Tagged: SILVERTRAIN

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Après le Leym’Fest il y a quelques semaines, c’est le tour de l’édition 2018 des Poul’Hard de Bresse. C’est un autre petit festival incontournable de la rentrée et j’essaie de ne pas louper. En plus, je sais où c’est et je m’y gare fastoche.

Euh René, ça fait longtemps que tu n’avais pas rigolé… J’arrive malheureusement en retard pour le premier groupe. RENEGAT MARGINAL, les locaux, oeuvrent à priori plutôt dans un style hardcore. Trop triste, moi !

SALHEM @ Poul’Hard de Bresse 2018

La bonne nouvelle, c’est que je suis forcément aux taquets pour l’arrivée de SALHEM sur scène ; un SALHEM remanié pour l’occasion avec l’incontournable bassiste MARKUS FORTUNATO en remplacement VIP.

Et d’entrée de jeu, la présence de MARKUS, ça apporte. Déjà scéniquement, c’est clair. En plus, le son est très bon aujourd’hui. La voix de TITI COLLET passe parfaitement et je ne sais pas si c’est lié à ce que MARKUS apporte, mais je trouve que les morceaux sonnent mieux.

La cover de LAVILLIERS, efficacement exécutée, réveille tout le monde. Les morceaux du dernier album sont aussi très efficaces en live. SALHEM joue à domicile, ils sont donc comme en famille. Et dans le cas présent, la famille a vite adopté le nouveau bassiste !

Allez, petite pause. Crêpe or not crêpe ?

SILVERTRAIN @ Poul’Hard de Bresse 2018

Je garde la crêpe pour plus tard car c’est maintenant l’heure de retrouver SILVERTRAIN sur scène. Là aussi, il y a eu du changement et pas seulement le bassiste ! En effet, c’est tout le groupe, à part PHIL YBORRA le leader historique, qui a changé.

Dans ces cas-là, il y a toujours un truc bizarre qui se produit : on voit les choses à travers le prisme de la comparaison, et notamment  avec le dernier live auquel on a assisté.

C’est sûr que visuellement le bassiste et le guitariste d’avant couraient partout et avaient une excellente prestation scénique. Les nouveaux venus sont peut-être un peu moins flamboyants mais en tout cas, ils sont très en place et ils sont eux-aussi à l’aise sur scène.

SILVERTRAIN @ Poul’Hard de Bresse 2018

La surprise vient de la set list qui, en opposition à la set list des concerts passés, fait la part belle aux anciens albums du groupe… et fait l’impasse sur le dernier album ! Moi, évidement, je suis super content d’entendre en live des morceaux que j’adore depuis longtemps.

En plus, les petits nouveaux du groupe ont vraiment intégré et compris l’esprit de SILVERTRAIN.

PHIL est heureux comme une mouche sur un verre de bière. Le public présent devant la scène apprécie la prestation de ce SILVERTRAIN sur-boosté et sur-motivé. Ils nous prouvent encore une fois que, malgré les aléas de la vie d’un groupe, SILVERTRAIN est non seulement là, mais qu’il est bien là… Et qu’en plus, il est décidé à nous accompagner pendant encore de nombreuses années ! Message à ceux qui n’aimaient pas le line up précédent, j’ai une nouvelle les gars : SILVERTRAIN is back !

BACK ROADS @ Poul’Hard de Bresse 2018

Re-petit entracte avant de retrouver les copains de BACK ROADS. Je suis content car, comme ça fait un petit moment que je n’ai pas pris ma dose de hard blues des familles, ça me manquait.

SYLVAINE DESCHAMPS-GARCIA la chanteuse, FABRICE DUTOUR et CHRISTOPHE OLIVERES les guitaristes, ainsi que FRANCK MORTREUX à la basse sont aux taquets.

Les BACK ROADS ont eux-aussi vécu un changement de line up, leur batteur ne pouvant plus faire partie du groupe pour cause de départ à l’autre bout du monde (bonne route à lui !). Ca va me faire drôle car je les ai toujours connu avec la même formation. Le nouveau batteur a un jeu de batterie différent et il s’est bien adapté. Et en plus ce soir, c’est son baptême du feu.

BACK ROADS @ Poul’Hard de Bresse 2018

Le changement ne perturbe pas nos copains. Moi, de toute façon, je suis fan. J’adore leurs jeux de guitares, leurs solos et bien-sûr la voix de SYLVAINE, rauque et parfaite pour les morceaux. Je n’ai qu’une hâte, c’est qu’il nous sortent bientôt un nouvel opus car les BACK ROADS, c’est vraiment du lourd. Et, il faut le dire, c’est aussi un des rares groupes français dans cette catégorie.

Voilà les festivals que j’aime, moi : des groupes que j’aime et dans des styles que j’aime ! En clair, j’aime bien l’ouverture mais quand ça reste groupé !

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Allez, pour terminer la soirée ce n’est rien de moins que ÖBLIVÏON qui prend la scène d’assaut ! Pour les extra-terrestres du metal, ÖBLIVÏON c’est JO et DAVID AMORE, STEPHANE RABILLOUD (tous ex-NIGHTMARE), MARKUS FORTUNATO (EX MZ, FORTUNATO, etc, etc – même moi j’ai du mal à suivre !) et FLORIAN LAGOUTTE. On n’a donc effectivement pas à faire à des lapins de cinq semaines.

Pour ceux qui ne connaissent absolument pas OBLIVION, on va dire qu’il y a une base NIGHTMARE présente et une touche heavy. Et bien-sûr, un petit côté DIO. Voilà. Après, allez écouter !

Comme d’habitude, on va avoir droit à une set list composée des morceaux de leur (pour l’instant) unique album et des morceaux de NIGHTMARE. Ca donne une set list très efficace.

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Scéniquement, ÖBLIVÏON, ça le fait. MARKUS, bien qu’il en soit à son deuxième set de la soirée, est frais comme un gardon. STEPHANE et FLORIAN ne sont pas non plus en reste au niveau scénique.

JO, lui, est comme à son habitude impérial. Après, avec les chanteurs, c’est toujours pareil, il y a les gens qui aiment leur voix et ceux qui y sont réfractaires. Moi je fais partie de ceux qui adorent la voix de JO, même si – et c’est mon petit bémol de la soirée – le son est fort et la voix un peu trop aiguë. Mais bon c’est pour chipoter car ÖBLIVÏON a encore une fois rempli sa mission. Et de quelle manière !!

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

Le public, malheureusement un peu restreint cette année, en a pour son argent. Je trouve pour ma part que cette édition 2018 des Poul’Hard de Bresse est vraiment très réussie ! En tout cas, vu le nombre de sourires banane aux stands merch’ des différents groupes, les copains présents ne sont pas prêt de l’oublier ! 

C’est le genre de fest où j’ai toujours du mal à partir car – non, je ne suis pas bavard ! – j’ai toujours des copains avec qui j’aime papoter et des groupes que j’ai du mal à quitter.

SYLVAINE, on continuera notre conversation la prochaine fois, lol !!

ÖBLIVÏON @ Poul’Hard de Bresse 2018

SILVERTRAIN + SILVERWIND : Warm Up du Metal Thunder Jackets, vol.1 @ le Rock’n’Eat Live de Lyon – 09 mars 2018

SILVERTRAIN @ Rock’n’Eat Live Lyon

Bon, avec Steve*74 et Seb 747, on vient de s’apercevoir que faire le report de la soirée warm up du Metal Thunder Jackets alors que le webzine est co- organisateur de la date, c’est un peu comme jouer le même match en étant dans les deux équipes : c’est compliqué.

Je vais donc juste faire un petit report en mode restreint.

Allez, l’action se passe au Rock ‘n’ Eat Live de Lyon qui nous a accueilli pour cette soirée qui est en gros une soirée de lancement (en retard, lol !) du Metal Thunder Jackets. L’entrée se fait sur donation avec un petit cadeau aux Gentils Donateurs – même à celui qui a jugé bon de verser dix centimes (oui, oui, vous avez bien entendu !). Il y a des enveloppes en mode tombola immédiate pour faire gagner des CDs et de précieux sésames pour le concert du 21 avril au CCO de Villeurbanne.

Cette soirée est placée sous le signe de l’argent car ce soir il y a deux silver : SILVERTRAIN et SILVERWIND qui ont répondu présents pour jouer pour le warm up.

ULTIMATE @ Rock’n’Eat Live Lyon

Bon, ce sont les locaux de ULTIMATE qui ouvrent les hostilités. Ils sont jeunes, ils sont motivés, ils ont envie de jouer. C’est plutôt bien fait dans le style hard heavy. Ils ont déjà un beau stand merch’ et c’est déjà un bon début. Après, et bien j’ai résumé plus haut : c’est jeune tout ça. Il leur reste à travailler leur prestation musicale tout comme ils ont travaillé leur stand merch’.

Leurs copains présents sont contents… enfin ceux qu’ils avaient prévenus car les bougres s’étaient bien gardé de nous dire qu’ils faisaient leur release party dans quinze jours sur une péniche de Lyon !! Comment j’ai un peu les boules sur ce coup-là ! Surtout qu’on a refusé des groupes émérites parce qu’ils avaient une date trop proche dans le périmètre !! Allez, on va dire que c’est un oubli de leur part…. Quand je vous disais plus haut que c’est dur d’être objectif !!

SILVERWIND @ Rock’n’Eat Live Lyon

Bon, retour sur la suite. Et c’est SILVERWIND qui monte sur scène. Ils sont bien-sûr, comme toujours, excellents. ANTOINE n’a pas changé de voix en changeant de groupe (il était ici avec sa formation ELECTRIC SHOCK il y a quelques jours).  Avec SILVERWIND, ça le fait aussi. J’aime leurs morceaux et leurs compos sont parfaites en live. Ils sont dynamiques et leur envie de jouer et de s’éclater en live fait bien-sûr mouche auprès du public. Wouah, content qu’ils aient joué sur cette soirée, moi !

Pendant ce temps, pour deux euros, il y en a un qui est heureux. Il vient de gagner dix CDs, une place pour le 21 avril et une peau de batterie signée par les groupes à l’affiche du 21. Il est heureux, et il le crie fort !! Du coup, on est nous aussi super contents pour lui.

Allez, c’est l’heure pour SILVERTRAIN de conclure cette soirée. C’est la première fois que le nouveau SILVERTRAIN passe à Lyon. Ils nous amènent dans leurs bagages des morceaux tout beaux, tout frais de l’album dont ils font la release ce soir ! Et ils sont visiblement heureux de nous le présenter.

La nouvelle formule de line up est mega efficace en live. Le guitariste et le bassiste bougent, sautent, s’éclatent à fond. Malgré la taille de la scène, le batteur n’est pas en reste… mais bon, lui il ne peut pas se balader avec sa batterie !!

PHIL YBORRA le chanteur retrouve une deuxième jeunesse avec eux. Bon, moi j’aime sa voix. Steve*74 et Seb 747 sont plus mitigés sur sa voix nasale à la OZZY (pourtant OZZY, Steve !!!). Les morceaux sont eux-aussi bien accueillis par le public (public qui commence à être un peu moins nombreux, heure de fin des transports en commun oblige). Bon set pour SILVERTRAIN, bonne prestation et bonne fin de soirée.

SILVERTRAIN @ Rock’n’Eat Live Lyon

Pour compléter ce bilan, merci aux plus de cent trente personnes qui on répondu présent, aux groupes SILVERTRAIN et SILVERWIND qui sont venus de loin, aux copains qui nous soutiennent, au Rock’n’Eat Live et aux labels (M&O Music, Inferno Records, Replica Records, Fastball Music, Brennus Records et Listenable Records) qui nous ont offert des goodies pour la soirée !!

Allez, on se retrouve le 21 avril 2018 au CCO de Villeurbanne pour le 1er Metal Thunder Jackets !! Long live rock ‘n’ roll, my friends !

PS : pour ceux qui n’étaient pas là, voici le lien de la billetterie :

https://www.weezevent.com/metal-thunder-jackets

sinon vous pouvez aussi acheter de vrais billets au shop Adipocère de Bourg-en-Bresse !

 

GALERIE PHOTOS SILVERWIND

GALERIE PHOTOS ULTIMATE

GALERIE PHOTOS SILVERTRAIN

SILVERTRAIN + LOOKING FOR MEDUSA : Live Report @ Les Arts dans l’R de Peronnas – 25 octobre 2017

SILVERTRAIN

Aujourd’hui, je suis content. Même triplement content. Premièrement, je vais en concert pas loin de ma base, dans une salle cool où je ne vais pas souvent, deuxièmement, je vais revoir mes copains de SILVERTRAIN que je n’ai pas vus avec leur nouveau line up et troisièmement, je vais enfin pouvoir revoir en live LOOKING FOR MEDUSA sans à avoir faire des heures de route ! Si Ti-Rickou ne vient pas à toi, viens à Ti-Rickou !!!

Bon, je vous imagine déjà penser que je vais quand même me démerder pour louper une partie du set de MEDUSA… Que nenni, bande de mauvaises langues ! Je suis même en avance !! Eh oui… J’ai donc le temps de dire bonjour aux groupes, de dire bonjour aux copains et copines et à RAPH et LAETITIA les patrons des Arts dans l’R qui nous accueillent ce soir.

LOOKING FOR MEDUSA

Le temps de s’installer confortablement sur une chaise – ou un fauteuil au choix – et LOOKING FOR MEDUSA arrive sur scène. Bien sûr, je n’en loupe pas une miette ! D’entrée de jeu, je sais que ça va le faire. Que ce soit sur leurs anciens morceaux ou sur les nouveaux (un nouvel album doit bientôt sortir), je m’éclate comme un petit fou. Il faut dire que j’ai eu un véritable coup de foudre pour ce groupe, aussi bien au niveau des compos que de l’interprétation ou de la voix d’OLIVIER, le chanteur.

Musicalement, on va dire qu’on est dans du hard-rock avec, suivant les morceaux, diverses influences. Mais de toute façon, ça passe toujours très bien. J’ai un petit bémol pour un morceau en français un peu dans le style de TRUST moderne (mais bon OLIVIER n’a ni chemise à fleurs ni bob sur la tête). Pas que ce morceau soit mauvais mais j’apprécie moins cette direction. Sinon, les nouveaux morceaux donnent vraiment envie d’avoir l’album.

LOOKING FOR MEDUSA

Scéniquement, les musiciens profitent de cette superbe scène pour pouvoir s’exprimer et malgré le fait que la salle ne soit pas blindée, l’ambiance est très bonne. Comme d’habitude, le public assis, ça fait bizarre ; ce n’est effectivement pas la même chose, mais perso je trouve que ça donne un côté « concert en famille » que j’apprécie beaucoup.

Les LOOKING FOR MEDUSA ont un coeur gros comme ça. Ils dédicacent une reprise du Thundertrucks » d’AC/DC (fait méga rare pour les MEDUSA qui font rarement des covers… sauf en les arrangeant totalement à leur sauce). Mais là, c’est spécialement pour PHIL YBORRA, le chanteur de SILVERTRAIN qui vient d’apprendre quelques heures avant le concert le décès de son père. Ils demandent au public de bouger et de se lever. PHIL vient sur scène pour chanter et les serrer contre lui. C’est un vrai moment d’émotion.

Les lumières se rallument pour le changement de plateau. Moi, j’en profite pour savoir où en est l’album de MEDUSA car effectivement, je suis impatient du coup ! Bien sûr, je chroniquerai cet album dès que je l’aurais !

SILVERTRAIN

C’est l’heure pour SILVERTRAIN de monter sur scène. Pour PHIL, quoiqu’il se passe, il joue. En parlant avec lui, il m’a dit qu’il n’avait jamais annulé un concert de SILVERTRAIN et vues les circonstances présentes, je lui tire un grand coup de chapeau… Surtout quand on sait que certains musiciens se permettent d’annuler un concert parce qu’ils sont mal lunés ou que leur copain a été méchant. Je ne sais pas vous, mais moi, ça renforce mon respect.

Allez, comme dit l’adage, show must go on, c’est parti ! La dernière fois que je les avais vus, le batteur et le bassiste actuels n’étaient pas les mêmes. Je suis donc curieux de voir le groupe en action et ce que ça va donner.

SILVERTRAIN

Et encore une fois, ça part fort !… Et ça le fait ! Les deux bougres, ils les ont bien trouvés ! SEBASTIEN HINDERSCHIETT, le bassiste est un vrai lapin Duracel monté sur ressorts. Moi, je suis un peu dégoûté parce que chaque fois qu’il saute (et il saute haut !), je n’arrive pas à le choper en photo ! Et putain, ça déménage !

Musicalement, rien à dire, ça le fait grave. En plus, avec son compère derrière les fûts (ALEX DUMAS), c’est une section rythmique très efficace. On s’en rend compte sur les nouveaux morceaux d’un album qui doit sortir très très bientôt, c’est parfait ! Le guitariste, lui je le connais ! FLORIAN MERINDOL maîtrise parfaitement son instrument et l’alchimie fonctionne à fond avec les nouveaux membres du groupe.

PHIL, avec ce sang nouveau, ça fonctionne aussi très bien. Bon, il faut avouer que moi, j’aime sa voix ! Après, sur les nouveaux morceaux, j’ai trouvé qu’il prenait une intonation un peu en voix de nez à la OZZY OSBOURNE et que sur ces morceaux, rien à dire, ça fonctionne. Surprenant le virage, mais ouais, ça le fait ! C’est à la fois moderne et hard et vraiment en live, ça dépote.

On va avoir la chance d’entendre pas mal de morceaux de leur futur album et quelques morceaux de leurs albums précédents. Eux aussi, tout comme les LOOKING FOR MEDUSA, sont méga heureux de jouer et PHIL est encore plus heureux de rejouer aux Arts dans l’R. Le public toujours bien installé n’en perd pas une miette. C’est vrai qu’on n’a pas trop l’habitude d’assister à un concert assis, mais quand c’est le cas, on apprécie bien.

Comme toujours dans ces cas-là, le temps file à la vitesse de ma grand-mère en overboard dans la salle de bain.

SILVERTRAIN et LOOKING FOR MEDUSA

Bien-sûr, SILVERTRAIN ne va pas clôturer le concert comme ça, ils font venir les MEDUSA sur scène pour faire une photo groupée avec eux. C’est ça SILVERTRAIN, une véritable générosité dans la musique et dans la vie.

Dès la fin du concert, on retrouve les deux groupes à leurs stands merch’ pour poursuivre la soirée. Pour l’after, je le garde pour moi !!!

Un grand merci à LAETITIA et RAPH pour avoir programmé et maintenu cette soirée. Un grand merci aux LOOKING FOR MEDUSA et SILVERTRAIN d’être venus jouer et bien sûr un spécial merci à DOM et PHIL.

Long live rock’n’roll my friends !!!

SILVERTRAIN

Incoming search terms:

  • medusa

SILVERTRAIN, le phoenix : Interview Vidéo

 

Il m’avait été impossible de faire l’interview de SILVERTRAIN lors de leur concert à Saint-Etienne, je profite donc de leur passage aux Arts dans l’R de Peronnas pour le réaliser.

L’occasion pour PHIL de nous présenter sa nouvelle bande et de nous donner des scoops !

Bref, une interview comme je les aime, pleine de passion et bien sûr de rock’n’roll !!

 

Réalisation Vidéo : PHIL BARON. Un grand merci à lui !!!