Tagged: LE BLOGG

BENEATH MY SINS + TALVIENKELI + ALIEN ENCOUNTERS : Live Report @ le Blogg de Lyon – 21 décembre 2017

BENEATH MY SINS @ le Blogg – Lyon

Etant donné que je n’ai pas réussi à revoir les ALIEN ENCOUNTERS en live depuis septembre (soit je n’arrivais pas à me caler sur une de leurs dates, soit la fois où j’avais réussi à me caler, c’est eux qui n’ont pas pu jouer), cette date là, je ne voulais absolument pas la louper. Et ce, d’autant plus que sur l’affiche ce soir, il y a deux autres groupes que je voulais revoir : les lyonnais de TALVIENKELI et les parisiens de BENEATH MY SINS. Cette affiche est vraiment très attrayante… enfin pour ceux qui aiment le prog’ metal, of course !

Bon, pas de neige à l’horizon – en ce moment, c’est le nerf de la guerre – donc direction le Blogg à Lyon ! C’est cool, la voiture sait y aller automatiquement. Garage sur le parking lui aussi automatique. Et, en cette fin d’année, il y a comme un miracle de Noël : je ne suis pas en retard et je suis même en avance !

LIGHT COMES FROM THE ABYSS @ le Blogg – Lyon

Bon le temps de dire bonjour aux copines bien présentes ce soir, de papoter un peu avec mes copains ALIEN et c’est parti pour ma découverte de la soirée, un groupe que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam avec un nom à coucher dehors même en plein hiver, LIGHT COMES FROM THE ABYSS.

LIGHT COMES FROM THE ABYSS @ le Blogg – Lyon

Heu… c’est normal qu’ils ne soient que deux ? Une fille aux claviers et un gars à la guitare… Heu, c’est normal que l’intro ne s’arrête pas et qu’il n’y ait pas de chant ? Ah, c’est du métal prog’ instrumental ! Ah bon ! Heu, sauf que les sample, ce n’est pas trop mon truc.

En plus, on sent que c’est un groupe qui est jeune, voire très jeune, donc Ti-Rickou ne tire pas sur l’ambulance, il faut bien commencer un jour mais là ça se sent vraiment. Ils sont concentrés sur les notes qu’ils jouent. Je ne sais pas si la lumière vient du fond des abysses mais en tout cas moi, ce soir, elle ne m’a pas trouvé. 

En revanche, elle m’a indiqué la voie pour aller me commander un mega hamburger du Blogg !… Et en musique d’ambiance pour manger, c’est pas mal.

Le temps que je finisse mon méga succulent hamburger avec mes frites (pas chers !) – et non je ne suis pas sponsorisé par le Blogg (dommage !) mais c’est vraiment la salle de concert où, dès que je peux, je me garde une place pour leurs hamburgers – et ils ont terminé de jouer.

ALIEN ENCOUNTERS @ le Blogg – Lyon

Ca va être au tour des ALIEN ENCOUNTERS d’envahir la place. Coucou, on est là ! Allez, une petite intro et c’est parti. Bon ceux qui suivent le webzine savent que je ne suis pas forcément impartial avec eux. J’adore leur dernier album et les revoir en live, c’est toujours un moment que j’apprécie.

Allez, ils commencent leur set par des morceaux du premier album avant, bien-sûr, d’attaquer sur des morceaux du petit dernier. Bon de toute façon moi, je les aime tous.

J’apprécie leur ambiance. En plus, ils ont un bon son et comme je le dis souvent, pour le genre de musique qu’ils jouent, c’est vraiment important. La salle est bien remplie ce soir et comme moi profite du set des ALIEN ENCOUNTERS.

Comme d’habitude, ça le fait musicalement et scéniquement. On est transportés dans leur univers et on s’y sent bien. Bon bien-sûr, tout a une fin – sauf la banane qui en a deux (en cette fin d’année, je peux me la permettre celle-là !). Bien content de les avoir revus, surtout que normalement c’est la dernière fois que je les verrais avec cette formation vu que c’est un des derniers concerts du bassiste. Sniff !

TALVIENKELI @ le Blogg – Lyon

Allez, petite pause avant de retrouver TALVIENKELI. C’est marrant, la dernière fois que je les avais vus, c’était déjà ici ! Mais je suis bien content de les revoir avec des morceaux de leur nouvel album, eux-aussi.

Bon, pour eux il y a des petits problèmes sur la voix. Dommage. Jusque là le son était bon, mais là effectivement, il y a un problème sur la chanteuse. Mis à part ça, eh bien moi j’aime bien leur univers musical et j’aime bien leurs nouveaux morceaux.

Comme la première fois, scéniquement ça passe bien, l’ambiance dans la salle est bonne. On se laisse emporter par leur musique.

Je trouve que scéniquement ils ont progressé. Leur line up fonctionne bien. Bref, un bon moment passé avec eux… sauf bien-sûr ces problèmes de voix qui m’ont un peu gâché le truc mais bon, ce n’est pas de leur faute !

BENEATH MY SINS @ le Blogg – Lyon

Allez, dernière petite pause de la soirée avant de retrouver les BENEATH MY SINS. C’est le moment pour les allergiques au chant lyrique d’aller faire un tour sur l’autoroute. Moi, au contraire, je me précipite au premier rang. Et c’est parti ! Bon là eux, c’est clair, la scène ils maîtrisent à donf’. D’entrée de jeu, on prend une grosse baffe.

Scéniquement ça finit d’achever sa mère-grand dans la cage d’escaliers au cas où elle respirerait encore ! Là, ça bouge, ça pose, c’est du show ! Bon, encore une fois, je ne suis pas forcément objectif, j’adore la voix de la chanteuse, je la trouve sublime. J’aime le style et en plus, j’adore leurs morceaux. En live, ça éclate comme des bulles de champagne dans ta bouche. C’est superbe !

Ils nous font une set list basée sur leurs différents albums. Le son est redevenu bon. Pas de problèmes sur la voix – heureusement ! Moi, je suis au paradis des petits hardos… J’entends les anges chanter ! Ils sont sympas cette année, ils ont un beau décolleté !

Bon allez, mon dernier concert de l’année – normalement – prend fin. Juste le temps de papoter un peu avec les groupes avant de reprendre la route.

C’est donc sur une note de metal symphonique que je clos l’année 2017 et cette cinquième année d’existence du webzine. 

Long live Rock’n’Roll my friends !

BENEATH MY SINS @ le Blogg – Lyon

STALLION + HARMORAGE : Live Report au Blogg de Lyon – 07 septembre 2017

STALLION

Ce soir, c’est direction Lyon et le Blogg, pas loin de Gerland. J’aime bien cette salle, c’est pratique pour s’y garer et surtout je sais y allez.

Heu, je crois que je vais être à la bourre… Bah, pas forcément, il y a plein de copains dehors sur la terrasse ! Bien sûr, je dis bonjour et on papote. Au bout d’un moment quand même, je leur demande à quelle heure commence le premier groupe de l’affiche…. Et là, ils me répondent que justement ledit groupe est en train de finir son set ! On ne rigole pas ! Bref, la salle est tellement bien isolée que je ne m’étais pas aperçu qu’il y avait un groupe en train de jouer. Sniff. Louper un groupe sans m’en apercevoir, ça c’est fait.

HARMORAGE

Bon du coup, on papote encore un peu mais je rentre vite pour ne pas louper le deuxième groupe. Voilà, c’est bon. Ce sont les lyonnais de HARMORAGE. Je les avais, on va dire entre aperçus dans un fest très tard dans la nuit et pas forcément dans les meilleures conditions possibles. J’avais quand même trouvé ça assez violent et j’avais été perturbé par la voix. Depuis, j’ai lu qu’ils faisaient dans du heavy metal mais bon, là, c’est plutôt du heavy burné, voir du metal limite extrême quand même !

Le chant est en français… même s’il est difficilement audible. Il y a un problème sur la voix, on ne l’entend presque pas ! Vu que c’est la deuxième fois que ça me le fait, je ne suis pas sûr que ça vienne de la sono en fin de compte.

Sinon, musicalement, ce n’est pas mal. Même si j’en rajoute une couche, j’ai vraiment du mal avec la voix en décalage pour moi avec la musique. J’avoue que je m’attendais à du un peu brutal mais là c’est juste un truc heu.. trop brutos pour moi.

En revanche, les musiciens sont aux taquets, à fond même, version « les freins, c’est pour les lâches » et ça c’est un bon point.

Mais bon, ce n’est quand même pas mon truc et au bout d’un moment je décroche. Au bout de quelques morceaux, je vais dehors rejoindre les copains qui ont craqué avant moi (pas de noms, je protège mes sources, lol !).

STALLION

Bon, juste le temps de manger un petit hamburger mega top bon du Blogg (juste un petit … bon d’accord, il n’y avait plus de double !) et c’est reparti pour le dernier groupe de la soirée, les allemands de STALLION et leur heavy speed thrashant !!

Visuellement, on est partis pour remonter le temps et on s’arrête aux années 80. Les musiciens sont parés de bracelets à clous,  de ceintures cloutées, de cartouchières. Le chanteur a un beau moule burnes rayé. Donc visuellement, on y est !

Et musicalement aussi ! Du speed heavy thrash avec la voix qui va bien, des morceaux à te faire headbanger à te niquer la nuque – chose que le public du Blogg fait très bien d’ailleurs. Les musiciens sont à fond dans l’univers speed metal, ça bouge à mort, ça pose un peu… et ça bastonne toujours ! Et bien-sûr, comme à l’époque, la voix est audible et très claire et leurs morceaux sont parfaits pour ça. Tiens au fait, le son s’est vraiment amélioré.

La setlist est composée par les titres de leurs albums et en live ça déboîte bien sa mère-grand dans les orties !! En plus, les paroles sont bien et, sans équivoque possible, elles se positionnent contre le fascisme.

Bref, du metal speed comme on l’aime. C’est bien fait, sur scène ça bouge toujours, ils sont vraiment dans leur univers. Eh oui, c’est ça le speed metal !! Ca fait du bien d’en prendre une bonne dose car, à part au Rising Fest de Dijon, ce genre de groupe n’est que rarement programmé. En plus, après avoir assisté aux concerts de BLAZING WAR MACHINE et de JINJER, c’est presque de la comptine pour enfants ! Dire qu’il y a trente ans, on trouvait ça violent, lol !!

Bon, j’avoue que même si je prends plaisir à venir écouter STALLION, ce n’est pas forcément non plus le style que je me passe en boucle à la maison. Je prends plaisir à les écouter ce soir mais ça s’arrête un peu là.

Allez, c’est terminé. Séance rattrapage de discographie et séance photo avec le groupe. Les STALLION sont heureux d’être là, ils discutent et prennent la pose sans hésiter. C’est clair qu’ils sont adorables et très dispos !

Il est temps de reprendre la route, surtout que j’ai un album de STALLION pour rendre le chemin plus court !

Un grand merci au Blogg pour leur soirée metal gratuite !! Et à la prochaine, les copains !!

STALLION

EVE’S BITE + VAE VIKTIS + CORKAGE : Live Report @ Le Blogg de Lyon – 14 avril 2017

EVE’S BITE

Bon, comme j’ai loupé la release party de leur dernier EP à Saint-Etienne et que le Blogg, ça me fait moins loin, je décide d’aller voir les copains de EVE’S BITE ce soir. En plus, sur l’affiche il y a deux autres groupes avec eux, dont les lyonnais de VAE VIKTIS que je veux voir live depuis un bon bout de temps et que j’ai, par un mauvais concours de circonstances, raté à chaque fois ! Donc c’est l’occasion de rompre la malédiction. « Tu vois chérie, ce n’est pas juste aller faire un report, c’est une mission ! ». « …. ». « Oui, je sais où je me la colle ma mission ! ».

Bon, go on the road again direction Lyon. Et… même pas de bouchons, même un petit ! Du coup, comme là-bas je me gare fastoche, je suis même en avance. Si, si.

Bon là, je suis même trop en avance. Les EVE’S BITE sont en train de manger. J’en profite pour papoter avec les VAE VIKTIS. En tout cas, déjà, ils sont méga cool (j’espère que leur prestation va me plaire sinon je suis dans la daube, moi !).

CORKAGE

Allez, c’est parti avec CORKAGE pour ouvrir les hostilités. Alors la question. On est dans du heavy instrumental bizarre parce que c’est fait pour une voix et il n’y en a pas. Ah, voilà l’explication : le chanteur n’est pas là et du coup ils jouent les morceaux sans chanteur. Ca me fait vraiment un drôle d’effet car je cherche à quoi la voix doit bien pouvoir ressembler… si c’est une voix heavy, doom, une grosse voix méchante ou une voix sous hélium ? Bref, je reste perplexe et frustré (j’aurais la réponse après leur set : un peu tout ça !).

Bon, les musiciens s’en sortent plutôt bien vues les conditions, en plus le son n’est pas terrible ce soir. Et donc à la fin du set, je me dis qu’il faudra que je les revois avec leur chanteur… ou pas !

VAE VIKTIS

Allez petit Jedi, c’est le moment de vérité, VAE VIKTIS monte sur scène. Eux, ils ont leur chanteur mais il a des problèmes de micro (attention, malédiction des chanteurs en cours, danger !). Changement de micro et c’est reparti.

Euh le son n’est vraiment pas glop ce soir, surtout sur la voix. Malédiction toujours en cours. Mais bon leur heavy metal lui est méga bon et bigrement efficace.

Les morceaux te font bouger les cheveux tous seuls. C’est du heavy classique chanté en anglais comme je l’aime. Les musiciens sont à donf et le public présent (malheureusement en petit nombre) va prendre sa dose de heavy qui fait du bien à l’esprit et te nique la nuque.

Moi je suis heureux comme un poisson dans l’eau. Je découvre en live leurs morceaux et je comprends tout le bien que j’avais entendu sur ce groupe. Un mélange heavy metal avec une voix un peu à la METALLICA par moment, de la mélodie et de la puissance. Fait par des musiciens qui ne veulent pas être les rois du métal mais qui donnent tout ce qu’ils ont dans leur musique avec fun et passion. Et qui ne se la pète pas poseurs !

Je ne regrette vraiment pas d’être venu, moi, car j’ai découvert VAE VIKTIS et que ça a un putain de goût de reviens-y. Et en plus, je ne suis pas dans la daube, lol !!!

Bon, là c’est la pause hamburger trop bon. Ben oui, pour reprendre des forces. Je vois les filles prendre possession des premiers rangs (deuxième effet Kiss Cool du glam metal), ça annonce l’arrivée éminente des copains stéphanois de EVE’S BITE et de leur heavy glam.

EVE’S BITE

Et c’est parti comme d’habitude sur les chapeaux de roue. Ils ne sont pas venus là pour faire figuration mais bien pour nous niquer la nuque ! Let’s go ! Et d’entrée de jeu, ils réussissent leur challenge. Putain que leurs morceaux sont efficaces ! Ca fonctionne comme une balle entre les deux yeux ! Bien sûr, ils vont accentuer la pression, au grand plaisir des copines.

A chaque fois que je les revois sur scène, je suis toujours impressionné par leur progression qui est vraiment ascendante. Ils sont de plus en plus à l’aise scéniquement et l’effet est instantané.

Bon, OLIVIER doit porter un gri-gri car la malédiction du chanteur n’a pas frappé sur lui. Il n’a pas de problème mais de toute façon, ils s’en foutent, ils sont là pour jouer et pour faire la fête avec le public. Ce que j’aime vraiment chez EVE’S BITE c’est qu’ils forment un tout homogène et cohérent. Et que à chaque prestation, quelque soient les conditions, ils se donnent à 100 %.

Encore une fois, ce soir ils ont remporté de nouveaux fans et franchi un nouveau palier avec un set est assez court mais intense.

Il est déjà tard mais je prends quand même le temps de papoter avec les copains, de dire à bientôt aux VAE VIKTIS et que la prochaine fois on se fait une interview. Je laisse les copains d’EVE’S BITE aller terminer l’after sans moi mais le temps que je dise au revoir à tout le monde, je sens que l’after d’EVE’S BITE va être compromise car des abrutis leur ont piqué les baguettes… de leur voiture. Dommage que leur dernier souvenir de cette soirée soit une galère.

Moi, je monte dans ma voiture et je mets enfin le CD de VAE VIKTIS à fond dans la caisse. La route va être moins longue, rock’n’rooooll !!

 

ALEX CORDO + AMON SETHIS : Live Report au Blogg de Lyon – 20 octobre 2016

alex-cordo-1

ALEX CORDO

Comment résister à une affiche placée sous le signe du métal prog ?Moi, je ne peux pas. Donc direction Lyon et plus particulièrement le Blogg !

Comme j’ai entré l’adresse du site dans mon GPS, c’est enfantin et je pars confiant. Heu… ou pas ! Ce foutu engin me dit : « Vous êtes arrivé »… en plein milieu d’un chantier ! Bon, je ne dois pas être loin mais si ça continue, je vais finir par être à la bourre, moi.

talvienkeli

TALVIENKELI

Eh non ! Je suis trop fort ! J’arrive juste pour le début du premier groupe. TALVIENKELI est un groupe qui oeuvre dans du métal symphonique avec chanteuse. Il y a aussi une fille à la basse d’ailleurs. On a droit, bien-sûr, à du métal symphonique avec un chant plutôt lyrique et ils nous jouent des morceaux de leur futur album.

J’aime bien leur style. On n’est pas dans des morceaux redondants. En plus, la chanteuse a une superbe voix mais n’en fait pas trop. Juste le parfait équilibre. Je voulais les voir en live depuis quelques temps et je ne le regrette pas.

talvienkeli-2

TALVIENKELI

C’est bien joué et les morceaux sont sympas. Bref, ça donne envie… bon évidement quand on aime le style – sinon autant aller jouer au zoo dans la cage des tigres ! Moi, j’en redemanderai plutôt. J’aime beaucoup leur ambiance musicale, leurs morceaux et la voix de la chanteuse.

Scéniquement, on sent que c’est encore un peu jeune mais c’est en tout cas, pour moi, un groupe à suivre… Surtout qu’ils vont nous livrer bientôt leur nouveau petit CD !

Voilà une soirée qui commence bien ! Petite pause en attendant le prochain groupe.

uncertain-continuity

UNCERTAIN CONTINUITY

L’attente est de courte durée.  C’est maintenant au tour de UNCERTAIN CONTINUITY de monter sur scène. Changement total de style. Il n’y a pas de chanteuse… ni même de chanteur. C’est de l’instrumental pur. On est dans la famille SATRIANI est mon ami ou bien dans de la musique pour accompagner les images du Paris Dakar.

C’est bien joué pourtant mais plus typé jazz-rock que métal. Après, effectivement comme souvent dans ce style, le plus important est la musique et pas la prestation scénique. Quoiqu’il en soit, ça joue, même si c’est un peu trop technique pour moi.

uncertain-continuity-3

UNCERTAIN CONTINUITY

Donc, je vais aller m’asseoir pour mieux en profiter. En plus au Blogg, ils on des méga fauteuils ! Trop bien! Je pense vraiment que j’apprécierais plus la musique de UNCERTAIN CONTINUITY sur CD quand je suis au volant de ma voiture. 

Allez, re-pause. Et là, cruel dilemme : hamburger or not ? Heu, comment ça, j’ai déjà mangé ? J’avais oublié ! Oups !!

amon-sethis-1

AMON SETHIS

Comme les sets sont assez courts, je ne vais pas attendre longtemps. Et c’est au tour des grenoblois de AMON SETHIS de monter sur scène. Changement total d’ambiance. D’abord visuellement. JULIEN, le chanteur, arrive habillé en noir avec un masque noir sur le visage. Devant lui, il y a un pupitre en feu. Musicalement, on est dans du heavy métal prog’, branche ancienne Égypte.

Et d’un coup, ça réveille ! Bon, c’est vrai, j’avoue : je craque pour ce groupe ! Et encore une fois, je pars avec eux dans leur monde de pharaons. Ils ne se contentent pas de jouer de la musique, ils nous racontent une histoire. Ils vont piocher dans leurs albums et alternent les morceaux qui te déboîtent la tête et belles balades. C’est méga bien mené et efficace.

amon-sethis-3

AMON SETHIS

En plus, le son est très bon et le public bien présent pour un jeudi soir réagit très bien. Il y a une vraie bonne ambiance. Lorsqu’ils les AMON SETHIS nous disent qu’il ne reste qu’un morceau, on n’est pas d’accord, on en re-veut, nous, des histoires de pyramide ! C’est trop bien !

…Et donc forcément trop court. Personnellement, je trouve que c’est de mieux en mieux à chaque fois que je les voie.

Allez, un dernier petit morceau pour la route. La basse six cordes et la guitare sont à l’honneur pour une partie très MAIDEN de folie. Il y a déjà une heure qui vient de passer ! Putain, ça va trop vite parfois !

Dernière pause de la soirée. Je ne regarde volontairement pas du côté du « c’est bon » hamburger, surtout avec les frites ! Mais en même temps, j’ai mangé léger et super tôt…

alex-cordo-2

ALEX CORDO

Sauvé ! ALEX CORDO monte sur scène. Allez, on rechange d’ambiance. Retour dans la famille instrumental SATRIANI est mon copain.

Là, il y a carrément trois guitaristes et d’entrée de jeu, je rentre dedans car on n’est pas dans de la musique pour musiciens, dans un déluge de notes pour épater la galerie. Les morceaux sont méga mélodiques, très beaux et fluides. Les solos ne sont pas balancés au petit hasard la chance mais sont le morceau.

Voilà de l’instrumental comme je l’aime !

Evidemment, je vais penser à JOE SATRIANI mais le SATRIANI de « Surfing with the alien » car tous les morceaux passent comme une lettre à la Poste. C’est beau et agréable. On ne ressent pas le manque du à l’absence de chanteur.

alex-cordo-4

ALEX CORDO

En plus, tous les musiciens sont parfaits. Le son est méga bon, et musicalement c’est au top.

Après bien-sûr, leur prestation scénique – comme souvent dans le style – est surtout basée sur la musique, mais bon je suis tellement pris dans leur musique que ça passe au second plan. Ils nous jouent les morceaux de leur CD et c’est vraiment une très bonne surprise que ce groupe dans un style qui peut s’avérer très casse-gueule.

ALEX CORDO et les siens ont réussi haut la main à me faire passer un excellent moment.

Bon allez, il est tard. Le temps de dire au revoir aux copains, de prendre congé des AMON SETHIS – que je revois le 16 novembre en première partie de MYRATH – et je suis parti.

Et pour la route, je vais la faire avec la musique d’ALEX CORDO et son CD « Origami », of course ! La route va me sembler plus courte !

alex-cordo-3

ALEX CORDO

 

BILAN DE LA SOIREE

talvienkeli-3

 

 

TALVIENKELI

Découverte live pour moi. J’ai bien aimé leurs nouveaux morceaux et la voix de la chanteuse. J’ai hâte de découvrir leur nouveau CD.
Un groupe à suivre et à revoir en live.

uncertain-continuity-2

 

 

 

 

 

UNCERTAIN CONTINUITY

Le groupe le moins métal de la soirée. Un côté jazz-rock, un style très « musique pour musiciens » difficilement accessible aux non-initiés. C’est bien fait mais pas ma pinte de houblon.

amon-sethis-2

 

 

 

AMON SETHIS

Le groupe a encore fait une grosse prestation ce soir. Ils ont encore pris une autre stature. Un groupe à part dans le monde du métal français de part leur contexte. Et en live, ça ressort encore plus. Ils sont vraiment dans leurs morceaux. Ils ne se contentent pas comme bien d’autres de les jouer mais ils les vivent !

alex-cordo-5

 

 

ALEX CORDO

Encore une découverte live pour moi ce soir et j’ai pris une grosse baffe ! Et pourtant, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’est pas facile de m’épater dans ce style ! Mais il l’a fait ! ALEX CORDO est un putain de guitariste mais il ne cherche pas à nous en mettre plein la vue, ni scéniquement, ni musicalement. Il joue comme si c’était facile et intègre vraiment tous ses musiciens. Je le redis, il m’a mis une grosse baffe avec ses morceaux qui sont à la fois beaux, énergiques, mélodiques, et cela malgré le fait qu’il n’y ait pas de chant ! On peut les fredonner et on s’en rappelle. Et ça, c’est extrêmement rare, même chez les plus grands spécialistes du genre. Et si vous pensez que j’en fais trop, je vous assure que non… alors, allez l’écouter !

 

 

LE BLOGG

logo-png-nu4rwpCool, leur soirée métal gratuite le jeudi soir !
Cool, leur grand parking juste devant la salle ! 
Cool, leurs gros hamburgers pas chers et leurs frites pas grasses !.
Cool, leur qualité de son pour les groupes !
Long live rock’n’roll le Blogg !!
Un petit PS : juste si vous aviez du café, ce serait top mais bon, je chipote.