Tagged: SOIREE HALLOWEEN

MAD SIN 1

MAD SIN

Bon, ça fait un bout de temps que je n’ai pas mis le cap sur Mâcon, moi ! C’est donc sur la Cave à Musique que je me dirige ce soir. Le truc cool, c’est que je sais même y aller ! Et donc, bien sûr, je suis en avance…

Heu, c’est drôle, les gens ici ont des têtes bizarres, ils sont habillés bizarrement aussi. Mais oui bien sûr, bien qu’on soit le 30 octobre, c’est une soirée Halloween !

Je n’avais pas fais gaffe, je suis trop fort !

SKAREKROWS

SKAREKROWS

Bon, ce sont d’abord les SKAREKROWS qui ouvrent le bal. Et là, on est en mode “le rockabilly est mon copain”. Et bien entendu, à part dire qu’ils sont sur scène avec un contrebassiste et qu’ils évoluent dans un registre vraiment rockab’, je ne peux pas vous en dire plus, mes compétences dans le style étant très limitées.

Euh, je préfére retourner voir les monstres gentils et les beaux costumes à l’extérieur.

Le moment que j’attendais va arriver. Les fous furieux allemands de MAD SIN entrent en scène ! Je suis comme la première fois où je les ai vus : impressionné. Le chanteur bouge comme un damné, le contrebassiste a toujours sa contrebasse qui s’allume et sa super houpette orange et si lui aussi est bien allumé, les autres guitariste, bassiste et batteur n’en sont pas moins atteints.

Leur psychobilly punk est méga efficace. J’ai l’impression d’enquiller les tartes dans la tronche.

MAD SIN 2

MAD SIN

La salle qui commence à être assez remplie réagit mais toujours en restant dans une ambiance bon enfant. Le seul problème, c’est que le sol et la bière, ça donne un résultat plutôt casse-gueules !

Mais bon, on s’en tape ! Les MAD SIN mettent littéralement le feu. Et ce n’est pas qu’une métaphore ! Le contrebassiste descend dans la foule avec sa contrebasse qui fait maintenant des feux d’artifice. Oui, oui, la même contrebasse lumineuse et qui change de couleur !

Bref, il se passe toujours quelque chose. On est vraiment pris dans leur univers et bien sûr, comme toujours dans ces cas là, on ne voit pas arriver la fin.

Je suis vraiment épaté par l’énergie que MAD SIN dégage en live ! Encore une fois, je viens de prendre une grosse tarte dans ma tête à moi. J’avais peur de ne pas apprécier autant que la première fois, mais même sans l’effet de surprise, les MAD SIN en live c’est vraiment du lourd de chez lourd !

Bon, mon périple macônnais tire à sa fin. Je prends le temps de dire au revoir à Dracula, ainsi qu’à Frankenstein et consorts. C’est bizarre, après ces soirées-là, je rencontre toujours des gens qui me disent “Mais si, j’y étais ! On s’est même parlé ! “. Et ils ont l’air étonnés que je ne les ai pas reconnus ! Lol !

Voilà, c’est fini. Quoi de mieux qu’une soirée psychobilly pour Halloween ?… A part une soirée glam horror, of course !!!

MAD SIN 3

MAD SIN