IVAN ROUGNY (le bassiste de MÖRGLBL) est de corvée ! Mada (du fan club) me fait la promo du nouvel album en me vantant ses qualités musicales exceptionnelles.

POPPY STREET @ le Réservoir – Belley (01)

Mais déjà les premières notes de guitare annoncent le trio POPPY STREET qui a la difficile tâche d’ouvrir les festivités.

J’avais découvert son leader, le guitariste FRANCK GRAZIANO, l’année dernière lors du festival Guitare en Scène. En effet, après avoir assuré une master class (tout comme en 2017), il avait rejoint le soir, en guest, le CHRIS GODIN’S DIRTY BLUES BAND. Tout comme ULI JON ROTH, le légendaire guitariste de SCORPIONS, première période (résumée sur le superbe album « Tokyo Tapes »).

Officiant dans un registre rock instrumental, on a pu découvrir un guitariste maîtrisant le manche et de belles mélodies instrumentales..

Avec trois albums à leur actif, le trio (avec STEPHANE à la basse, le frère jumeau de FRANCK), nous délivre un aperçu de son talent !

MÖRGLBL @ le Réservoir – Belley (01)

Place déjà aux zinzins de la planète prog’ metal fusion jazz, j’ai nommé
MÖRGLBL.

L’intro de « Cor à cor », avec un son de cor de chasse quelque peu dissonant, annonce « Anarchytektür », titre aux riffs acérés. Cette soirée est placée sous le signe de leur nouvel opus « The story of Scott Rötti » (septième album du groupe) et le trio en jouera quasiment l’intégralité (si on compte juste l’intro du morceau « Cor à cor »).

« Döner d’örgazm » nous délivre un son de guitare bien original avec un petit clin d’œil à GENESIS à sa grande époque prog’ et une référence au maître STEVE VAÏ.

MÖRGLBL @ le Réservoir – Belley (01)

« Dark vâdim » est un moment fort de l’album où CHRIS GODIN nous délivre de belles démos de guitare avec toujours cette belle maîtrise mélodique. « Les légions du rhum » oscille dans un style jazzy fusion prog’ et toujours avec de belles références comme les maîtres du métal progressif, les canadiens de RUSH. Des jeux rythmés mais aussi une mélodie originale au vibrato.

« La lèpre à Elise » et son intro basse groovy se termine dans une pureté guitaristique à la JEFF BECK. S’ensuit le très Zappaesque « Crime minister » et un meddley dédié à KING CRIMSON nous annonce « Panzer kökötier » et ses riffs funky en intro.

MÖRGLBL @ le Réservoir – Belley (01)

« The memory of Scott Rötti » laisse place à un nouveau meddley mais cette fois-ci dédié aux légendaires YES. « Prög töllög », par moments, me fait penser à nouveau à RUSH. « 2 flics amis amish » termine en beauté la saga « The story of Scott Rötti » avec une démonstration de tout le savoir-faire guitare/basse/batterie de la formation. On a aussi droit à un superbe passage batterie dans l’esprit d’un STEWART COPELAND (THE POLICE).

Retour aux précédents opus avec « 22 oz », « Untold stories » tandis que « Mécanismes du temps », titre de leur premier opus (déjà plus de vingt ans !) clôt cette soirée dédiée à la guitare et au groove.

MÖRGLBL @ le Réservoir – Belley (01)

Perso, des semaines après ce concert, je saisis encore de nouvelles subtilités musicales de « The story of Scott Rötti », après plus d’une quinzaine d’écoutes ! Eh oui, quand même !!!

P.S. : Je dédie une mention spéciale à la sympathique équipe du Réservoir !