Tagged: satan jokers

L’été n’a pas officiellement débuté – enfin sur le calendrier parce que nous au niveau température, on est bien – que les fest ont déjà commencé. Pendant que Vienne se prépare à accueillir son Festival de Jazz, un peu plus haut sur les hauteurs de la ville on contre-attaque à Seyssuel avec un fest branché rock. Et même métal !

TARCHON FIST 1

TARCHON FIST

Et pour une fois, vous allez rigoler, je suis tellement à l’heure que les portes du fest ne sont même pas ouvertes. Si, si ! Je décide donc d’aller faire un petit tour du village, et bien sûr, je tombe sur les italiens de TARCHON FIST. Et évidemment, on en profite pour papoter. Moi, mon instinct me dit qu’on va avoir une bonne surprise avec ce groupe.

Bon, ça y est, les portes sont ouvertes ! On va pouvoir découvrir le site : la scène principale est en salle et il y a une petite scène en extérieur. Où d’ailleurs un groupe de d’jeuns commence déjà a faire des covers.

Un coup de corne nous avertit que les hostilités vont commencer à l’intérieur donc évacuation du bar en direction de la salle.

Premier groupe. Bon alors, ils ont un beau look, ils jouent bien… Vous ne voyez pas arriver le problème ? Devinez un peu ?!!! La voix !! Alors là, dire si c’est du death, du black, je ne sais pas… je ne suis déjà plus là !

Téléportation au bar !!! En plus, dehors, y’a un petit groupe – toujours de d’jeuns – qui jouent eux, une musique que je comprends. Voilà.

Ca permet de papoter avec les potes, de tenir compagnie à Renaud HANTSON qui, comme à son habitude, vient papoter avec les membres de la secte – c’est-à-dire les porteurs de T-shirts de SATAN JOKERS.

HOLY CROSS 2

HOLY CROSS

Ca permet de patienter jusqu’au prochain coup de corne qui nous prévient de l’entrée sur scène de nos copains stéphanois : les HOLY CROSS. Bon, HOLY, ça ne fait pas trop longtemps que je les ai vus en live, mais c’est toujours avec plaisir que je les retrouve. Je constate que le nouveau bassiste a bien pris sa place. Le groupe comme à son habitude met tout le monde dans sa poche pour un set très carré.

Retour à l’extérieur pour profiter un peu de la “fraicheur” et des méga hamburgers… Et de l’animation musicale branchée “RENAUD – SECHAN, pas HANTSON – est mon copain”.

Enfin c’est cool. Tout est fait pour qu’on ne voit pas le temps filer.

TARCHON FIST 3

TARCHON FIST

Un nouvel appel de la corne nous indique que les hostilités reprennent. Et putain, ça va être vraiment le cas !!! Très difficile d’expliquer la tarte au démarrage de TARCHON FIST. Direct in the face !

Musicalement et scéniquement, ça part à toute vitesse, à fond la caisse. Ca joue grave de grave. Les musiciens sont tous d’incroyables showmen. Y’a même des feux d’artifice… au début du show! J’hallucine, moi ! J’ai failli me retrouver avec la coupe du chanteur de HOLY CROSS, alors appréciez les photos, lol !

Sans déconner, le groupe m’avait prévenu que sur scène ils étaient vraiment le métal mais putain, là c’est vraiment du grand ! Le chanteur a une putain de voix. Les morceaux power heavy sont puissants et entraînants, mélange entre MANOWAR et RHAPSODY, avec toujours de l’humour.

tf7

TARCHON FIST

 

TARCHON FIST 5

TARCHON FIST

En plus le chanteur parle français couramment. Du coup, c’est encore plus facile pour lui de communiquer… Et bien sur, il en use et en abuse pour le plus grand bonheur de tous les kangourous réunis devant la scène – chérie, je t’ai vue !!! L’ambiance est chaude  de chez chaude. Je ne déconne pas, j’ai l’impression de sortir de la piscine, moi !

Bon, c’est fini. Je cherche des yeux le TGV qui vient de m’éclater. Il a un nom : TARCHON FIST !!!

TARCHON FIST 2

TARCHON FIST

 

TARCHON FIST 4

TARCHON FIST

Téléportation d’urgence au bar pour réhydratation d’urgence again !!!

Le temps d’échanger avec les gens dehors et de se rendre compte qu’on a tous la même impression : celle d’avoir vécu un méga moment de live.

Bon, le temps aussi d’entendre à nouveau le chanteur qui reprend du RENAUD – toujours pas le bon- et de récupérer un peu que le dernier coup de corne résonne nous annonçant l’arrivée de SATAN JOKERS.

Il est déjà pas loin de 23h30. Même pas vu le temps passer.

SATAN JOKERS 1

SATAN JOKERS

Et c’est sur un “Sorcier” made in 80 que SATAN JOKERS ouvre le show. Contrairement au concert de Grenoble, on a le SATAN JOKERS A avec Pascal MULOT à la basse. Le groupe et Renaud HANTSON en tête sont en forme. Le son, comme tout le long de cette soirée est très bon et donc on rentre très facilement dans le concert…

D’autant plus qu’après “Fétish X”, retour au premier album avec un de mes morceaux favoris : “¨Pas fréquentable”. Pas cool de me faire ça parce que prendre des photos en chantant à tue-tête, c’est franchement pas pratique, lol !

Bref un debut de concert parfait. Bien sur, petit tour pour une série de quelques morceaux écrits en collaboration avec le psy de Renaud HANTSON. Période émotion…  A l’instar de Pierre PERRET, Renaud – le bon cette-fois-ci – va nous dire tout sur le zizi… Enfin plutôt sur sa bite à lui ! Merci Renaud !!!

SATAN JOKERS 3

SATAN JOKERS

Bon, après on repart pour une set list composée de morceaux à eux et de covers dont le “Get it on” de T-REX.

Bien sûr, solo de basse de Pascal MULOT. Comme à leur habitude, une grosse présence de Michaël ZURITA et d’AUREL, respectivement à la guitare et à la batterie.

On termine par deux tueries du premier album “En partance pour l’enfer” et “Les fils du métal”, ce qui nous amène à la fin de la soirée.

SATAN JOKERS 2

SATAN JOKERS

Bon, ça tombe bien parce qu’on est plutôt vers les 1h du mat’. Le bonheur quand on sort, c’est qu’on est toujours bien en t-shirts ! Les gens sont contents et ça se voit. Le stand merch est bien sûr pris d’assaut.

Le temps de dire au revoir aux copains et à nos nouveaux copains de TARCHON FIST et il me faut reprendre la route.

 

BILAN DE LA SOIREE

HOLY CROSS VIGNETTEHOLY CROSS

Toujours aussi bien et en progression constante. En plus, je les ai trouvés bien à l’aise en festival.

 

 

 

 

 

 

 

 

TARCHON FIST VIGNETTETARCHON FIST

Je pense que vous avez compris que c’est MA révélation de la soirée. Ca fait du bien d’arriver encore à prendre une tarte comme ça ! Sans déconner, c’est vraiment une bombe !! Mention méga atomique trop bien ! Et en plus, ce sont des mecs adorables, ce qui ne gâche rien. Bien sûr, un groupe que je vais suivre.

 

 

 

SATAN JOKERS VIGNETTESATAN JOKERS

Bonne prestation du groupe. Bon choix dans la set list. Bien sûr, excellente communication entre Renaud et le public. SATAN JOKERS se sent toujours très en famille en fest. A mon sens, c’est la meilleure prestation que j’ai vu de ce groupe depuis leur reformation.

 

 

 

 

 

 

Un grand merci aux orga du Seyssuel Fest – euh Renaud, on a dit Seyssuel Fest, pas Sexuel Fest !  Un festival méga bien organisé fait par des bénévoles adorables. Ni le côté festif ni le côté qualitatif de la nourriture et des boissons n’ont été oubliés. La programmation sur les 3 jours est, elle-aussi, très qualitative tout en étant variée.

Bref, un méga petit festival que je retrouverai avec grand plaisir l’année prochaine. Merci à tous !!

Et n’oubliez surtout pas : long live rock’n’roll !!

Bon allez, direction Grenoble. Non ? Ben, si ! Je n’avais pas le choix, on m’a forcé, on m’a menacé même !!! Les mecs de RESTFUL et les HOLY CROSS m’ont aimablement avisé que sinon ils allaient me faire écouter en continu le dernier album de CARCASS CRAMOISY (ça fait peur, hein ?) si je les loupais encore une fois. Il faut dire, à leur décharge, que je suis allé trois fois dans un endroit où les RESTFUL jouaient et que je les ai loupés trois fois. Sans parler d’HOLY CROSS ; loupés deux fois en l’espace de quinze jours ! Trop fort Ti-Rickou !

Et puis bon, rajoutez à ça la présence de SATAN JOKERS en tête d’affiche et ça vous expliquera ma présence à l’Ampérage ce soir !!!

 

FACADE METALLIAN STOREMais d’abord un petit tour pour la dédicace de SATAN JOKERS au Metallian Store.

Prudent, je m’étais rapproché et j’avais prévu une heure et demie de battement pour quinze minutes de route. Tranquille quoi, comme diraient nos copains marseillais.

Ben non ! Des travaux et des tas de grenoblois en transit ont décidé que ça n’allait pas se passer comme ça. On se croirait sur le périph’ parisien à 19 h un vendredi soir ! Terrible. Tout le long je pense : “Je ne vais pas y arriver, la dédicace se termine à 18 h. C’est mal barré”. Et ah ! enfin la boutique de Metallian apparaît… Je me gare direct (bizarre, trop bizarre), je rentre dans le magasin et là, Fabrice m’accueille avec un : “Ben alors, qu’est-ce que t’as foutu, ils sont partis !”. 

Enfin bref, ça me permet de jeter un coup d’oeil à la nouvelle boutique Metallian. Enfin, juste un coup d’oeil parce que vu le nombre de trucs de tueurs qui remplissent la boutique, c’est ma carte bleue qui n’allait pas supporter ! Le temps de papoter un petit peu et je m’en vais – vue la circulation, ou plutôt l’absence de circulation dans cette ville,  je ne veux pas risquer de manquer encore une fois les HOLY CROSS ou les RESTFUL et risquer de me retrouver découpé en petits morceaux et empaillé sur scène (Si, si !! Ils en sont capables !).

Bon, les Dieux du métal sont avec moi. Je me gare fastoche et j’arrive même avant le commencement du premier groupe.

Holy Cross
Holy Cross

Pas trop quand même car les stéphanois de HOLY CROSS montent déjà sur scène. Au premier coup d’oeil, c’est dingue les changements – ou la progression plutôt – de HOLY CROSS. La dernière fois que je les ai vus – c’était il y a quelques années – ils se produisaient au milieu des motoculteurs à la foire de Saint-Etienne en ouverture de SISTER. Si, c’est vrai, je ne déconne pas !

Holy Cross

Holy Cross

Ils sont très en place scéniquement, et vocalement le chanteur pousse encore plus la voix avec ses montées à la ROB HALFORD. Tout ce que j’avais pu entrevoir sur leur nouvel album, album qui va passer son baptême du feu ce soir, est là. Les anciens morceaux sont bien plus pêchus. En plus, le chanteur est déchaîné car lui, il est grenoblois (le fourbe, il ne l’avait pas dit avant !) et il est content de jouer, pour une fois, devant un public de chez lui. Bref, une bien belle confirmation.

Holy Cross

Holy Cross

Mais, comme c’est un festival, ils ne vont pas jouer trop longtemps car il y a trois autres groupes après eux.

*****

Restful

Restful

Et enfin je vais voir RESTFUL sur scène. J’avais bien dit que je les aurais. On continue la soirée comme elle a commencé avec un bon heavy métal des familles. Le public, qui est composé d’énormément de musiciens de groupes du coin, les accueillent comme il se doit. Normal, déjà parce que d’une part ce sont les régionaux de l’étape et que d’autre part, ce sont eux qui organisent le concert !

Restful

Restful

 

Restful

Restful

Là, pas de problème, les RESTFUL se font plaisir et nous font plaisir sans prise de tête inutile. A la moitié du set, ils nous délivrent une reprise du “Call me” de BLONDIE assez bluffante.

Bref, même eux doivent s’arrêter de jouer à un moment donné car il reste encore deux groupes.

 *****

PRYDE 3

Pryde

La salle s’est remplie progressivement et est maintenant bien blindée pour accueillir le troisième groupe de la soirée, les marseillais de PRYDE.

Alors là, c’est la découverte totale car je ne les connais pas… Et que je n’ai même pas eu le temps d’aller les découvrir avant le concert (non, ne me flagellez pas !).

PRYDE 1

Pryde

Le début du set est un morceau instrumental plutôt métal prog. C’est une bonne entame. Après, ça se corse. Le chanteur arrive. Belle voix, plutôt métal moderne. Sauf que parfois, il décide – on ne sait pas pourquoi d’ailleurs – de se mettre en colère ! Et là, vous connaissez tous mon amour pour les voix “bonjour, j’ai mangé un ogre” ! Pas mon truc du tout.

PRYDE 2

Pryde

Du coup, j’ai du mal à rentrer dans leur univers même si des certaines de leurs compos sont vraiment sympas. Bref, au moins, ils nous ont amené un petit peu de soleil. En tout cas, pour la chaleur, c’est sûr ! La salle est une véritable étuve. En plus, on est bien serrés. La preuve, je ne peux même pas accéder au bar !

 *****

Satan Jokers

Satan Jokers

Pas le temps de me ré-hydrater que SATAN JOKERS déboule sur scène. Ouais, ouais, déboule. Avec un putain de morceau des années 80 : “Sorcier” ! Le son est énorme. Comment trop fort ? Enorme ! Et là, il est clair que depuis la dernière fois où j’avais vu SATAN JOKERS avec cette formation-là, la progression est vraiment audible.

Bon, RENAUD HANTSON va nous expliquer qu’il n’aime pas passer en tête d’affiche dans un festival car tout le monde est crevé et a moins la pêche. Moi perso, que les gens ne sautent pas partout et qu’ils ne prennent pas la scène pour le plongeoir municipal, ça me va bien ! Bien sûr, on va avoir des morceaux des anciens albums et des aussi des derniers. D’ailleurs, on va avoir un enchaînement de cinq morceaux récents que RENAUD chante limite en transe.

C’est pratique la psychanalyse en petit comité ! Vas-y RENAUD, ne t’inquiètes pas, on est juste 300 et t’es filmé !!!

Bon. Les gens vont en avoir pour leur argent : SATAN JOKERS est une machine bien huilée. MIKE ZURITA est tellement parti prenante avec RENAUD HANTSON (il joue quand même dans tous ses projets) que leur complicité éclate vraiment sur scène. AUREL OUZOULIAS à la batterie est impérial.

Satan Jokers

Satan Jokers

Depuis que j’ai réussi à admettre que ce SATAN JOKERS-là n’a plus rien à voir avec le groupe initial, à part jouer des morceaux de celui-ci, eh ben j’apprécie beaucoup plus… Sauf que vers les minuits, les textes des deux derniers albums ne sont pas trop faits pour donner la pêche et remonter le moral. Plutôt du style à faire écouter à votre belle-mère pour qu’elle aille jouer à colin-maillard sur l’autoroute !

Bon, il n’y a pas que le fun dans la vie.

Mais il y en aura quand même, avec la reprise de “Get it on” et d’un de mes morceaux favoris du SATAN JOKERS première mouture : “Pas fréquentable”. Perso, je préfère l’humour noir de l’ancien SATAN au désespoir noir du SATAN d’aujourd’hui. Mais bon, époque différente, humeur différente.

 

Satan Jokers

Satan Jokers

Cette fois, il est vraiment tard. The show mus’nt go on… Ou pas ! Car bien sûr RENAUD va, comme d’habitude, venir faire des photos. Comment ça surtout avec des filles ? Heu..

Allez, il est temps d’aller regarder dehors pour voir si une tempête de neige imprévue ne s’est pas subitement levée. Il n’en est rien, je peux partir. Yes !!!

Satan Jokers

Satan Jokers

 

BILAN DE LA SOIREE

holy cross vignetteHOLY CROSS : pas beaucoup plus de choses à dire que dans le report. HOLY CROSS est une des valeurs montantes du heavy en France. En plus, bien à sa place dans cette soirée.

 

 

 

 

RESTFUL VIGNETTERESTFUL : nos copains grenoblois font un heavy simple et efficace. Sur scène, ils savent comment donner la pêche au public qui le leur rend bien.

 

 

 

PRYDE VIGNETTEPRYDE : je ne les connaissais pas avant. Franchement, je ne suis pas le meilleur expert pour leur style de musique. Le côté voix de djeun’s en colère m’empêche d’être vraiment objectif. Même si la technique des musiciens n’est pas en cause. En tout cas, ils sont super sympas.

 

 

 

 

 

 

SATAN JOKERS VIGNETTESATAN JOKERS : maintenant que je suis prévenu et que je les vois comme un groupe de maintenant, et ben tout de suite j’apprécie ! En plus, RENAUD HANTSON est toujours aussi impérial sur scène et forme vraiment un tout avec les autres musiciens. ZURITA, lui, s’éclate à fond et ça fait plaisir à voir. Pour que mon bonheur soit complet, vous ne pourriez pas nous faire un jour un petit “Derrière les portes closes” ?

 

Encore un grand merci à la TEAM NURSE THUNDER qui a organisé cette soirée super sympa !

PS : si vous pouviez trouver une salle en extérieur de Grenoble où on puisse se garer, ça m’arrangerait !! Looool !

Incoming search terms:

  • metallian store

Allez la play list du hard made in chez nous et chanté en français  !!!

 

TRUST ELITETRUST – Trust
Album à posséder. Le hard 80 français a un nom : TRUST. Des paroles engagées, du hard qui percute.. “L”élite”, “Police-milice”.. En plus cet album prépare au coup de masse du second.

 

 

 

TRSUT REPRESSIONTRUST – Répression
Avec “Antisocial” en tête, un album de légende est né. Un putain d’album en colère. Du hard qui veut dire quelque chose, plus que de la musique, une part d’histoire ce TRUST-là !!

 

 

 

TRUST EUROPETRUST – Europe et haines
TRUST est de retour ! Bon, l’ambiance est plus au blues, mais c’est un vrai putain d’album.. peut être parce que moi aussi j’ai vielli. Les paroles et la musique font mouche et sont encore dans ma tête des années après. Un CD obligatoire.. surtout en cas de blues !! Et comme ils disent : “Le temps efface tout, c’est dégueulasse”.

 

 

SATAN JOKERS les fils du metalSATAN JOKERS – Les fils du métal
Le premier SATAN JOKERS. Un must pour les paroles. “Quand les héros se meurent” est magnifique, “Le fouet” sur les rapports sado-maso vaut le détour. Bref, tout l’album est fabuleux. La voix de Pierre, la frappe de Renaud, leur univers est sans égal !

 

 

SATAN JOKERS TROP FOUSATAN JOKERS – Trop fou pour toi
Toujours en avance sur leur temps avec leur hard à deux chanteurs, leur méga belles mélodies, leurs textes branchés cul. Bref : à avoir !

 

 

 

SATAN JOKERS ADDICTIONSSATAN JOKERS – Addictions
Bon, à part Renaud HANSON, pas grand chose à voir avec le SATAN JOKERS des années 80. Ceci étant dit, cet album est dans un style carrément barré (disjoncté même… écrit avec son psychiatre). Il est intéressant par le thème et les paroles.. et par le résultat. J’aime vraiment ce CD, mais bien choisir son moment pour l’écouter car ce n’est pas forcément le disque à mettre pour faire une soirée en amoureux !!!!

 

SORTILEGESORTILEGE – Sortilège
Le mini-L.P. avec bien sûr “Sortilège”. Un premier coup de maître qui n’a pas pris une ride.

 

 

 

 

SORTILEGE METAMORPHOSESORTILEGE – Métamorphose
Bon, la suite du mini-L.P. avec “Délire d’un fou”, “D’ailleurs”.. Un album de heavy à la française que j’écoute encore avec plaisir.

 

 

 

hbombH-BOMB – Coup de métal
6 titres qui frappent. Bon, il faut aimer la voix. La version AXE KILLER a 4 bonus en anglais ! Moi perso, ce disque-là, je l’ai retrouvé avec plaisir.

 

 

 

ganafoulGANAFOUL – T’as bien failli crever
Ganafoul fait dans le hard-rock avec des rythmiques qui frappent. Un hard-rock quand même typé 70. Moi, j’aime bien leurs paroles !!

 

 

 

adx executionADX – Exécution
Du heavy avec des morceaux qui tabassent bien. Pourquoi cet album-là ? Eh bien, il y a “Vampire” et aussi “Caligula” avec son intro et son refrain. J’adore !

 

 

 

vulcain rockVULCAIN – Rock ‘n’ roll secours
Qualifié de MOTORHEAD français à la sortie de cet album, car même schéma. On envoie le bois, avec “Ebony”, “Le King”, “Le fils de Lucifer”… VULCAIN, la machine à grosses baffes fonctionne bien. Bon, comme dans MOTORHEAD, il faut aimer la voix. La touche française avec “La digue du cul” inoubliable !! Vous l’avez compris, un CD incontournable. “De Nantes à Montaigu, la digue la digue…” !

 

vulcain despeVULCAIN – Desperados
On est toujours dans la famille “les freins c’est pour les lâches”, où “les petits frères de MOTORHEAD”. Donc si vous avez aimé “Rock ‘n’ roll secours”, “Desperados” est vraiment dans la même veine. Encore un CD que j’ai vite récupéré !!

 

 

blasphemeBLASPHEME – Blasphème
Dans la famille hard français 80. Rien à jeter sur cet album. La musique, la voix de Marc, les paroles.. Bref “Jack l’éventreur”, “Jéhovah”, “Magie noire” et “Excalibur”, des incontournables du hard made in chez nous !!!!!

 

 

blaspheme briserBLASPHEME – Briser le silence
Un come back 30 ans après, ça donne quoi ? Un putain de CD. Pour la grande partie des morceaux, on est dans le prolongement du premier album. Pour le CD en totalité ? Un super CD de BLASPHEME avec “The crow”, “Briser le silence”.  Le temps s’est remis en place, il n’y a pas eu 30 ans d’absence. Des retours gagnants comme celui-là, il n’y en a malheureusement pas beaucoup !!

 

stocksSTOCKS – Enregistré en public
Pour un coup d’essai, un coup gagnant. Enregistré son premier album en live avec un hard-rock sudiste chanté en français, il fallait oser ! Bah, ça a très bien marché ! Les titres  frappent juste, les paroles aussi. Bref, à avoir dans sa cédéthèque !!

 

 

warning 1WARNING – Warning (pochette noire)
Du rock-hard en français, des paroles un peu bizarres, mais en tout cas, moi j’aime bien leur univers.

 

 

 

 

warning 2WARNING – Warning  (pochette rouge)
Dans la ligne du premier avec des titres un peu plus rentre-dedans comme “Commando” ou “Speed moi”. Si vous aimez le premier, le 2e est aussi pour vous.

 

 

 

demon toolDETMON TOOL – Soleil rouge
Dans un style BLASPHEME, SORTILEGE en version accélèrée. Avec un chanteur qui est limite hurlage, souvent border, mais ça passe et perso j’apprécie ce CD gros son !!

 

 

 

irminsul Ainsi-Soit-IlIRMINSUL – Ainsi soit-il
J’ai pris et je prend toujours du plaisir avec ce disque. Du métal à la sauce heavy 80, très mélodique avec une voix claire. Les paroles sont sympas et se marient très bien avec la musique.

 

 

 

LORELEILORELEI – Overdose
Du hard-rock à l’ancienne.  J’apprécie ce disque malgré une prog. un peu faiblarde car c’est vraiment un disque sans prise de tête.

 

 

 

Messaline In Cauda VenenumMESSALINE – In cauda venenum
Des paroles délires et recherchées, un hard métal bien à eux, un chanteur possédé, des morceaux que j’adore comme le “Bûcher des vanités” ou encore “Souffler dans le cul de Lucifer” ; un tout qui fait de cet album un opus à posséder dans sa collection. Différent et original.

 

 

messaline eviscererMESSALINE – Éviscérer les dieux
Les paroles sont encore délires, la partie rythmique est en béton, les morceaux  tirent au but, les refrains font mouche. Il y a même un morceau avec Christian DECAMPS, le chanteur de ANGE en guest. MESSALINE a frappé fort avec cet album !

 

 

heaven s coltHEAVEN’S COLT – Rien à foutre
Allez ! Du hard boogie à la AC/DC, des paroles et de la musique pour se laver la tête et se niquer la nuque. Et ça marche sévère ! Du hard-rock ‘n’ roll farmer made in France !!

 

 

 

maledictionMALEDICTION – Esclave du vice
Dans un esprit BLASPHEME, SORTTILEGE. De très belles mélodies, des morceaux qui percutent, un chanteur qui sait chanter… Un CD à posséder pour les amoureux du hard chanté en français !!!

 

 

 

manigance D'un Autre SangMANIGANCE – D’un autre sang
Du métal mélodique avec chant en français, ce n’est pas courant. Et dans ce style “D’un autre sang” a vraiment sa place !

 

Incoming search terms:

  • blasphème groupe de hard
  • hard rock français
  • bon groupe de hard rock francais
  • chanteur hard rock francais
  • groupe hard rock année 80 francais
  • groupe hard Rock français années 80
  • groupe hardrock francais
  • groupes hard rock francais
  • hard rock chante francais
  • hard rock france année 80