STICKY BOYS + PLEASURE ADDICTION + RAKEL TRAXX : Live Report à la Tannerie de Bourg-en-Bresse (13 avril 2013)

rakel traxx 1

Allons bon ! Ce soir la Tannerie a été transformée en temple glam-rock par les bénévoles ! Des soutien-gorges pendent du plafond, des guitares gonflables sont accrochées aux murs, et une guirlande électrique « MAGIC GLAM ATTACK » donne le  ton : la soirée va être fun !!

Après une démonstration de air guitar (plutôt en air group), les RAKEL TRAXX prennent la scène d’assaut et ouvrent les hostilités avec leur sleaze qui dépote et ils vont nous prouver qu’ils n’ont pas fait le déplacement de Marseille pour rien ! Ils y vont à donf !!

Leur glam sleaze est vraiment made in bien à eux ! Son côté heavy est percutant, les morceaux sont bien rodés maintenant et tapent juste. Bref, le temps passe très vite, trop vite. Une très bonne entrée en matière. Au moins, on est dans le bain direct !

 rakkel traxx 2

 

rakkel traxx 3

 

rakel traxx 5

rakel traxx 4-

Retour à la case  « concours air guitar ». Il est vrai que le air guitar a ses détracteurs parmi les hard-rockeurs mais là, c’est bien efficace. Pour la musique, on n’a que des morceaux qu’on aime : KISS, VAN HALEN, AC/DC, etc.. En plus, comme les gens qui montent sur scène ne se prennent vraiment pas au sérieux, çà fait un transition sympa entre les groupes.

pleasure addiction 1

Allez ! On enchaîne avec les PLEASURE ADDICTION qui entrent en scène avec leur sleaze classieux à tendance FM. C’est la troisième fois que je les vois et leurs prestations vont toujours crescendo. En plus là, ils peuvent s’éclater sur une grande scène et avec un gros son – ce qui favorise toujours ce type de musique. La voix de Butcho prend plus de relief, les mélodies sont mieux mises en avant, enfin bref, que du bonheur !

J’ai repris une grande baffe sur le cover d’OZZY. Butcho se met carrément dans le personnage (heu, c’est une métaphore, il ne se met pas dans OZZY !). L’ambiance est chaude, le public à fond dedans et heureux d’être là. Et les copines glameuses se déchaînent !!!

Les PLEASURE ADDICTION nous font un truc que je ne pensais pas avoir déjà vu : ils font monter une grande partie du public sur la scène pendant qu’eux jouent dans la fosse ! C’est un gros délire et ça éclate tout le monde. Les PLEASURE ADDICTION nous envoient un grand show. Là aussi, le temps passe à toute vitesse et la fin du set arrive trop vite…

PLEASURE

 

pleasure addiction 4

 

pleasure addiction 3

 

pleasure addiction 5

Bon, retour du air guitar sur une bande son d’enfer (AIRBOURNE, MOTORHEAD, GUNS ‘N’ROSES). Encore une fois, je suis étonné par la capacité des gens à se lâcher sur une scène.

STICKY BOYS 1

C’est maintenant au tour des STICKY BOYS de débouler sur scène ! Et c’est parti pour 45 minutes d’un hard-boogie des familles endiablé ! Un mélange de MOTORHEAD  et de AIRBOURNE, du binaire qui te percute de plein fouet ! Les STICKY sont en grande forme et ça bastonne grave !! 

Les refrains accrochent à mort, les musiciens remplissent l’espace, le batteur saute même par-dessus sa batterie pour venir au micro haranguer le public ! Des fous furieux comme on les aime.

Les STICKY nous font un final d’anthologie en faisant des batailles de guitares gonflables avec une partie des RAKEL TRAXX et des PLEASURE ADDICTION. Le public qui y a pris goût remonte sur scène.. d’autant plus que nos copines glameuses nous montrent ce que glameuse veut dire !

Et voilà, c’est fini. Sniff !

STICKY BOYS 6

 

STICKY BOYS 3

STICKY BOYS 4

 

STICKY BOYS 5

Pas de temps mort dans cette soirée : on assiste au final de air guitar. Un groupe de filles gagnent un youkoulélé. Euh, pas fastoche de partager un youkoumachin en trois ! Les autres finalistes repartent avec une guitare (gonflable ! c’est pas Noël non plus !!) signée par les trois groupes ! Les veinards ! C’est collector, ça !!!

Surprise de fin de soirée, les groupes remontent sur scène pour un cheval final (c’est comme un bœuf, banane !!). La jam se fait sur un bon vieux AC/DC et bien sûr, le public monte sur scène (maintenant, on sait que la Tannerie a une scène solide !!) !! Il est une heure trente et les musicos se lâchent. Ils miment des destructions de guitares, des fracassages d’ampli. Ca court à droite, ça saute à gauche, ça se roule par terre, bref, ça se déchaîne ! Mais bon, tout a toujours une fin…

… Ou pas car après qu’on leur ait coupé le son, les musicos descendent dans la salle pour signer des autographes, papoter et rigoler avec nous. La soirée se termine comme elle a commencer.. sous le signe du fun !!

STICKY BOYS 1

Bilan de la soirée

Le air guitar en fils rouge était sympa car du coup il n’y a pas eu de temps mort et que le public s’est éclaté aussi sur scène. Perso, j’aime bien ce côté fun, pas prise de tête.

RAKEL TRAXX : toujours efficaces avec leur sleaze cru. Les marseillais ont vraiment un truc à eux.

PLEASURE ADDICTION : du glam classieux (je persiste et signe). Un groupe encore plus mis en avant avec un gros son comme ce soir.

STICKY BOYS : les pirates de Astérix et Obelix crieraient « Les fouuuuuus !!! » Oui, ils sont barges, mais de rock ‘n’ roll et je me suis encore niqué la nuque, moi ! Même pas drôle ! Encore une méga prestation !!

 

Merci aux bénévoles de la Tannerie qui on tenté un pari fou de faire un truc pas vu et de le faire à fond pour nous faire passer une super soirée !

Merci à tous les gens qui se sont déplacés de Genève, de Saint-Etienne, de Roanne, de Chambéry ou d’Annecy. Comme vous l’aurez compris : méga soirée.

Y’a juste un tout petit truc qui la ternit : c’est que pour tous ces moments de bonheur, on était juste.. une centaine. Voilà. C’est bêta car du coup, pas sûr qu’on en ait une autre.. Et pourtant, Dieu sait que les gens présents risquent d’en parler pendant des années car c’était une putain de soirée rock ‘n’ roll placée sous le signe du Jack et des filles !!!!!!!  

Mais bon on en reparle dans 15 ans, quand ceux qui sont restés devant leurs télés s’en voudront d’avoir rater l’inloupable.

 P1050458

 

 

ET POUR FINIR, LES PETITES VIDEOS DE TI-RICKOU