BRITISH STEEL SATURDAY NIGHT III : Live Report à Fismes (04 octobre 2014)

ABSOLVA

ABSOLVA

Eh oui, je m’éloigne de plus en plus ! Mea Culpa. Mais bon, l’occasion était trop belle et je suis faible… quand il s’agit de concert !

Et là en plus, il y a un metal market  bien fourni ! Je vais d’ailleurs y jeter un coup d’oeil pendant qu’un groupe reprend du MOTORHEAD sur scène. Finalement, c’est pas mal de bouger de terrain de jeux, ça permet de voir des gens qu’on ne voit que rarement !

spirit 1-

SPIRIT

 Donc voilà, le temps passe tout seul et c’est déjà l’heure pour SPIRIT – le groupe français – de monter sur scène. Ils nous délivrent leur hard-rock heavy chanté en langue de chez nous. Et en live leurs morceaux sont bigrement efficaces ! Les musicos sont bien à l’aise et ça joue grave. Une bien bonne découverte pour moi.

Bon, c’est le moment difficile. Ne pas craquer sur les CD, ne pas trop craquer sur les CD.. Rappelles-toi Ti-Rickou que la dernière fois que tu es venu à Fismes, tu es resté fâché un certain temps avec ta banquière !!

GANG

GANG

Allez, c’est au tour de GANG, les locaux et organisateurs de la soirée de rentrer sur scène. Ils sont motivés à donf.. et le public aussi ! GANG a l’habitude de la scène, ils aiment ça et ça se voit ! Après, on aime ou on n’aime pas leur musique metal heavy moderne. 

En tout cas un show donné par des musiciens qui jouent pour se faire plaisir et sans prise de tête.

Je profite de l’entracte pour attraper le chanteur d’ABSOLVA et lui faire une petite interview.

NICK HELLFORT

NICK HELLFORT

Je finis juste à temps pour le début de NICK HELLFORT dont le chanteur n’est autre que NICOLAJ RUHNOW – de TOKYO BLADE, of course ! Je suis impatient de découvrir le groupe sur scène. Et je ne vais pas être déçu !

Déjà que j’adore la voix de NICOLAJ, mais en plus il a un de ces putains de charisme !!

Les morceaux metal moderne mélodique sont parfaits en live. Le groupe est vraiment dans son élément et nous délivre un set mélange de travaillé et de spontanéité dans les jeux de scène. Un concert très bien mené !

C’est déjà la fin. Coupure pour le changement de groupe.

ABSOLVA

ABSOLVA

Et c’est parti ! Mes petits chouchous, les anglais d’ABSOLVA déboulent sur scène. Et pour ceux qui n’ont pas suivi, ABSOLVA en live, ça dépote grave !

Tiens, mais il y a un nouveau bassiste ? Mais… c’est LUKE APPLETON le bassiste de ICED EARTH et de FURY UK !!

Les morceaux sont de purs brûlots de hard à l’ancienne. CHRIS APPLETON au chant et à la guitare, ça le fait grave. Le public ne s’y trompe pas et la température monte d’un bon cran. On assiste à un putain de set, puissant et efficace fait par des musiciens heureux de jouer. Ils nous offrent en prime des morceaux de leur tout nouveau CD et ces morceaux sont loin de dépareillés la set list !

Ce soir, ABSOLVA est en mode méga grosse baffe et met tout le monde sur le cul !

CHARIOT

CHARIOT

L’heure avance et c’est maintenant à CHARIOT de s’y coller. Moment émotion pour moi car la dernière fois que je les ai vus – ce qui doit faire dans les trente ans – c’était avec VULCAIN. Euh… je n’en reconnais qu’un sur le groupe d’origine, moi. Mais bon, je suis trop content !

CHARIOT sur scène, ça bouge ! Je suis, bien sûr, plus réceptif sur les anciens morceaux que sur les plus récents, mais ne boudons pas notre plaisir.

Un bon set délivré par CHARIOT ce soir. Et moi, je ne suis franchement pas déçu.

OLIVIER DAWSON 2

OLIVER DAWSON SAXON

Bon, on approche de la fin de la soirée et de la tête d’affiche : OLIVER DAWSON SAXON. Et c’est parti pour une grosse, grosse part de SAXON. C’est normal, ils ont quand même été les guitariste et bassiste originaux du groupe et ont joué sur tous leurs albums majeurs. 

Ils sont épaulés par le guitariste des SARACEN et au chant par le chanteur de SEVENTH SON qui possède une superbe voix et ne se contente pas de faire du plagiat de BIFF.

C’est très bien fait. Et en plus, ça me donne l’occasion d’écouter des morceaux que SAXON ne joue plus en live depuis un moment. Si les classiques sont bien présents, ils nous jouent aussi  les compos de leur premier CD sous le nom d’OLIVER DAWSON SAXON dont ils sont, à juste titre d’ailleurs, très fiers.

Rappel obligatoire et c’est fini.

OLIVIER DAWSON 1

OLIVER DAWSON SAXON

 

OLIVIER DAWSON 3

OLIVER DAWSON SAXON

Deuxième moment émotion de la soirée car OLIVER et DAWSON, je les ai vus une bonne quinzaine de fois avec SAXON dans les années 80 avec les plus grands : JUDAS PRIEST, MOTORHEAD, etc.. dans les plus grandes salles et les les plus grands fest. Et là, on est moins de 200 et ils ont quand même joué à donf et avec plaisir.

Non content d’avoir été adorables toute la soirée avec l’orga, ils posent pour des photos et signent des autographes. Bref, de grands messieurs.

J’apprends plus tard dans la soirée que le bassiste était blessé au pied. Ah ! C’est pour ça que je l’avais trouvé un peu statique contre l’ampli de basse, lol !

» » »

gang 2

GANG

Là, il est tard. Le temps de dire au revoir aux gars de l’orga – Underground Investigation – et de les remercier pour leur implication dans notre musique.

Et pour leur prise de risque aussi, car malheureusement ce soir, ils n’ont pas été récompensés par la fréquentation…

Bon, retour en 2014. « Crusader » à fond les ballons ! 

En espérant une quatrième édition l’an prochain.