ACCEPT + THE NEW ROSES : Live Report à la Belle Electrique de Grenoble – 10 décembre 2015

ACCEPT 3

ACCEPT

Bon, ACCEPT le groupe allemand de la fin des 70’s passe en concert pas trop trop loin. Et oui, c’est bien d’ACCEPT qu’il s’agit, ce groupe que j’ai vu un certain nombre de fois dans les années 80 et que je n’ai jamais revu sur scène depuis le départ de leur emblématique chanteur UDO ! J’avoue que je m’étais même carrément désintéressé d’eux… Avant bien sûr, leurs trois derniers albums qui sont vraiment excellents. Bref, il est hors de question que je loupe ça.

En plus, il y a THE NEW ROSES en première partie et j’ai bien envie de les voir vu que le groupe nous a fait défection le 14 novembre dernier à Saint-Etienne suite aux attentats de Paris.

Et ma troisième raison, c’est que le concert de ce soir se passe dans une nouvelle salle que je ne connais pas mais dont je n’ai entendu que du bien.

Bon, c’est parti direction Grenoble. Et comme je suis un petit garçon prudent, je me prévois une bonne marge d’erreur… Marge d’erreur qui va être bien réduite avec les difficultés de circulation en entrée de ville. Mais bon c’est cool, j’ai encore du temps… Sauf que la marge va encore être réduite comme peau de chagrin vu que je ne suis pas le seul à vouloir me garer ! Et qui connaît Grenoble sait que les parkings dans cette ville, c’est en option ! Pour corser le tout, mon gentil GPS ne connait absolument pas l’adresse – normal vu que la salle est située en zone piétonne !

THE NEW ROSES 1

THE NEW ROSES

Donc tout ça pour en arriver à quoi ? Ben comme d’hab’, j’ai raté le début de la première partie, donc des NEW ROSES !!! Je fonce donc à travers une salle blindée de chez blindée – eh oui, la Belle Electrique est full ce soir – pour pouvoir prendre des photos.

A priori, je n’ai pas loupé plus de deux morceaux mais bon je m’en mords les doigts car ce que je vois et ce que j’entends, moi je suis vraiment client. J’aime le hard-rock quand il est joué comme ça, la voix du chanteur, les morceaux. Ils ont une grande présence sur scène et ne se laissent pas impressionnés par l’importance du public et nous entraînent avec eux dans leur univers. Bref, ils ne sont pas là pour faire de la figuration !

Je peste vraiment d’avoir louper le début car c’est clair que des groupes de cette qualité en première partie, ce n’est pas forcement fréquent. En plus, leurs morceaux en live c’est vraiment encore meilleur que sur CD.

Mais bon, comme je le disais, ils ne sont pas tout seuls et il y a encore ACCEPT qui doit monter sur scène.

Allez, je vais profiter de l’intermède pour déjà dire bonjour aux nombreux copains devant qui je suis passé en trombe tout à l’heure ainsi qu’à ceux que je n’avais pas vu car comme dirait la chanson : « Ils sont venus, ils sont tous là » ! C’est venu de partout, de Dijon, de Lyon, de Bourg-en-Bresse, de Chambéry, de Clermont-Ferrand, d’Aix-en-Provence, de Montpellier… Bref, Grenoble est ce soir la capitale française du heavy metal !

J’ai un peu de temps pour découvrir la Belle Electrique, cette salle magnifique avec un bar en hauteur et une vraie zone fumeurs.

ACCEPT 2

ACCEPT

Mais déjà il est temps que j’aille me replacer car les hostilités vont reprendre ! Et d’entrée de jeu, si j’avais des doutes sur la capacité d’ACCEPT à tenir la scène pour me mettre une baffe, mes doutes viennent de s’envoler. Et là, c’est direct dans la tronche !

Leur nouveau batteur, dont la batterie sur-élevée est coincée entre deux murs d’amplis guitares, et leur nouveau guitariste sont très biens.

Le chanteur possède une voix parfaite. Non seulement pour les nouveaux morceaux mais aussi pour les classiques. Eh oui, j’ai fait abstraction d’UDO !!

Le son est vraiment très très bon et les lights aussi. La setlist qui alterne les morceaux des derniers albums et morceaux anciens du style « Restless and wild » est particulièrement efficace. La température et le public montent dans les tours au fur et à mesure que le show avance… Et que les classiques apparaissent ! On est désormais dans l’ordre du bouillant.

Le groupe part sur un « Fast as a shark » très festif et très éloigné du contexte « UDO en treillis ». Heu, dire que le public participe participe c’est un euphémisme, ça saute, ça hurle et je ne vous explique pas l’ambiance quand le groupe dit que c’était le dernier morceau.

Quand ils entament le rappel avec leurs morceaux « bombes atomiques pour petit hardos » que sont « Metal Heart » et « Son of a Bitch », je ne vous explique pas le délire ! Pour le croire, il fallait le vivre ! ACCEPT finit de nous achever avec un « Balls to the Wall » qui explose tout ! Il y a une ambiance de feu ! 2h de set qui vont laisser tout le monde KO debout.

Moi perso, je ne regrette pas d’être venu car effectivement ACCEPT en 2015 est vraiment un groupe à voir en live – le batteur frappe même le gong à coup de poings ! WOLF HOFFMANN est toujours aussi charismatique et impérial. En plus ce soir, c’est son anniversaire et les gens ont même fait des pancartes pour le lui souhaiter.

Bref, ACCEPT c’est comme un grand cru, ça vieillit très bien.

ACCEPT 4

ACCEPT

Un grand merci bien sûr à METALLIAN PROD pour nous avoir permis de vivre ça ! Long live rock’n’roll mes amis ! Et recommencez quand vous voulez !!!

PS : et pour finir un special méga merci à Valérie de la DARK LODGE…